La comédie nationale


Comment créer son parti politique de gauche en 10 leçons

TRIBUNE

La comédie nationale.

C’est la comédie nationale qui règne désormais sur une France désemparée et inquiète.

Comment créer son parti politique de gauche en 10 leçons
Leçon 1 : le nom
L’idée : prendre un nom le plus à gauche possible. Ne pas oublier qu’en France tous les partis politiques ont un tropisme de gauche dans leur nom depuis 1945. Le Rassemblement des Gauches Républicaines (1946 à 1951) n’a bien été qu’une coalition de petits partis de droite !
Version feu-LCR : 100% à gauche, pas de risque au moins.
Leçon 2 : les dirigeants
L’idée : au nom de la démocratie interne et participative, il faut laisser tout le monde s’exprimer. Ne pas hésiter à passer beaucoup de temps à trouver un ou une dirigeante, même si les différences sont minimes entre les personnes, quitte à se ridiculiser aux yeux de l’opinion et perdre quelques élections.
Version PS : il y a autant de courants que d’adhérents. L’avantage, c’est que chacun a un courant à son nom : royaliste, aubryiste, fabusien, hollandais, jospiniste…
Version PC : éviter de changer de chef entre chaque élection présidentielle, ce qui divise mécaniquement le score par deux !
Leçon 3 : l’économie
L’idée : critiquer sans modération l’économie de marché, fustiger les patrons voyous aux gros cigares et à monocle, et promettre que l’Etat ne laissera tomber personne. Garder en tête le fait que le gouvernement Jospin (1997 – 2002) est celui qui a privatisé le plus avec 210 milliards de Francs, loin devant le gouvernement socialiste d’Edouard Balladur (114 milliards de Francs)
Version feu-LCR : nos vies valent plus que leurs profits.
Leçon 4 : le sociétal
L’idée : défendre une république laïque et démocratique. Rappeler son attachement à la France éternelle, patrie des Droits de l’Homme, et nation esclavagiste repentie depuis 1848. Laisser tomber les « quelques » avancées sociales de la droite : droit de vote des femmes en 1944, droit à l’avortement et majorité à 18 ans en 1974.
Version PS : Le grand parti qui a aboli la peine de mort en 1981, même si la France a été pendant longtemps le dernier pays d’Europe occidentale à l’utiliser.
Leçon 5 : la « diversité »
L’idée : la parité, mère de toutes les vertus. Lutter contre les discriminations et souligner que la France a toujours été une terre d’asile (Pol Pot, Cesare Battisti, Carlos).
Version Verts : se féliciter du fait que l’on est le parti qui présente le plus de candidats issus de la diversité, même si au fond, personne ne sait ce que cela signifie vraiment.
Leçon 6 : l’identité nationale
L’idée : ancien sujet tabou, autrefois réservée à la frange la plus dure de la droite « fascisante ». Se décomplexer désormais, et exprimer comme Ségolène Royal son amour pour le drapeau et la patrie, cela ramènera peut-être quelques brebis égarées du FN.
Version MRC : on avait raison sur ce point, on vous l’avait bien dit !
Leçon 7 : l’Europe
L’idée : un seul avis (Non à l’Europe ultralibérale, oui à l’Europe sociale), mais deux réponses au projet de constitution pourtant (Oui et Non). Toujours s’opposer à ce que pense Les Républicains. En cas d’accord, s’abstenir de voter.
Version PS : s’efforcer d’expliquer aux Français, que le « Non » au traité constitutionnel provient de divergences sur la nature même du texte et non de querelles partisanes, qui sont toujours l’apanage de la droite.
Leçon 8 : l’environnement
L’idée : faire taire les « irréductibles Gaulois » qui ne voient pas le lien évident entre réchauffement climatique et capitalisme financier débridé, voire même des bridés, avec la Chine qui refuse de signer le Protocole de Kyoto.
Version Verts : le nucléaire est le mal absolu, il pollue, émet plus de CO2 que le charbon, et fait pousser un troisième bras sur le torse des enfants, comme les OGM d’ailleurs.
Version PS : les convictions c’est bien, les résultats électoraux c’est mieux. Tenter de draguer le vote chasseur comme après les élections européennes de 1999.
Leçon 9 : les mots
L’idée : privilégier les termes « incivilités », « insécurité », « gardien de la paix », « espace carcéral », « victime de la société », « demandeur d’emploi », « exclusion », « black » et « personne à mobilité réduite » à ceux beaucoup moins sexys de « crimes », « criminalité », « policier », « prison », « délinquants », « chômeur », « pauvreté », « noir » et « invalide ».
Version Les Alternatifs : ne pas oublier que tous les mots masculins en français peuvent s’accorder au féminin (et non pas l’inverse), et ce pour respecter l’égalité femme/homme.
Leçon 10 : entrer au gouvernement
L’idée : puisqu’en général, il y a environ trois fois plus de candidats de gauche que de droite aux élections, ce n’est bien sûr pas cette voie qu’il faut privilégier pour entrer au gouvernement. La solution la plus simple reste celle de faire parti d’un gouvernement de droite au nom de l’ouverture (Toujours à sa gauche bien sûr).
Version NPA : les élections se gagnent surtout dans la rue et non pas dans les urnes.

Maxime

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.
Source :https://www.liberaux.org/index.php/topic/42306-comment-creer-son-parti-politique-en-dix-lecons/
Le BONUS vidéo : « La femme grillagée » par Pierre Perret

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Maxime  pour Les Libéraux.
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

 

Publicités

6 réflexions sur “La comédie nationale

  1. mouvoir

    Comme dab, je vous remercie pour tant de lectures que j’ai toujours autant de plaisir à lire.
    Pour le moment, je ne peux partager, ni passer le relais; quand bien même l’importance de vos publications. Mais je me sers de ma maladie, je puise dans le fond de vos écritures ce qui me sert a dessiner en quelque sorte la réplique harmonique unique et atypique celle que mon être me révèle. Une lecture énigmatique dont le monde rationnel réfute l’existence. Et vous m’avez bloqué avec l’appel du 18 juin 2016 sera un appel à fuir la barbarie de l’oligarchie, des islamistes et de la guerre civile. « La vallée du carnage je crois ?! » car le bain de sang est déjà entamé, je pense. Nostradamus a dit : Que les musulmans domineront le monde et que vers l’an 3000, il y aura un sauveur ( J’en déduis que s’il y a un sauveur, c’est que l’Islam est néfaste ). Je vous salut et vous offre un petit cadeau.
    voir : youtube.com/watch?v=lziFltTZdrs
    et encore merci !

    J'aime

  2. Gérard COUTANT

    Bravo pour cette comédie…Mais:
    Une grande bataille est aussi demandée à Gauche pour la présidentielle de 2017,et cela donne cela:
    Philippe Poutou Nouveau Parti Anticapitaliste
    Jean-Luc Mélenchon Front de gauche

    Nathalie Arthaud
    Lutte Ouvrière

    Benoit Hamon
    Parti Socialiste

    Emmanuel Macron
    Sans étiquette
    (candidature pressentie)

    Ségolène Royal
    Parti Socialiste
    (candidature pressentie)

    Christiane Taubira
    Parti socialiste
    (candidature pressentie)
    http://www.chtaubira.tumblr.com

    Manuel Valls
    Parti Socialiste
    (candidature pressentie)

    Maxime Verner
    Sans étiquette
    (candidature déclarée)

    Cécile Duflot
    Europe Ecologie les Verts
    (candidature pressentie)

    Pierre Laurent
    Parti Communiste Français
    (candidature pressentie)

    François Hollande
    Parti Socialiste
    (candidature pressentie)

    Daniel Cohn-Bendit
    Sans étiquette
    (candidature pressentie)

    Gaspard Delanoë
    Parti faire un Tour
    (candidature déclarée)

    Montebourg n’exclut pas d’être candidat à la présidentielle 2017

    Le Bordel en continue quoi !!!!

    « Alors si nous voulons que cette France bouge vraiment et renoue avec le succès, en offrant croissance et emploi, il faut nous débarrasser du passé et de cette caste politico-médiatique méprisante, imbue et franchement nulle. »
    Citation de Alexandre Goldfarb

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s