Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France – 12 –

EXCLUSIF : Si les Français ne se réveillent pas en 2022, la Constitution finira comme un trophée de chasse après être passée entre les mains des taxidermistes de l’Élysée...

Vient de paraître :

En savoir plus : cliquer

Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France

Par Daniel Desurvire

Chapitre 12

2°) Dans l’univers de LREM le ridicule ne tue pas, puisque le peuple consent

Pour enfoncer le clou ou pour tirer la couverture, le site vaccination Info Service.fr délivre une affiche à disposition des praticiens, en guise de réponse aux nombreuses interrogations de leurs patients. Cette note, qui avoue l’ignorance de cette agence de santé autour de ces vaccins, n’interdit pas les généralistes de multiplier les séances vaccinales des volontaires, mais elle exprime des réserves surprenantes quant à décharger les responsabilités des praticiens qui reçoivent leurs consignes de leur ministère de tutelle. L’édition papier, édité le 1er février 2021, termine ainsi son laïus par « Nous ne savons pas si » :

– les vaccins contre la Covid-19 sont efficaces contre les formes asymptomatiques de la maladie et s’ils réduisent la transmission du virus,

– une immunité de groupe peut être atteinte,

– des mutations pourraient réduire leur efficacité,

Puis « Nous ne connaissons pas » :

– la durée de protection du vaccin,

– l’efficacité et la tolérance des vaccins chez les enfants,

– l’efficacité et la tolérance des vaccins chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Autant d’incertitudes expliquent, sans les excuser, les tergiversations du pouvoir politique et son incompétence caractérisée quant à mettre en danger tous leurs concitoyens, dans la précipitation et la confusion de mesures prophylactiques ineptes. Enfin, le vaccin ARNm est une formule exploratoire contre laquelle s’oppose une partie du corps médical et scientifique, eu égard à la manipulation génétique qu’il comporte potentiellement à défaut de recul, d’où les risques ataviques – devenant innés – supposés sur le génome de la descendance des patients vaccinés. Qui le saura, qui s’en rappellera ? Pourra-t-on associer des dérèglements cellulaires dans la chaîne carbonée des enfants dont les parents auront reçu une injection susceptible de compromettre la mémoire génétique de l’organisme humain ? (Voir in fine en bibliographie :« L’absurde traitement… », pp. 12, 21, 23 et 68 à 73), et « Les mensonges… », pp. 100 à 101 et 152).

N’est-ce pas en jouant les apprentis-sorciers, comme en laissant échapper un virus entièrement fabriqué de la main de l’homme dans les laboratoires « P4 », que le Big Pharma aura installé la pandémie mondiale ? Doit-on au surplus laisser à ces mêmes lobbyistes sans scrupules le droit de nous injecter un contrepoison sans avoir un minimum respecté le principe de précaution, pour une facture médicinale du même cru que le poison lui-même ? 

La propagande gouvernementale, articulée depuis l’Élysée, tenta l’impossible, en dépit que l’impossible n’est pas français dit-on. Ce fut ainsi que le ministère de la Santé laissa transpirer en filigrane des messages d’une absurdité frisant le ridicule, mais dont la présentation se voulait plausible, en dépit de la confusion terminologiques des interprétations et des nuances. Ainsi :

– 1 test PCR positif = « x » cas contacts subodorés malades,

 – PCR positif et cas contact = « x » malade[s] infecté[s] par Covid,

– 1 malade par Covid = un décès présumé,

– 1 décès en Ehpad ou CHU toute pathologies confondues (comorbidité) = 1 décès par Covid.

Ouf ! « Les cas contacts des cas contacts de sont pas des cas contacts » selon l’embrouillamini du généralissime Olivier Véran, sinon, ce serait toute la France qu’il faudrait placer en quarantaine, y compris les personnes vaccinées qui demeurent résolument contagieuses si elles contractent le virus à l’instar des personnes non vaccinées… selon l’OMS et la communauté médicale ! La pagaille que suscite les « Tests PCR + » et « les cas contacts » dans la société active induit une torpeur et des dérèglements mis en place par les trublions du Gouvernement, via l’Élysée.

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Retrouvez les livres de Daniel Desurvire en cliquant ICI


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

4 commentaires

  1. Que restera-t-il, une fois la vérité établie, sinon un désastre économique, humain et social ? Curieusement, aucun des prétendants à l’Élysée ne s’en préoccupe. C’est la grande misère de la politique actuelle gérée par des incapables et des spécialistes de la statistique : les Français ne l’es intéressent même pas.

  2. Merci de mettre les choses au clair concernant cette situation rendue inextricable par ce gouvernement de nuls.

  3. Les propagandistes de l’idéologie taxidermiste élyséenne auraient le vent en poupe.
    Selon leurs amis et amies, Eric Zemmour ne peut-être élu président de la république parce que :
    1) il ne sait parler que d’immigration
    2) il paraîtrait ridicule face aux « grands de ce monde  »
    3) son physique n’attirerait pas les foules
    Les médias se régalent d’autant qu’ils savent écrire des phrases assassines , surtout lorsque nous ne sommes pas sans savoir que l’argent coule à flot sous forme de subventions de publicités, et de moult cadeaux en tous genres qui leur sont attribués, à condition d’obéir aux ordres .
    N’hésitant point à diffuser des résultats de fauxvrais sondages en faveur du maître de musique haineuse.

    1. Je suis bien d’accord. Nous avons été tellement déçus par le passé que le doute est raisonnable et la prudence de mise dans ce monde politique qui ne travaille bien souvent que pour lui. Merci de votre commentaire, comme les autres, toujours juste et lucides.

Laisser votre commentaire