L’affreuse campagne présidentielle


Bayrou s’allie à Macron et cela porte un nom : magouille politicienne.

TRIBUNE

image

L’affreuse campagne présidentielle

Par Maxime Tandonnet

tandonnet-fev-17M. François Bayrou a annoncé hier son alliance avec M. Macron. Ce matin les radios jubilent, s’extasient. Les commentaires sont unanimes: « un tournant dans la campagne ». Telle est la réponse paniquée du monde médiatique à la chute de M. Macron dans les sondages et surtout au dernier qui l’annonçait derrière M. Fillon, malgré la prodigieuse campagne de lynchage que celui-ci vient de subir pendant 3 semaines. Ce dernier sondage, donnant M. Fillon vainqueur de l’élection présidentielle, montre les limites de l’opération de déstabilisation dont il a fait l’objet. Il faut trouver autre chose. M. Bayrou était pour M. Juppé qui lui-même soutient M. Fillon. Donc, il passe, avec armes et bagages, en faveur de M. Macron. Comment cela s’appelle-t-il déjà? Une magouille politicienne. Quant à la candidate lepéniste, elle fanfaronne dans son grand show nihiliste fait de coups de communication et de provocations, avec la bénédiction de ce même monde médiatique qui la vénère en parlant d’elle sans arrêt tout en faisant semblant de la critiquer: paroxysme d’une hypocrisie française. Le culte de la personnalité, cette grande manipulation fondée sur l’éblouissement idolâtre des masses pour une pure figure du néant bat son plein. Depuis les années 1920 et 1930, rien n’a-t-il donc changé? Lynchage sanguinaire, magouille politicienne, culte débile et malsain de la personnalité d’un autre âge: comment la campagne électorale de 2017 a-t-elle pu tomber aussi bas? Pendant que ce spectacle immonde se déroule sous nos yeux, les grands problèmes de la France sont oubliés. Qui parle encore du chômage de masse et des 6 millions de personnes privées d’emploi? Des jeunes victimes de l’exclusion, de l’impuissance publique et de la crise du régime? Et de la réforme des institutions européennes? De l’insécurité qui explose dans nos villes, des cités en perdition, du déficit commercial, des 2000 milliards de la dette publique, de l’effondrement de l’économie française face à l’Allemagne, de la déflagration générale du Moyen-Orient et de la défense de l’Europe dans une période d’incertitude planétaire sans précédent depuis 1945? Rien: tout le monde s’en fout. Cette campagne électorale est un pur scandale, une grande comédie vénéneuse, une agonie de la démocratie et des principes de la République française.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

BONUS:

L’histoire, otage des polémiques

Par Maxime Tandonnet

tandonnet-2-fev-17La mémoire collective, avec ses hontes et ses fiertés, devrait constituer, en principe, un ciment de l’unité d’une Nation. Pourtant, un demi siècle après la décolonisation, les élites politiques, de l’extrême gauche à l’extrême droite, ne parviennent pas à éviter la tentation de la récupération polémique de ces événements et de la provocation.
Quand les hommes ou femmes de pouvoir échouent à présenter des propositions crédibles pour gouverner – lutter contre le chômage et la violence par exemple – ils préfèrent agiter les passions et attiser les rancœurs ou les haines. Une loi du 23 février 2005 et son « article 4 », soulignait « le rôle positif de la colonisation ». En quoi est-ce le rôle du législateur – le pouvoir normatif – de porter des jugements sur un épisode de l’histoire ? Aujourd’hui, M. Macron prend le contre-pied en déclarant, en Algérie, que « la colonisation fut un crime contre l’humanité ». Mais dans un sens comme dans l’autre, le politique prend l’histoire en otage. La connaissance du passé est ravalée au rang de l’idéologie. Ce type de propos de campagne électorale semble avant tout lié à la quête d’une posture: flatter une partie de l’opinion à des fins politiciennes.
Nous touchons à un paradoxe de notre époque. Ces dernières décennies, l’enseignement de l’histoire a été affaibli par les politiques de droite comme de gauche. La connaissance des dates, des grands événements et des personnages qui ont façonné le monde contemporain, a été mise à mal. Un gouvernement a même été jusqu’à supprimer totalement cet apprentissage en terminale scientifique… Les programmes ont fortement réduit la place des grands hommes, de Clovis à Napoléon, et de la chronologie. Mais alors que les jeunes Français connaissent de moins en moins l’histoire événementielle, celle-ci fait l’objet d’innombrables récupérations politiciennes. Faut-il y voir une stratégie consciente ou inconsciente de la classe dirigeante: affaiblir la connaissance, les outils de l’esprit critique, pour mieux manipuler les esprits?
Ces propos du candidat à l’élection présidentielle sont ceux d’un homme qui lui-même semble peu familier de l’histoire. Parler de la colonisation comme un « crime contre l’humanité » revient à accuser de crime contre l’humanité toute une tradition de la gauche républicaine française à laquelle il s’identifie pourtant. Le crime contre l’humanité est défini précisément par l’article 212-1 du code pénal. Il s’applique à des faits « d’atteinte volontaire à la vie, d’extermination, de réduction en esclavage, de déportation, transfert forcé de population, torture, viol ». Certes, les guerres coloniales ont donné lieu à des massacres et des atrocités. Pour autant, réduire la colonisation au seul crime contre l’humanité est un contre-sens historique aussi absurde que de ne voir en elle qu’un « rôle positif ».
En effet, la colonisation fut longtemps au centre de l’idéal républicain, dit de gauche – au même titre que la laïcité et la conquête des libertés – portée par des grandes figures du Panthéon de la gauche française, Léon Gambetta ou Jules Ferry qui déclarait à la Chambre des députés, le 28 juillet 1885: « Je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, avec grandeur et honnêteté, de leur devoir supérieur de civilisation! » Cette approche avait alors un caractère quasi officiel, « politiquement correct » dirions nous aujourd’hui. Les républicains dits de gauche à l’époque, dans la tradition de l’universalisme révolutionnaire, affirmaient, à travers la colonisation, exporter les Lumières, les droits de l’homme, de la liberté et de l’égalité.
Les opposants à la conquête coloniale de la IIIe République, minoritaires, étaient l’extrême gauche nationaliste, incarnée alors par Georges Clemenceau qui voulait concentrer les énergies contre l’Allemagne et la droite conservatrice, qualifiée de « réactionnaire », à l’image d’Albert de Broglie dénonçant dans la politique coloniale: « Une charge qui grève la nation, qu’elle ne peut porter longtemps, et qui, avant de lui échapper, peut avoir amené la ruine à la fois de la colonie et de la métropole » (Sénat 11 décembre 1884).
Plutôt que de manipuler l’histoire à des fins politiciennes, de l’extrême gauche à l’extrême droite, mieux vaudrait recommencer à l’apprendre et à l’aimer, en transmettre la passion aux jeunes générations. Le renouveau de l’enseignement de l’histoire devrait être au cœur des projets électoraux dans la campagne présidentielle : enseigner le passé pour comprendre le présent et préparer l’avenir. Mais qui parle encore des sujets de fond?

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…
bleu-copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Advertisements

8 réflexions sur “L’affreuse campagne présidentielle

  1. Janine

    Pourquoi en est-on arrivé là?
    A cause de tous ces Politiques qui depuis Pompidou y compris, vendent la France et les Français et peu importe le prix à payer, tout ce qui compte c’est d’anéantir ce pays et ses habitants…!
    Je ne dirai pas pourquoi, je l’ai déjà dis 100 fois et la preuve est faite, ce pays est devenu le Tiers-Monde et sauf miracle… ce pays et son peuple sont morts…!

    Le peuple ne fait rien, n’a rien compris et attend sa mort programmé…!
    Savez-vous qu’il y a plus de neurones dans le cerveau de certains oiseaux que dans le cerveaux des êtres humains??? Eh oui… Alors quand on nous dit que les Français sont des veaux, ça n’est pas totalement faux, quoi que je ne sais pas si des études ont été faite au sujet du cerveau des veaux, les vrais, les animaux de ferme… peut être y a t’il une ressemblance avec le cerveau des êtres humains, ceci expliquerait cela…!

    Les Français ne bougeront pas, ou alors une partie qui essaiera de faire bouger les choses, mais comme la Police et la Gendarmerie et même l’Armée obéissent au Pouvoir en place, nous n’avons dans ce cas, aucune chance d’en sortir…!

    Merci à tous les hommes politiques qui ont déjà détruit ce pays et ce peuple en grande partie, et ces élections qui ne sont qu’une VULGAIRE MASCARADE POUR DES IMBECILES qui veulent encore y croire… et qui va achever le destin morbide de ce pays et de ses habitants…!!!
    Surtout ne vous inquiétez pas pour tous ces hommes politiques, ils seront tous à l’abri le jour venu…!
    Nous??? on nous éliminera, même si nous n’avons rien fait pour cela, et si nous n’avons rien fait contre cela…!
    Bien à vous

  2. JOSEPHINE

    Monsieur Maxime Tandonnet, vous étiez un proche de Sarkozy, vous êtes un proche de Fillon. Vous leur restez fidèle, c’est bien.

    Si l’Observatoire du Mensonge observe le mensonge, à mon âge j’ai observé le Mensonge au fil des ans, celui qui a touché TOUS les hommes politiques au Pouvoir. Tous ! Droite et gauche confondues.

    A la question que vous vous posez : « Comment la Campagne électorale de 2017 a-t-elle pu tomber si bas ? », je m’empresse d’y répondre car la situation est grave. C’est grâce à ceux qui ont gouverné la FRANCE : RPR.LR PS UMPS
    PS SS !

    Alors quand bien même vous ne semblez pas apprécier MLP, c’est votre choix. Moi je la remercie de se battre pour nous, pour une FRANCE Libre avec une priorité aux Français !

    Je n’ai pas touché un seul mot à ce couplet. Il va comme un gant à l’UMPS, avec un petit plus aux socialos aujourd’hui :

    Je donnerais Versailles
    Paris et Saint-Denis
    Je donnerais Versailles
    Paris et Saint-Denis
    Le royaume de mon père
    Celui de ma mère aussI

    Auprès de ma BLONDE
    Qu’il fait bon, fait bon, fait bon.
    Auprès de ma blonde
    Qu’il FERA BON VIVRE !

    Auprès de MARINE qu’il fait bon fait bon fait bon, Auprès de MARINE qu’il fera bon VIVRE

  3. Ping : L’affreuse campagne présidentielle | francaisdefrancesblog

  4. Lemon

    évidemment tout est dit et bien dit ..quelle décadence ! comment se fait il ; avions nous « avant » de gens plus intelligents ? en posant la question , je sais qu’il n’y a pas que cela , nous avons des gens qui ne résonnent qu’avec le pouvoir de l’argent , qui comprend l’immigration ..;et donc cela limite grandement les actions des autres , sauf si ces autres se réveillent , sauf si ces autres se rebellent , agissent pour notre pays , avec grandeur d’âme , comme si nous sortions d’une guerre et qu’il faille se reconstruire, c’est tout de même ce qui se passe avec ces bandes qui manifestent et qui casse tout ! alors que faisons nous ?

  5. michel43

    Forcément , cher Maxime , vous êtes déboussoler ,alors, il est bon de taper sur la LEPEN -MACRON , mais votre FILLON est a plaindre , vu les derniers événement ,et la faute en reviens a SARKOZY ,et a ses sbires et lobbys ,puissant ,qui manœuvres en coulisse ,TOUT sauf la LEPEN.. grave erreur ,les électeurs sont libre ,c’est pour cela que le FILLON ,va droit dans le MUR…c’est terrible pour vous , et MOI..qui pensait voir au second tours FILLON – LEPEN ,Tout cela…la faute a cette droite socialiste, qui a préférer Hollande de L.UNION de la GAUCHE. .pendant ce temps LA..Mme LEPEN est sur d’être au second tours ,avec MACRON.

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s