Nous sommes prévenus

Malgré les faits, la réalité d’un pouvoir qui a tout raté, la dette qui explose et qu’il faudra rembourser, les Français ont choisi de réélire Macron…

“L’erreur est humaine. Persévérer est diabolique.” (Proverbe latin)

J’aime ce que vous écrivez !
Je fais un don


*** En cadeau , vous recevrez gratuitement chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, (Valeur du cadeau = 18€)


Nous sommes prévenus

Par Alexandre Goldfarb

Malgré les faits, la réalité d’un pouvoir qui a tout raté, la dette qui explose et qu’il faudra rembourser, les Français ont choisi de réélire Macron…

Personne ne pourra dire demain « on ne savait pas » parce que ce serait mentir.
Au contraire, nous savons que la France est désormais en bonne voie de libanisation et que cela devrait se produire vers 2026, dans moins de cinq ans.
Tout est prêt et bien prêt.

J’avais raison… Malheureusement !
Nous voici face au grand tournant : continuer comme si de rien n’était et s’enfoncer vers une la fin d’une France française, chrétienne, humaniste et rayonnante.
Les Lumières, cette fois, sont derrière nous, comme un vague souvenir où la nostalgie est présente.
Le Président-candidat a utilisé, sans vergogne, tous les moyens de la République pour sa cause et il a gagné avec le soutien de politiciens peu recommandables et surtout n’ayant vraiment pas la même vision de la France, du moins en apparence.
Is osent appeler cela une démocratie en plus !
Le bilan de Macron est terrifiant mais bien travesti par le Président-candidat, qui sachant que les médias ne lui poseront pas de questions trop gênantes, peut même se permettre de le vanter. Alors qu’il devrait raser les murs.

Le « En marche » de Macron va se transformer en déroute.

La réalité doit primer sur l’idéologie !

« Alors oui, personne ne pourra faire pire sauf… Si Macron est réélu le 24 avril 2022 ! »

Avec Macron, le sort de la France est scellé

« Là, nous ne sommes plus dans la logique, mais dans la déchéance qui apporte ruine et malheur à tous ! » Alexandre Goldfarb,  à propos de la réélection de Macron.

La force de Macron est d’avoir fait une campagne très courte comme si c’était un candidat nouveau tout en vantant son bilan.
Cette contradiction pourtant évidente aurait du le couler mais comme dans ce pays l’information c’est la désinformation, tout s’est bien passé et la perdante, la France, devra régler au prix fort la douloureuse qui lui sera forcément présentée et très rapidement.

La gauche utilise la dialectique marxiste et plus souvent proudhonienne et ainsi elle occupe le terrain médiatique, y compris en racontant de bons gros mensonges. Mais comme personne de l’autre côté ne répond, ces mensonges sont accrédités et produisent le mal nécessaire.
La droite doit absolument se reprendre et créer une sorte de club de riposte médiatique avec des gens qui connaissent bien la dialectique et sont capables d’y répondre.
Sans faire cela, la France ne verra plus le jour.
C’est vital et c’est maintenant qu’il faut réagir.
Sinon on aura toujours un Macron qui pourra dire et faire n’importe quoi sans craindre aucune contradiction.

Soit la droite change, se reconstitue et oeuvre pour la France, soit elle sera l’éternelle perdante.

Cette fois, c’est clair

Nous sommes prévenus

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 


Observatoire du MENSONGE, plus que jamais premier média de l’opposition

Un petit emprunt à la célèbre citation de Sir Winston Churchill Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.” et, aujourd’hui, cela donne :

« Vous aviez à choisir entre Macron et la faillite, vous avez choisi la faillite et vous aurez Macron. »


Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :


Macron est dans La logique de l’absurde : parce qu’il est dépassé par les événements et pour faire croire qu’il domine la situation, il fait n’importe quoi au seul détriment des Français !


La devise de la Macronie est :
« Pourquoi chercher à faire quand il suffit de baratiner ?« 

Lire aussi :

Riposte médiatique


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

Voici quelques articles écrits depuis 2018 qui attestent des réalités incontournables de l’échec flagrant du Macronisme :

Mon article du 23 janvier 2021 : prémonitoire ? Non réaliste !!!!

Dernière ligne droite avant déconstruction finale de la France

Malgré tous les faits alarmants, le mépris des Français, la perte du pouvoir d’achat sous Macron, la politique blingbling en Macronie, les électeurs croient au Père Noël.

De plus en plus mal

Les scandales s’accumulent et sont désormais visibles donc revoter pour le Président-candidat serait une hérésie.

Par Alexandre Goldfarb

Avec pour effet d’évacuer tout questionnement sur l’explosion des dépenses de l’Etat : 560 milliards d’euros en deux ans dont seulement 100 liés au « quoi qu’il en coûte » sanitaire (Cour des Comptes),

Ce que j’écrivais sur cette future candidature du #Présidentcandidat se vérifie : Étrange copier-coller

le #Présidentcandidat s’apprête à nous faire revivre en 2022 l’élection de 1988 !

La « démoncratie » 

Le pouvoir balance l’argent des contribuables pour que le Président-candidat soit réélu : n’est-ce pas là le plus grand des scandales politiques depuis longtemps ?

Le gouvernement pour payer sa gabegie et ses fausses aides pille votre retraite, oui vous avez bien lu : il pille votre retraite

Haro sur les médecins non alignés derrière l’État-Macron ! #scoop 

Une ordonnance puis un décret, passés inaperçus dans les médias et aussi dans l’opposition, auront suffi pour la Macronie à prendre le contrôle du corps médical. 

Encore un article prémonitoire puisque publié en juin 2018 !« Le macronisme nous prépare aux barbelés de la pensée avec la censure pour tous »

Et également j’avais écrit sur l’échec évident de la droite dite républicaine dès mai 2021, avant même le naufrage Pécresse :

La Droite… En Marche

4 commentaires

  1. Alexandre, je crois comme vous l’écrivez que « Le « En marche » de Macron va se transformer en déroute. »

  2. Clairement pour gagner en France une élection, il faut trois conditions : savoir mentir, être méprisant, se vanter. Donc c’est le candidat qui a réuni ces conditions qui a gagné. Ceci dit, il faut aussi que la majorité des électeurs soient des moutons…

  3. Merci pour tous ce que vous faîtes pour l’opposition et c’est bien dommage que les ténors de cette opposition ne vous suivent pas, ils auraient ainsi pu faire mieux que leurs pitres scores, notamment Zemmour qui avait suscité un sacré élan. Quant à Marine Le Pen, le mieux serait qu’elle passe la main à… sa nièce, qui est la seule capable en 2027 de gagner. En attendnat je viens de vous soutenir par un don amical. Merci !

Laisser votre commentaire