Trente-cinq ans d’exploitation des cercueils par la gauche morale

Par Marc Baudriller


 

Dans le débat qui suit le terrible meurtre de Lola, la gauche et le gouvernement n’hésitent pas à intenter vis-à-vis de la droite un procès en instrumentalisation de ce drame. À Marine Le Pen, qui constate que « la suspecte de cet acte barbare n’aurait pas dû se trouver sur notre territoire, et ce, depuis plus de trois ans », le Premier ministre Élisabeth Borne a réclamé à l’Assemblée, ce 18 octobre, « un peu de décence » : « Respectez la douleur de la famille ! », lance le Premier ministre. « Laissons la justice et la police faire son travail », insiste Élisabeth Borne, qui appelle au respect de la séparation des pouvoirs et de « la mémoire de Lola ». Dupond-Moretti va plus loin : « Faire de la petite politique, de la petite poloche, se servir du cercueil d’une gamine de douze ans comme on se sert d’un marchepied, c’est une honte, Monsieur le député. Ne rajoutez pas à l’atrocité la plus absolue le commerce indigne de la démagogie […] Vous êtes toujours au rendez-vous du malheur dont vous faites après des années votre miel », accuse le garde des Sceaux. Le député NUPES Mathilde Panot franchit encore un pas, dans l’émission « 4 Vérités » sur France 2, ce 19 octobre : « C’est honteux que certains utilisent ce drame pour faire une politique xénophobe. » Aborder le problème des OQTF (obligation de quitter le territoire français) ? « Je trouve ça indécent, lance Mathilde Panot. Si quelqu’un d’autre avait commis ce crime abominable, ce crime serait resté abominable. […] Je respecte la volonté de la famille qui est : pas d’instrumentalisation politique de ce drame terrible. »


Le gouvernement et l’extrême gauche donnent donc des leçons de distance… avec un incroyable culot. Car le centre depuis macronisé et la gauche extrême font depuis des décennies un usage immodéré de l’instrumentalisation politique des drames qui endeuillent les familles et émeuvent les Français. Revue non exclusive.

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986, un étudiant, Malik Oussekine, décède des coups portés par des CRS en marge des manifestations contre la loi Devaquet. Dès le lendemain, une marche silencieuse est organisée à Paris, certains manifestants portant des panneaux qui mettent en cause le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua. La manifestation, organisée entre autres par SOS Racisme, véritable courroie de transmission du PS, scande « Pasqua assassin ! ». Le 10 décembre des centaines de milliers d’étudiants défilent à nouveau dans les rues de Paris pour protester. Le 11 décembre, Libération consacre sa une à cette « marche civique ». Gilles Ménage le directeur adjoint du cabinet de Mitterrand, sera présent aux obsèques de l’étudiant. Et en 2006, le maire PS de Paris Bertrand Delanoë participera à l’anniversaire de la mort d’Oussekine. Pas d’instrumentalisation ? En 1987, lors de la manifestation anniversaire, on scande encore « Il faut punir les assassins de Malik et de Lucien » et « Pandraud, Pasqua, c’est vous les hors-la-loi ».

En décembre 2005, la mort de deux adolescents de Clichy, Zied et Bouna, qui s’étaient réfugiés dans un transformateur électrique donnera lieu à nouveau à une intense exploitation de la gauche politique et médiatique, qui se prolonge jusque dans les années récentesLe Parti socialiste lui-même reviendra encore sur l’affaire, le 27 octobre 2021, évoquant « les deux jeunes visages d’une révolte populaire ».

Le 26 octobre 2014, Rémi Fraisse, militant écologiste de 21 ans, est tué par le tir d’une grenade offensive. Un certain Jean-Luc Mélenchon accuse alors le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve… d’assassinat. Comment vous l’appelez ? « Oui, Cazeneuve, le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse »lance Mélenchon, en mai 2017. Le leader de La France insoumise refuse de s’excuser.

En septembre 2015, la photo du petit Aylan sans vie sur une plage turque fait le tour du monde et émeut elle aussi les populations. Ce drame sera, encore une fois, largement exploité par les mouvements favorables à l’immigration, par la gauche et par les écologistes. Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne (Union centriste) et vice-présidente de la commission des affaires étrangères, publie même une pétition toujours en ligne intitulée : « Solidarité avec les réfugiés : accueillons-les dans nos communes ». Il en sera de même pour Adama Traoré, Aboubacar Fofana, Zineb Redouane, Cédric Chouviat, et la liste de ces morts brutales largement exploitées par la gauche comme des armes dans le jeu politique national n’est pas exhaustive.

Alors, comme le dit Élisabeth Borne, « un peu de décence ! »

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Boulevard Voltaire

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

L’article à lire absolument :

La loi du mépris


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :

Pour nous soutenir, montant de votre choix : cliquer ICI


La liberté va fondre comme neige au soleil, sinon tout va mieux…

Peu importe les idées que l’on peut avoir, la seule certitude : la passivité ne rapportera jamais rien.

Commencer par réagir ne serait-ce que sur Observatoire du MENSONGE en commentant, en disant ce que vous pensez, en apportant votre contribution, votre aide, des idées, des suggestions, des critiques, des articles mais ne soyez plus passifs !

Pour nous suivre, c’est gratuit, idem pour nos vidéos sur You tube

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

4 thoughts on “Lola : vous avez dit exploitation ?”
  1. Il n’y a pas à tergiverser darmanin et macron sont responsables à 100 % du décès de Lola c’est factuelle, si cette algérienne avait été expulsée, lola serait toujours là.
    Par contre je me demande avec quoi ils ont acheté les parents et si se sont vraiment des parents aimants dignes de ce nom.
    Je m’explique :
    D’une part les parents se déplacent à l’Elysée (chose que je n’aurais jamais fait sachant l’Etat responsable) et de plus ils invitent Darmanin aux obsèques de leur fille, incompréhensible. Après cela ils osent prétendre qu’ils refusent toute récupération politique. J’ai honte pour eux. Pauvre gamine
    C’est la polémique orchestrée par le gouvernement et les merdias sur la soi disante récupération par la droite qui est indécente écœurante

  2. La gauche peut exploiter tout sauf lorsqu’il s’agit de français blancs… C’est du racisme et rien d’autre que ce progressisme de pacotille.

  3. Mes compliments Marc Baudriller , vous avez raison de POSER les vraies questions sur la situation des Français , et de la France.
    Il est indéniable que vos pensées , ainsi que les nôtres, démontrent que nous aimons la France, de même suite, elles sont très gênantes pour un pouvoir qui n’aime pas la France, elles ne peuvent que gêner un président qui déclare, je cite :  » Il faut déconstruite la France  » Fin de citation.
    PAR CETTE DECLARATION DE GUERRE CONTRE LA FRANCE, ce personnage est devenu illégitime aux yeux de très nombreux Françaises et Français qui ont compris les rouages malsains d’un système qui s’est découvert hostile à la France entière , parce que ce système est trop lié et soumis à une idéologie criminelle qui veut s’emparer des richesses de la France , en la faisant disparaître à leur seul bénéfice .
    En conséquence, Macron est devenu totalement indigne de NOUS représenter .
    Plus grave , de même suite, s’étant révélé être un ennemi de la France.
    Il conviendrait d’engager une procédure de destitution à cette seule et très claire déclaration de guerre envers la France .
    Cependant, la gravité de sa déclaration ne semble pas avoir choqué les  » zombis », ni nos Parlementaires , mais sa « déclaration de guerre » n’ a pas échappée aux Français éveillés , en tout genre, qui ressentent comme un dégoût envers ce
     » méprisant fossoyeur de la France « , cela explique le phénomène de rejet envers toute cette classe politique qui apparaît comme des malfaisants qui vivent très bien sur notre dos ( chaque sénateur coûte 25 000 euros , par mois, aux contribuables français, ainsi que de très nombreux autres politiques inutiles ), tous pourraient être bien inspirés à prendre la fuite, si 25 millions et plus de Français abstentionnistes s’unissaient aux 5 millions de Français , non inscrits sur nos listes électorales, ainsi, ils pourraient fonder le premier Parti politique de France, lorsqu’ils auront décidé de ne plus supporter leur sale  » destruction » en marche vers leur :
     » AVENIR EN DECONSTRUCTION !  »
    Nous pouvons toujours l’espérer. NON ?
    En revanche , si à ce jour, tous nos partis politiques se disent être républicains
    ( SARKO s’étant rallié à l’ennemi de la France ), il n’existe plus de doute envers ce parti en déclin, ils sont en marche vers leur propre destruction , alliés à une gauche socialisante qui a , volontairement, appauvri la France, tous alliés à une extrême-gauche vomissant, ces castes de tous bords dits républicains justifient le rejet, et l’abstention de la moitié ( 50 %), soit 25 millions d’électeurs Français qui ne veulent plus participer à leur mascarade d’ élections truquées , ainsi que les 4 à 5 millions de Français non inscrits sur nos listes électorales , ceci, pour les mêmes raisons susvisées.
    J’espère que ces magouilles électorales n’échapperont plus aux Françaises et Français qui ont été trompés, pire, trahis par des Assistés  » MALHONNÊTES  » plus attachés à l’  » Argent roi  » qu’à leur Pays qui les a nourrit .
    C’est très grave , nous arrivons bientôt au  » Rond point  » du malheur , où une engeance  » Bornée  » officie impunément, sans respect, ignorant la douleur de nos familles, de nos Sœurs et Frères, qui nous dicte ce que doit être notre pensée lorsque nous subissons les agressions et meurtres
    qui tuent la France.
    A écouter nos ennemis, nos victimes ( lesquelles sont aussi les leurs), devraient restées muettes , isolées, sans compassion aucune de leurs compatriotes , et toujours dans l’indifférence de dirigeants responsables et coupables de leurs malheurs, au nom d’une  » accusation en provocation … » dirigée envers la grande majorité d’un peuple profondément ému et sincèrement touché par tous ces drames devenus, par trop, récurrents .
    Les censeurs au pouvoir aimeraient neutraliser, au cours d’un procès en justice des Françaises et Français qui osent avouer leur compassion et leur immense émotion envers des familles françaises endeuillées par des actes barbares commis par une
     » OQTF » , illégalement présente sur notre sol de France, depuis trois années .
    Ces censeurs là , marchent vraiment sur la tête.
    Qu’ls profitent de leur pouvoir temporaire , tant qu’ils portent leur tête insolente et
     » Bornée  » , pas très bien finie, et irrévérencieuse sur leurs épaules, parce que, chaque jour qui s’écoule en  » ce monde de dingue » , tout pourrait bientôt  » mal  » arriver… pour eux aussi, les grands malheurs n’arrivent pas qu’aux autres …

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :