Les chevaux de Troie


Par Jean-Marie Pieri

TRIBUNE

LES CHEVAUX DE TROIE

cheval de troie

Chapitre 1

LES NUITS DEBOUT

Voilà c’est fait, après les « indignés » en Espagne et dans d’autres pays européens nous assistons à des rassemblements pacifistes de citoyens en mal de communication qui organisent des tribunes-séminaires nocturnes, foutoir de forts en bec et fêtes de la parlotte improvisée avec prises de langue version 2016 en concert (cancer) public.
Du déjà vu, non, à la bonne votre! (au matin les prolos des services municipaux viennent balayer les restes de cette démocratie participative, ni vu, ni connu).
Ne récolte-t-on pas ce que l’on sème au pays de l’esbroufe? Atmosphère de fin de règne, il faut en convenir, attroupements et manifestations d’une société malade, prise de convulsions, troublante jeunesse révoltée, est-ce justifié, a-t-elle perdu ses repères, on s’interroge, notre sympathie s’émousse devant les violences des casseurs (cagoulés), ce pitoyable tableau d’un phénomène n’est que le reflet sinistre de nos renoncements, les animaux malades de la peste vomissent la honte, sèment l’anarchie, distillent la révolte, mais l’insurrection molle indispose et effraie le bourgeois, ce n’est plus une contestation que l’on voit, mais une hystérie perverse et revendicative assommante qui nous brise les neurones!
Nos pires ennemis restent la lèpre du mensonge, l’hypocrisie et la lâcheté insidieuse que nous suggère une propagande d’état quotidienne qui instille nos peurs, notre égoïsme et notre fragilité pour se maintenir et durer!
Le socialisme a beaucoup promis et beaucoup trahi par ses engagements dans le passé face au monde ouvrier estomaqué, cela devient une habitude, l’idéologie plus belle la vie, périclite et ronge les esprits, plus mortelle que le cancer!
Faiblesse congénitale et trahison des objectifs, le crétin pérore sans fin et nous saoule de mots, de formules creuses! Jeux d’artifices inutiles? Pas sûr dans cette profusion délirante où tout est remis en question!
Après le désopilant « le changement c’est maintenant » on nous propose l’angélique marquis des anges, mignon tout plein avec sa voiture aspirateur-balai: « En marche » sans savoir vers où, quoi, comment, vers moi président, boomerang vers le futur qui revient au passé, balivernes et foutaises que tout cela, des énormités qu’il en pleuvait, pleurait de honte, ou peut-être qui sait la célèbre tirade du nez, j’en nasille (national-socialiste) déjà d’émotion… « c’est un pic, que dis-je, un cap, un roc »… avancée vers le non sens et l’absurde, cela rappelle Mao et ses élucubrations de jeunesse, cadeau: ça vient de sortir!!
Les politiques nous réservent bien des surprises et comme disait le sanglant camarade Staline aux pires moments de la terreur « la vie est devenue plus intéressante »!
La rose ne serait-elle plus en eau de sainteté auprès des jeunes lycéens et des étudiants qui défilent dans la rue (sont-ils pragmatiques!) et ce ne sont pas quelques milliers de casseurs cagoulés qui vont réussir à brouiller l’image d’un mécontentement généralisé hélas! La foire d’empoigne médiatique en guise de viatique: berk!
Triste état de fait pour un tas d’urgences (d’arrogance) d’un état en pleine faillite économique et morale qui ne peut se résoudre à changer de stratégie face à une constipation (contestation) généralisée qui s’installe dans les esprits!
Pitoyable démission d’un pouvoir incapable de réagir sainement et d’offrir une issue raisonnée à la crise, cette défaite de l’appareil des partis de droite comme de gauche prélude-t-elle au pire?
Pourtant les bourdons en chapeau mou, histrions et magiciens de la langue de plomb bourdonnent en continu leur discours soporifique et lénifiant « nous gardons le contrôle, les vilains seront sévèrement punis, dormez citoyens ».
L’absence de volonté à proposer une alternative crédible crée un trouble profond au sein de nos dirigeants dépassés par les évènements, faiblesse ou manque de courage insultent le bon sens: est-ce un manque de rigueur ou une preuve de démence?
Des cohortes de candidats hennissent sous les caméras et devant les micros-caniveaux! Déjections partisanes qui polluent les ondes impures. Le temps n’est plus aux douces combines politiciennes et autres arrangements tacticiens feutrés, mais à l’action (réaction) préventive contre ce mal être, ce mal à l’aise diffus qui se perpétue!
Le temps presse, car le désordre nourrit tous les fantasmes, tous les excès et tous les débordements inacceptables dans un état de droit!
Réprimer à l’aveuglette n’est pas aussi la solution et nous mène droit à la catastrophe, ce qu’il faut en premier lieu pour éviter la tyrannie, c’est restaurer la confiance en bannissant le double langage par un retour au parler vrai, au parler ferme, mettre un terme aux dérobades continuelles!
L’idéologie des castes au pouvoir (énarchie et autres paltoquets de bastringue qui miaulent sous l’effet de la houle populaire, ces « terroriciens de l’inutile » et fossoyeurs de l’économie vitupèrent et sévissent au détriment de nos oreilles et de nos yeux) pue et surtout tue les bonnes volontés, le citoyen a honte de se voir si mal considéré et si mal traité par des Trissotin imbus de leurs prérogatives et de leurs privilèges!
Un seul moyen d’en sortir la tête haute, – dire la vérité, rien que la vérité!
Assez de mensonges!
A suivre

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
JM Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La Cigale et la Fourmi

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Publicités

6 comments

  1. Que dire de plus Monsieur , votre commentaire a tres bien expliques les faits Dramatique qui se Passe en France et en plus sous l Etat d Urgence , ou nous nous posons la Question … A Quoi sert Elle , et a Qui profite t-elle et pourquoi est-elle encore LA..Mais il est aussi Vrai , que les autres Partis POLITIQUE , nous ne les entendons pas n ont ils plus de voix..

    J'aime

  2. Plusieurs expressions n’ont plus cours dans cet excellent article. Par exemple l’état de droit c’est devenu une illusion. Ld changement c’est une utopie. Ld pouvoir n’est pas préoccupé par la volonté de changer quoi que ce soit. Sa seule preoccupation c’est de se conserver au pouvoir et de conserver ses privilèges et ses prébendes. Le peuple crie, les jeunes se désespèrent, ils braillent, manifestent, s’indignent …et alors ? Les politiques s’en moquent. Alors on laisse crier, on recupere, on se maintient et on continue…

    J'aime

    1. Pour le cas ou vous l’auriez oublié cela s’appelle « anarchie » doublé de « Gabegie », Ernest Pardo…
      Bien à vous

      J'aime

  3. Bravo pour votre article Jean-Marie Pieri, j’y vois une vérité en vous citant : « nous assistons à des rassemblements pacifistes de citoyens en mal de communication qui organisent des tribunes-séminaires nocturnes, foutoir de forts en bec et fêtes de la parlotte improvisée avec prises de langue version 2016 en concert (cancer) public. »
    La première observation est tout naturellement: Ou sommes-nous ? En France ? Il semblerait que oui. Mais ne sommes nous pas a ce qu’il paraît en ALERTE VIGIPIRATE ATTENTAT ???
    Ne sommes nous pas dans un contexte exceptionnel : ETAT D’URGENCE ??? Et vous dites encore une vérité cinglante :
    « Pitoyable démission d’un pouvoir incapable de réagir sainement et d’offrir une issue raisonnée à la crise, cette défaite de l’appareil des partis de droite comme de gauche prélude-t-elle au pire? »
    Soyez certain que nous devons nous attendre au pire….
    Qu’attendons-nous ?
    Un miracle ?
    Un meneur ?
    Que le Peuple se lève ?
    Mais nous sommes LE PEUPLE.

    J'aime

  4. dans les autres pays ,il y a énormément de MONDE; en FRANCE ,une minorité de gauchistes et quelque curieux ,et les casseurs ;venue de banlieue, faut pas dire, de quelle communauté ,Surtout , Casseurs et Gauchiste ;CONTINUER…le FN. Vous remercie ,Nos pires ennemies ,se sont ceux de gauche et de droite qui on laisser, envahir ,notre pays , d’étrangers, qui profite du social, de L..AME ,droit au logements, du droit du sol , et hébergement ,dans des HOTELS ? qu’en pense, nos millions de CHOMEURS et des 3.8 Millions de mal loger, LE Socialisme a beaucoup PROMIS , tout comme la DROITE , qui leurs a OFFERT LE POUVOIR. Avec des – millions de CHOMEURS , comment peu t « on offrir a 200 000 étrangers et CE TOUT les ans ,des papiers et en plus accueillir ,la misère du Monde..LA FRANCE un état de droit ….ou on ne respecte PAS ,les URNES qui on dit ;NON ,ou deux partis, supprime, la proportionnelle , pour en éliminer ,un GENANT , un seul moyens ,pour s’en sortir; UN TSUNAMI dans les URNES

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s