L’État impécunieux a trouvé les moyens d’accélérer l’immigration en France. De nombreuses grandes marques participent au financement de l’installation de migrants dans nos campagnes.

Par Sabine de Villeroché



Installation de migrants dans les campagnes : ces marques qui apportent des fonds

L’État impécunieux a trouvé les moyens d’accélérer l’immigration en France. De nombreuses grandes marques participent au financement de l’installation de migrants dans nos campagnes.

Prenons le cas de Callac, en Bretagne, par exemple, et son projet d’hébergement de migrants largement dénoncé dans nos colonnes. Ce projet est initié par le fonds de dotation « Merci », soutenu par des entreprises privées dont le nom mérite d’être évoqué au grand jour : l’agence de voyages « Les Ateliers du Voyage », la marque d’habillement « Sézane », le champagne « Fleury », la bière artisanale « La Parisienne », le groupe d’expertise « RBA »… liste non exhaustive (consultable ici). Des entreprises qui – accordons-leur le bénéfice du doute – ne savent peut-être pas elles-mêmes comment est employé leur argent…

Un Fonds de dotation « philantropique »

Nous n’aurions sans doute jamais entendu parler de Callac sans une certaine Marie-France Cohen, créatrice des magasins Bonpoint (vêtements pour enfants ; l’entreprise a été revendue depuis). Philantrope au grand cœur, elle se déclare « convaincue que le luxe suprême, c’est de se donner » et lance d’abord un projet humanitaire à Madagascar, avant de s’intéresser à la France. Avec ses fils, afin de « faire comprendre aux Français que l’arrivée de ces réfugiés est une chance et pas un danger », elle mène « en 2018 une réflexion collaborative en vue de repenser l’accueil de ces populations » par le biais de son fonds de dotation Merci. Une structure particulièrement souple. Selon un avocat fiscaliste spécialiste des fonds de dotation contacté par BV« c’est un statut juridique qui a une redoutable capacité fiscale et qui permet pas mal de choses ; défiscalisations extrêmement avantageuses (jusqu’à 60 % des dons pour les entreprises et 66 % pour les particuliers), exonérations des droits de mutation et contrôles extrêmement légers – contrairement aux fondations « reconnues d’intérêt public » ». Sans compter que ce fonds de dotation Merci utilise par ailleurs le recours au mécénat de compétence qui permet, encore une fois, une défiscalisation plus qu’intéressante…

Un système juteux, donc, pour cette famille qui trouve là un moyen de satisfaire ses ambitions humanistes. Mais qui prive l’État d’une source de financement tandis que le contribuable français, lui, est tenu de supporter le poids d’une immigration incontrôlée. Notre consœur Clémence de Longraye évoquait, dans ces colonnes, les 690 euros quotidiennement déboursés par l’État pour la simple rétention administrative des clandestins qui arrivent en France. Un chiffre à ajouter à ce que coûtent réellement ces installations à bien plus long terme de migrants dans les territoires ruraux, installations voulues par Emmanuel Macron. Gérées par le gouvernement avec l’aide d’associations du nom de « projet Horizon » (famille Cohen) ou encore « Aurore » à la manœuvre pour la construction d’un CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile), à Saint-Brevin-les-Pins, par exemple, ces associations vivent sous perfusion d’argent public versé par les départements, l’Union européenne et d’autres organismes d’État, en plus du soutien d’entreprises privées.

Pas de grand projet philanthropique à Saint-Brevin mais, là encore, des partenaires privés dont le nom mérite d’être connu : les magasins Bonpoint, L’Oréal, JP Morgan, Fondation Carrefour, Fondation Placoplatre, Total Foundation, Biocoop, Comme des papas, Conforama, la Fondation Monoprix, Axa, Harmonie Mutuelle, IBM œuvrent aux côtés de l’association Aurore pour installer des hébergements de migrants déjà construits à Goussainville, Nanterre, Aurillac, Orléans, Montargis, Beaugency…

Et des projets à venir

Le fonds de dotation Merci a publié une carte intitulée « À la recherche du village Horizon ». Elle fait la liste des sites repérés par l’association dans le cadre d’« une recherche active d’une commune d’accueil pour Horizon ». Y figurent Strasbourg, Dijon, Poitiers, Les Aix-d’Angillon, Grenoble, Nantes, Esplas-de Sérou, Châteaudouble, Saint-Jean-Mirabel, Montendre et d’autres communes. De quoi multiplier les projets d’installation de migrants partout en France….

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Boulevard Voltaire

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

L’article à lire absolument :

La loi du mépris


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :

Pour nous soutenir, montant de votre choix : cliquer ICI


La liberté va fondre comme neige au soleil, sinon tout va mieux…

Peu importe les idées que l’on peut avoir, la seule certitude : la passivité ne rapportera jamais rien.

Commencer par réagir ne serait-ce que sur Observatoire du MENSONGE en commentant, en disant ce que vous pensez, en apportant votre contribution, votre aide, des idées, des suggestions, des critiques, des articles mais ne soyez plus passifs !

Pour nous suivre, c’est gratuit, idem pour nos vidéos sur You tube

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

9 thoughts on “Installation de migrants dans les campagnes : ces marques qui apportent des fonds”
  1. Quand je vous disais que la France était devenue un pays communiste, et je sais de quoi je parle, et que certains ne me croyaient pas : là, c’est bon, vous pouvez le croire.

  2. Regardez la municipalité de Stains dans le 93
    https://www.stains.fr/vie-municipale/mairie/maire-elus/
    pas un seul breton, ni un seul auvergnat.
    Plus personne pour représenter les Français de souche.
    Stains ne doit pas être une ville unique, combien de ville dans le 93 dans le 95 et bientôt en province auront le même conseil municipal, ça choque personne où est la parité, où est la discrimination tant décriée par la gauche, où…… et il est évident que si un « breton » vient poser une revendication, réclamer ou se plaindre il aura droit comme réponse « vous êtes raciste ».
    Le plus grave c’est que beaucoup de personnes aujourd’hui se laissent marcher sur les pieds, insultés, subissent les incivilités par peur d’être taxé de raciste. Il faut le dire on est plus chez nous. Le grand remplacement vu par Z est bien en place.

    1. François, je partage totalement votre commentaire qui est le reflet de cette France qui sombre corps et âme. Dans certaines villes, les livreurs ne viennent même plus ! C’est dire l’aggravation de la situation imposée pat la caste au pouvoir. Mais que fait l’opposition ? Rien ! Le raciste par définition est le blanc, point barre. Nous avons quitter notre banlieue devenue invivable pour une petite ville de province et aujourd’hui, la situation ici empire aussi.

    2. Certains CAC40-lopettes et BIGs d’état financent délibérément l’installation d’islamistes pour déstabiliser-infecter encore plus la société française ?

  3. Je plains sincèrement les habitants de Callac qui vont découvrir l’enfer parce que ces migrants sont inadaptables à notre mode de vie. Le reste est un mensonge de plus de Macron et de sa bande de nuls.

  4. Merci Sabine de Villeroché pour ce remarquable article si éclairant , mais vous decz savoir que notre gouvernement a refusé de condamner la glorification du nazisme à l’ O.N.U. , confirmant qu’il est , peut-être, devenu le gouvernement le plus à
    l’extrême droite , ceci, depuis Vichy ?
    Il est, par conséquent , bon de savoir, en outre , qui est cet Homme offusqué …
     » Le député français à qui un député du R.N. aurait dit , je cite  » qu’il (s) retourne (nt) en Afrique, est le député Carlos Vilongo qui a joué aux victimes, est celui qui a organisé la manifestation qui avait tourné en « progroms » à Sarcelles , il y a quelques années. Il en a résulté : Incendies de boutiques appartenant à des Juifs , suivis de lynchages de personnes soupçonnées d’être juives , dans les rues de Sarcelles .
    Et cet HOMME antisémite joue l’offusqué ?
    Étonnant, non ?

  5. La France est l’un des rares pays au monde qui préfère les étrangers aux nationaux. Le résultat est à la hauteur avec une société écroulée, dangereuse et violente.

  6. L’installation à nos frais de migrants, qui ne s’intégreront pas, dans nos campagnes est un crime contre la France : pensez-y !

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :