Retour à la vérité


Vous aimez ? Vous transmettez !

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

PARTICIPEZ 

en commentant ce texte. Merci !

Retour à la vérité

La vieillesse est comme un compte en banque : tu retires ce que tu as amassé…

Nous y voici ! La France a vécu au dessus de ses moyens, elle a pendant quarante ans accepté l’inacceptable : la perte de sa propre nationalité.

Je ne sais pas si dire cela est être considéré comme raciste et à la vérité je m’en moque complétement.
Savez-vous pourquoi ? Parce que je veux continuer à manger ce que j’aime, m’habiller comme il me plait, voir le visage des femmes, plonger mon regard sur leurs belles formes, dire ce que j’ai envie de dire et par dessus tout rester français.

Accepter l’inacceptable, c’est un phénomène propre à l’Occident en déroute qui n’a toujours pas compris qu’il était confronté à une guerre de religion, une croisade : la Guerre Sainte ou JIHAD. L’Occident a sécrété une Société ULTRALIGHT© Une société en l’état sans avenir et bien triste.

Quand j’ai écrit 2034, l’année où je me suis posé une seule question : est-ce que ma date est bien choisie ? N’était-elle pas trop lointaine ?

Je ne comprends pas que les français pourtant évolués, souvent à la pointe du progrès et des inventions, sans oublier les sciences, soient à ce point incapables de voir la réalité.
Le conflit Israélo-arabe est sur ce point un modèle d’aveuglement collectif.
Je ne reviendrai pas dessus tant de choses ont été dites ou écrites que cela n’apporterait pas davantage.
Juste un détail qui a son importance dans ce conflit c’est la langue de bois utilisée par nos médias, politiques et autres associations.
C’est simplement terrifiant.
Pour éclaircir la situation, il faut juste ici rappeler que les israéliens ont évacué Gaza sans contrepartie en août 2005. Que les médias ont toujours parlé ensuite de l’occupation israélienne de Gaza alors que ceux-ci l’ont totalement quittée : comment occuper un endroit où l’on est pas ?

Tiens un autre exemple tout frais : le journal, que dis-je, la bible des bien pensants, Le Monde titrait mercredi 21 novembre 2012 : « Trêve respectée à Gaza» (entre Israéliens et arabes) et ensuite « ‎Dans l’heure qui a suivi la trêve, douze roquettes ont été tirées sur Israël… » Quelles sont la rhétorique ou la dialectique qu’il faut pour oser écrire pareille désinformation ? Si trêve il y a c’est sans armes alors que pour l’ImMonde©, la trêve c’est quand on vous bombarde. C’est nouveau et personne ne s’en offusque (à part ma belle-sœur Anne-Ju à juste titre).

C’est toujours pareil, à croire que les médias savent d’avance que les français vont tout accepter, tout gober et bien entendu les croire. C’est ici la télé a dit qui prime sur tout autre mode de pensée. C’est quand même incroyable et cela explique aussi comment n’importe quelle dictature peut arriver en douceur démocratiquement.
Je n’ose imaginer Staline ou Hitler avec les moyens de communications actuels…Je ne crois pas que je serais là.

Tenez regardez la comédie qui se joue à l’UMP, il est traité comme un drame national. Comme si un tsunami s’était abattu sur la France et pendant ce temps, « Moi je » continue à la couler la France.
Un Fillon qui ne supporte pas sa défaite face à un Copé girouette qui ne peut tenir un cap : cela résume toute la faiblesse et l’incapacité de cette droite à s’affranchir du regard et des critiques de la gauche.
Car le vrai problème de cet événement presque normal ou anodin réside dans l’attitude des dirigeants de l’UMP qui prouve combien cette droite molle est incapable de réagir et de s’opposer.
Car que lui demande-t-on à la droite sinon de s’opposer et de représenter les « autres » français ? Ceux qui ne veulent pas du national-socialisme.

Notre bon vieux système politique qui a souvent tendance à vouloir revenir au passé est obsolète. Mieux il est hors du temps présent. Croyez-le ou non, je suis sûr qu’il est fini, terminé et que ses dirigeants ne se rendent même pas compte.

A l’heure de la communication rapide et libre via Internet, les politiques d’antan sont hors jeu.

Oui Monsieur Fillon, Monsieur Copé et les autres, vous n’êtes plus dans le coup aujourd’hui. Vous êtes « has been », dépassés et lorsqu’il fallait écouter les français, vous avez préféré être sur les plateaux télé pour vous entendre parler et vous faire agréer par la gauche et les médias, valets serviles et sans panache.

Ah comme c’est facile de prononcer des mots creux, des mots rabâchés et des mots dont les français sont saoulés. Mais écouter, répondre et faire attention, c’est cela que vous auriez du faire.

C’est trop tard car vous avez failli tous autant que vous êtes. Pour la gauche ce n’est pas mon problème mais pour la droite avec ce mépris dans vos regards, cette arrogance totale et ce dédain naturel que vous affichez, maintenant c’est devenu absolument insupportable. D’ailleurs vous êtes nommément cités sur la Liste des méprisants !

Je suis sûr que les médias vont pâtir et pâtissent même déjà pour leur parti pris éhonté. Des médias qui sont en mode désinformation© et roulent pour la gauche exclusivement.

Les téléspectateurs ouvrent les yeux et ferment la télé, ce qui a pour principale conséquence de faire baisser les investissements publicitaires et la rentabilité des chaînes. C’est en touchant au portefeuille que nous les atteignons vraiment. Les français qui comme moi ont rendu CANAL + depuis le 6 mai sont de plus en plus nombreux. Ceux qui ne regardent plus les informations sur TF1, France 2 et autre I Télé, LCI sont en constante augmentation. Les annonceurs l’ont constaté et en tirent des conclusions.

Les médias devront se réformer pour survivre.

A force de nous mentir, ils nous font partir.

Vous auriez vu ce vendredi matin, ces médias annoncer, les sanglots presque dans la voix, que Sarkozy n’était que « témoin assisté ». C’était pathétique et tellement révélateur de leurs petits états d’esprit I Dramatiquement haineux pour des présentateurs vedettes qui gagnent au moins par mois 30 fois le SMIC !
Il fallait le voir pour le croire.
Leur haine du « Sarko » était Impossible à cacher.
Pensez donc un interrogatoire qui dure plus de douze heures et rien derrière contre le Président de leur haine.

J’ai presque eu pitié de leur chagrin.

Rassurez-vous, je me suis vite ressaisi happé à nouveau par les rebondissements et autres secousses de l’affaire du mois : une banale élection à l’UMP vire au cauchemar.

C’est que l’ami des islamistes, le Frère Juppé venait de poser ses conditions pour régler le litige de la présidence de l’UMP.
Juppé demande à voir avant ce dimanche soir Fillon et Copé autour d’une même table. J’ai un scoop ce ne sera pas chez Laurent, le restaurant préféré de « Moi Je ».Juppé souhaite par ailleurs que tous les pro-Copé et les pro-Fillon se retirent de la commission des recours. Enfin, il exige que cette commission ne se réunisse pas avant que la médiation ne soit elle-même constituée.
La maîtresse de la maternelle en est restée atterrée. Car Juppé s’est montré dur envers les enfants.
Les médias sont aux abois au cas où, quand même improbable, un des deux postulants, refuseraient de se mettre à table. Là on serait privé de dessert.
La tragédie chère à Giraudoux est en place. Les acteurs sont au point et ont un sacré bagage avec eux. La pièce « UMP plus jamais comme avant » devrait être le tabac de la Comédie Française.
Les français, c’est sûr, resteront les dindons de la farce pendant que les trois tristounets dineront ensemble ce dimanche et que rien de concret n’en sortira. Fillon mauvais perdant fera sa tête des mauvais jours, Copé son sourire à la Fernand Raynaud et Juppé sa mine déconfite. Plus tard on parlera d’un spectacle de Grand Guignol.
Marine et son père doivent pisser de rire. Même que Marine a déclaré à la radio « L’UMP est aujourd’hui fracturée. Je pense que nous avons de beaux jours devant nous ». (France Info du mardi 20 novembre). Quelle clairvoyance !
« Moi Je », paraît-il, a appelé son docteur personnel au château pour qu’il calme son fou rire car à cause de l’UMP, il ne peut pas se montrer ainsi en public alors que la France est en crise mais pas de rires.
Mon boucher m’a dit « vous avez vu ces têtes de veaux, ils ont vraiment tous du persil dans la gueule ».
Mon boulanger m’a conseillé de serrer les miches.
Ma charcutière m’a proposé de commencer par un pâté pour les croûtes et de terminer par une choucroute. Mais que les saucisses c’étaient nous.
Mon cordonnier m’a dit qu’il en avait plein les bottes.
Tout cela pour dire que les comiques troupiers de l’UMP finissaient par lasser le bon peuple. C’est ce résultat réjouissant et marque, n’en déplaisent aux caciques, la victoire du Peuple. je crois qu’enfin la France commence à se réveiller pour se mettre debout…
C’est debout pour la France !
Que leurs émois et autres simagrées, ils pouvaient se les carrer quelque part.
La cour de récréation comme la maternelle doivent fermer et qu’ils n’auront pas de garderie à cause de la grève des maîtresses.

Mon conseil : c’est le moment de rendre sa carte d’adhérent à l’UMP avec un petit mot du genre : je vous remercie de m’avoir pris pour une pomme. Pomme qui est le fruit emblème de ce mouvement.

A l’UMP en avant égale partir en arrière.
Plus ridicule qu’eux tu meures.

  SCOOP  :  

Je vous garde mon scoop pour la fin et la meilleure info depuis l’arrivée de « Moi Je » à l’Elysée. Pour les « tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai », vous avez entendu que la note financière de la France était baissée par l’agence de notation économique Moody’s.

Dès cette annonce connue, le Ministre de notre économie et de ce qu’il en reste, Pierre Moscovici a déclaré que la perte du triple A pour la France était le fait du même Sarkozy.

il n’aura échappé à personne sauf aux socialistes français, aux médias et à pas mal de français, que ladite note décernée par l’Agence Moody’s dont Moscovici souhaite attribuer la paternité à Nicolas Sarkozy est une note décernée pour les perspectives d’avenir de la France… Donc en fonction des notes fournies par le même ministre des Finances, un certain Moscovici.

Je vous le dis la désinformation est un art à part entière.

Là j’en ai déduit que Moscovici voyait déjà Sarkozy de retour aux affaires ! Et que les journalistes ne faisaient pas leur métier qui est je crois d’informer.

Nous ne pouvons plus accepter la Société de la bonne pensée©

Si nous ne nous battons pas pour le retour à la vérité, alors la France sera dénationalisée et que dirons nous à nos enfants et petits enfants ?

Si vous voulez un pays bas, gardez Hollande…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.
Rejoignez-moi dans mon combat pour la France ! 
Alexandre Goldfarb
Président Fondateur de l’Observatoire du MENSONGE.

Vous aimez ? Vous transmettez !

Articles à lire :

(en cliquant sur le titre)

Pour savoir comment le Blog ça marche cliquez ICI

Devenez « suiveur » de

l’Observatoire du MENSONGE et de la Désinformation…

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article :
Alexandre Goldfarb pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/
Autres copyrights :
Société « ULTRALIGHT© » ©Alexandre Goldfarb, avril 2007.
La Société de la bonne pensée© Alexandre Goldfarb, avril 2012
Mode désinformation© Alexandre Goldfarb, avril 2012
L’ImMonde© ©Alexandre Goldfarb, 11 septembre 2001.

Faîtes un don pour une juste cause (Le Blog) en cliquant ICI

11 commentaires

  1. Maintenant les français doivent se rendre compte de leur erreur car Sarkozy aime son pays lui au moins… Ni Fillon ni Copé ne peuvent en prétendre autant et les socialistes vont définitivement nous mettre sur la paille…

    J'aime

  2. Quand on regarde bien Fillon et Copé, on se demande comment l’un a pu être notre premier ministre et l’autre chef de l’UMP. Ils sont l’un et l’autre épouvantables et nous montrent qu’ils n’ont rien à cirer de nous. Leur carrière et rien d’autre ne les intéresse. Fillon est lamentable et vous avez bien raison de le souligner et Copé est égal à lui-même, un prétentieux vaniteux. J’ai renvoyé ma carte d’adhérent à ces tocards.

    J'aime

  3. Bravo bravo ! Vous m’avez fait rire ! C’est super. Eh oui ! J’étais comme vous avant l’élection ; je n’ai pas ma carte (JAMAIS de carte), mais je croyais en eux. Quelle désillusion. Vous avez raison…. Nous n’avons pas besoin d’eux maintenant que nous pouvons nous retrouver sur Internet et nous consoler, nous informer, nous exprimer. Bravo encore

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.