Aquila: l’interview exclusive #2


 » C’est quoi le voile islamique ? C’est tout simplement un contrôle phénoménal… »

TRIBUNE

Aquila: l’interview exclusive #2

Par Eric Muth

 » C’est quoi le voile islamique ? C’est tout simplement un contrôle phénoménal, un contrôle vestimentaire basé sur le sexe « .

Aquila: l’interview exclusive 2
Aquila, une Algérienne réfugiée en France témoigne : « Pour moi, l’Islam est une gigantesque manipulation
c’est un viol de l’esprit !
« D’un petit village de Kabylie à une île perdue dans l’océan Pacifique le voyage a été long et éprouvant, il a duré 40
ans, un exil puis un autre, loin, très loin de l’Islam et de sa violence millénaire… » Ainsi comme commence les premières
lignes de son livre « Pour un monde sans Islam « paru en Juillet 2016, et qui ne cesse de faire parler de lui, tant les
propos sur l’Islam de cette jeune algérienne nous interpellent. Sans détour, l’auteur nous montre comment elle a forcé
son destin en quittant l’Algérie à 30 ans pour une terre non musulmane : la France.
Aquila, votre ouvrage « Pour un monde sans Islam « est un livre choc. De nombreux auteurs avant vous
ont déjà parler de l’Islam sans vraiment faire bouger les choses ? Votre message, cette fois-ci, a-t-il été
entendu ? Sinon, que comptez-vous faire ?
Ce livre est mon témoignage et expérience de ma vie de non-musulmane, dans une société musulmane, mais surtout l’expérience de vie dans une guerre civile au nom d’Allah.
Il n’est pas le premier livre sur le sujet et ne sera pas le dernier, tant que le totalitarisme islamique en temps de paix comme en temps de Jihad règne sur la terre.
Il y aura des personnes non-musulmanes comme moi pour le dénoncer, elles ne sont pas légion mais elles existent, ces personnes sont des sentinelles, des lanceurs d’alerte. Au début on refuse le message en tuant le messager, mais le même message réel continue d’arriver par d’autres messagers. Libre à chacun d’écouter ce message ou de l’ignorer.
Je ne force personne à m’écouter ou à me croire, mon livre-alerte-message est là, disponible pour tous, l’alerte est imminente, le danger réel, ma parole est libre et publique, à chacun de le prendre ou de le laisser.
Comme un facteur qui distribue le courrier, mon devoir est de transmettre le message aux destinataires. Le courrier est dans leur boite aux lettres, voudront-ils l’ouvrir ou pas ? C’est chacun avec sa conscience, je ne pourrais l’ouvrir et le lire à leur place.
En 2004, personne ne croyait aux tsunamis, les gens sur la plage de Phuket voyaient de loin une grosse vague arriver sur leur plage paradisiaque, beaucoup ( naïfs ou tétanisés) sont restés là à la regarder passer ou arriver, d’autres ont compris le danger et ont couru par réflexe de survie se réfugier dans les montagnes. C’est la même chose avec le chaos islamique qui se profile à l’horizon, sauf que là, ça ne sera pas une vague d’eau salée mais de sang.
Les vagues de migrants clandestins et hors-la-loi européenne qui arrivent par milliers sur nos plages et rivages, distribués et imposés à nos villes, augurent comme dit dans mon livre-message, d’un gros carnage.
70 ans de vie en temps de paix ont tué tout réflexe de défense ou de survie des Occidentaux, l’objectif est de réveiller en eux ce réflexe vital de survie.
Vous affirmez dans votre livre « Je n’ai jamais eu à me convertir à l’Islam « , à quel moment de votre vie, avez-vous pris conscience de l’importance du Christ, qu’il était la solution à votre souffrance ? Et que représente-t-il pour vous aujourd’hui ?
Dans mon livre je dis ceci : « …Je n’ai jamais eu à me convertir à l’Islam en prononçant cette profession de foi. Je suis née dans ce monde de fous, le monde musulman, cette terre si belle et généreuse infectée et souillée par l’Islam. Je me suis retrouvée là par dessein ou par hasard, je ne sais trop, je n’ai jamais franchi aucune porte, on m’a fait naître
dedans « . P63
Je voulais dire par là que bien que née dans une famille et une société musulmanes, mais sur une terre autrefois chrétienne ( Saint Augustin était un berbère d’Algérie), à aucun moment de ma vie je ne me suis considérée musulmane. Je ne le criais pas sur les toits, mais je n’ai jamais accepté de prononcer la profession de foi musulmane, tout simplement parce que je ne souhaitais pas le devenir. Je ne peux reconnaître Allah comme Dieu ni Mahomet comme son messager, on peut dire que ma rébellion anti-Islam et mon acte de résistance commencèrent par ce refus d’accepter et de me soumettre à ce premier pilier de l’Islam.
Assez tôt dans ma vie, j’ai eu conscience de l’existence d’un créateur, d’un père qui n’est pas Allah, qui ne peut-être Allah. J’étais un peu comme un enfant qu’on a adopté, à qui on ment en lui disant matin et soir que « ce père totalitaire, méprisant, injuste et colérique est ton vrai père ». Mais l’enfant sait, il sent au fond de lui-même qu’on lui ment. Pour moi c’était pareil : cela a commencé par du ressenti, et puis, au fil des années et de mes observations de la société, je réalisais que ce monstre ne peut être mon père !
On juge un arbre à ses fruits, je réalisais que je vivais dans une société totalitaire, liberticide, injuste, minée par la haine, la violence, et l’ignorance, et en même temps, je voyais principalement via mon père qui vivait en Europe, et via la petite fenêtre sur le monde qu’était la télé, les signaux de l’existence d’un autre monde, un monde meilleur, libre, où la femme n’est pas un sous-homme, un monde évolué qui innove, qui crée ; un monde intelligent, prospère, et qui respire le bonheur, un monde qui visiblement échappe au règne totalitaire d’Allah Akbar.
J’étais envahie par la joie de savoir qu’un tel monde existe, c’était inespéré. De mon village perdu de Kabylie, les brillantes étoiles de la nuit et les avions qui traversent par dizaines à très haute altitude le ciel du jour, m’ont fait comprendre que le monde ne se limite pas à l’horizon lugubre de mon goulag islamique où Allah fait sa loi, ni aux interminables et insupportables « Allah Akbar « des mosquées et slamaleks des hommes en babouches, ni aux youyous stridents des femmes cloîtrées et au braiment des ânes en liberté de mon village.
Et concrètement, j’ai découvert le Christianisme indirectement via des films occidentaux diffusés en Algérie, où malgré la censure, on pouvait voir des scènes chrétiennes comme la série culte : « La Petite Maison dans la Prairie « . Des scènes de vie quotidienne de prière à table ou avant de dormir, messe et prière à l’église avec toute la famille réunie sand discrimination de genre. Je voyais leur célébration d’un baptême ou d’un mariage à l’église, je découvrais par ces images une autre civilisation, une autre culture, une autre religion, une autre manière de vivre qui me paraissait plus saine que celle que je vivais.
Il faudrait également ajouter à cela le fait que mon père avait l’habitude de nous ramener des livres de France. Il était quasiment analphabète, mais il connaissait la valeur des livres, et parmi ces livres qu’il prenait au hasard, il y avait les grands classiques de la littérature française, mais aussi une Bible pour enfants illustrée. Je maîtrisais à peine le français, mais je les dévorais.
La découverte la plus drôle, ce fut à l’école, lors d’un cours d’éducation islamique. On nous parla d’un certain Issa, fils de la vierge Myriam, mais pas fils de Dieu, monté au ciel mais jamais crucifié, qui reviendra en tant que musulman ( c’est-à-dire soumis aux lois d’Allah), et appellera les autres à embrasser l’Islam et rejettera tous ceux qui l’ont considéré comme
