Ecoeurement Infini


Par Maxime Tandonnet

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

TRIBUNE - copie *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

   Ecoeurement Infini   

Par Maxime Tandonnet

Je devrais parler de tout un tas de choses, mais ma nausée politique ne cesse de s’amplifier.
Que dire des quotas adoptés par Bruxelles, cette vieille obsession allemande, pour se partager 120 000 migrants/réfugiés? Entre mépris des hommes, femmes et enfants qu’on se répartit comme des petit pois , l’utopie folle d’organiser un vaste transfert forcé de population sur le territoire de l’Europe, le message clair du renoncement à maîtriser les flux migratoires et à agir en amont pour combattre les passeurs et les bourreaux, la trahison de l’idéal européen en pensant qu’on va forcer la main des pays récalcitrants par la menace et par la violence morale.
Me voilà submergé par la bêtise, la crétinerie, le cynisme qui se dissimule derrière le voile de la bonne conscience hypocrite.
Donc je n’en parlerai pas. L’actualité française me dépite tout autant. Je trouve à vomir les manœuvres en cours, préparatoires aux « primaires » de la droite et du centre.
Ces nombrils ambulants donnent le sentiment d’être prêts à sacrifier l’avenir de la France à leur « équation personnelle » (formule entendue de la bouche de l’un d’eux). Je ne suis pas sûr qu’ils soient encore en état de ressentir l’ampleur du dégoût et de la colère qu’ils suscitent et le boulevard qu’il sont en train d’ouvrir au lepénisme et à la réélection de M. Hollande. Etrange et odieux sentiment de vivre une époque de haute trahison.

§ § § § §

imagesk0ureldf

Pour une refondation de la République

La politique française est dans un état de décomposition qui n’a pas beaucoup de précédents historiques. Je pourrais l’illustrer de mille exemples dans l’actualité, ne serait-ce que de ce weekend, mais à quoi bon, chacun les a en tête.

Nous observons en particulier trois phénomènes:
la personnalisation à outrance de la vie publique: elle n’existe plus qu’à travers des jeux de personnages en course pour la conquête ou la préservation du pouvoir, noms et visages ultra-médiatisés, personnages coupés du monde réel dans un tourbillon d’ivresse narcissique.
La fuite devant le réel: l’action, le débat de projets concrets et réalistes, la notion de choix, de décision, de gouvernement pour le bien commun semblent chaque jour déserter un peu plus la sphère publique, sauf rares exceptions.
L’invasion des fausses querelles, polémiques, petites phrases, plaisanteries, fureurs, annonces, démentis, postures, manipulations verbales, dans le désordre et la confusion qui sont les plus absolus.
Tout cela n’est pas vraiment nouveau. En relisant hier soir, à la veilleuse, « Penser la Révolution française », de François Furet – un ouvrage qui fait partie du top ten de mes lectures de toujours – j’y ai retrouvé des formules saisissantes, soulignées au crayon il y a bien une trentaine d’années: « Une perpétuelle surenchère de l’idéologie sur l’histoire réelle… La parole se substitue au pouvoir … Les leaders font un autre métier que celui de l’action… Cet ensemble de pratiques nouvelles qui surinvestit la politique de significations symboliques ». Les responsables publics, de la majorité comme de l’opposition, ont-ils conscience de ce vertigineux basculement de la politique dans les chimères et les manipulations, qui ressent aujourd’hui si fort une majorité de Français?

Imaginons un instant de lucidité, d’honnêteté et de sens du bien commun de la part d’un haut responsable public. Que faudrait-il faire? Le pays est désormais ingouvernable, incapable de se diriger, de faire des choix, de régler les problèmes de décennie en décennie (chômage, insécurité, éducation, exclusion) peut-être en route vers le chaos, à échéance de quelques mois ou quelques années. Il faudrait lancer une trêve politique d’un mois, organiser une conférence nationale sur la gouvernance française, à la quelle seraient conviés des maires représentatifs de toutes les communes, des responsables d’entreprises privées, des représentants des salariés, du monde associatif, des professionnels indépendants, des hauts responsables publics, des citoyens inscrits sur les listes électorales et tirés au sort. Le débat porterait sur deux thèmes: pourquoi la France est-elle ingouvernable? Quels changements fondamentaux doivent être apportés à l’Etat et à la démocratie française, pour les mettre au service du bien commun?

Il ne le feront pas: de l’extrême droite à l’extrême gauche, jamais ils ne le feront, par peur d’ouvrir la boite de pandore et de voir remises en cause, dans un grand chambardement général, leurs rentes de situation, familiales, partisanes, claniques, électorales, leurs mandats éternels et leurs émoluments, leur place au chaud sous les ors de la République.
Ils ne le feront pas d’eux-mêmes. Comment le leur imposer?

