De Macron, qui promet la retraite à 65 ans et qui ne va pas se priver d’exprimer, encore plus, son mépris pour les classes populaires, pour « ceux qui ne sont rien » et pour les non-vaccinés qu’il continuera à emmerder.

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Déjouons le piège

Par Claude Picard

Manifestement, Macron a beaucoup appris des vieilles techniques machiavéliques de l’ancien monde et, en bon politicien retors, il a réussi son pari : avoir, face à lui, au deuxième tour, Marine Le Pen. Pour contraindre tous ses adversaires à faire barrage à « l’extrême droite » ! Et tous sont tombés dans le panneau ! Avec, en tête, un Jean-Luc Mélenchon, devenu l’idiot utile de la Macronie. Pourtant, pure fiction, mais quand la patrie est en danger, il ne faut pas rechigner, ces deux-là, Mélenchon et Le Pen, dans l’état d’urgence où est la France, pouvaient se mettre d’accord pour former un gouvernement d’Union nationale. D’autant que leurs programmes ont quelques points communs. Mais, comme toujours, l’idéologie domine le leader d’extrême gauche, qui fait passer sa posture personnelle, avant l’intérêt de la France.
Marine Le Pen, aurait-elle souhaité cette alliance ? On ne le saura jamais. 

En tout cas, les états-majors des principaux partis politiques peuvent dire ce qu’ils veulent – surtout pour rester politiquement corrects et pour plaire aux médias – mais ils ont peu de chance d’être entendus. Il faut bien prendre en compte que les deux principales coalitions politiques, LR et PS – dont le gros des troupes est déjà parti chez Macron – ne représentent plus que 7 % du corps électoral. Il y a dix ans, ils réunissaient, encore, 56 % des voix ! Quant à LFI (Mélenchon), qui représente une force non négligeable, on peut parier que ses électeurs auront beaucoup de mal à voter pour un candidat, Macron, qui promet la retraite à 65 ans et qui ne va pas se priver d’exprimer, encore plus, son mépris pour les classes populaires, pour « ceux qui ne sont rien » et pour les non-vaccinés qu’il continuera à emmerder.
À l’approche du deuxième tour, assez problématique pour lui, Macron est capable de promettre la lune – il la promet déjà – et son ego va s’enfler comme jamais. Car il se sait en danger, Marine Le Pen ayant une réserve de voix plus étendue que jamais et elle est en capacité de ratisser large. Beaucoup plus que lui ! À part quelques « célébrités » et quelques vieux chevaux de retour de l’ancien monde politique qui peuvent le soutenir contre l’assurance de conserver leurs prébendes, le peuple l’a abandonné depuis longtemps.

Le piège macronien du « barrage à l’extrême droite » a, tout de même, la tremblote. Depuis déjà quelques années, il s’use et vacille sous les coups de butoir, répétés, que lui assène le camp national. Surtout, le bilan de Macron est lourd, très lourd à porter : la crise sanitaire en a été l’ultime révélateur. Les grossières manipulations d’un gouvernement corrompu, jusqu’au cœur du système, se sont affichées au grand jour. Ensuite, cerise sur le gâteau, l’affaire des cabinets de conseils a éclaté au grand jour. Avec, en tête, le cabinet McKinsey dont la succursale française n’a jamais payé d’impôts, alors que l’État l’aurait rétribué, pour des missions souvent fantaisistes, environ 40 millions d’euros pour la seule année 2021. Ce qui corrobore la qualification de Macron, en « Président des riches » d’autant qu’il a multiplié les cadeaux financiers. Avec notre argent ! Quelques exemples : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’exit tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises… Tout cela a permis à 500 familles d’accumuler un patrimoine de 1 000 milliards en 2022 ! Un « pognon de dingue » distribué, alors que les plus pauvres paient la facture en se privant de tout !

Sachant qu’une bête blessée peut mordre encore, attention aux coups tordus que la Macronie peut nous réserver. Macron, lui, se dit prêt à toutes les concessions politiques pour « enrichir » son programme. Quel programme ? Un programme improvisé, au jour le jour, selon le sens du vent. Comme toujours, avec lui, c’est le flou artistique, à part quelques promesses inconcevables et contradictoires. De toute façon, cette fois et plus que d’habitude, ce ne sont pas les programmes qui seront regardés de près, c’est le rejet, très fort, pour l’un ou pour l’autre, qui fera la différence.
C’est celui ou celle qui suscitera le moins de rejet qui obtiendra la magistrature suprême.

Mais pour, vraiment, déjouer le piège, chacun sait, le 24 avril, quel bulletin il devra mettre dans l’urne.

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

La technique de Macron est très simple : occuper en permanence les médias et faire de la provocation ciblée. Cela comporte l’énorme avantage d’éviter de parler des sujets qui fâchent et l’opposition s’y laisse prendre à chaque fois.


🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

♛ Article à lire :

Le Président-roi hostile à la France. La fable vérité ! 

« Il est dans la nature de l’homme d’opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent. » Thucydide

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


C’est parce que « nous sommes en guerre » et que « en même temps » on fait des règlements à la noix et contraignants « quoiqu’il en coute » parce que « c’est notre combat »…
Et surtout c’est qu’ils sont incompétents et incapables de gouverner !

J’aime ce que vous écrivez !
Je fais un don


*** En cadeau , vous recevrez gratuitement chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, (Valeur du cadeau = 18€)

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :