La Droite nous a laissé tomber


Le moins que l’on puisse écrire, c’est que pour cette primaire de la Droite et du Centre, nous avons été gravement déçus.

edito Jean Contourn

LOGO OBS

La Droite nous a laissé tomber

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que pour cette primaire de la Droite et du Centre, nous n’avons vraiment pas été emballés.
Les candidats paraissaient empruntés, ternes et sans être capables d’imposer leur point de vue, sauf Fillon qui a survolé les trois débats et a ainsi fait mentir les pronostics.
Juppé le favori des médias et même parait-il de la gauche n’a pas tenu la distance.
Sarkozy en bout de course s’est écroulé à l’arrivée du premier tour et il est parti sans gloire.
Le Maire a fait le plus gros flop de la primaire avec un score minable et sans rebonds…
NKM visiblement plus à gauche qu’à droite apparait satisfaite de son petit score.
Poisson n’a pas convaincu et n’avait pas grand chose à faire dans cette primaire.
Copé a réussi à être très mauvais et lamentable avec un score ridicule de 0,3% et ce candidat de la haine ne méritait pas mieux.
Donc seul Fillon a tiré son épingle du jeu.
La vraie question qu’il faut oser se poser: est-ce que ces candidats sont vraiment à droite?
La réponse est franchement non! Ou alors la droite a bien changé en France.
Certes les débats encadrés sont plus proches de l’examen oral pour entrer dans une grande école et n’ont pas été favorables aux candidats car ces faux débats ne permettaient pas de dialogues et surtout, l’aviez-vous remarqué, les questions posées par les journalistes étaient fonction du candidat. Ce dernier point a complètement faussé lesdits débats. C’était même choquant et partisan.
De plus les thèmes retenus n’intéressaient pas toujours les électeurs supposés de la droite et du centre puisque cette primaire leur était destinée.
Pujadas a été le plus mauvais avec Elkabbach: ils ne sont plus journalistes mais purs propagandistes. espérons au moins que le PS leur sera reconnaissant pour services rendus.
Alors ces journalistes qui prétendent vouloir l’équité imposent eux-même l’iniquité du traitement en fonction du candidat.
C’était parfaitement perceptible surtout dans le 3ème débat avec l’introduction de seulement 3 questions de spectateurs pour 7 candidats.
Le débat est faussé par cette façon de procéder.
Un débat comme son nom l’indique c’est la confrontation verbale ou discussion, un face-à-face entre deux ou plusieurs personnes.
Cela n’est malheureusement pas le cas.
Tant que les citoyens électeurs cautionneront ce genre d’émissions staliniennes, faire de la politique ne sera pas possible puisque le système, la caste truque le ou les résultats ou essaient systématiquement de le faire.
A propos des sondages, soit les sociétés qui les pratiquent ne sont pas professionnelles soit elles ne contrôlent absolument pas leur fameux panel représentatif.
C’est depuis quelques temps clair et net.
D’ailleurs si les questions avaient été axées sur certains points, le spectateur aurait vite vu que certains des candidats ne représentaient absolument pas la droite.
Regardez les débats dans les pays anglo-saxons: ils permettent de vraiment entendre chaque candidat répondre à la même question et surtout ils permettent à chaque candidat de s’adresser quand il le veut à un autre candidat.
Là en France sous le prétexte d’équité qui au final n’est jamais au rendez-vous, il suffit de comparer les temps de parole pour s’en rendre compte, les journalistes créent de faux débats mais finalement de vrais procès.
Le journaliste s’érige en procureur et le candidat au mieux en étudiant qui présente sa thèse et au pire en accusé.
C’est non seulement ennuyeux mais cela devient une propagande scandaleuse.
Les médias aujourd’hui n’assurent plus un débat loyal et républicain mais comme leurs invités ne protestent que mollement, les médias peuvent ainsi assurer la propagande de la gauche caviar.
La technique est toujours identique dès que le candidat dit certaines choses qui dérangent notamment le pouvoir socialiste, le journaliste le coupe et l’empêche de finir. C’est devenu systématique.
La faute incombe aussi aux candidats qui acceptent sans presque rechigner le diktat des médias et souvent les candidats n’osent même pas défendre certaines de leurs positions.
Le troisième débat de cette primaire en était une brillante illustration et il était le plus ennuyeux des trois. Il faut dire qu’avec deux meneurs comme Pujadas et Elkabbach, c’était prévisible.
Pujadas est un partisan qui ne fait plus du journalisme mais bien de la propagande et Elkabbach est inintéressant au possible pour rester courtois au vu de son âge.
Je ne comprends pas que des candidats comme Sarkozy, Fillon ou Juppé qui ont tous occupé des postes importants acceptent de se laisser ainsi enfermer.
Espérons qu’un jour, les candidats refusent de participer à ces débats mascarades.
A croire que les Français aiment se laisser enfumer par la gauche et les médias, qui vont de pair, et qu’ils ne sont pas très observateurs.
Quant aux sondages d’après débats, là on est carrément dans la manipulation la plus outrancière qui soit.
Notamment lorsque l’on nous donne à chaque fois Juppé comme le plus convaincant alors que les téléspectateurs s’accordent à dire que Juppé au moins dans les deux premiers débats avait l’air éteint… Le vote prouve que Fillon a été à chaque fois le plus performant dans ces débats.
Par contre tous ces candidats représentent une droite aseptisée, molle et sans saveur.
Les programmes proposés sont indigestes et souvent plus à gauche qu’il n’y parait.
Trois des candidats veulent augmenter la TVA, Fillon, Juppé et Copé, en période de crise cette proposition est dangereuse car elle risque, outre la baisse immédiate du pouvoir d’achat, de créer du chômage en masse.
Alors qu’un programme de droite devrait baisser les charges des entreprises, les impôts des salariés et rendre l’emploi flexible pour relancer l’économie, aucun candidat ne semble vraiment disposé à le faire. Il n’existe pas d’autres solutions pour sortir de ce marasme économique amplifié par la gauche socialiste.
La droite française n’existe plus vraiment car une vraie droite assumerait des propositions fortes et n’aurait pas peur de revenir sur certaines lois scélérates prises par ce gouvernement socialiste.
Je n’entrerai pas dans le détail mais au moins que cette droite assume face à la gauche et aux médias sur des points essentiels comme la baisse des charges et des impôts.
La France frileuse et inquiète ne semble pas prête pour le changement vital et nécessaire.
Fillon dit qu’il veut « renverser la table » mais que fera-t-il une fois élu? Il ne voudra pas se mettre à dos les syndicats et laissera les dérives augmenter. N’est pas Thatcher qui veut!
Je ne vois pas Fillon et encore moins Juppé être capables de faire ce changement. Les deux ont occupés des postes gouvernementaux à responsabilité et ils ont failli.
En plus Fillon doit déjà faire face à la vindicte médiatique qui l’accuse d’être trop à droite. De la façon dont il fera face à cela, nous saurons réellement si Fillon est capable de faire ce changement…
La façon dont ces prétendants, tous les prétendants, ont évincé Sarkozy est quand même honteuse et indigne.
Sarkozy a payé le fait de n’être pas du sérail ni de l’ENA et il a voulu compenser cela en s’entourant d’énarques ce qui fut une erreur importante qu’il a payé depuis 2012.
Parce qu’aujourd’hui la Droite c’est laquelle?
Il faut du renouveau en France et cela est urgent parce que la Droite nous a laissé tomber.

