Au royaume des incrédules


Pour « les tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » :

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Vous aimez : partagez alors…!

escalier

   Au royaume des incrédules   

« Tu es libre de croire que tu es con mais tu es con de croire que tu es libre. » 

Citation de Lily Pasqualon.

La gauche bien pensante et bien prétentieuse est ordre de marche pour ruiner de la France.
Les promesses du candidat Docteur François ont littéralement fondues sous le règne de Mister Hollande.
Un vrai gouffre dans lequel les fameuses promesses se sont ensevelies dans un curieux silence médiatique.
Les socialistes dans un désir presque maladif ont juste accompli quelques mesures bidons et d’autres gravissimes pour notre avenir.
Après leur passage, tel un ouragan, la famille et l’école seront emportés.
Les délinquants seront devenus les nouveaux maîtres du pays avant qu’ils ne soient bientôt eux aussi ratissés par la Jihad qui prévaut dans notre pays.
Nos économies, pour ceux qui en ont, se seront volatilisés dans un abime couleur rose tendance rouge du plus mauvais goût.
J’avais entendu le Président « Moi Je » déclarer en septembre 2012 que pour la hausse des taxes et des impôts, c’était fini.

J’ai dû mal entendre ?
Dormez tranquillement braves gens…
Avec les socialistes le pire est toujours à craindre.
Nous allons donc être servis.
Taxes et impôts entre nouveautés et augmentations ont repris de plus belle.
Tandis que pour apaiser les socialistes, « Moi Je » crée des commissions ou des missions.
Connaissez-vous la différence entre une commission et une mission ?
NON !
La voici : une commission permet de placer plusieurs camardes et une mission un seul camarade.
Leur coût est astronomique de toutes façons. Nous sommes arrivés à plus de cinquante commissions et missions en moins d’un an quand le pestiféré (Sarkozy) en avait créé « seulement » 35 en cinq ans.
Cela va de la commission de moralisation qui a donné un travail à Jospin et à son épouse comme à Bachelot et à son fils, avec voiture de fonction et chauffeur et salaires de PDG, à la commission pour l’environnement en passant par celle pour l’éducation, sans oublier la mission de Miss Aubry en Chine ou de Raffarin en Algérie. Bon me direz-vous cela permet de faire quelques voyages intéressants au frais de la princesse. Seul problème c’est que la princesse c’est nous !
Tiens Raffarin qui vient comme par hasard, mais après Bachelot quand même, de sacquer Sarkozy.
Comme quoi le vieux dicton, l’argent n’a pas d’odeur, se révèle encore vrai.

LE Président « Moi Je » nomme aussi des incompétents à des postes techniques comme Madame Royale qui se retrouve vice-présidente de la BPI ou Banque Pour l’Investissement (de notre argent encore une fois). Je n’ose imaginer cela sous la droite… Madame Royale y retrouvera le grand ami du Président, Jean-Pierre Jouyet comme président de cette banque  et Jean-Paul Huchon comme Administrateur… Un vrai délire qui prouve comment les camarades s’arrangent bien entre eux en toute tranquillité. Voilà à quoi servent nos impôts !

On remarquera au passage le sérieux de Dame Royale qui pour le premier conseil d’administration de la BPI rate son train… Et le conseil avec…

Pendant ce temps la sieste interminable de l’opposition se poursuit.

Entendez-vous ronfler dans nos campagne les Fillon et les Copé ? Pendant que la gauche casse notre société, eux se préparent à leur nouvel affrontement.
Borloo réfléchit à ce qu’il ne fera jamais, Fillon l’imite, Copé se gratte la tête dès fois qu’une idée en sortirait, et les autres planchent sur leur future ex-candidature à je ne sais quel poste.
Le naufrage est donc absolu pour nous les français.
Ce qui reste formidable dans notre pays c’est que personne ne sait jamais rien.

Nous sommes dans une situation tragi-comique.

Tragique parce que c’est la France qui coule à pic et comique parce que tout le monde s’en fout (Tout le monde étant les politiques, les médias, les experts, les spécialistes, les services après-vente et les vacanciers).
Le refus de communiquer des politiques et des médias est à mon sens le problème majeur de notre système devenu obsolète (comme eux).
Nous constatons systématiquement que ces médias et ces politiques qui ne répondent jamais à nos sollicitations sont hors du temps et surtout de la réalité (J’ai reçu quelques centaines de témoignages en ce sens).

Dans notre pays, nous ne pouvons plus faire simple.
Or notre salut ne pourra venir que de la simplicité retrouvée.
Qui n’a pas eu l’occasion de constater à l’occasion d’un quelconque problème que tout est devenu compliqué, fatiguant et vraiment infernal. La moindre panne matérielle nécessite un parcours du combattant et une patience immense. Appeler un service relève de l’exploit et bien souvent la personne en difficulté pourtant, c’est la raison même de son appel, renonce affaiblie et énervée.
Les chiffres nous démontrent que partout c’est une minorité qui bloque tout et qui nous coûte tellement cher.
Un bon exemple de ce dysfonctionnement majeur c’est l’assurance où 5% d’assurés vous obligent à payer tellement cher.
Nous sommes dans un système médiocre dirigé par des gens qui se moquent bien de notre situation. Cette réalité est vérifiable à tout moment.
Une anomalie de base est liée à la représentativité en politique où moins de 50% des voix donnent quasiment tous les élus.
Or cette anomalie gère entièrement notre vie.
Cela explique qu’il n’y a jamais de prises de risques pour évoluer et en économie cela se traduit forcément par la récession.
Nos politiques, dont je rappelle le seul but est de garder leur place et non pas de représenter nos besoins ou nos idées, nos politiques donc ne sont NI RESPONSABLES NI COUPABLES selon la célèbre formule consacrée par la terrible affaire du sang contaminée.
Le manque de communication à sens unique est destructeur car nous voulons communiquer mais les politiques et les médias ne le veulent pas et c’est facile à démontrer.
L’intelligence si j’ose dire de nos médias et de nos politiques est TOUJOURS de nous faire croire qu’ils sont à l’écoute, qu’ils veulent notre participation : TOUT CELA EST FAUX !
Ils n’écoutent jamais rien, ils vivent entre eux et se partagent notre pays comme un vulgaire gâteau.
Nous ne sommes qu’une bande de moutons pour eux et les moutons n’existent que pour être tondus.
C’est vrai que politiques et médias savent s’y prendre pour entretenir cette illusion et nous berner.
Mais je crois que depuis peu, les gens commencent à réaliser cette méthode qui consiste à nous prendre pour des cons.
Nous faire croire à une certaine pluralité médiatique ne prend plus car aujourd’hui nous ne pouvons que constater au contraire l’homogénéité des médias dans leurs travaux de désinformation totale.
Et c’est vraiment partout que cette langue de bois, restons polis, sévit.
D’ailleurs mis à part de temps en temps, rarement quand même, quelques sujets qui fâchent et peuvent faire croire à cette pluralité, ce sont en vrai des médias ternes et homogènes qui nous présentent l’information unique et obligatoire.
Nous sommes dans un système où la télévision joue le rôle de grand maître des cérémonies.
Personne parmi nos politiques et nos médias actuels ne sort du rang pour dire : voilà ce qui est et voici ce que nous pourrions faire autrement.
Et lorsqu’enfin nous avons droit à un référendum et que le NON écrase le OUI malgré une propagande jamais vue à la télévision auparavant (pour le oui bien sûr) que se passe-t-il après le résultat ? Rien ! La vie continue comme si personne n’avait voté et que le OUI avait gagné. D’ailleurs dans les faits il a gagné puisque la loi est passée quand les français en majorité la refusait.
C’est cela qui coule un pays. Ce refus net d’écouter et de tenir compte des avis différents et des propositions nouvelles et souvent novatrices.
Les français pourtant ne sont pas dupes et se méfient en majorité des politiques et des médias mais ils ne franchissent toujours pas le pas pour les rejeter une bonne fois pour toutes.
Deux faits significatifs sont inquiétants : la victoire du Hollande en mai 2012 élu par défaut mais surtout grâce aux voix des nouveaux français donc des immigrés du Maghreb et d’Afrique et la bataille pour la présidence de l’UMP entre deux personnages fades, Fillon et Copé.
Ces faits montrent d’abord qu’une élection se gagne par défaut ou contre quelqu’un et ensuite prouvent que le meilleur ne gagne pas.
La propagande est telle que nous retrouvons tous les ingrédients du national-socialisme.
Je sais que certains me reprochent ce terme mais historiquement je suis désolé et je n’en trouve pas d’autres qui coïncident avec notre situation actuelle.
Qui n’a pas été effaré par les questions que posent des journalistes surpayés ? (CENT MILLE euro par mois pour Apathie, QUATRE VINGT MILLE pour Ferrari, CINQUANTE MILLE pour Pujadas, DEUX CENT MILLE pour Ruquier) C’est proprement parfois ahurissant et souvent très loin du sujet abordé.
Pour avoir il y a peu organisé des conférences de presse avec les plus grands médias français, j’en sui resté coi. Les questions posées relevaient du surnaturel.
La force des politiques et des médias c’est de nous faire croire que nous avons des droits. Le meilleur exemple est la création du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) qui à part créer une situation de rentes pour ses membres est une vraie foutaise aux portes cadenassées. Essayez d’écrire à ce CSA pour signaler un problème constaté, c’est du temps, une enveloppe et un timbre de perdus.
L’autre astuce des médias est d’inviter SYSTEMATIQUEMENT des experts et autres spécialistes pour tout sujet traité. Ainsi le média se dédouane quoiqu’il arrive après. Lesdits experts souvent ne connaissent même pas de quoi il retourne que c’en est risible. Sauf que la désinformation est véhiculée encore mieux ainsi.
La police de la pensée existe bel et bien.
Dire autrement est sacrilège.
C’est interdit aux français !
Cette situation dramatique est dangereuse où la parole nous est confisquée, où les idées novatrices sont suspectes et même bannies.
Nous vivons en conséquence dans une société frileuse, repliée sur elle et endormie.
Cela explique sans doute pourquoi l’opposition quand elle est de droite ne s’oppose pas à un gouvernement quand il est de gauche.
Ce n’est pas la solution.
Absolument pas.
Il faut arrêter de tout rendre compliqué et de légiférer pour un oui ou un non. Et surtout stopper cette mode de mettre des quotas pour tout car c’est une hérésie.
Je soutiens au contraire que nous ne pourrons sortir de ce marasme qu’en retrouvant la parole, la simplicité et l’audace.

Les « savants », tous au pays des bobos gogos, qui nous gouvernent sont des véritables rêveurs vivant sur une autre planète, UTOPIE. Inlassablement depuis Giscard, ils ont pour seule mission : détruire notre société… Avec les socialistes, la mission sera enfin accomplie.

C’est le pays bas avec Hollande et son Premier Sinistre, pardon Ministre, Le sombre Ayrault. Nous sommes à HOLLYLAND© terre de l’utopie et des incapables.

HOLLYLAND©, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Avec la gauche on n’aura plus rien.

C’est ce que je dénonce justement dans le désert des gens qui s’en foutent©…

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l’Observatoire du MENSONGE

C’est le combat pour la France Libre et prospère avec

Observatoire du MENSONGE et de la Désinformation

PARTICIPEZ !

#####

BLOG, mode d’emploi, cliquez ICI

#####

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Le HIT du BLOG :

  1. un chômeur n’est pas une statistique
  2. Le Corbeau et le Renard, version 2013
  3. La Cigale et la Fourmi, version 2012

Hors classement : MON ACTU !
href= »https://observatoiredumensonge.wordpress.com/2012/11/23/la-cigale-et-la-fourmi-version-2012/ »>la Cigale et la Fourmi version 2012 !

*****

Faire un don pour le blog, c’est ICI

*****

Devenez partenaires du Blog

Contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Je veux agir et je rejoins La Droite Paritaire

clic

4 commentaires

  1. Alors qu’elle était députée (de 1998 à 2011), Mme TAUBIRA a occupé pendant 13 ans un appartement HLM de l’Opac de Paris (de 80 m2 ) situé près de la Gare de Lyon (Paris 12ème) pour un loyer de 986 EUR/mois tout compris, alors que ces revenus annuels dépassaient les 300.000 EUR !!!!!
    C’est pas beau ça ! Tout est dit ! Voilà ce qu’est le « SOCIALISME » des pauvres qui se gavent et qui font la leçon d’exemplarité aux autres ! Mais tout fini par se savoir de nos jours (sauf dans les médias bien entendu) Le passé remonte tôt ou tard pour exploser bien que la droite soit des plus molles en ce moment…
    Interrogée le 11/12/2012 par le journal LE POINT, Mme Taubira a refusé de s’exprimer sur le sujet ! Ben voyons …
    On en attendait pas tant de cette brillante personne toujours en verve, élevée au rang de Ministre de la Justice par un président qui se prend pour le roi de France

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.