Société ULTRALIGHT©


Vous aimez ? Vous transmettez !

 

Société ULTRALIGHT©

La mode des mots.

En Occident, les anesthésistes sont au travail pour rassurer les peuples endormis et groggys.

Un petit mensonge par ci et par là et hop tout le monde retourne dormir.

La désinformation c’est un art.

L’Occident qui ne voit rien, n’entend rien et ne comprend rien peut vaquer à ses lubies.

La société des mous, la SDM, c’est tout un programme pourri.

Quel beau pays la France socialiste, où tu pourras te marier avec une personne de ton sexe, emmener tes enfants adoptés au loin à l’étranger au « droguoir » du quartier pour qu’ils se shootent bien la gueule, et si à l’école ils ont des problèmes, tu pourras aller cogner la maîtresse…Le socialisme est un mensonge et une insulte pour l’homme car qui peut sincèrement croire à une quelconque égalité des chances dans notre monde et que nous pourrons survivre qu’en ne pratiquant que le social pour tous ?

Il faut vraiment être un abruti pour y croire à la lumière de l’Histoire passée et récente.

Certes les mots magiques font toujours leurs effets. Les plus beaux et les plus prisés d’une population avachie sont dans le désordre : paix, social, antiracisme ou rassemblement.

C’est fou ce que peut faire avec ce mot « rassemblement ». Cela fait penser au berger qui envoie son chien pour rameuter le troupeau. C’est grandiose. Le matin, nos politiques doivent se lever en criant « un rassemblement, sinon rien ! »

Ne mégotons pas parce qu’avec « antiracisme », nous les petits blancs on est bien dans la merde.

Pensez-donc que depuis quarante ans la France est en cours de dénationalisation. Que depuis quarante ans, il est interdit de dire la réalité sous prétexte d’être un de ces affreux fachos immondes.

La pensée unique c’est quoi ? C’est quand on nous impose des conneries en nous expliquant mordicus qu’il n’existe pas d’autre solution et que ce n’est pas mieux ailleurs. Donc pas de changement et surtout pas d’essais dans ce système d’arriérés mentaux. La peur traditionnelle des gens permet cela depuis belle lurette.

Ce que les français ne veulent pas encore admettre et qui va leur tomber dessus.

Un bon petit coup d’Islam sur leur caboche et boum badaboum la France qui devient, merci Duflot, un grand HLM et dont la mode vestimentaire sera djellabas et babouches et en prime pour les femmes, burqa ou voiles.

Ceci dit Hermès ou Vuitton vous proposent depuis longtemps de magnifiques voiles mais je ne suis pas sûr qu’ils seront autorisés.

Avec le mot « paix », nos médias s’éclatent et prononcent ce mot quasiment une fois par heure. C’est super la paix vue par les intellectuels et les médias sans oublier les associations. La paix vous la trouvez dans tous les pays où l’être humain est bafoué et balayé en tant que tel.

On retrouve la paix en Egypte, en Libye, en Tunisie, en Afrique où les églises brûlent une par une, bien sûr elle est demandée pour la Syrie, et surtout à Gaza… Paix mes frères quand tous les bons petits blancs seront asservis ou auront disparu.

L’Islam est bien là pourtant avec un esprit de conquête que nos médias transforment en simple pacifisme. oui les Amis, il s’agit de modération. C’est clair ! Non ?
Ici en Occident, les gens ne voient pas que les pleurnicheries habituelles toujours montrées par nos médias, spécialistes en désinformation, sont en réalité un signe de force.
La victimisation systématique adoptée par les islamistes est un véritable guet-apens  dans lequel les occidentaux, couillons éternels, se jettent les bras tendus.

D’ailleurs, les islamistes usent et abusent de cela.

Tous les reportages fait par nos médias montrent toujours des femmes en train de chialer ou de crier avec leurs enfants en bas âge.
Images qui heurtent la sensibilité des occidentaux à coup sûr.

Parce que quand on est bête, on est bête.

L’illusion du printemps arabe a fait le reste.

Valls ne parle-t-il pas d’un islam de France qui ne doit plus prier dans des caves ? (Inauguration Grande Mosquée de Strasbourg par Valls en grandes babouches, septembre 2012).

Qui l’a vu  cet Islam-là dans des caves en France?

C’est extravagant d’être ministre d’une République ou de ce qu’il en reste et de pouvoir balancer de telles conneries.

Alors que l’islam français, avec aujourd’hui plus de 2.500 mosquées ouvertes, se pratique convenablement surtout dans un pays soi disant laïc… De confortables mosquées payées par les cons de judéo-chrétiens (et leurs impôts divers) ou faute de mosquée carrément dans la rue, et celui-là d’Islam tout le monde peut le voir.

Enfin, il nous reste le mot « social » et avec celui-là c’est direct en enfer.

