Des vérités pas bonnes à dire !


La dictature est en place, la vérité les limogerait…

TRIBUNE

scoop OBS

Des vérités pas bonnes à dire !

Les vidéos de Nice doivent disparaitre..telle est la volonté des mafieux qui nous gouvernent …La dictature est en place, la vérité les limogerait…
Le 22 juillet, nous sommes alertés par deux sources fiables que 2 Syriens armés, avec le plan de la ville de Bayonne en poche, sont arrêtés à Biarritz…
Rien n’est évoqué dans les médias locaux ni nationaux ! Pire. le préfet , furieux de certaines fuites, fait un démenti sur ces “fausses” rumeurs et poursuivra ceux qui auraient l’audace de “désinformer” nos concitoyens…lol
Alors pourquoi le préfet a-t-il aussitôt réuni , dans l’urgence , un ministre, la sous préfète des Pyrénées Atlantiques, le maire de Bayonne, des fonctionnaires de Police et Gendarmerie ? Et avoir fait paraitre dans la presse, dés le lendemain matin, plusieurs articles sur la modification du programme des activités des fêtes de Bayonne , devenues tellement minimalistes que c’en est à pleurer………
Que veulent ils ? Cacher aux Français , à leurs familles, à leurs amis et aux “festayres” que nous pourrions tous mourir, comme à Nice ?
Et Cazeneuve va encore porter plainte contre nous, comme il vient de le faire contre cette courageuse policière qui veut que vérité soit faite ..
On nout met la pression, on doit se soumettre, se taire, faire profil bas parce que la caste impérialiste veut garder le Pouvoir et ses acquis..la Régence aurait elle peur de perdre ses prérogatives ?
On passe notre temps à payer de nos personnes pour qu’une once de vérité apparraise sur les réseaux sociaux, seul médium encore affranchi….
Décidément, la vérité n’est pas toujours bonne à dire, quitte à en perdre la vie !
Les bien-pensants nous ont sacrifiés sur l’autel du mensonge !

La Basque

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Billet de Gérard Coutant

Finalement tout fini par se savoir !

Objet: Rapport Officiel a l’Assemblée Nationale :  » BATACLAN  »
La commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 13 novembre, présidée par Georges Fenech, a publié son rapport qui fait état d’actes de barbarie immondes perpétrés par les islamistes à l’intérieur du Bataclan.
Pas un média français n’en a parlé ! Le blackout sur ces actes ignobles semble avoir été ordonné par l’Elysée au nom du « padamalgame »…
Durant l’attentat du Bataclan qui a fait 89 victimes, sur les 130 victimes de la capitale, des scènes de torture d’une barbarie inimaginable ont été perpétrées par les terroristes islamistes: décapitations, yeux et testicules arrachés, viols…
Les victimes ont également été éventrées ou décapitées et ont eu, pour certaines, les yeux crevés. Les djihadistes ont filmé les tortures.
Voici des extraits du rapport du député Georges Fenech, président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats, publié sur le site de l’Assemblée nationale le 5 juillet dernier rien de plus officiel donc:
M. le président Georges Fenech. Pour l’information de la commission d’enquête, monsieur P. T., pouvez-vous nous dire comment vous avez appris qu’il y avait eu des actes de barbarie à l’intérieur du Bataclan : décapitations, éviscérations, énucléations… ?
M. T. P. Après l’assaut, nous étions avec des collègues au niveau du passage Saint-Pierre-Amelot lorsque j’ai vu sortir un enquêteur en pleurs qui est allé vomir. Il nous a dit ce qu’il avait vu. Je ne connaissais pas ce collègue, mais il avait été tellement choqué que c’est sorti naturellement.
M. Alain Marsaud. Les actes de tortures se sont passés au deuxième étage ?
M. T. P. Je pense, car je suis entré au niveau du rez-de-chaussée où il n’y avait rien de tel, seulement des personnes touchées par des balles.
M. le président Georges Fenech. Je crois que certaines choses n’ont jamais été dites. Je pense que l’on pourrait peut-être, à ce stade, éclaircir les choses.
M. T. P. Des corps n’ont pas été présentés aux familles parce qu’il y a eu des gens décapités, des gens égorgés, des gens qui ont été éviscérés. Il y a des femmes qui ont pris des coups de couteau au niveau des appareils génitaux.
M. le président Georges Fenech. Tout cela aurait été filmé en vidéo pour DAECH !
M. T. P. Il me semble. Les victimes en ont parlé.
M. le rapporteur. Ces actes ont été commis par les deux survivants.
M. Pierre Lellouche. Les exactions sur les gens se sont déroulées à quel endroit ?
M. T. P. À l’étage.
M. Pierre Lellouche. Cela se passe après que l’individu que vous avez blessé est remonté ?
M. T. P. Je pense même que ça s’est produit avant, mais ce n’est que mon avis personnel. Pendant que nous fixions un terroriste à la porte de secours, un autre faisait toutes ces choses ignobles à l’étage.
M. Pierre Lellouche. La vidéo est partie ?
M. le président Georges Fenech. Je crois savoir que des vidéos sont parties.
M. Pierre Lellouche. On peut le savoir si l’on a récupéré les portables des victimes. On les a ?
M. T. P. Ils se sont fait exploser. Il y a eu des personnes décapitées, égorgées, éviscérées. Il y a eu des mimiques d’actes sexuels sur des femmes et des coups de couteau au niveau des appareils génitaux. Si je ne me trompe pas, les yeux de certaines personnes ont été arrachés.
M. le rapporteur. Les terroristes du Bataclan ont-ils commis des décapitations ou des mutilations ? Des décès se sont-ils produits autrement que par fusillade ou explosion ? Nous sommes saisis d’informations contradictoires — dont certaines nous ont été communiquées lors de nos auditions — qu’il faut éclaircir.
A l’institut médico-légal de Paris, on m’a dit… qu’on avait coupé les testicules [de mon fils], qu’on les lui avait mis dans la bouche, et qu’il avait été éventré.
M. le président Georges Fenech. En effet, la commission est troublée par ces informations, qui n’ont filtré nulle part. Ainsi, le père de l’une des victimes m’a adressé la copie d’une lettre qu’il a transmise au juge d’instruction, que je cite en résumant :
« Sur les causes de la mort de mon fils A., à l’institut médico-légal de Paris, on m’a dit, et ce avec des réserves compte tenu du choc que cela représentait pour moi à cet instant-là, qu’on lui avait coupé les testicules, qu’on les lui avait mis dans la bouche, et qu’il avait été éventré. Lorsque je l’ai vu derrière une vitre, allongé sur une table, un linceul blanc le recouvrant jusqu’au cou, une psychologue m’accompagnait. Cette dernière m’a dit : ‟La seule partie montrable de votre fils est son profil gauche. » J’ai constaté qu’il n’avait plus d’œil droit. J’en ai fait la remarque ; il m’a été répondu qu’ils lui avaient crevé l’œil et enfoncé la face droite de son visage, d’où des hématomes très importants que nous avons pu tous constater lors de sa mise en bière. »
Ces témoignages ont été publiés dans les médias anglophones comme Washington Times, Fox News, Daily Mail .
En revanche les médias français, aux « ordres » du gouvernement ont totalement occulté ces actes barbares. SeulLe Parisien en bon élève c’est fendu d’un article pour nier les faits…
CHACUN JUGERA DE L’OBJECTIVITE DES MEDIAS.

