La réalité est la suivante, elle est simple : la France consomme beaucoup plus qu’elle ne produit. Donc la balance commerciale est de plus en plus négative ! C’est la faillite assurée.


Absence de production

Par Jeanne Moulin d’Arc

La réalité est la suivante, elle est simple : la France consomme beaucoup plus qu’elle ne produit.
Donc la balance commerciale est de plus en plus négative ! C’est la faillite assurée.

Il suffit de regarder nos chiffres de la balance commerciale pour constater que les importations sont nettement supérieures aux exportations.
Ainsi la balance commerciale aggrave le déficit chaque année davantage.
Donc la solution évidente depuis tant d’années est d repenser notre politique économique foireuse et de créer un plan pour produire en France.
Qui aurait pu imaginer qu’un pays comme la France soit en pénurie de produits comme l’huile, la moutarde et autres encore ?

Le corollaire de cette absence de production nationale est que le gouvernement impose et taxe de plus en plus pour trouver l’argent dont il a besoin pour faire une politique sociale débile et dangereuse avec notamment l’arrivée massive d’immigrés non qualifiés et qui ne cherchent pas à s’intégrer.
C’est un cercle vicieux et fatal pour la nation exsangue.
La faute en incombe au pouvoir qui a préféré la désindustrialisation et l’appauvrissement du pays pour ne pas prendre les mesures qui s’imposent.
Ces dernières sont l’ultime recours avant faillite de l’État providence.Le plus navrant dans cette débâcle prévisible est l’attitudes de l’opposition d’où qu’elle provienne qui s’est lancée dans la surenchère de propositions encore plus sociales donc débiles à court terme.

Les champs en jachère, en plus subventionnés pour l’être, représentent un vrai scandale à l’heure de la pénurie. Une pénurie n’arrive pas du jour au lendemain, elle prévisible. Qu’attend le pouvoir pour changer cette politique absurde ?

Pour redresser la France, il faut vite une autre politique : celle de la production locale et de la réindustrialisation en France !


La caste est dévaluée

Maintenant, il suffit d’être mauvais mais de savoir baratiner, avec quand même obligatoire d’être de gauche, pour gouverner.
Macron doit bien savourer sa victoire préparée depuis 2018 et comme le chasseur à l’affût, il a attendu le moment propice pour sortir du bois.
On va nous refaire le coup de nous dire que la rentrée va être difficile et hop le tour sera joué.
Les copains au pouvoir et leurs fidèles serviteurs, les médias, vont pouvoir faire aboutir leur rêve d’une France où il fait bon vivre ensemble, peu importe le prix et la casse à payer.
C’est que l’on sera toujours dans la lutte entre les progressistes, les bons, et les populistes, les méchants, pour que l’électeur reste conditionné et apathique.
Faire peur est un superbe moteur pour se maintenir au pouvoir et Macron l’utilise à outrance.

On continuera à raser gratis, à appauvrir la France et à se marrer entre potes pendant que les pauvres seront encore plus pauvres avec un semblant d’assistanat, ainsi va le bateau France vers les récifs et l’échouage. On le devine, on le pressent et mieux on le sait mais rien ne change et ne changera.

Jeanne Moulin d’Arc


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jeanne Moulin d’Arc pour Observatoire du MENSONGE

« Les Français creusent leur propre tombeau, ils ont un mérite, c’est de creuser vite et bien ! » Alexandre Goldfarb

Article à lire absolument :

S’ils aimaient la France…

Les politiques agiraient autrement !


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

 

Mieux vous pouvez vous abonner à Semaine du MENSONGE pour un an en remplissant ce formulaire et ensuite en réglant votre abonnement, merci d’avance pour votre précieux soutien.

Valider votre abonnement en cliquant sur le bouton ci-dessous et ensuite pour recevoir pendant un an Semaine du MENSONGE choisir le mode de paiement proposé, mensuel ou annuel :

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

11 thoughts on “Absence de production”
  1. On peut discuter de tout mais vous avez raison d’avoir écrit cet article qui démontre que les Français n’ont rien compris à la politique, pire ils votent pour ceux qui ne veulent pas d’eux. L’abstention est misérable car elle permet à des Macron ou des Mélenchon de pouvoir parader. L’Histoire jugera tout ce monde pourri mais pour nous ce sera trop tard.

  2. Tout ce vous écrivez est vrai : autour de chez nous, il y a des champs en jachère qui sont payés pour cela alors qu’ils pourraient servire à produire des récoltes de première nécessité. cela prouve que les politiques n’en n’ont vraiment rien à faire des Français.

      1. Effectivement c’était un but louable mais qui a été vite transformé par l’Europe en un abandon de cultures pour au moins deux raisons : imposer des choix à certains pays et pour réduire les surfaces cultivées dans un contexte de surproduction alimentaire. La mission propose, dès la campagne 2009, l’instauration d’une Surface de Gestion Environnementale (SGE) portant sur 3% à 10 % de la surface agricole utile (SAU). Ce qui pouvait être vrai en 2009 ne l’est plus dès 2020 ! Les technocrates de Bruxelles avec l’appui des gouvernements comme la France ont été en dessous de tout comme la présente situation le montre.

  3. La vérité est notre credo et vous avez écrit toute la vérité rien que la vérité
    Il y a bien longtemps , en effet, que la France ne produit plus grand chose qui nous serait bien utile en ces moments qui deviendront insupportables.
    La désindustrialisation a commencé autour de 1975 , des traités très discrets avaient été signés pour que la Chine s’ industrialise .
    Certe année la , nous comptions 600 000 chômeurs
    En mai 81: 1 700 000, Mitterrand n’avait plus qu’à poser cette question à Giscard dEstaing , je cite :  »  » Que s’est t’ il passé « ?
    Et de surenchérir , ajoutant :  » Avec mon système, il n’ y aura plus de chômeurs !  »
    Fermons le ban , en une minute il sortait gagnant du débat télévisé. .
    Cependant, Mitterrand devenu président , avec son , système nous avons eu trois millions de chômeurs… et plus.
    Sous le règne de Jupiter ex- adhérent au Parti socialiste : rien n’a changé ..les chômeurs sont devenus: des  » ASSISTES » .
    Ce système de laminage de la classe moyenne a été programmé dès 1976.
    Giscard – Mitterrand même combat pour la Mondialisation miltculturaliste. .
    .

Laisser votre commentaire