Nous marchons à la catastrophe


Avez vous remarqué à quel point la vie politique française sombre tous les jours un peu plus dans le trivial et la médiocrité?

TRIBUNE

Nous marchons à la catastrophe

Par Maxime Tandonnet

images-16Avez vous remarqué à quel point la vie politique française sombre tous les jours un peu plus dans le trivial et la médiocrité: déferlante de mégalomanie, culte de la personnalité à outrance, manipulation des statistiques, trahisons invraisemblables, dissimulations avérées, fayotage ubuesque, petites phrases et déclarations débiles, servilité du monde médiatique (radio télévision), obsession de l’anecdotique. Les élections de 2017 peuvent elles mettre fin à ce climat délétère?
Non, si l’on raisonne de manière linéaire, sur la base d’un enchaînement logique des événements. Que va-t-il se passer? La désintégration du parti socialiste ne peut que s’accélérer. Les derniers développements « à gauche » sont significatifs à cet égard avec la poursuite du naufrage présidentiel. Les primaires vont désigner un candidat de droite. Ce dernier va se retrouver en avril mai, au second tour, contre le fn. La situation de la France, dans huit mois, ira encore plus mal (économie, emploi, terrorisme, sécurité). Le deuxième tour des présidentielles va se transformer en lutte titanesque entre le candidat du « vivre ensemble » (droite/gauche) contre celui du « populisme ». Le show médiatique effacera tous les sujets : sécurité, économie, emploi, les banlieues, les frontières, la réforme des institutions et de l’Europe. Les législatives s’inscriront dans la foulée des présidentielles. Puis le mandat du candidat de droite, élu avec le soutien de la gauche, comme en 2002, portera la marque de ses origines: un consensus droite/gauche à préserver, tout entier dirigé dans une lutte homérique contre le « populisme ». Cela permettra de fuir les transformations profondes et courageuses dont la France a besoin pour ne pas décrocher des autres nations européennes: la restauration de la liberté d’entreprise, la réduction drastique des prélèvements obligatoires, le retour à des institutions politiques responsables et démocratiques, le rétablissement de l’autorité de la loi, le sauvetage de l’éducation nationale, etc.
Peu à peu, en l’absence des réformes authentiques et nécessaires dont le pays a tant besoin, la situation va empirer, avec une fracture croissante entre le monde virtuel, politico-médiatique, et celui des réalités. La politique tournera de plus en plus au spectacle narcissique. Plus l’effondrement de la société française va s’accélérer, et plus ses responsables s’enfonceront dans la cirque médiatique. En 2022, le pays sera donc encore plus en miettes qu’aujourd’hui. La lutte se fera entre des socialistes revigorés et radicalisés par le mécontentement général et le parti lepéniste, dans une surenchère de démagogie et d’isolationnisme entre les deux ailes extrêmes de l’échiquier politique. Les premiers l’emporteront sans doute dans un pays déboussolé. Et la suite, quoi qu’il arrive, n’est rien d’autre que la disparition de la France en tant que démocratie et puissance européenne.
Pourtant, rien n’est écrit, rien n’est jamais certain. La logique des enchaînements de cause à effet peut connaître de profondes ruptures « C’est ici le plus grand mystère peut-être de l’événement, mon ami, c’est ici proprement le mystère et le mécanisme même de l’événement, historique, le secret de ma force, mon ami, le secret de la force du temps, le secret temporel mystérieux, le secret historique mystérieux, le mécanisme même temporel, historique, la mécanique démontée, le secret de la force de l’histoire, le secret de ma force et de ma domination… » (Charles Péguy, Clio).
Il peut se passer quelque chose d’extraordinaire, des événements à la dimension de l’histoire qui chambouleraient la logique d’un scénario catastrophe, sans doute extérieurs à la sphère politique, mais quoi?
Mon imagination n’est pas assez fertile pour le concevoir…

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Advertisements

5 réflexions sur “Nous marchons à la catastrophe

  1. Ping : Nous marchons à la catastrophe | diploma...

  2. Défendons les vraies valeurs
    LIBERTE, RESPECT, FRATERNITE
    Je ne doute pas du besoin de passer du temps à préserver la laïcité.
    C’est tellement important qu’un chanteur est obligé de clamer sur tous les médias:
    IL EST OU LE BONHEUR, IL EST OU?
    La liberté, chère à notre république, est bafouée dans tous les domaines de notre existence.
    Des millions d’habitats sont à construire
    Des millions de logements sont énergivores
    Des milliards d’€ sont dépensés afin de se fournir en charbon, pétrole, gaz et électricité, le moyen de chauffer les habitations, alors que le soleil peut le faire gratuitement.
    Des millions de bras sont disponibles pour régler tous ces problèmes.
    A gauche comme à droite, les priorités sont ailleurs.
    Alors que tous les produits commercialisés dans l’union européenne, doivent répondre à la norme CE, le Bâtiment en est exempté.
    Chacun pond des labels et des normes, suivant les aspirations du moment, délaissant les vrais problèmes, quitte à en provoquer d’autres.
    Alors que dans l’industrie, dès qu’un accident survient, une commission se réunit et impose les moyens d’y remédier,
    – 800 morts par an dans les incendies aboutissent à l’obligation d’installer des détecteurs de fumée, n’arrêtant aucun incendie.
    – malgré 80 morts annuels par chutes dans les escaliers, ces derniers ne sont pas interdits dans les constructions neuves alors qu’ils ne peuvent plus être accessibles aux personnes âgées ou handicapées.
    – des milliers d’accidents par pincements ou collisions avec les ouvrants de portes et fenêtres, sans que rien ne soit mis en oeuvre pour les solutionner.
    – l’obligation d’installer dans tous les logements, en neuf comme en rénovation, des VMC, provoque des dépressions, nuisibles pour la santé et le moral des occupants en s’ingéniant à extraire en position haute des pièces, là où l’air est le plus sain, des gaz, CO, CO2, radon, formaldéhyde, plus lourds, qui étaient évacués avant, naturellement et sans assistances mécanique, par des bouches d’aérations situées dans le bas des cuisines et salles d’eau.
    J’ai déposé le brevet d’un habitat répondant à toutes les obligations de santé et de sécurité, accessible à toutes les bourses.
    Je l’ai signalé à tous, de gauche comme de droite, en 2010 à Mrs SARKOSY et FILLON, et aux autres depuis 2012, sans aucun signe d’intérêt de leur part.

    IL EST OU LE BONHEUR, IL EST OU?

  3. Monique Duclan

    Désolé de contredire l’auteur mais il ne se passera rien car le Français est un amnésique en politique. On nous proposera que des chevaux de retour et la gauche qui tient les médias finira par gagner en 2017 à la faveur du front républicain. Bis repetita des régionales de décembre 2015. C’est ainsi que la France s’écroule en toute tranquillité
    Quant à la droite, je ne me vois pas voter Juppé, Fillon, le Maire et encore moins Sarkozy.

    1. RAVAILLE Gérard

      Mme Monique DUCLAN , Vous dites , il ne passera rien car le Français est un amnésique , en politique . mais après il faudra pas pleurer , car si nous continuons ainsi , alors nous serons tous responsables et tous coupables de notre, situation , . En ce qui me concerne je ne veux absolument pas de la victoire de la Gauche en 2O17 , et je ne veux pas voir la France qui s’écroule en toute tranquillité , Moi non plus je me vois pas voter pour le sultan de BORDEAUX , ou Fillon etc ….. ! mais pas question de voir François ( celui ) qui le vassal de L’EUROPE , comme l’EUROPE et le vassal des U S A , être réélu Maintenant le candidat idéal ? pas évident GR Secrétaire Départemental UFF 34

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s