Gérard Coutant

Source : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t2.asp

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
La Basque et Gérard Coutant pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

4 réflexions sur “Des vérités pas bonnes à dire !

  1. Voyageur

    La presse écrite et les médias à la botte sont pour la plupart sous perfusion gouvernementale, les subventions qu’ils reçoivent les empêche de déposer le bilan. Ils sont contraints et forcés de s’auto-censurer sinon ils perdront leur fréquence, pour ce qui concerne les médias radio et télévision, et pour la presse écrite ils se verront contraints de mettre la clé sous la porte. Cela ne justifie en aucun cas la censure et la désinformation du public, bien au contraire, ces gens-là sont des traitres à leur pays. Cette situation ne pourra durer indéfiniment, je pense donc qu’ils le paieront, et très cher.

    J'aime

  2. Les médias n’en parlent pas, et ils ont raison. ça donne des idées aux futurs terroristes.
    SANS PUBLICITE, les terroristes reconnus par leurs paroles ou leurs écrits, dans les mosquées, les prisons, sur internet etc…,doivent être extraits de la société civile et incarcérés dans des prisons militaires, car ce sont des prisonniers de guerre, avec un statut qui leur est propre, Les photos des Mehrat et autres ne doivent plus être montrées car c’est de l’incitation au crime. Le silence absolu doit accompagner les enquêteurs, pour faciliter leur travail.

    J'aime

  3. Janine

    Oui Gérard, tout fini par se savoir, mais pas partout… le citoyen lambda n’a pas l’air de le savoir…! et il peut continuer à s’auto-illusionner…!
    C’est bien cela le pire et le plus inquiétant!!!
    Une partie de la population a peur et ne veut absolument pas savoir et encore moins savoir la vérité, car… ça lui fait d’autant plus peur!

    Sachant que la peur n’a JAMAIS, au GRAND JAMAIS EVITER LE DANGER!!!!
    Et quant aux merdias Français ils sont autant collabos que ces hommes politiques Français… tous des fachos collabos…!
    J’ose espérer qu’un jour ils le paieront extrêmement cher à la hauteur de leurs actes!!! on peut toujours espérer, c’est tout ce qu’il nous reste, l’espoir…!!!
    Bien à vous

    J'aime

  4. Lafritecky

    Quelle bande de nuls nous gouverne ? Et les Français toujours soumis ne bougent même pas ! Qui peut imaginer à Nice qu’une simple policière municipale dirait ce qu’elle dit sans en avoir la preuve ? En plus l’histoire a été révélée par des journaux étrangers obligeant nos médias à en parler. Bravo pour ce Scoop hélas très actuel puisque c’est tous les jours des nouveaux assassinats par les barbares islamisés.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s