Il semble que la mémoire du CNR fasse l’objet d’une tentative de récupération par le pouvoir politique à travers un prétendu conseil national de la refondation. (NDLR : un nouveau yoyo pour gogos du nouveau Macron).


Touchez pas au Conseil national de la Résistance

Par Maxime Tandonnet

Il semble que la mémoire du CNR fasse l’objet d’une tentative de récupération par le pouvoir politique à travers un prétendu conseil national de la refondation. 
(NDLR : un nouveau yoyo pour gogos du nouveau Macron)

Moins les politiques connaissent l’histoire, plus ils sont tentés de la détourner à des fins électoralistes. Le CNR devrait être sacralisé, sanctuarisé. Que nul jamais n’y vienne mettre ses sales pattes. Le CNR était composé d’une vingtaine d’hommes rassemblés pour la Libération de la France. Traqués par la Gestapo, ils risquaient en permanence la torture, la déportation et la mort – engageant même la vie de leurs proches.

Leur démarche était absolument désintéressée, aux antipodes de la médiocre tambouille politichienne actuelle. D’ailleurs, le CNR, à l’opposé d’une opération électoraliste, était représentatif de tout l’échiquier politique, depuis les communistes (Vallon, Mercier), jusqu’à la droite nationaliste (Jacques Debû Bridel) en passant par la SFIO, les radicaux, les démocrates-chrétiens, la droite classique (Alliance démocratique) et les grands mouvements de la Résistance. 

Le projet politique du CNR (pour l’après Libération), comme le rappelle mon ami Arnaud Teyssier dans le Figaro, était précisément à l’opposé de l’idéologie dominante actuelle: rétablissement de la démocratie parlementaire contre l’autocratie, consolidation de l’Etat de droit et des outils de la solidarité nationale, méfiance envers le culte de l’argent.

Toute – toute – récupération électoraliste de l’histoire, surtout à contre-emploi, est odieuse.

Mais le plus terrifiant, ce n’est pas la mauvaise foi. C’est la bêtise.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile.

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :


« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

2 thoughts on “Touchez pas au Conseil national de la Résistance”
  1. Le CNR a été très vite phagocyté en quelques mois par les communistes plutôt staliniens
    Pour écarter tout angélisme, rétablissons les faits : la méthode communiste de persuasion :consistait en chantages et menaces allant parfois jusqu’à une bastonnade plutôt sur des proches ou plus encore.

  2. Le Gaullisme a rassemblé toutes les couches sociales de la population française , ceci, bien au-delà de ses frontières, ce fut aussi la très noble mission du CNR.
    La Constitution de la Ve République , sous la présidence de de GAULLE , a honoré l’esprit social gaullien , aussi bien dans les domaines: politique, administratif, diplomatique et même militaire.
    A ce jour, notre Constitution a été modifiée 24 fois ( sans l’accord du peuple de France), l’absence d’alternative du pouvoir suprême se faisant gravement ressentir , tout comme l’absence de « référendum » afin de consulter le peuple sur des modifications essentielles à l’organisation du pouvoir politique en France .
    En revanche, le pouvoir de Macron ne nous semble plus légitime , surtout lorsqu’il ment, et que ses décisions sont pleines de contradiction très souvent absurdes (cela nous rappelle la décision stupide de dissolution en 1997), sans opposition sérieuse :
     » LES DROITES ONT TUE LA DROITE !  »
    Macron issu du parti socialiste , s’est entouré de personnes de gauche , et de certaines autres qui ont trahi le Parti républicain  » LR » ( lesquelles avaient , auparavant, critiqué ouvertement Macron en des termes acerbes et très caustiques) , pour des intérêts personnels et non point dans l’intérêt général de la France , ne nous étonnons point que la confiance envers la classe politique a disparu depuis que les gouvernants , de tous horizons, ont trahi en oubliant ce qu’est le « Gaullisme », ils ont trahi le Peuple, l’Etat, et la France.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :