Par Claude Picard


Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI

Macron, le roi de l’entourloupe, se prend pour De Gaulle en nous sortant de son chapeau un nouveau CNR : le Conseil national de la refondation !
Qu’il ne faut pas confondre avec le CNR (Conseil national de la Résistance), voulu par le Général et qui avait pour but de rassembler des Français de tous bords politiques et les réseaux de résistance contre l’ennemi commun : les envahisseurs de l’Allemagne hitlérienne.
Rien à voir avec ce nouveau gadget macronien.
Cette appellation, CNR, c’est, encore, du foutage de gueules ; on se fout du monde ! D’autant que ce Conseil va être présidé par François Bayrou et épaulé par Olivier Véran…
On prend les mêmes, qui ont failli, et on recommence. Sans cesse ! 


Ce pompeux CNR (Conseil national de la refondation) est, comme toujours, un nouvel outil pour noyer le poisson. Ce nouveau déballage va se résumer en un simple conciliabule réunissant un pré carré de soutiens macroniens. Censé réunir tous les syndicats, les élus locaux et tous les partis politiques, afin de débattre des réformes futures, le hic, c’est que, d’emblée, tous ont refusé l’invitation. Ils savent à quoi sert cet enfumage : un faire-valoir présidentiel ! L’expérience passée des « débats » organisés par la Macronie, les a échaudés : Macron n’écoute personne, mais il parle beaucoup… Pour ne rien faire ! Pourtant, pour savoir ce qui intéresse les Français et pour dépister des solutions à leurs problèmes, les institutions de la Ve République – Assemblée nationale et Sénat – ne sont-elles pas suffisantes ? N’y aurait-il pas confusion des genres ? Comme toujours, Macron préfère ignorer le fonctionnement normal d’une démocratie. Qu’il méprise ! Car il a un faible pour les Conseils, divers et variés, surtout, privés ! Et où les délibérations restent secrètes. Macron, ne nous avait-il pas déjà promis la moralisation de la vie politique lors de sa première investiture ? 

Mais loin à se satisfaire de se prendre pour De Gaulle en créant le CNR, Macron veut, « en même temps« , imiter Mélenchon, en créant, lui aussi, une confédération des partis de la majorité, c’est-à-dire, Renaissance (ex-LREM et ex-En Marche) l’organisation du président, le MoDem de François Bayrou et Horizons d’Édouard Philippe. Cet assemblage s’appellera : Ensemble ! Fallait y penser ! Quoi qu’il en soit, cela ne changera rien à la politique menée jusqu’à ce jour et qui continuera à piéger les Français dans une impasse sociétale. Ensemble ou séparément, les partis de la majorité sont comptables de leurs errements et de leurs manquements : cette majorité, ne reste-t-elle pas sous l’influence de son créateur, Macron ? Cette émanation macronienne, Ensemble, fera du Macron dans le texte et dans la manière. De la com’ en permanence ! Jusqu’à plus soif ! On change simplement la formule pour ne rien changer. Auraient-ils tous, ensemble, une panne d’idées ? 

Le premier quinquennat de Macron a été une catastrophe – un quinquennat pour rien – et le deuxième s’annonce encore plus calamiteux. Que de l’esbroufe, toujours de l’esbroufe, encore de l’esbroufe, alors que tout s’aggrave ! Par manque de décisions, par insuffisance et parce que la France est dirigée par un incapable à l’ego démesuré. Depuis l’avènement de ce pervers narcissique, la France est passée du cinquième rang au septième rang du classement mondial des puissances économiques. Ne parlons pas de l’insécurité qui explose et du désarroi généralisé qui s’est emparé des Français. En laissant les commandes de la France à cet énergumène, inféodé à la finance internationale – véritable maître du Monde – on va finir par toucher le fond. 

Macron doit partir ; s’il ne veut pas comprendre, il faut le virer. Le destituer ! 

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :

Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

3 thoughts on “En Marche, vers la Renaissance ou la refondation ?”
  1. Vous avez la gauche au pouvoir, certes c’est la gauche caviar, mais c’est justement celle-ci depuis 1981 qui a détruit la société française. Vous avez voté réélu Macron, vous n’allez pas être déçus, dès demain les hausses vont vous être annoncées.

  2. Nous ne sommes plus en marche mais bien en arrière, et à ce rythme, je plains sincèrement les prochaines générations qui n’auront plus rien.

  3. Merci Claude Picard quelle excellente analyse de notre France victime d’un ex- énarque avec un égo démesuré et tméprisant , comme j’en ai tant et tant très bien connu ( plus d’ une centaine qui souhaitent former un clan de nouveaux nobles, oubliant que l’abolition des privilèges , votée en 1793 devrait leur rappeler leurs devoirs de simple Citoyen ) , mais seulement voilà que leurs patrons banquiers les font élire pour créer un gouvernement mondial dirigeant des régions, devenues d’ infimes petits états sans danger, savoir des poussières d’états divisées en plusieurs ethnies survivant sur des territoires féodalisés qui ne pourront se comprendre , divisés en moult classes dites sociales qui crieront famine.
    C’est l’un des objectifs du C.N.R. afin de préparer la disparition de nos Institutions et , à terme, de notre épublique et se débarrasser, finalement de la Frznce .
    Cette finalité peut paraître complotiste , pourtant , elle a été écrite dans l’un des agendas de l’oligarchie financière mondialiste.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :