Baromètre Élysée 2022

En cette période électorale donc jusqu’au mois d’avril 2022, chaque mois, nous allons établir le baromètre des chances des candidats pour devenir Président de la la République.
Départager des gens qui nous méprisent ne devrait pas être trop difficile quand même
!

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

Baromètre Élysée 2022

Par Le Citoyen Lambda

En cette période électorale donc jusqu’au mois d’avril 2022 chaque mois nous allons établir le baromètre des chances des candidats pour devenir Président de la la République
Départager des gens qui nous méprisent ne devrait pas être trop difficile quand même
!

Baromètre de Novembre 2021

En premier, le non-candidat sur le papier mais qui l’est depuis 2018 dans les faits : c’est « notre bon roi », Macron 1ER qui vise un doublé.
Il semble demeurer imbattable selon les sondages, lesquels me laissent perplexes car si on additionne les voix de la droite dite extrême, on arrive à un total incroyable de plus de 38% de voix ! Du jamais vu et qui laissent planer un fort doute sur lesdits sondages qui ressemblent à une vulgaire manipulation de masse.

En second, donc, au choix, c’est Marine Le Pen ou Éric Zemmour.

Ensuite, on trouve Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Jean-Luc Mélenchon, Michel Barnier, Yannick Jadot et à la fin très loin tous les autres dont certains n’atteignent même pas 1% !

Rappelons que l’enjeu est que soit opposé à Emmanuel Macron, un candidat dit d’extrême droite !
Ce qui permettrait grâce au bon report des voix des partis estampillés républicains de faire réélire Macron : c’est basique et simple et surtout très efficace.

Maintenant, voyons ce qu’il en est réellement des candidats pour ce scrutin qui finalement ne passionne pas encore grand monde.

Si Macron, Casaque verte, gilet (Breeches, pour les connaisseurs) rouge et pantalon vert semble toujours tenir la corde, il semble que Zemmour le talonne et se rapproche à la corde, casaque bleue, gilet (Breeches) blanc et pantalon rouge, cravache noire.

Actuellement, rien ne semble devoir atteindre le favori, Macron, ni l’économie qui périclite, ni l’insécurité qui explose, ni les affaires de ses ministres dont deux au moins sont poursuivis en justice, ni l’affaire Benalla pourtant qui vient d’être condamné à la prison, donc reconnu coupable. Ni les nombreux volte-face du pouvoir notamment avec le pass sanitaire. Non, rien n’affecte le Président !
Même ses principaux ministres qui ne cessent de se contredire ne dérange le monarque.

Pendant ce temps Le Pen est à la ramasse, Bertrand a du mal à tenir la cadence et Jadot s’apprête à faire une remontée spectaculaire).
Pour les autres le retour à l’écurie s’impose.

Les deux grands avantages du Président non négligeables :
– il fait campagne aux frais de l’État, c’est-à-dire des contribuables,
– il a le soutien des principaux médias télévisuels, radiophoniques et de la presse nationale et même locale,

Pour les autres, évidemment, ce n’est pas la même musique :
– peu de présence médiatique mis à part Zemmour,
– pas beaucoup d’argent dans les caisses,
– pas sûrs qu’ils obtiennent le nombre de signatures des élus permettant de se présenter.

Le pronostic est donc favorable au Président sortant en fonction de tous ces critères…

Qui sera face à lui en avril 2022 au second tour ? C’est pour le moment difficile à dire !

Au mois prochain !

Le Citoyen Lambda

 
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le Citoyen Lambda pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Du même auteur :

La gabegie des mairies vertes

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

11 commentaires

  1. Désolée de casser l’ambiance, mais je vois pas Zemmour être en position de gagner. Ses prises de positions gravissimes autant qu’inutiles vont le desservir au moment où les électeurs voteront. D’ailleurs certaines idées de Zemmour sont tragiquement stupides. Et comme vous l’avez écrit, Macron profitera du vote dit républicain. L’alliance se fera dès le soir du premier tour.

