Par LE REDOUTABLE

Philippe Séguin, l’homme qui avait vu juste…



Le visionnaire

Philippe Séguin, l’homme qui avait vu juste…

J’ai beaucoup apprécié l’article rédigé par Mathilde Revenu, je pense très sincèrement qu’elle a analysé justement et avec lucidité les comportements nuisibles de tous nos gouvernants pour la France et les Français.   
En vérité, pour avoir côtoyé, durant 60 ans et plus, plusieurs centaines de « politiques de tous bords »,  très nombreux d’entre eux sont tous les deux à la fois :
 » Incompétents et peureux « . 


Je dirai même plus, certains étant de mauvaise foi, pour rester au pouvoir, ils n’hésitent point à trahir la France, et se soumettent à une oligarchie étrangère aux intérêts de la France. Certaines natures humaines sont nées à cette fin : 
Profiter de leur haute situation, quoiqu’il en coûte, pour emmerder le genre humain, le manipulant, afin d’atteindre l’objectif de leurs commanditaires financiers, ils n’hésiteront point à trahir leur propre mentor qui les a introduit dans le clan.
Il est affligeant de constater que notre Histoire de France regorge de cette engeance.


Parvenus, suffisants, arrogants, méprisants, narcissiques, avec un ego, prétentieux, évidemment, sans cela ils ne peuvent réussir. 
Sauf exception, ils sont tous enchaînés à un système pas très clair, surtout dans leur propre intérêt, aux fins de devenir riche !
Suivez mon regard… Une fois décorés, et le Prix Nobel de la Paix obtenu, par exemple, ils pensent avoir réussi leur vie.
En vérité, ces gens-là, ont tous les défauts, et comme tous les gouvernants du monde ils se ressemblent : ils mentent et trompent car, pour être reconnus pour tels au sein de leur clan, ils doivent posséder, en eux-mêmes, ce don inné depuis leur naissance, c’est ainsi qu’ils se reconnaissent, à pas feutrés, pour composer leur futur gouvernement mondial : tous les coups sont permis.  
Peu de politiciens sont de belles personnes qui œuvrent honnêtement pour construire un meilleur monde.


Toutefois, parfois, elles existent bel et bien, en France,  nous avons eu cette chance. Ainsi, parmi ces politiques qui aimaient la France, je  citerai Philippe Séguin, j’aimerai qu’il soit encore en vie, afin qu’il nous relise son très long discours d’exception d’irrecevabilité (Qui a duré plus de deux heures), discours qu’il a prononcé et défendu,  le 5 mai 1992, à l’Assemblée nationale, contre l’Union Européenne, donc, contre l’Europe fédérale, et opposé au traité de Maastricht (Qu’il prononçait avec malice  « MASS..TRIQUE »). Il est bon de rappeler que nos Parlementaires à l’Assemblée nationale l’avait voté, en majorité, dans une parfaite illégalité de droit, d’erreur, d’incompétence ou déjà de trahison.


Allez savoir… Mais dès le lendemain, les députés s’enquéraient de discuter du point de droit soulevé, la veille, par leur collègue Philippe Séguin, lequel s’opposait, en outre, que notre Constitution soit modifiée dans le seul but de ratifier le traité de Maastricht. Il a réfuté la procédure parlementaire, afin de réclamer un référendum. 
Puis, avec force et conviction, il a prophétisé que la conception fédéraliste de l’Europe tournerait le dos à la nation, qui est le fondement même de la citoyenneté républicaine. Il s’inscrivait ainsi dans la continuité historique du général de Gaulle et de Pierre Mendès France, pour revendiquer une France forte dans cette Europe des États. 


Philippe Séguin devait triompher, cent un députés RPR (Dont Alain Griotteray) avaient voté une exception d’irrecevabilité, mais elle a été refusée par les socialistes (Dont Jean-Pierre Chevènement) et la moitié du groupe RPR (Dont Jacques Chirac favorable à Maastricht) ainsi que la totalité des communistes, trois UDF (Dont Philippe de Villiers). 
Néanmoins, le 13 mai 1992, le projet gouvernemental de Pierre Bérégovoy sera finalement voté et le 20 septembre 1992, le  traité de Maastricht  sera ratifié par une très courte majorité de 51,04 % des suffrages exprimés.  


Cependant, plus de trente ans après, force est de reconnaître que Philippe Séguin avait vu juste. 
En effet, il voulait l’Europe, sans aucun doute, mais debout. 
Il voulait faire entendre une conception de l’Europe  des Nations chère au général de Gaulle, celle des souverainistes tellement attachés à l’Indépendance de la France. 


Depuis, notre déconstruction se fait contre les Français, au nom des peuples, mais  sans les peuples, au nom d’une communauté de destin, sans en avoir reçu mandat.
Une déconstruction en catimini, dans  le secret des cabinets, dans la pénombre des commissions, dans le clair-obscur des cours de justice, où toute une oligarchie de vrais-faux experts, en tout genre, dans une formidable conspiration du silence, totalement anti-démocratique qui assassine les peuples en les laminant.  . 
Cette course effrénée vers la mondialisation, sans corps ni âme, ne pourra que provoquer la confrontation de plusieurs dizaines de tribus, lesquelles ont différentes conceptions de modes de vies.


En revanche, le sentiment national, c’est ce par quoi nous devenons citoyens, ce par quoi nous accédons à cette dignité suprême d’Hommes libres qui n’existent que si tous vivent ensemble dignement, inséparables de l’indépendance nationale, dans un état de droit, où règnent l’équité, et  l’égalité des chances, mais aussi, en attaquant les privilèges, en combattant  les féodalités financières, et en  accordant la primauté aux seuls mérites et à la vertu, la France a cette vocation messianique, elle l’a démontrée maintes fois et maintes fois, au cours de son Histoire, où elle a su se montrer bienveillante et débordante de compassion envers les Nations vulnérables. 


Mais, en aura-t-elle encore tous  les moyens, si l’ Union Européenne et le gouvernement dirigent la FRANCE vers sa disparition et le néant ?

À bon entendeur !

LE REDOUTABLE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
LE REDOUTABLE pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


A lire du même auteur :


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


Ou vous pouvez nous soutenir en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour 12 €/an :

Vous voulez nous soutenir ? Rien de plus simple : abonnez-vous à Semaine du MENSONGE, parution chaque samedi.
L’abonnement est à 12 € par an. Remplissez le formulaire ci-dessous et pour le valider, réglez 12 €

Abonnement Semaine du MENSONGE

Envoi par mail chaque semaine pendant un an

12,00 €


By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “Le visionnaire”
  1. La France n’est déjà plus la France, il suffit de « se promener » dans certaines villes pour le constater… C’est sûr que Séguin serait aujourd’hui triste et abattu par cette situation. Merci Redoutable pour votre article qui nous rappelle un brillant passé.

  2. Aujourd’hui, des personnages comme Séguin font cruellement défaut. Les Français ont préféré Macron et sa clique chargés de détruire la France en tant que telle pour le grand remplacement culturel, religieux et raciste.

  3. Avec Pasqua, Séguin figure comme un grand patriote aimant son pays, il sera le premier partisan du non à Maastricht.

  4. Oui, Philippe a bien été un grand visionnaire et ne l’oublions pas c’est lui qui a redonné force et vigueur à la Cour des comptes dont il fut le président de 2004 à sa mort en 2010.

  5. Oui, Séguin était un visionnaire qui a souvent dit les choses simplement. Son seul tort est d’avoir été trop gentil et du coup, de se faire souvent avoir par des camarades mal intentionnés…

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :