Lisez ! Mais lisez bien !


logo new

Stop à la désinformation !

Participez ! Suivez et/ou souscrivez…

  Lisez, mais lisez bien !  

Par Alexandre Goldfarb

drapeau copie

Lisez mais lisez bien!

Les médias, les politiques nous serinent que le nombre de demandeurs d’emploi si vous préférez de chômeurs a baissé en octobre 2013 mais ils oublient un mot : indemnisés…
Toute l’astuce est là dans ce mot  que quasiment aucun média n’a prononcé.
Dans ce mot, indemnisés, qui veut dire qu’il s’agit de gens qui sont payés pour être au chômage, dans ce mot qui veut dire enfin qu’il y a eu  magouille : il est simple en effet pour l’administration de sortir des statistiques des chômeurs non indemnisés mais ce sont des chômeurs quand même.

Un peu de technique : le chômage en France où plus rien n’est simple se divise en 3 catégories de base…

La classification comme chômeur varie selon les définitions utilisées. Un chômeur est généralement quelqu’un qui appartient à la population active, qui n’a pas d’emploi, et qui en cherche un activement.
Cette définition, qui est celle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT, ex-BIT), est assez floue, ce qui autorise plusieurs interprétations.
Finalement, en novembre 2007, l’Insee a décidé qu’est « chômeur » une personne en âge de travailler (16 ans ou plus) qui est sans emploi, qui recherche activement un emploi et qui est disponible sous 15 jours. Pôle Emploi définit cela comme : est demandeur d’emploi un chômeur qui est inscrit et à jour, qui chaque mois valide son inscription.

Mais cela serait trop simple, alors on a décidé de créer des catégories au nombre de 3 qui sont maintenant 7 en réalité.
La A, la principale, regroupe les chômeurs inscrits et recherchant un emploi, indemnisés.
La B et la C Inscrits mais chômeurs à temps partiel.
La D et la E inscrits mais ne cherchant pas d’emploi.
Enfin les chômeurs en fin de droits et les chômeurs non indemnisés.

Il faut quand même savoir que lorsque le gouvernement annonce les chiffres du nombre de chômeurs, il ne cite en fait que la catégorie A. C’est-à-dire les chômeurs indemnisés.

Il était donc facile de jouer entre ses différentes catégories pour simplement en diminuer une et en augmenter une autre. Mais comme on en cite qu’une…
Ce qui avouons-le n’est pas très honnête ou alors il faut annoncer la réalité des choses.
Honnêtement je trouve même indécent d’annoncer dans notre pays que le chômage a baissé.
Je n’ose même pas imaginer la réalité qui nous est cachée.
Nous revenons toujours au même système : l’emploi de mots, souvent d’ailleurs de mots nouveaux ou de mots qui n’existent pas ou de mots nouveaux qui ne veulent même rien dire. l’astuce hélas est une grosse ficelle, que dis-je une corde.
On emploie des mots et les gens à moitié endormis devant leur télé  absorbent sans rechigner ces mots : je vous invite à relire mon article les mots nouveaux et vous verrez comment le système socialiste prétentieux et sectaire, sûr de lui, est en train de ruiner la France.
Dans le même temps il suffit d’entendre le nombre d’entreprises en difficulté qui licencient ou qui disparaissent ou qui font faillite pour se convaincre que tout cela n’est qu’un vaste mensonge de dire triomphalement en plus « le chômage a baissé ». Pour nos médias comme pour les politiques, les chiffres sont sans appel : notre produit intérieur brut PIB s’envole avec au moins 95,4 % et notre déficit public qui devait être ramené pour l’Europe en dessous de la barre des 3 % va dépasser largement les 4 %.
Et oser se glorifier de la baisse du chômage des jeunes quand on sait que ce sont des emplois sans avenir qui leur sont offerts des emplois assistés qui ne dureront pas et sont des cache-misère. Ce coup là tordu avait été fait sous Mitterrand puis plus tard sous Jospin, Premier Ministre de Chirac : masquer les mauvais chiffres en créant des emplois tampons sans avenir et sans réalisme. Ce qui signifie que ce gouvernement comme d’autres ne s’attaque toujours pas à la racine du mal.

Et comment respecter ces clowns de la politiques responsables mais jamais coupables ?

Eux qui ne paient jamais pour leurs nombreuses et terribles erreurs et pour leur mépris à notre égard, nous les électeurs.

Nous arriverons au paradoxe anti démocratique suivant : tu seras élu avec moins d’un quart des électeurs dans ce pays mais tu seras donc élu !

Tu mentiras à ton peuple couvert par des médias très peu regardants qui d’ailleurs ne pratiquent plus normalement leur métier…
C’est ce que je dénonce justement dans le désert des gens qui s’en foutent©…

reve sociialo

Mais c’est ainsi et tant que les gens accepteront d’être grugés à l’étable, les polititocards© pourront continuer à les prendre pour de simples idiots…

La démocratie : ce n’est pas confisquer la voix du peuple©.

Nous sommes bien dans Le Blablaland©, le pays du Président  Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

 

A lire aussi : Un chômeur n’est pas une statistique

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour l’Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Retrouvez tous nos articles sur Face Book en cliquant ICI

Vous aussi engagez-vous en devenant Suiveur de l’Observatoire du MENSONGE

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

32 comments

  1. Que dire de cet article qui ma littéralement subjugué ? Je suis au chômage et cette situation qui est décrite est l’exacte reflet de ce que nous chômeurs vivons.

    J'aime

  2. Comment le chômage est traité en France est un véritable scandale ! Les chômeurs ne sont pas considérés et le gouvernement actuel est nettement plus mauvais encore que ceux d’avant. Le côté humain est escamoté et seule la statistique est traitée. Etc.

    J'aime

    1. En trant que chômeur, c’est la première fois que je lis un article aussi vrai et réaliste. Permettez-moi en conséquence de vous en remercier.

      J'aime

  3. Les gens cherchent même pas la vérité et c’est pourquoi nous suivons votre site qui possède cette vertu : écrire sur ce qui est. Merci Alexandre et longue vie à l’Observatoire.

    J'aime

  4. Un bon article qui fait plaisir car je suis au chômage vu mon âge : en France après as peu d’espoir de retrouver un travail correct… Les socialistes font toujours dans le même créneau de faire croire qu’ils aident les jeunes. Quand je vais chez Pôle Emploi et que je parles avec des jeunes sans travail, ils disent tous que les emplois proposés sont honteux. C’est de l’enfumage pour les bourgeois.

    J'aime

  5. Magnifique !!! Nos journaleux prétentieux feraient bien de venir ici pour voir ce qu’est leur métier. Je suis au chômage et votre article est bien documenté. Merci un vrai et chaleureux merci à vous Alexandre qui savez de quoi vous parlez dans ce désert médiatique et politique. Je transmets ! Et je vous suis… Et dès que mes affaires iront meiux, vous pouvez compter sur mon soutien.

    J'aime

    1. Merci ! Vous avez décrit exactement ce qu’est le chômage et contrairement aux politiciens et aux journalistes, vous ne masquez pas la réalité.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s