Primairedique© fin


Le débat de la fin nous laisse sur notre faim©

LOGO OBS Les politiques nous proposent des programmes sans autre intérêt que de faire travailler des agences de communication, lesquelles confondent le peuple avec de la lessive.©

Primairedique© fin

Par Alexandre Goldfarb

Le débat de la fin nous laisse sur notre faim©

Ils appellent cela un débat? Eh bien on s’est emmerdé grave…

a-fond-la-primaire

Dessin de couverture par KAK

Le plus mauvais, car on ne peut pas parler de meilleurs, ont été dans l’ordre Pujadas, qui se croit journaliste, et Elkabach, légèrement gâteux, ils obtiennent la note maximale soit un zéro total, puis l’ex djeune Le Maire qui est d’un chiant, Poisson qui ne sait pas ce qu’il dit, NKM qui est à l’Ouest, Juppé roi des banalités en tous genres qui doit jouer au SCRABBLE dans les maisons de retraites heureuses,… Juppé est le père spirituel de Macron dont le discours, le jour de ce piteux débat, est du même tonneau que celui de Juppé: le grand néant quoi!
Juppé 3 débats 3 fois éteint il a convaincu qui? La gauche peut-être…
On a eu aussi Copé la bave et la haine comme programme, restent de plausible Fillon ou Sarkozy… Sarkozy a même eu pas mal d’humour.
Il fallait aller au bout des choses et boire le calice jusqu’à la lie. Ce qui a été fait par la droite. Certes cette primaire, Un jeu de cons, a été lamentable tant par les programmes proposés que par la tristesse affichée par les candidats. Par moment, je me demandais qui était mort en voyant leurs tronches.
Mais au moins la clarification apportée a été utile:
– Juppé le chouchou des médias et de la gauche s’est montré tel qu’il est, donc arrogant, prétentieux et rigide. Juppé ne répond à aucune question et ne propose quasiment rien comme d’ailleurs Le Maire, Juppé est le plus à gauche des Républicains avec NKM…
– Le Maire a sombré totalement comme cela était prévisible pour l’ex-jeune premier qui est apparu comme un vieux bobo haineux. Pour Le Maire les carottes sont cuites et il pourra relire l’arroseur arrosé ou Le Petit Chaperon Rouge.
– Copé a été comme d’habitude de mauvaise foi et Copé m’a fait pensé au méchant des films de cape et d’épée des années Jean Marais. Copé n’a jamais digéré de ne pas être appelé comme Ministre sous Sarkozy et encore moins de perdre l’UMP.
– NKM est et demeure incompréhensible, hors du temps et des réalités. Une vraie socialiste qui s’est trompée de mouvement. Vite une carte de PS pour NKM!
– Poisson a été confus et contradictoire sur tout, il était là pour faire sa propre promotion et le résultat n’est pas terrible.
– Sarkozy a visiblement été un grand danseur de tango, exercice difficile mais réussi. Mais qui croire? Le Sarkozy pour Clinton ou celui ensuite pour Trump! C’est quand même le seul véritable opposant à la gauche dans cette campagne et aussi le seul qui a de l’humour finalement…
– Fillon a osé transgressé le tabou de l’islam en fin de campagne et a dominé les débats largement sauf que dans son programme certains points sont à l’opposé de ses récentes déclarations: ce qui est gênant. Mais là ce soir le Fillon était fatigué et absent.
En conclusion 4 des 7 prétendants peuvent sans problème prendre une carte bien méritée au PS pour services rendus en ridiculisant la droite chacun selon ses moyens (Juppé en premier, NKM, Le Maire, Copé).
Cette primaire est un grand naufrage.
D’abord parce qu’elle a montré qu’aucun candidat ne changerait vraiment quoique ce soit à une France sclérosée. Ensuite parce que les candidats se sont soumis aux médias en acceptant leur ukase. Les questions qui pouvaient vraiment intéresser les Français ont été soigneusement écartées des débats ou au mieux vite survolées.
Cela a eu le mérite de prouver, s’il en était besoin, que faire des débats encadrés à la stalinienne dans une France « marxisée » est vraiment lamentable autant que pénible et surtout n’apporte rien sauf un profond ennui pour le téléspectateur, dindon de cette farce.
On aurait tellement aimé qu’un candidat ose et se démarque vraiment de ce système fermé et obsolète qui a échoué. On aurait voulu que la politique redevienne d’abord celle de la réalité et du réalisme.
Ce qui est sûr c’est que les 3 débats ont démontré la nocivité des médias et surtout leur parti pris inadmissible en pareilles circonstances.
C’était grotesque et surréaliste à la fois tellement les journalistes veulent endoctriner les téléspectateurs.
Un débat populiste aurait été consistant et salutaire…Et non pas cet espèce d’exercice pour entrer dans une école genre ENA. (Voir en fin d’article la définition du mot « populisme »
Mais non, rien ne change ni ne changera aux Républicains où s’est juste jouée une comédie dramatique entre quelques politiciens chevronnés et quasi mécaniques. Il a manqué l’essentiel à tous ces prétendants: l’envie et le courage de casser le moule pourtant ringard de l’échec permanent.
Les faits sont têtus et la primaire les a exposés en pleine poire des électeurs: les candidats n’écoutent pas, ne comprennent pas que notre monde a changé et que le problème numéro 1, le terrorisme islamique, doit être absolument traité en tant que tel. Personne n’y échappera!
L’annonce de la candidature Macron selon nos oracles pour qui se tromper est une habitude serait préjudiciable à Juppé… Là on est dans le grand n’importe quoi. Les socialistes du pur PS nous expliquent que Macron est le candidat des banques et de l’establishment: là on navigue à vue droit dans les rochers pour se fracasser. Macron est juste le candidat de la gauche caviar made in seizième©. Encore un candidat qui n’a pas compris la réalité et qui va se fourvoyer dans la banlieue et « l’identité heureuse ».
Pour revenir à la primaire des mous, il est clair qu’elle n’est pas motivante et qu’à part le TSS de retour, Tout Sauf Sarkozy, il ne s’y passe quasiment rien.
Pour voter, le mieux serait encore un tirage avec des boules de loto.
C’est donc une Primairedique© !!!

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

Le débat de la fin nous laisse sur notre faim©

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de lObservatoire du MENSONGE

Définition du populisme
C’est quoi le populisme? Même un grand politique comme Juppé ne le sait pas!!! On croit rêver… Alors Monsieur Juppé le populisme c’est en politique « un discours politique qui s’adresse aux classes populaires, fondé sur la critique du système et de ses représentants, des élites.
Le populisme peut être de droite ou de gauche » (Petit Robert)

primaire

A lire : Primairedique©

Et en rappel cette citation du Général de Gaulle:

citation-de-gaulle

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Advertisements

10 réflexions sur “Primairedique© fin

  1. Valentine Pérot

    Pour cette primaire, je vote Sarkozy car c’est le seul qui défend la France et n’augmentera pas les impôts. Juppé et Fillon augmenteront la TVA ce qui est ignoble et socialiste.

  2. lelivredetho

    La présidentielle qui se prépare est une partie d’échec du nouveau type.
    J’aime prendre les diagonales, je viens d’y introduire mon FOU.
    presidentielle9.fr

  3. Gérard COUTANT

    Selon tempsreel.nouvelobs.com, Juppé baisse, baisse, baisse
    Quelle que soit l’hypothèse de participation retenue, les sondages s’accordent tous sur une chose : la tendance est à une baisse marquée des intentions de vote en faveur d’Alain Juppé. En deux semaines, la chute est nette : -4 points chez Ifop-Fiducial, -6 chez Kantar-Sofres, -7 en une semaine chez Odoxa, -7 chez OpinionWay, -5 chez Elabe… Le maire de Bordeaux, qui a longtemps survolé la compétition avec plus de 40% des intentions de vote, s’approche désormais d’un étiage aux alentours de 35%. Rien de catastrophique, et ce n’est pas la première fois qu’un favori voit fondre son avance à quelques jours du vote. Mais la chute va-t-elle se poursuivre ?
    Finalement rien ne va plus !!! Faites vos jeux !!!
    Quoiqu’il arrive nous serons toujours dans l’attente d’évènements sérieux….

  4. Jacques Letourneur

    Les candidats sont apparus ternes dans ce dernier débat. Ils étaient ailleurs visiblement et peu intéressés par des questions absurdes et déplacées posées par des pseudo journalistes.

  5. Cher Alexandre,
    Je suis heureux d’apprendre que je ne suis pas le seul à traiter Pujadas et Elkabbach de nullités doublées de manque de professionnalisme flagrant en coupant sans cesse la parole des intervenants qu’à certains moments cela devenait une véritable cacophonie qui empêchait la compréhension du débat. De vrais « in-professionnels » du service public, mais je crois que c’est un euphémisme et même un pléonasme que de dire cela. A jeter donc avec pour moi aussi deux zéros pointés.
    Pour le reste malgré ou à cause de la remontée tardive de François Fillon qui a une vraie stature d’homme d’état, « Ali »Juppé risque fort bien de rameuter la gauche et prendre la tête de ce premier tour. Hélas pour nous, hélas pour la France.
    Mais enfin, tout n’est pas joué…

  6. Nathalie Saint-Clic

    Ce qui est intéressant dans ces débats c’est de se rendre compte que les politiciens sont mauvais et n’ont finalement rien à dire. Ils se laissent manipuler par des journalistes bien piètres et s’en accommodent. Ils sont dévalués: tous!

  7. Mademoiselle NINI

    Le débat était ennuyeux au possible avec un Pujadas bien mauvais et sectaire. Même Fillon était terne et comme absent. Heureusement que NKM apporte son brin de folie pour amuser la galerie et Le Maire est vraiment le plus mauvais…

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s