Figurez-vous que le problème actuel est dû à une simple panne.

Nos médias sont des as de la désinformation comme je me tue à le dire. Mais avec le social ils ont vraiment mérité la médaille d’or du mensonge.

Vous ne voyez pas ?
Allez je vous révèle la vraie et l’unique cause de nos malheurs, de la pauvreté et du racisme en France.
C’est mieux qu’un scoop.

Tout est le fait de l’ascenseur social en panne.

Pour les « tu crois », « t’es sûr» et autres « c’est pas possible », je le répète : tout va mal en France parce que l’ascenseur social est en panne.

Le pire c’est que nous n’avons pas de dépanneurs disponibles. Entre les grèves et le manque d’argent, il nous est impossible de remettre l’ascenseur social en marche. Sans oublier la réduction du temps de travail et les fameuses RTT.
D’abord on n’en cherche plus parce que c’est fatigant de chercher.
Ensuite ceux qui n’ont pas d’ascenseur social, ils n’ont qu’à monter à pied car marcher c’est bon pour la santé.

Ah ma petite Lucette, nous vivons vraiment dans un monde de trous du cul.

En plus, les gens arrivent même à se disputer pour des « polititocards©»   qui franchement depuis quarante ans se moquent bien de nous.

Le niveau actuel est tellement bas que c’en est franchement effrayant.C’est un retour au national-socialisme qui s’opère.

Nous assistons au défilé de la mode des mots.

Raymond Poincaré avait dit : les mots « ces passants mystérieux de l’âme » sont de grands magiciens  et de redoutables entraîneurs de foules.

Espérons donc un miracle car notre monde immonde s’est souvent sauvé par hasard…

La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait.©

HOLLYLAND, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:
Copyright Alexandre Goldfarb pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Autres copyrights :
« polititocards©»  ©Alexandre Goldfarb, avril 2010.
La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait©. ©Alexandre Goldfarb,  septembre 2001.
Société « ULTRALIGHT© » ©Alexandre Goldfarb, avril 2007.

######################################

Simple… comme un clic OSEZ quoi !
Devenez suiveur du blog qui ose
Voir en cliquant ICI le mode d’emploi du blog. 

##################################

NB: les mots en rouge sont en général des liens et en cliquant dessus vous ouvrirez ainsi un nouvel article.

En cadeau, deux belles citations à méditer:

 Margaret Thatcher : « Le  socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine  l’argent des  autres »
Sir Winston  Churchill : « Les socialistes, c’est comme Christophe Colomb : quand ils partent ils ne savent pas où ils vont, et  quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils sont. »

  • A lire :

2034 — Liste des méprisants — Etat PS — Ouvrez-la

—  Saint-Fric  —

Vous voulez aider le blog, alors un petit don s’impose et c’est ICI

10 commentaires

  1. Résumé médias : http://mounirbensalah.org/2012/11/01/reseaux-sociaux-et-revolutions-arabes/

    Mounir BENSALAH
    Réseaux sociaux et révolutions arabes ?

    Depuis les événements post-électoraux de 2009 en Iran jusqu’au printemps arabe de 2011, le monde a découvert l’incroyable pouvoir de mobilisation des réseaux sociaux. Facebook, Twitter ou YouTube sont devenus une des sources principales d’information et un moyen de rassemblement incontournable. La jeunesse arabe est parvenue à s’imposer là où personne ne l’attendait. Lina Ben Mhenni, Wael Abbas, Ibn Kafka : ils sont des centaines voire plus à s’activer sur la Toile, parfois de manière anonyme mais toujours avec un seul but : dire, révéler, dénoncer.

    Mounir Bensalah est l’un d’entre eux. Blogueur depuis huit ans, il a choisi de dresser la topographie du militantisme cybernétique de la région, pays par pays, et revient sur les débuts des blogs et des réseaux sociaux dans le monde arabe. Toutefois, après avoir précipité la chute de Moubarak ou Ben Ali, la plupart des cyberactivistes ont été écartés de la scène politique. Peut-on alors parler de « révolution de Facebook », quand tous ou presque refusent ce raccourci médiatique ? À l’heure où l’espoir semble vaciller face à la menace obscurantiste, comment s’est opérée la révolution ? Jusqu’où Internet a-t-il bouleversé les codes socioculturels de la région ? Comment les sociétés arabes actuelles se sont-elles adaptées à ce nouvel espace de communication ? Une enquête de terrain sur la genèse des réseaux sociaux, doublée d’entretiens inédits avec les principaux blogueurs de la région.

    J'aime

  2. on adore l’anesthésie en France, on en vit : surtout ne me dites-pas des choses que je n’ai pas envie d’entendre !
    c’est le maitre mot et ça fonctionne ! où est le bug ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.