Cher Monsieur Woerth, le 9 décembre dernier vous déclariez « Celui qui gagne la primaire de droite gagnera les élections présidentielles » .

Je soutiens le premier site de l’opposition la France , Observatoire du MENSONGE, en contribuant maintenant*** et je clique ICI

***En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Monsieur Woerth, cela s’appelle une trahison

Par Maxime Tandonnet

Cher Monsieur Woerth, le 9 décembre dernier vous déclariez « Celui qui gagne la primaire de droite gagnera les élections présidentielles» .

INe nous dites pas que vos yeux se seraient soudain dessillés et qu’entre temps, vous auriez découvert que le projet de Mme Pécresse était trop à droite pour vous. Vous connaissiez ce projet le 9 décembre sur lequel vous ne formuliez guère de réserve.

Ne nous dites pas non plus que vous êtes séduit par le bilan de M. Macron – l’explosion de la dette publique et des déficits, poussée spectaculaire de la violence et de l’insécurité, effondrement du niveau scolaire et des services publics (notamment hospitaliers), destruction des libertés – qui est précisément à l’inverse de tout ce que vous avez toujours défendu. Ne nous dites pas non plus que vous êtes convaincu par le programme présidentiel de M. Macron: il n’existe pas et ce dernier n’est même pas encore officiellement candidat.

N’essayez pas non plus de nous faire croire que vous voyez soudain en lui – que vous n’avez cessé depuis cinq ans de fustiger – une sorte de héros providentiel et sauveur de la France. Vous avez passé l’âge de ces enfantillages.

La vérité, c’est que vous abandonnez votre famille politique à laquelle depuis des décennies vous devez votre carrière, vos mandats et votre expérience ministérielle. Vous lâchez vos amis au pire moment, à quelques semaines des présidentielles alors qu’ils sont en difficulté, pour rejoindre le camp adverse. Pour eux, le coup de poignard est terrible.

Vous rejoignez opportunément celui qui vous paraît le plus fort aujourd’hui et selon la seule loi des sondages, le mieux placé pour l’emporter. Que vous a promis le candidat virtuel? Nul n’en a la moindre idée. Ce qui est certain, c’est que cela s’appelle une trahison, pas seulement de votre famille politique mais celui de vos électeurs, cette droite qui n’a sans doute pas voté pour vous dans la perspective de cette volte-face en faveur de l’ex-ministre de l’Economie de M. Hollande et de sa politique que vous avez combattus avec tant d’acharnement depuis dix ans. Et que ce geste provienne de vous, qui incarnez une vision plutôt sérieuse de la vie publique est particulièrement déstabilisant.

Depuis Machiavel, nous savons tous que la politique et la morale ne font pas bon ménage. Mais sans doute existe-t-il un niveau de cynisme qu’il est périlleux de franchir en termes d’image personnelle.
En tout cas, à l’heure où la politique suscite la méfiance ou le dégoût d’une majorité de Français, votre attitude n’est pas de nature à en redorer le blason.
Peut-être que le deuxième acte de cette grande comédie vous donnera raison et qu’à 67 ans, il donnera un nouvel élan à votre jolie carrière.
Mais le troisième acte, celui du regard que la postérité portera sur vous sera quoi qu’il arrive en votre défaveur. Il est des gestes que l’histoire ne pardonne jamais.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “Monsieur Woerth, cela s’appelle une trahison”
  1. Monsieur Tandonnet, j’apprécie en générai vos billets, mais je voudrais un peu nuancer ces propos.
    Ici il me paraît un peu excessif de reprocher à Monsieur Woerth (qui est assez grand pour se défendre lui-même) une trahison envers Valérie Pécresse.
    En effet peut-on reprocher à ce dernier d’avoir trahi une personne qui a trahi son parti et mis à mal Laurent Wauquier en contestant sa ligne d’un élu?
    Cela me met mal à l’aise, tout comme le déroulement de la primaire qui a vu triompher Mme Pécresse et les ultimes accommodements Ciotti-Pécresse pour le moins opaques.
    Ce qui perd LR ce sont ces marchandages perpétuels qui ne tiennent aucun compte de l’avis des militants et montrent un profond mépris de la piétaille!
    Mme Pécresse représente bien cet état d’esprit déplorable que je condamne!
    D’autre part, sa stratégie, ses résultats affligeants en font une candidate de peu qui va plomber ce parti en déshérence (par charité je passe sur l’essentiel)!
    Une fois de plus les caciques du parti ont tranché sans tenir compte de quiconque ne fait pas partie du sérail!
    Nicolas Sarkozy ne semble pas faire preuve d’un grand enthousiasme non plus avant d’apporter son soutien à VP!
    La ligne politique très floue de VP ne peut que rebuter, dire qu’elle est incohérente, avec un programme mal fichu est déjà signalé par tous les observateurs!
    Le choix d’un candidat de qualité s’imposait pour une élection présidentielle, tel n’est pas le cas! Cet amateurisme déçoit et choque le bon sens!
    Le choix des urnes en fera la preuve avant l’Août!
    Désolé, mais n’y voyez aucune agressivité!

  2. Non, ce n’est pas une trahison, c’est la trouille de se faire emprisonner ! Eric Worth, ainsi que d’autres (suivez mon regard !), sont sous le coup de sanctions judiciaires applicables… Vous l’aurez compris, le roitelet au pouvoir peut d’un coup de baguette magique les faire coffrer (vive la justice indépendante !)… Il exige donc (ça s’appelle du chantage !) que ces condamnés « en sursis » le rallient pour éviter des « ennuis » judiciaires. Et dès qu’il sera réélu grâce à ces soutiens obligés, ces derniers passeront à la casserole ! Ils le savent et prient pour que leur soutien ne soit pas trop appuyé… Au cas ou !
    Moralité : cet ignoble chantage fonctionne parfaitement et les Français (enfin, pas tous !) n’y voient que du feu !

  3. Serait il périlleux de franchir certaines limites dans le domaine du cynisme politocard ?,,la contemplation attentive de notre paysage hexagonal semblerait démontrer une réalité bien différente ,,car de fait E Woerth ne fait que d’endosser le même costume que le tandem Darmatruc / Bruno Maire , susceptible de lui offrir déjà la meilleure des leçons de carriérisme ,,,sans pour cela que leur démarche moralement condamnable , mais banale n’ait en quoi que ce soit ,,,compromis leur avenir personnel,,,bien au contraire !

    Prenons tous bien conscience que le renouvellement du mandat macronien, provoquera ( c’est mon opinion, mais elle est critiquable ) une scission au sein de l’appareil LR, entre ceux vent debout en faveur des valeurs traditionnelles droitières,,,et les ténors se présentant en fait comme des extrêmes centristes fondamentalement mous ,,,capables , à l’image des Woerth , le Maire et autre Darmatruc , de monter dans n’importe quel train d’avenir ,,,pour pérenniser un marocain ministériel le plus longtemps possible,,,ou à défaut un strapontin au palais bourbon !

    En somme , la victoire de Caligula sonnera comme le signe d’un bouleversement traumatique au sein de l’appareil LR, ,,avec une mise en évidence ultra claire des véritables clivages politico carriéristes, avec un éclatement assez prévisible ,,, beaucoup d’entre eux troquant des convictions idéologiques illusoires contre un horizon personnel d’élu national ou de ministre bien plus rassurant et confortable ,,,En ce sens Woerth n’a même pas eu, ,,,mais cela était hautement prévisible ,,,,la rudimentaire décence d’annoncer les termes du contrat ,,,passé en sous main avec la macronie ,,,et pouvons nous supposer qu’il entrevoit une fonction plutot rémunératrice,,,à moins que sa perception assez logiquement désespérée de l’avenir des LR, et sa situation personnelle potentiellement compliquée,,,le pousse vers n’importe quel « radeau de survie » ,,,fut il le plus modeste disponible

    Au final , une assez grande chance pour le camp national , consisterait à voir les vrais patriotes LR, véritablement eux même,,,Claquer la porte ,,pour rejoindre la ou les nouvelles formations réellement droitiéres , avec comme conséquence de clarifier au mieux un paysage jusqu’à présent troublé par l’existence d’un parti LR, totalement ,,, »hybride » ,,,,les citoyens électeurs de convictions « traditionnelles » ,,ne perdront vraiment rien au change,,,bien au contraire ,,,et pourront célébrer une messe de requiem,,pour une formation politique devenue illégitime et obsolète ,,,leur ayant infligés de trop nombreuses désillusions et trahison en tous genre ,,,,au cours des 40 dernières années !

  4. Je ne suis pas surpris. Il y a quelques mois, il critiquait vertement macron.
    Tous pareil, Le maire et Darmanin avaient fait de même, des critiques acerbes envers macron et au premier coup de sifflet ils ont rejoint la macronie.
    Pécresse ou traitresse appelons là comme on veut fera de même ainsi que Bertrand, Barnier, Larcher (lui il a déjà un pied dedans).
    Quand à Philippe son nouveau parti n’a été créé que pour apporté une majorité à macron si il est élu, car c’est sûr aux législatives LAREM sera laminée.
    Tout n’est que magouille.

  5. Cela ne me surprend pas après Estrosi, Le Maire et Darmanin, il ne manque plus que Sarkozy et la boucle sera bouclée.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :