L’impuissance et la paralysie


Par Jean-Marie Pieri

TRIBUNE

LES CHEVAUX DE TROIE #8

cheval de troie
Chapitre 8

L’impuissance et la paralysie

Assistons-nous à l’agonie inter- minable d’une gauche dénuée de toute logique qui s’accroche contre vents et marées à l’illusion vacillante des chimères et à l’autosatisfaction triomphante du « j’y suis, j’y reste », sorte de victoire à la Pyrrhus, on ne peut avoir raison contre tout le monde, cette posture ubuesque ne prélude-t-elle pas à sa disparition définitive de l’échiquier politique ?
Qui s’en plaindrait au vu des résultats sans appel qui s’accumulent et « les faits sont têtus », la situation de désamour persiste entre le peuple et le pouvoir : constat d’injustice sociale, faillite et divorce sont consommés entre le praticien et son patient saigné à blanc par tant de mensonges et de fourberie ! C’est un euphémisme de dire que l’exaspération grandit, la situation du blocage actuel heurte les Français qui souhaitent vivre en paix et se déplacer en toute liberté. Ce n’est pas le cas ! L’impuissance et la paralysie de ce gouvernement déficitaire et dépensier rongent les esprits !
Le pays souffre, humilié, épuisé par ces conflits brutaux, ces manœuvres sibyllines d’une idéologie qui suscite haine, division et protestation ! Le changement attendu n’est pas au rendez-vous ! Depuis 4 ans nous assistons à un marché de dupes, un déni de réalité insupportable : aucune falsification des chiffres du chômage, des courbes de croissance à géométrie variable, des sondages biaisés, aucune propagande des médias soumis ne peut cacher l’échec économique gravissime d’un système en faillite morale et intellectuelle ! L’idéologie du passé ne fonctionne plus et doit rejoindre les poubelles de l’histoire. La France apaisée, la justice sociale, l’équité, le partage, la solidarité, toutes ces vertus prônées par le candidat PS sont restées lettre morte, trahies, bafouées par la réalité impitoyable, ainsi que les promesses lénifiantes, du jamais vu !
Une chanson douce revient en tête : « Où t’es papa, où t’es ? » le petit père des peuple n’a plus la côte depuis Staline, confusion des genres et pas seulement à l’éducation nationale sous la coupe (la croupe) des fellateurs du parti « terroriciens » de l’énarchie prétentieuse !
Le recours systématique au 49-3 à l’Assemblée Nationale parait exagéré, plus facile à dénoncer quand on se trouve dans l’opposition, ce que n’avaient pas manqué de faire ceux qui aujourd’hui se trouvent aux manettes: cette solution de facilité provoque le rejet total d’une loi très contestée par l’opinion publique et l’entêtement absurde se transforme en faute de stratégie. Cette fermeté apparente cache des desseins inavouables qui enveniment le conflit ! Dire que le dialogue social est encore possible semble hasardeux et c’est regrettable de briser toute communication, c’est une erreur lourde de conséquences ! Pourquoi se draper dans une posture inadéquate et ridicule qui ne fait rire personne, il faut savoir reculer pour renouer le dialogue social, c’est un signal de responsabilité qu’il faut envoyer aux syndicats et aux salariés sous peine d’exercer une tyrannie impardonnable sur les esprits et là on peut parler de conflit provoqué et d’irresponsabilité !
La pseudo-pédagogie des technocrates à tout faire s’est évaporée et le citoyen se heurte à un mur de haine, mur infernal du vide et de la prétention ! Pourquoi jouer l’affrontement stérile jusqu’à ce que mort s’ensuive. L’arène politique n’est pas la corrida !
En attendant son Waterloo sanglant la garde socialo- soviétique meurt, mais ne se rend pas… à la raison : elle éructe d’insoutenables contrevérités, maltraite sans pitié toute opposition républicaine, mais l’état vacille sous les coups de la cognée rouge sang de la CGT, assistons-nous au dernier tango à Paris de nos apprentis-valseurs, incendies de voitures de police, avec en prime la violence des voyous qui cassent en toute impunité déjà relâchés dans la nature! L’état paye, c’est-à-dire le citoyen. La tension monte entre le peuple et la caste en place qui abuse des petits plats de la République ! Le piège se referme, fanatisme et indécision ne font pas bon ménage ! Seuls les faibles souffrent d’une situation intolérable, le pays d’une image désastreuse !
Ces paroles verbales, plutôt dédaigneuses et assez méprisantes « Ça va mieux » ne trompent personne, le peuple en rit : eh oh la gauche réveillez-vous, assez de sornettes, de balivernes et de fantaisies mirobolantes, Contes à dormir debout même la nuit, quand la maison brûle et la réforme bâclée ne passe pas, « nous entrons dans l’histoire » à reculons avec un pot de chambre sur la tête à l’image de Monsieur Homais, petit bourgeois vaniteux de Flaubert : la colère légitime ou l’indignation ne sont pas bonnes conseillères certes, mais l’entêtement et l’arrogance toute honte bue, sont-ils seulement compatibles avec la conduite saine du pays ? Cette période trouble conduit-elle aux 100 jours d’une République en déclin !!! Affreux dilemme qu’il faudra résoudre !
Une chose est certaine la France n’est pas un pays « normal » ni une caserne, ni un élevage de moutons que l’on conduit à la baguette, respecter la Démocratie d’un peuple fier, c’est donner la parole au Peuple ! Ne tardez pas !
A suivre

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Image de couverture par Le Chat Rouge

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS !  + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

2 comments

  1. Bonjour Jean-Marie Piéri et merci pour toute cette description qui décrit cette France atteint d’un cancer qui se généralise et d’Alzheimer pour compléter le tableau…!

    En fait nous assistons malheureusement à l’agonie de la France, par un discours qui, je pense est très bien calculé et a un effet d’endormissement sur une partie de la population, dont le cerveau doit y être sensible… un peu comme le subliminal, qui a parait-il un effet sur certaines personnes… il parait qu’ils en passent dans les publicités… et peut être même dans les discours des politiques… Allez savoir…!!!
    En tous les cas, heureusement cet effet ne réagit pas sur tout le monde…!!!

    Avec Normal dit le 1er… je m’attend à tout… et surtout, notamment à une possibilité de « NON ELECTIONS en 2017 », devinez la raison… : l’ETAT D’URGENCE qui n’arrête pas d’être prolongé sans cesse, depuis qu’il a été décrété!!!
    De cette façon, il n’aura pas besoin de se faire élire, il se sera élu tout seul!!!
    Je délire ??? Eh bien réfléchissez et vous verrez que ceci peut très bien se présenter, avec Normal 1er, dit le tout mou, avec Hollandouille, tout est possible!

    Ah le changement c’était maintenant, alors c’est pire que jamais et ça devient impossible dans «  » » »cette FRANCE en souffrance » » » »… (tiens ça rime parfaitement… et c’est grave…)!

    Où est passée la gloire de ce pays que tout le monde admirait???
    Ce personnage minable, qui est censé nous représenter… me fait honte…, car nous sommes humiliés à cause de lui…!!! Il profite de la France et des Français pour nous mener dans des chemins où nous aurons beaucoup de mal à en sortir, si du moins nous essayons véritablement un jour d’en sortir!!! pour l’instant… c’est l’hibernation!!!

    Vous dîtes : «  » » » » »ces manœuvres sibyllines d’une idéologie qui suscite haine, division et protestation ! Le changement attendu n’est pas au rendez-vous !…… La pseudo-pédagogie des technocrates à tout faire s’est évaporée et le citoyen se heurte à un mur de haine, mur infernal du vide et de la prétention ! Pourquoi jouer l’affrontement stérile jusqu’à ce que mort s’ensuive. L’arène politique n’est pas la corrida ! ! » » » »

    Arrivé à ce point-là…, il faudra se poser «  » »la bonne question » » » qui pourrait tout expliquer et savoir où nous allons, car le temps presse, et on y va pas, on y court…!

    En attendant, on fait quoi?, car une chose est certaine, j’ai de la famille et des ami(e)s dans 3 pays Européens et également aux USA et au Canada, qui ne comprennent plus ce que les Français attendent, moi non plus d’ailleurs…, l’Europe est la pire chose qui nous soit arrivée, alors que la majorité des Français n’en voulait pas…!!!
    Bien à vous

    J'aime

  2. Jean-Marie Pieri, vous venez de décrire la parfaite panoplie du parfait socialiste : » La France apaisée, la justice sociale, l’équité, le partage, la solidarité, toutes ces vertus prônées par le candidat PS sont restées lettre morte, trahies, bafouées par la réalité impitoyable, ainsi que les promesses lénifiantes, du jamais vu ! »
    La guerre civile est déclarée, syndicats et étudiants se disent trahis, le patronat déçu. Et la démocratie française a du plomb dans l’aile. Avant l’adoption de la loi Travail, la presse dresse un portrait sans concessions du système politique hexagonal, à un an de l’élection présidentielle.
    Manuel Valls affirme faire passer la France avant la gauche, donc faire le choix de la préférence nationale Il renie donc ses valeurs…
    Le problème est qu’il ne cesse de donner des leçons … aux Français et ça, ça devient insupportable ! « La France a renoncé à l’intelligence et à la raison, à la lucidité et à l’esprit critique. Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission. »

    Alors Impuissance ou paralysie ? faîtes votre choix…..

    « Alors si nous voulons que cette France bouge vraiment et renoue avec le succès, en offrant croissance et emploi, il faut nous débarrasser du passé et de cette caste politico-médiatique méprisante, imbue et franchement nulle. »
    Alexandre Goldfarb

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s