 Maxime Tandonnet

  Maxime Tandonnet

    Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

clouds-208000_640 - copie

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
<Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Vous avez le droit de soutenir l’Observatoire du MENSONGE en devenant suiveur. C’est un service gratuit en plus…! Mode d’emploi cliquez ICI

Obs 1er

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

group-413973_640 - copie 3

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

Alors diffusons ! Soyons des acteurs concrets ! Que chacun renvoie cet article à au moins cinq personnes, qui le partageront ensuite. Ainsi ce que les médias nous refusent sera une bombe à retardement pour eux. Prenez quelques secondes de votre précieux temps et vous vous sentirez ensuite bien mieux et libérés.
Cela contribuera sûrement à ouvrir les yeux de nos propres gouvernants incapables d’agir et de faire quoique ce soit. Envoyez nos articles à vos élus parce qu’ils le VEAU bien…
N’oubliez pas pas que nous avons le pouvoir ultime avec notre bulletin de vote !

Vous aimez ?

Alors suivez l’Observatoire du MENSONGE

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

L’article à lire absolumentUne cause anormale

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Mode emploi

    SUIVEZ ! PARTICIPEZ !    

L’article le plus lu : La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Nous suivre, service gratuit, vous permet de recevoir par mail chaque article publié.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités

10 commentaires

  1. Je viens de trouver un article (écrit par Philippe Rodier, Dr en Droit, chargé d’enseignement) très explicite sur la Syrie et les clandestins qui arrivent en fait surtout de la Turquie…, devinez pour quoi faire ???
    Comme diraient certains : LA FRANCE… ça craint !!!
    un copier-coller :
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Pendant quatre jours, j’ai accompagné en ma qualité de responsable de l’association Entraide aux chrétiens d’Orient trois députés qui ont sillonné la Syrie de Damas à Lattaquié en passant par Homs afin de voir sur place la situation. Les nombreuses rencontres avec différentes autorités politiques et religieuses mirent en évidence des réalités éloignées de ce que le gouvernement français et les médias véhiculent.
    D’abord, cette guerre n’est pas une guerre civile car 80 % des combattants islamistes proviennent de plus de 100 pays. Ces combattants islamistes bénéficient de financements et de l’aide logistique du Qatar, de l’Arabie saoudite et de la Turquie (et même Israël soignerait, en toute sécurité, les combattants d’Al-Nosra sur la région du Golan !). Tous les interlocuteurs rencontrés ont souligné le rôle essentiel et la dangerosité de ces trois pays en particulier.
    L’Arabie saoudite et le Qatar qui inspirent et financent les combattants islamistes. « Lorsque les islamistes de Daech et Al-Nosra interdisent les libertés de conscience et religieuse, persécutent les chrétiens, décapitent les opposants, réduisent en esclavage et violent les femmes en récompense de leurs faits d’armes, il ne font rien d’autre que ce qui se pratique de manière légale et institutionnalisée en Arabie saoudite », déclare Pierres Merjaneh, un député chrétien d’Alep.
    La Turquie et son président Erdoğan – « un pur islamiste mégalo et fou furieux », selon Maha Chbiro, députée de Damas – qui cherche à déstabiliser la région pour mieux reconstituer une zone d’influence ottomane. « La Turquie sert de base logistique et de repos aux combattants de Daech avec une frontière complètement ouverte aux combattants. Le village arménien de Kessab en fit ainsi les frais puisqu’il fut victime de combattants ayant débouché de Turquie au nez et à la barbe des militaires turcs qui arment pourtant six postes-frontières à proximité ! » nous expliqua le maire de Kessab.
    Concernant les réfugiés qui arrivent actuellement en Europe et ne viennent pas de Syrie ou d’Irak mais de Turquie où ils étaient travailleurs, nos interlocuteurs expliquèrent que la Turquie les envoie vers l’Europe par cars entiers pour s’en débarrasser et nous alertèrent sur ce phénomène migratoire : « Il y en a beaucoup qui ne sont pas de vrais réfugiés mais des personnes infiltrées par Daech. L’absence de relations diplomatiques entre la France et la Syrie empêche de mener les enquêtes de sécurité sur ces personnes que vous recevez alors qu’un certain nombre sont connues. »
    Difficile de résumer en quelques mots seulement tout ce que nous avons vu et entendu là-bas. Et notamment la déception, chez nos interlocuteurs de ce pays francophone et francophile, de voir la France s’effacer politiquement, économiquement et culturellement de Syrie. À l’image du lycée français et de ses 250 élèves abandonnés par notre gouvernement.
    Et notre député chrétien d’Alep conclut ainsi notre voyage : « Il faut venir voir ici la réalité et ne pas se limiter à quelques images dans les médias. Merci de porter une parole de vérité sur la réalité qui se passe ici. »
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Le pire, est devant nous!
    Bien à vous.

    J'aime

  2. COUP DE BALAI DÉMOCRATIQUE

    Plus de 50% des inscrits sur les listes électorales ont compris (voir les dernières élections européennes) que bureaux de vote, cartes d’électeurs, bulletins et urnes ne représentent plus
    que des annexes politiques entérinant le dévoiement de la police d’Etat et de la pensé unique. Et, comme le projet de la « loi sur le renseignement » l’atteste aujourd’hui avec force, analogues -ô combien !- aux pièges du ruban à glu des attrape mouches.

    Du coup, n’en déplaise aux institutionnels coupe-jarrets sociaux d’un monde politique aux abois, c’est plutôt rassurant pour la démocratie. En effet, cet acte électoral manqué a montré qu’une authentique majorité (celle qu’une certaine presse journalatrine feint toujours d’ignorer), -composée de millions de citoyens fatigués d’obtempérer ad vitam aeternam aux sempiternels ordres électoralistes-, a compris !… Tout compris !
    Oui ! Mais surtout compris, comme des millions d’autres abstentionnistes, qu’ils n’étaient ni des mouches ni des « gogolitos ». Ni même les protagonistes du roman « 1984 » de George Orwell. Et que la seule résistance vraiment efficace, le seul camouflet qui vaille, face à une particratie désormais PS-réputeblicaine de type « viandard « , c’était l’abstention.

    Or, F. Hollande, lui, a si bien compris les implications d’une démarche abstentionniste, que le 15 avril 2015 sur une chaîne de la TNT, il a déclaré vouloir rendre le vote obligatoire.
    Pourquoi ???… Que craint-il vraiment, si ce n’est une mise hors circuit d’une légitimité politique déjà bien compromise ; tenu compte de l’addition des scrutins réellement exprimés pour tel ou tel parti ?

    En tout cas, que ne voilà-t-il pas là une singulière façon d’admettre et d’avouer que le « Système » ne craint ni les votes blancs ni les votes nuls. Et pour cause ! Ils ne dérangent en rien ses objectifs autoritaristes tant nationaux que supranationaux !
    Encore moins sa… « légitimité » à continuer de soumettre les citoyens de France à la volonté particratique des traîtres politiques actuels, mais aussi celle, hégémonique, de quelques familles bancaires du complexe militaro-financier étasunien.
    En réalité à une soumission qui, en l’espèce, ne peut s’assimiler à autre chose qu’à de la servitude volontaire !
    C’est pourquoi, un coup de balai salutaire et démocratique s’impose. Il y a même urgence !…

    Vous avez dit Abstention ? Une Abstention massive, une et indivisible ?

    Si fait, Citoyen !

    J'aime

  3. Il est urgent de tirer la tinette sur les dérives et le dévergondage politico-médiatique actuels, qui, comme l’observe à juste titre Maxime Tandonnet, sont effectivement aujourd’hui les principaux pourvoyeurs de chômage, d’insécurité, d’exclusion et, en plus de l’avachissement de la pensée institutionnelle, d’une « FRENCHIOT ACT » liberticide, aussi surréaliste que malodorante.

    Ou, alors (de la part de la nation reconnaissante !!!), offrir à MM. Hollande, Valls, Juppé, Sarkozy, etc. – en lieu et place du fauteuil présidentiel tant convoité, un superbe Toboggan électoral…

    Car, en bons spécialistes des coups tordus et des culs-de-basse-fosses politiciennes, ils en maîtrisent parfaitement toutes les implications post-démocratiques.
    Une vielle marotte fascisante, sans doute… ?

    J'aime

  4. L’insurrection est le plus indispensable des devoirrs , moi je voudrais bien , mais c’est comme un incident dans le metro par exemple lorsque une jeune fille ou une mamie se fait agresser …. personne ne bouge !!! Je pense depuis bien longtemps comme janine , il n’y a que le pouvoir et le fric qui intéressent nos petits responsables , se donner corps et âme pour le peuple et appliquer une véritable politique de protection que nenni . Il faut dire aussi que la plupart des français manque de « tonus »( pour rester convenable ). Alors en attendant nous subissons toutes ces contrariétés et lorsque j’entends de Villepin à la radio je me demande s’il a de l’eau dans la tête !!!Pauvre de nous , pauvre France…vite quelqu’un à la rescousse !!!! De grâce mon cher maxime pas de découragement poursuivait sans cesse vos interventions , elles sont strictement nécessaires .. bien à vous cordialement.

    J'aime

  5. J’en suis au moins au même stade que vous Maxime Tandonnet, si ce n’est pire… Je ne supporte même plus d’entendre leurs petites histoires au quotidien, dont le peuple s’en moque comme de ses premières chaussettes. Votre analyse est très bien faite et remettre la France à plat pour étudier ce qu’il faut faire…. JAMAIS ILS NE LE FERONT, de peur de perdre tous leurs avantages…
    Article 35 de la constitution des Droits de l’Homme et de Citoyens du 24 juin 1793 :
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.!!!!!

    Que ce soit de l’extrême droite à l’extrême gauche, tous les hommes politiques, sans aucune distinction n’en ont rien à faire de l’état actuel de la France. Tout ce qui compte pour eux, je l’ai déjà dit, je le redit et je le redirait : Le POUVOIR et l’ARGENT. Par conséquent leur élection, un point c’est tout !

    Comment le leur imposer? et je rajouterai : dans le calme et la bonne humeur ?!

    Mais c’est impossible JAMAIS ils n’accepteront cela, alors oui, comment le leur imposer ?
    A part une Révolution à la Française, MAIS en se mettant dans la poche : la Police et l’Armée, car sans avoir la Police et l’Armée avec soi, c’est impossible…!
    Là les choses sont très difficiles, car il faut et il faudrait comprendre le fonctionnement des gens qui sont, comme on le dit souvent : au service de l’Etat, mais en fait l’Etat pour eux est représenté par « LE » gouvernement du moment !
    Dans l’Armée, il n’y a pas que les simples soldats, il y a des gradés qui fonctionnent avec les gouvernements qu’ils soient de droite ou de gauche… et les gradés tiennent à conserver le meilleur de leur situation, ils n’aiment pas que « le peuple se rebiffe », ça, ils n’arrivent pas à le comprendre, car eux aussi, comme les hommes politiques vivent en dehors de notre monde !
    Je connais ces deux institutions pour savoir comment leurs membres fonctionnent et c’est très particulier.
    En règle générale, le gouvernement est de droite, ils obéissent, un point c’est tout !
    Le gouvernement passe à gauche, ils obéissent, un point c’est tout !
    Je n’en ai jamais entendu un seul se poser les questions que NOUS NOUS POSONS !
    Lorsqu’il y a des élections, pour une grande partie d’entre eux… ils ne votent pas, car ils ne se sentent pas concernés puisque peu importe qui est « le gagnant », tout ce qu’ils savent c’est qu’ils obéiront aux ordres de celui-ci sans état d’âme…!

    Il n’y a pas 36 façons d’imposer !
    Article 35 de la constitution des Droits de l’Homme et de Citoyens du 24 juin 1793 :
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
    Bien à vous.

    J'aime

    1. Le gouvernement violent les lois sans aucun scrupule, lorsque vous voyez le RSA bloqué en TOTALITÉ par la CAF ( les ordres viennent de plus haut !) alors que cette somme ( minimum vital est insaisissable ! autant dire qu’il laisse des ménages crever de faim en toute impunité! Pas de RSA, pas de CMU, pas d’APL etc, etc……!

      J'aime

  6. Vous avez raison monsieur, c est la France malheureusement d Aujourd hui..Je ne vois pas ce genre de Politique au Canada…Mais vous parler de tout revoir , oui c est tout a fait ce que Nicolas Sarkozy souhaite pour la France et les Francais…Maintenant ce sera un long et dur travail apres le passage de la Foudre Meurtiere du Socialisme et surtout d un President qui l aura DETRUITE…Donc REFONDER la France et nous sommes sur si il choisit bien ceux qui l accompagnerons dans cette tache tres prometteuse mais pas facile..Nous y croyons…

    J'aime

    1. Sarkozy est un menteur comme les autres ! En 2007 il s’est fait élire sur les themes avancés par le Front National et qu’a-t-il fait ? Rien de ses promesses et bien au contraire, il est allé à l’encontre de ce que le peuple désirait ( référendum de 2005 sur la constitution Européenne rejetée par le peuple et imposée par Sarkozy qui est passé outre avec le traité de Lisbonne) . Retour dans l’OTAN et l’attaque de la Lybie sans consultation préalable et vous en voyez le résultat et j’en passe…. Alors je vous trouve bien Naïve d’y croire encore car aujourd’hui il recommence sur les mêmes thèmes et il n’est plus crédible !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s