Jean Contourn

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE n’engageant que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Du même auteur: Populisme ou prélude révolutionnaire?  et Laïcité: c’est fini

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

image

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean Contourn pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Advertisements

4 réflexions sur “La Droite nous a laissé tomber

  1. SURICATE

    Oui vous avez raison Jean Contourn, la Droite nous a bel et bien laissé tomber. Mais notre chute a été si bien calculée, si bien organisée, que les Français n’ont rien vu venir. et elle ne date pas d’hier …

    J’en suis fort aise car une autre droite nous relèvera !

    J'aime

  2. DE LA MATA JEANPAUL

    LES 3 ex premiers ministres le Fifi MOUCHARD, le Juju VOLEUR DU PEUPLE et le Raff LECHEURDE BOTTES DE CHICHI ont changé les statuts et ont désiré que les socialos exemplaires comme moi je suis curé et la gauche se pointent pour exterminer mon cher et adoré Sarko comme ils l’avaient D2J0 fait en 2012….ILS ONT DESHONORés LA DROITE…en cela ces ripoux du dégoût risquent de le payer en mai 2017…plutôt nous pisser dessus que voter pour ces TRAITRES LACHES…amen

    J'aime

  3. Jean Le Ronchon

    Fillon c’est à priori quelqu’un qui n’agit pas, bon on verra de quoi il est capable mais là en reprenant les tocards de service, franchement c’est pas engageant. Marine est en train de faire virer le FN au PC, pas engageant. Mal barré tout cela pour 2017… Attendons de voir Valls peut-être finalement le bon candidat.

    J'aime

  4. Lemon

    tout à fait , et quand vous dites que les journalistes se sont comporté comme des procureurs c’est également ce que j’ai ressenti ! je trouve même honteux la façon dont on parle à ces hommes; B.LeMaire a tout de même été au clasch et Fillon aussi .. Je n’ai pas trouvé interessant ces débats et encore moins le 3eme .Idem pour l’entre deux tours .. il y avait tellement de choses à dire mais quand les journalistes prennent, à dessein, le temps de parler de Bayrou ou autres choses insignifiantes alors qu’il y avait l’Europe , l’immigration … je ne comprend pas que les candidats n’aient rien dit . mais après quel est le contrat ? les candidats ne sont ils pas dépendants des médias télévisuels ? il leur faut trouver autre chose…

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s