Par Alexandre Goldfarb

💙 Merci de nous soutenir :

CLIQUER

🔵 La dialectique

Macron passe, quand il le souhaite à la télévision, pour s’exprimer pour ne rien dire que des promesses qu’il ne tiendra pas car vous le savez déjà :

« Les promesses sont faites pour être élu pas pour être tenues ! »

Mais là où le nouveau Macron est comme l’ancien, c’est par la dialectique de gauche qu’il professe à chacune de ses interventions.
Bizarrement les Français, endormis par les médias, ne semblent même plus en état de s’en rendre compte.
Pourtant, la France s’apprête à vivre des heures sombres.
Comme dit et répété, le problème que partagent tous les citoyens c’est l’insécurité qui ne cesse de se développer partout.
Rien n’est visiblement fait sur ce point, à part les discours et les commémorations qui malheureusement ne réduisent pas cette insécurité.

Encore un discours pour rien ?

Macron sait s’exprimer mais lui aussi commet des fautes en parlant, ainsi le 22 juin 2022, il déclare qu’il lui manque 30 députés pour posséder la majorité absolue :
« Il a manqué une trentaine de députés sur 577, et la majorité présidentielle est en effet relative. »
belle erreur de calcul parce que la majorité est de 289 députés, donc avec 245 élus, il manque 44 élus au parti présidentiel pour être avec une majorité absolue…

La vidéo :

La propagande commence à lasser

« Je ne peux d’abord ignorer la forte abstention qui nous oblige tous à redonner davantage de  sens à nos actions collectives, de lisibilité aux grands rendez-vous démocratiques. Voter est  essentiel pour la vie de la nation, pour ses grands choix et très clairement, ce n’est plus ressenti  par tous. Je ne peux pas davantage ignorer les fractures, les divisions profondes qui traversent  notre pays, et se reflètent dans la composition de la nouvelle Assemblée. Elles expriment des  inquiétudes, le sentiment d’avoir des vies bloquées, pas de perspectives dans nombre de nos  quartiers populaires, comme dans nos villages. « 
Ce genre de blabla est purement socialiste, Macron nous ressort la bonne vieille dialectique des familles et évidemment ne s’intéresse pas aux réalités que vivent les Français tous les jours.
On y retrouve les mots de base de la Socialie devenue Macronie : collective, démocratiques, fractures (Macron a oublié d’y accoler « sociales »), quartiers populaires.

Ensuite, Macron se répète en utilisant les mêmes mots à plusieurs reprises et surtout, il feint de croire que les autres partis voudront collaborer avec lui.

Enfin cerise sur le gâteau ranci, Macron nous dit qu’il fera ou qu’il prévoit plutôt « Une loi pour le pouvoir d’achat et pour que  le travail paie mieux ».
Pendant cinq ans de son premier mandat, il a au contraire laissé le pouvoir d’achat s’écrouler et le travail est de moins en moins payé dans une France exsangue financièrement à sa juste valeur.

Macron ajoute que « Tous ces progrès ne sauraient-être financés ni par plus d’impôts, ni par plus  de dette budgétaire et écologique. »
Le traducteur en simultané me dit que cela signifie « à vos poches » et j’aimerais bien que Macron nous explique pourquoi les produits énergétiques sont de plus en plus taxés provoquant ainsi des hausses vertigineuses commencées bien avant le 24 février 2022 (Date de l’invasion russe contre l’Ukraine). Or ces hausses sont bien des impôts certes déguisés mais des impôts quand même.

Pour nous soutenir c’est ICI

🔵 La même logique qu’hier pour demain

Macron est toujours dans la même logique de son précédent quinquennat que je pourrais traduire par « on va faire pour ne jamais rien faire ». Tant mieux si cela fonctionne pour lui et tant pis pour les Français qui n’ont toujours pas compris que le collectivisme et le socialisme sont de mauvais choix pour eux et surtout pour leurs enfants et ce sera encore pire pour ceux d’après.

Macron ne dit rien sur l’angoisse des Français liée à la nouvelle violence qui perdure depuis des années et comme pour le Stade de France, Macron nie la provenance de cette violence. C’est le Président du déni en quelque sorte.

La réalité seule prime et c’est normal que la prétendue droite, LR ou le centre mou, Macron compatibles, ont fait naufrage. 

Il faut vite à la France pour la sauver, une opposition qui assume et qui saura répliquer systématiquement à la dialectique infernale de la Socialie !

C’est simple !

En attendant ce miracle :

Macron nous prend… (Chercher la rime)

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

L’opposition qui s’oppose !

Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN


L’article à lire et à partager :

Absence de production


⬇︎ La réalité⬇︎

« Macron s’appuie sur la pauvreté et l’assistanat pour gouverner une France en piteux état. »



Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷
Lire Observatoire du MENSONGE

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile.


Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Mieux vous pouvez vous abonner à Semaine du MENSONGE pour un an en remplissant ce formulaire et ensuite en réglant votre abonnement, merci d’avance pour votre précieux soutien.

Valider votre abonnement en cliquant sur le bouton ci-dessous et ensuite pour recevoir pendant un an Semaine du MENSONGE choisir le mode de paiement proposé, mensuel ou annuel :


« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “Macron nous prend… (Chercher la rime)”
  1. et moi je penche pour des moutons seule différence il ne nous prend par pour des moutons, il sait que la plupart des Français sont des moutons et il en joue. Remarquez la docilité des gens devant le prix de l’essence, de l’alimentaire … personne ne moufte, c’est incroyable. Remarquez sa façon de se foutre de notre g…. son narcissisme n’a d’égal que son mépris et son arrogance.

Laisser votre commentaire