  2. c’est pourquoi qu’il ne faut pas que macron passe le 1er tour, voter pour n’importe qui, il y a suffisamment de candidat pour faire du « tout sauf macron » c’est au 1er tour que se joue une élection

  3. En tous cas, Zemmour semble avoir trouvé un public, car à chacune de ses dédicaces, il y a foule.

  4. Merci Citoyen Lambda, votre article est très intéressant et rédigé avec humour.
    Effectivement, les sondeurs manipulent les masses , du moins celles qui sont encore anesthésiées, ceci, depuis toujours afin de dissuader les électeurs qui voudraient voter pour un candidat qui résiste au dicktat imposé par le locataire du Palais , lequel vient d’ordonner à ses ministres de :  » fermer leurs bouches », parce qu’ils parleraient à tort et à travers !
    Désormais un vent glacial souffle dans le Palais..
    Les ministres sans personnalité ont un doigt sur la couture du pantalon ou bien sur leur robe …
    Il est vrai que nous avons appris qu’ un viol aurait été commis au sein de l’état-major militaire, selon les médias journalistiques qui sont toujours à l’affût de nouvelles nauséabondes.
    L’atmosphère est donc très lourde et tout ce beau monde marche sur des œufs ….toujours plus fragilisé et incompris…
    Et si les sondeurs se trompaient ?
    Et si au second tour des élections les deux candidats restant en liste se nommaient :
    M.LE PEN ET ….
    Eric ZEMMOUR ?
    Comme j’avais prévu, dès 2001 , qu’au second tour Jospin serait éliminé par J.M.LE PEN ..
    Aucun des sondeurs , aucun des candidats , aucun des médias intéressés n’avaient voulu m’ entendre .Attendons-nous , encore, a une grande surprise…
    À bon entendeur ….

    1.  » Et si les sondeurs se trompaient  » ! il y a plusieurs possibilités : j’ai lu que Macron faisait faire des sondages, et qu’il serait en réalité à 11% , le 2eme sondage , pour les médias le place à 24 % , hier ! , parce que aujourd »hui il fait moins beau, les oiseaux chantent moins … évidemment impossible de vérifier !
      N’oublions pas qu’un sondage avait placé Mme Lepen à la tête de plusieurs régions ! elle n’en a eu aucune !
      Alors je propose de ne pas les regarder et de se tenir au courant de la politique autrement qu’au travers de ces sondages !
      Et puis il me semble que c’est aux citoyens, pour répondre à la réflexion :  » rien ne semble atteindre le favori Macron  » de travailler en amont, de préparer son bilan négatif et de le faire savoir ! les citoyens ont une mémoire de colibris, oublié Benalla alors que ce fut un scandale d’Etat , oublié la gestion de la crise Covid etc etc . Certains ont listés la catastrophe, je crois qu’il faut faire paraitre plus plus …

      1. Oui Lem, il faudra le moment venu lister les errements de ce pouvoir mais il me semble qu’ici déjà, un excellent article intitulé « Les 7 mensonges capitaux » avait ouvert largement cette voie.

    2. Merci pour commentaire très clair et comme vous, j’ai pensé à cette hypothèse d’une finale incroyable entre Marine Le Pen et Eric Zemmour. Ce qui serait à la fois un final inattendu et une sacré gifle aux sondages. Quant au vent glacial qui souffle sur le Palais royal, c’est une certitude car Macron ne souffre aucune concurrence.

  5. C’est exact puisque c’est Macron qui occupe tout l’espace médiatique sans opposition réelle : ainsi, Macron peut dire et faire n’importe quoi sans risquer la contradiction.

  6. Si deux candidats d’extrême droite sont présents, le risque est grand de voir une finale Jadot contre Macron, ce qui serait une catastrophe pour la France. Donc Le Pen et Zemmour doivent absolument s’entendre pour s’allier face à cette menace bien réelle.

Laisser votre commentaire