Nous sommes à genoux


Par Yves De KERDREL

TRIBUNE

Nous sommes à genoux

C’est parce que l’Europe est une civilisation à terre que les terroristes islamistes ont décidé de nous amener à la soumission par la terreur, après nous avoir colonisés.
La terreur islamiste a de nouveau frappé. À Bruxelles, c’est-à-dire à une heure et demie de Paris. À Bruxelles, centre politique et administratif de l’Union européenne. À Bruxelles, qui représente pour ces fous d’Allah le ventre mou d’une Europe qui ne sait plus quelles sont ses racines, quelles sont ses frontières et quelle est sa culture. Si la même filière terroriste qui a ensanglanté Paris à deux reprises en 2015 a frappé tout près de chez nous la semaine passée, c’est tout simplement parce que cette cinquième colonne installée à Molenbeek-Saint-Jean, à Saint-Denis, à Sevran, à Argenteuil, au Mirail nous considère comme un peuple à genoux. C’était d’ailleurs le titre retenu par Dae’ch pour la couverture du numéro 7 de sa revue de propagande, mis en ligne à la fin du mois de novembre dernier : « La France à genoux ».
Nous sommes à genoux, car nous avons laissé prospérer ces foyers de radicalisation, ces territoires perdus, ces Molenbeek-Saint-Jean belges ou français, où la seule loi qui compte est celle d’Allah.
Cela s’est fait petit à petit, d’abord par une absurde politique de la ville. Ensuite, par un clientélisme qui a donné les clés des cités à des “grands frères” placés sous la coupe d’imams. Enfin, par un abandon complet de ces territoires où la police, les pompiers, les ambulances n’ont plus le droit de pénétrer. C’est une colonisation à l’envers qui s’est produite, dont les prières de rue sont la face émergée et dont les planques d’artificiers et les réseaux terroristes sont la face immergée.
Nous sommes à genoux, car non seulement tous ceux qui ont tiré la sonnette d’alarme sur cette situation absurde, comme Alain Finkielfraut, Malika Sorel ou Éric Zemmour n’ont jamais été écoutés.
Mais, en plus, au nom du “pas d’amalgame” ils se sont fait traiter d’islamophobes. Deux jours avant ces derniers attentats, Manuel Valls se félicitait publiquement de la campagne de publicité composée de spots aussi stupides que caricaturaux faisant de chaque Français un raciste en puissance !
Nous sommes à genoux, car nous savions que ces attentats allaient survenir. La CIA était alertée. Les services belges et Interpol également.
Mais les trois terroristes sont entrés sans la moindre difficulté dans l’aéroport de Zaventem avec trois sacs de voyage remplis d’explosifs ravageurs. De la même manière, leurs complices ont semé la mort dans l’une des stations de métro les plus fréquentées de Bruxelles à l’heure où le trafic était le plus dense. Tout cela en toute impunité. Comme si tous ceux, de Gilles Kepel à Olivier Roy, d’Alain Bauer à Xavier Raufer, qui ont mis en lumière qu’il existait bien une cinquième colonne, avec des planques, de l’argent, des explosifs et des réseaux de communication, n’avaient jamais été écoutés.
Nous sommes à genoux, car, même si ces attentats à répétition devraient faire sortir quelques experts auto-proclamés d’un certain déni de réalité, il se passe exactement le contraire.
Le discours que véhicule la bien-pensance est que ces terroristes sont le produit du chômage dans lequel notre économie capitaliste les laisse, d’une marginalisation sociale, voire d’une stigmatisation. Au début de l’été dernier, un de ces terroristes avait voulu faire sauter une usine de gaz industriels au sud de Lyon après avoir décapité son patron. Un geste qu’il avait expliqué par un simple désaccord qu’il avait avec ce dernier. Parce que, naturellement, les victimes ce sont eux et qu’ils ont réussi à susciter un climat de compassion malgré leur volonté de détruire notre civilisation.

Nous sommes à genoux, car même si les polices belge et française ont fait un travail formidable en démantelant toute cette filière meurtrière en une poignée de jours, le premier réflexe des Bruxellois a été d’allumer des bougies et de brandir des pancartes “Je suis Bruxelles”.
Il y a bien sûr un temps pour le respect de la douleur éprouvée par les familles des victimes. Mais il faudrait que nous arrêtions de répondre à ces actes infâmes par des pleurnicheries, des marches blanches, voire des poèmes. Lorsque l’Amérique a été attaquée, le 11 septembre 2001, elle a immédiatement riposté en créant une police antiterroriste et un centre de détention ad hoc pour ces terroristes ou apprentis djihadistes à Guantánamo.
Surtout, nous sommes à genoux car nous refusons toujours de voir que ces islamistes ont engagé une guerre de civilisation. Ils imposent leur charia dans certains de nos quartiers au mépris de nos lois. Ils chassent notre mode de vie. Et puisque nous sommes faibles face à eux, ils ont décidé de nous amener à la soumission par la terreur. Sauf si nous nous décidons enfin à vivre debout. Et à défendre notre culture, nos lois, notre mode de vie. Faute de quoi, nous risquons de tout perdre.

Yves de Kerdrel

Yves-de-Kerdrel-1 - copie

Source: http://www.valeursactuelles.com/nous-sommes-a-genoux-60523

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

    SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Yves De KERDREL pour VALEURS ACTUELLES.
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Article recommandé :

La Cigale et la Fourmi

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 180.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI
Capture d’écran 2016-02-22 à 09.12.23

Publicités

9 comments

  1. « Comment peut-on renverser la situation, comment peut-on revenir à une vraie Démocratie dans ce pays, quand le Pouvoir, la Justice, la Fonction Publique, le Corps Enseignant, les Associations (défense de ….mais anti-françaises), et surtout les MEDIAS, sont tous du même bord, de gauche ? »
    Vincent Godefroy

    J'aime

  2. Je suis entièrement d’accord avec vous ! Nous devons nous en prendre qu’à nous même, bien que moi personnellement je n’ai pas et jamais voté pour ces pourris !!!………

    J'aime

  3. C’est un peu comme les « nuits debout »… je veux bien, mais à force de paraître mou, on finira par en mourir…
    Parce que passer la nuit debout et dehors par le froid qu’il fait la nuit…, nous ne sommes pas en été, par conséquent, discuter entre Français, en guise de protestation, la nuit dehors, avec des flics prêt à matraquer à la première occasion…
    Au fait on attend quoi?
    D’être mort ?
    Pas d’inquiétude, ça va venir, et quand à Paris, si ça continue, cette ville, ressemblera bientôt à Palmyre!
    Pourquoi les politiques font « semblant » de ne rien voir, ne rien entendre et lorsqu’ils l’ouvrent, rien d’intelligent ne sort de leurs bouches, toujours la même et sempiternelle chose…! Les blancs sont racistes,…. et ça commencent par des crachats et ça fini avec du sang…
    La mèche est allumée, et comme ça a été si bien dit dans un article sur l’Observatoire, on n’en connaît pas la longueur, tout ce que l’on sait, c’est que ça va exploser!

    Une question : pensez-vous très sincèrement que nos hommes politiques soient aussi « bêtes » au point de ne pas savoir ce qui va se passer en continuant ainsi ?
    Très sincèrement, j’ai d’énormes doutes à ce sujet…, pour moi, ils sèment la discorde pour régner dessus, ils sont bien plus malins et bien plus sournois qu’on ne les imaginera.
    Eux, ne risquent rien, ils comptent sur les forces de l’ordre pour ça…
    Nous ??? n’avons personne, bien au contraire, au besoin nous aurons la Police… contre nous, à nous matraquer comme ils savent si bien le faire, même lorsque personne ne fait rien, c’est par derrière les coups de matraque, dans le dos et dans les jambes, surtout lorsque les personnes matraquées n’ont rien fait pour cela… (vu dans un reportage récemment…)

    Tout cela pour dire :  » c’est au peuple de bouger…, » comme d’habitude, comme en 1789, comme en 1848. Les hommes politiques n’ont jamais rien fait lorsque la France a été en danger, bien au contraire, ça a toujours été les patriotes qui ont bougé pour changer la donne…!
    Quand les Français ne seront plus anesthésiés, auront compris que Bisounours, c’est fini, c’est comme Capri…, alors peut être y aura-t’il un espoir pour que ça bouge dans le bon sens…
    Enfin, j’espère, car, très sincèrement, je n’en suis même pas certaine!!!
    Une chose est certaine par contre : ne comptons que et uniquement que… sur nous-même!!!
    Bien à vous

    J'aime

  4. Tres bon Commentaire de ce gros probleme que subit l Europe et de nombreux autre Pays..cela arrive aussi d un laisser Alle epouvantable de Gouvernements incapable de gerer une immigration insensible au Pays qui les accueille qui deviens une masse humaine …Maintenant vous dite Guantanamo par les Americains cela a ete une catastrophe pour certains prisonniers..nous connaissons l attitude certains americains qui sont incontrolable coter Humain… Au Canada nous avons l exemple d un jeune qui a 12 ans etait sur ce chemin de la violence pousser par son pere .. a ete pris par les Americains et pousser dans ce fameux Paradis de Guantanamo..Viole pendant toute sa jeunesse , martiriser, et brutaliser , et je peu vous dire d avoir ecouter son Avocat Canadien que ce jeune homme a vecu tristement cet ENFER des AMERICAINS Guantanamo Aujourd hui.Il fait des etudes et veut Aider les jeunes a s en sortir …Bien sur c est un tres bel exemple de reussite ..Malheureusement ce n est pas…. les reactions de beaucoup de jeunes ..et ca restera un grand travail de tout ces dirigeants ..Ce que j aimes et nous l entendons pas assez , est de NICOLAS SARKOZY , de redonner l ESPOIR toute ces familles et ces personnes qui ont quitter leurs Pays pour immigrer en Europe reparte des que Possible chez EUX..C est un Espoir pour le MONDE et la PAIX…..Alors REVONS un PEU….

    J'aime

  5. Je partage l’analyse de Monsieur De Kerdrel. C’est l’évidence que refuse nos politiques depuis tellement longtemps. C’est une vraie catastrophe car aujourd’hui il est trop tard pour éviter le même avenir qu’au Liban : le Liban était un pays prospère et agréable devenu un pays dangereux et invivable… Ceux qui ont pu quitter le Liban à temps peuvent en témoigner : ce qui paraissait incroyable est arrivé et en moins de quelques années. C’est ce qui commence en France.

    J'aime

  6. Les médias sont dangereux parce qu’ils ont permis à cet islam radical de s’installer tranquillement en France notamment. Et même lorsqu’il y a des attentats sur notre sol, les médias continuent à faire la publicité pour les terroristes…

    J'aime

  7. Si nous sommes à genoux c’est par la faute des politicards de tous bords qui ont été laxistes et incapables de faire face à la réalité. Le danger islamique est une réalité !

    J'aime

    1. Désolé de vous décevoir, ce n’est point la faute de « politicards », car sans le bulletin, le notre, le votre, ces gens ne seraient pas en charge de décisions que nous savions tous, favorables à leur dogme, peut etre est il trop tard, car le ver est bien dans le fruit

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s