L’ampleur de la colère


Encore une fois les sondeurs, les médias et les experts se sont trompés, question d’habitude et surtout belle régularité dans l’erreur.

LOGO OBS

L’ampleur de la colère

Par Alexandre Goldfarb

Encore une fois les sondeurs, les médias et les experts se sont trompés, question d’habitude et surtout belle régularité dans l’erreur.
La montée spectaculaire de Fillon s’explique pourtant facilement.
Fillon a été la valeur refuge d’une droite déboussolée, sans chef, qui ne voulait plus de Sarkozy mais pas d avantage de Juppé.
Après les votes « populistes » qui s’amplifient dans le monde eoccidental, la France à son tour connait une vague populaire qui bouscule les acquis d’une caste et d’un système en pleine déconfiture.
Le rejet des politiciens et des médias est de plus en plus important et en plus justifié par le décalage énorme entre eux et le peuple.
Fillon a donc été perçu comme un candidat du renouveau et qui permettait de se débarrasser de sarkozy et de Juppé.
Les électeurs de droite et les autres ont voulu manifester leur rejet du système.
Le vote « populiste » sera désormais partout parce que l’ampleur de la colère est grande et vous le verrez la gauche ne sera pas épargnée.
Les vainqueurs seront les candidats anti système ou perçus comme tels.
Fillon en plus, ne l’oublions pas, a gagné largement les deux premiers débats de la primaire et aussi, mais moins nettement, le dernier débat. Or après chaque débat les médias ont fait leur propagande en proclamant Juppé grand gagnant.
Pourtant Juppé dans les deux premiers débats était « absent ».
tromper le spectateur devient difficile surtout avec Internet qui nous permet d’obtenir l’information en temps réel.
La grande erreur de Sarkozy c’est d’avoir voulu faire du Le Pen en se positionnant contre Le Pen. Cela n’a pas été accepté et explique que beaucoup d’électeurs potentiels pour Sarkozy ne soient pas déplacés pour voter. Et les médias ont tellement tiré à vue sur Sarkozy qui s’est mollement défendu, comme toujours, que sa défaite s’annonçait logiquement.
Juppé lui a commis deux erreurs stratégiques monumentales: s’acoquiner avec Bayrou qui depuis l’élection 2012 est tricard à droite et se prévaloir d’être le candidat qui fera barrage au populisme.
Juppé en s’alliant avec Bayrou s’est fait avoir comme au coin du bois parce que le calcul de Bayrou était de croire Sarkozy invulnérable et ainsi d lui permettre de se présenter en 2017 contre Sarkozy.
Les politiques font toujours la même mauvaise analyse de représenter le Centre comme une force électorale. Ce qui n’est plus le cas de nos jours quand on sait que l’UDI n’a même pas 30,000 adhérents.
Le peuple en a décidément fort justement qu’il en était autrement.
Il fallait commettre ces deux erreurs et Juppé consciencieusement l’a fait.
Finalement les politiques sont désespérants.
Sarkozy comme Juppé en refusant d’écouter le peuple ont perdu naturellement.
Sarkozy comme Juppé ont manqué de réactivité face aux réalités politiques.
J’avais écrit deux articles prémonitoires pour expliquer le retour raté de Sarkozy: Sarkozy la porte se referme et Sarkozy déception ! (cliquez sur le titre pour l’ouvrir)
Sarkozy parce qu’il croyait qu’en se positionnant très à droite cela lui suffirait mais quel aveuglement au final.
Juppé, mal conseillé et mal entouré, en faisant le dos rond puisqu’il était en tête de tous les sondages et adoubé comme vainqueur d’office par les médias.
Cela prouve que les médias font de la propagande et sont murés dans leur tour d’ivoire comme la majorité des politiques.
Sarkozy et Juppé ont perdu en conséquence cette primaire.
Les électeurs de droite ont préféré le candidat qui finalement correspondait le mieux à leur besoin.
C’est là où Fillon a été présent pour leur offrir ce moindre choix, un choix par défaut.
Le retour raté par Sarkozy et le refus d’une politique centriste de gauche par Juppé ont permis à Fillon de passer facilement en tête de cette primaire.
Les autres candidats n’avaient rien à proposer pour troubler cette élection.
Mais question errements idéologiques, c’est quasiment toute la droite qui est à blâmer car en ne se positionnant que par rapport au Front National, la droite persiste dans l’aberration. L’opposition devait et doit encore uniquement s’opposer au pouvoir de gauche en place. Tant qu’elle refusera cette évidence, elle ne sera pas sûre d’être au second tour en 2017.
Vouloir se positionner uniquement par rapport au dogme sectaire de la gauche et aux médias de la propagande pour ne pas déplaire est une faute politique majeure et ringarde.
Le système politique français est binaire et trois partis c’est un de trop.
Or si l’on considère que le FN est le premier parti politique aujourd’hui, il ne reste qu’une place pour deux. Le PS ou LR, lequel restera?
Fillon a rassuré l’électorat de droite mais cela suffira-t-il en avril 2017? Rien n’est moins sûr tant la réalité s’impose aux électeurs d’une France à la ramasse. Et là Fillon n’est pas le mieux placé pour convaincre.
L’élection qui se profile réserve des surprises. Qui sera le candidat de la gauche? Franchement à part Hollande, je ne vois personne sauf Valls qui a l’envergure pour gagner. Macron fera illusion mais son programme est tellement aberrant, anti « populiste » et en pleine crise d’identité, pro immigration, qu’il ne risque pas de faire recette sauf à se taire.
Si l’on tient pour acquis que Marine Le Pen sera au second tour en 2017, le candidat qui sera second même avec un petit score, pourra juste espérer que le Front républicain et les média partisans lui suffisent pour battre Le Pen.
Mais rien aujourd’hui n’est moins sûr tant la situation s’aggrave sur le territoire.
Or ce qui est sûr mais jamais dit par nos médias, si brillants pour se tromper, c’est que l’électorat du FN augmente beaucoup grâce à des gens issus de la gauche…
Et à droite, certainement, qu’il y aura quelques dissidents qui voudront se présenter en 2017, histoire de brouiller un peu plus les cartes.
Alors qui de Fillon, Hollande, Valls, Macron et Mélenchon sera au second tour.
Bien malin qui saurait le dire.
En attentant ce qui est sûr c’est que la colère monte.
Ce qu’il fallait mesurer c’est L’ampleur de la colère

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de lObservatoire du MENSONGE

Nous ne voterons pas pour un catalogue ou un programme mais pour le candidat qui comprendra les problèmes les plus importants et qui sera déterminé à les traiter sans faiblesse…

tiger-1100914_960_720

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Publicités

13 réflexions sur “L’ampleur de la colère

  1. SURICATE

    Nos « experts » en sondage sont un peu comme nos « experts » en crash d’avions. (même avec les fameuses boites noires qui causent).

    Ils nous disent ce qu’on leur somme de dire, à savoir tout sauf la vérité !

    J'aime

  2. Dodds

    « Encore une fois les sondeurs, les médias et les experts se sont trompés, question d’habitude et surtout belle régularité dans l’erreur. » Désolé mais les sondeurs, médias et « experts » ne se trompent pas, ils ne font que manipuler l’opinion avec leurs sondages et leurs « analyses » bidons!

    « Un triomphe collectif :… On peut englober les dirigeants LR dans ce succès phénoménal.

    Ces derniers sont satisfaits d’avoir mobilisé 4 millions d’abrutis. C’est grandiose, ils ne se rendent même pas compte que la désignation de leur candidat dépend du vote des électeurs du camp opposé. La preuve : Juppé fait appel à eux pour sauver sa peau…

    On se trouve avec une primaire de la droite, du centre, de la gauche et des cons réunis.

    Pour les électeurs de « gogogoche » c’est fabuleux : ils se sont mobilisés pour éliminer Sarko contre lequel leur candidat aurait eu le plus de chances de l’emporter. Maintenant ils sont en train de cogiter pour faire barrage à Fillon.

    Admettons que l’opération sauvons Juppé réussisse, ces cons de gogoche, ils vont faire comment en 2017 pour expliquer que finalement c’est un réac et qu’ils faut voter contre lui… ?

    La droite natio, catho, eux aussi c’est magnifique, pareil que les autres idiots, ils ont éliminé Sarko, alors qu’idem : c’est le plus prenable du lot en 2017, du moins pour assurer la présence au second tour.

    Maintenant c’est faut voter Farid Fillon contre Ali Juppé. Là c’est de la récidive dans la connerie, car ils vont éliminer le plus prenable des 2 … »

    J'aime

  3. Ping : Les médiacrates© – Observatoire du MENSONGE

  4. Charlie Bravo

    On ne peut que constater que Juppé se moque bien des électeurs, avec son score bas, il aurait du s’arrêter, être beau joueur et ainsi éviter ses écarts actuels et de donner aux médias et à la gauche matière contre la droite. « Le grand homme » n’est qu’un orgueilleux de plus. Sarkozy a su accepter dignement sa défaite, Juppé aurait été avisé de faire la même démarche dans l’intérêt du futur.

    J'aime

  5. Marie Tardon

    La droite est nulle et c’est pourquoi je n’ai pas été voté à cette primaire, peu importe qui la gagnera puisque cette primaire dépendra de la gauche. Tous les candidats sont à mettre dans le même sac puisqu’ils ont signé pour cette primaire ouverte alors qu’ils ne viennent pas se plaindre ensuite. La droite n’a pas de chef parce qu’elle est devenue trop molle.

    J'aime

  6. Gérard Fournel

    Comment peut-on être aussi bête que cette droite? Faire une primaire de la droite et du centre où n’importe qui peut voter c’est nul et que dire des militants qui ont payé une cotisation et qui vont se voir imposer un candidat choisi par d’autres? Trop naze…

    J'aime

  7. Gérard COUTANT

    Tout cela sent la catastrophe…. rien que ça !!!
    L’avenir de notre pays se jouera dans 6 mois.
    Il est grand temps d’y réflechir.
    Voilà les trois scénarios possible :
    Victoire des prometteurs menteurs (gauche droite) et on continue + de taxes +d’europe et plus d’émmigrés et plus de bordel.
    Victoire du premier parti de France et là on part à l’aventure vers l’inconnu….
    Victoire d’un homme hors parti pour sauvegarder et sauver notre pays de la galère qu’il traverse depuis 30 ans. Voilà la bonne solution pour les citoyens.
    (facebook.com/didiertauzinofficiel/videos/1786001284988718)

    J'aime

  8. Patrick Chevreau

    les médias français sont vraiment dégueulasses et je ne comptais pas voter dimanche mais l’ampleur et la méchanceté des attaques contre Fillon me feront voter pour lui.

    J'aime

  9. Bernard Laforest

    les politiciens nous abrutissent avec leurs programmes qui sont autant de mensonges et souvent un tissu d’absurdité. Vous avez bien raison de souligner que ce qui compte c’est celui capable de régler nos vrais problèmes et là il n’y aura pas bousculade… Car quel politicien osera en France s’attaquer au fléau religieux terroriste? Le Pen pas sûr, Fillon encore moins… Valls peut-être!

    J'aime

  10. Mademoiselle NINI

    Retour raté de Sarkozy comme vous l’aviez écrit s’est bien confirmé et même transformé en déroute pour lui. Normal vu son entourage de nuls. Mais le pire c’est d’être battu par un Juppé ou un Fillon. Quelle déchéance!

    J'aime

  11. James Franco

    Article partagé et excellent. Je ne regarde plus les chaines d’info comme BFM TV qui est la chaine officielle de la gauche avec I Télé… Cela me repose. Je vous conseille d’en faire autant et vous serez surpris de voir que l’on peut s’informer mieux et totalement via le NET.

    J'aime

    1. Bernard Laforest

      Oui c’est la bonne solution: j’ai fait comme vous et je suis désormais sereine et je juge en fonction de mes lectures et des sites que je visite régulièrement.

      J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s