étant autre chose qu’un simple messager du Dieu Unique. Selon l’Islam, Jésus est né musulman, reviendra et mourra en tant que tel. Cette présentation islamique de Jésus comme étant musulman m’avait fait éclater de rire en plein cours d’éducation islamique. J’étais la seule à trouver cela ridicule, cela reviendrait à dire que moi aussi je suis musulmane. Après ce cours j’ai compris que l’Islam est l’un des visages de l’Anti-Christ.
Et puis, vers quatorze ans, je fis une rencontre assez bouleversante d’un point de vue spirituel, j’ai eu une connexion avec mon créateur, je compris soudain beaucoup de choses que je ne comprenais pas du tout auparavant, cela me donna une force et une foi incroyables, ce qui m’aida à surmonter bien des épreuves. Pour moi, Jésus est amour, il est le salut, le sauveur.
En 2005, vous habitez au cœur de Paris, inscrite à la Sorbonne pour un master, et puis, en fin d’année, vous changez de cap, vous changez carrément de pays. « Très déçue de la France, de ce qu’elle devenait, une république islamo-gauchiste « Vous maintenez ces propos ?
Après avoir vécu 30 ans en Algérie dont 10 ans de guerre civile sanglante au nom d’Allah, un an à Nice ( je résidais à la Promenade des Anglais) et un an à Paris rive gauche, je compris dans quel pays je me trouvais. La France me paraissait sans jeux de mots, comme une véritable poudrière. Moi qui connaît très bien la genèse d’une guerre civile, je voyais là en France, tous les signaux faibles d’un malaise profond, et tous les ingrédients d’une violence extrême en gestation.
Je rappelle qu’en 2005, Paris et la région parisienne connurent des émeutes et des violences urbaines sans précédent. Je fus scandalisée à la fois par l’attitude ingrates et intolérables des enfants de l’immigration envers leur pays d’accueil et d’adoption la France, mais j’étais tout aussi scandalisée par l’attitude molle et complaisante envers ces racailles du pouvoir en place, et de la classe politique de gauche comme de la pseudo droite. Je me rendis compte que ces petites racailles de banlieue ne saisissaient pas la chance inouïe qu’elles ont de naître et de vivre en France, et puis, si leur pays d’origine, leurs racines sont mieux, pourquoi s’obstinent-ils à rester ici, personne ne les retient en France. Et je rappelle au passage qu’en Algérie tout le monde veut partir, quitter cet enfer et venir en France.
Donc, devant ce constat et ce climat délétères, ne voulant pas de par mon faciès, mes origines, et mon passeport étranger être associée de près ou de loin à cette racaille musulmane qui détruit la France, et ne supportant pas le laxisme, la culpabilisation et l’aplaventrisme des gauchistes, j’ai préféré quitter la France en 2006. Je suis partie en Espagne, puis en Grande-Bretagne, où je découvrais avec stupeur que l’immigration musulmane dans les deux pays était tout aussi importante. Sa visibilité est plus marquée en Angleterre avec des femmes et des gamines d’à peine 6 ans vêtues comme en Arabie ou en Iran, en burka et voile intègrale au cœur de Londres, toute la misère du Commonwealth était là.
En Espagne, je voyais les nouvelles vagues de Maures et d’Africains clandestins arriver sans discontinuer. Je voyais une réislamisation en douce de l’ancienne Andalousie, une sorte de reconquête islamique qui ne dit pas son nom. Je voyais une Europe blanche et chrétienne ouverte à tous les envahisseurs d’Afrique et des pays arabo-musulmans, dont la culture et la religion sont en complète opposition avec la culture et la civilisation européenne. J’assistais là en direct à un suicide collectif des européens ! Je voyais avec stupeur une Europe rongée par les marxistes qui ouvrent la voie aux islamistes. Le résultat est là, des mosquées et des écoles coraniques sont ouvertes chaque jour pendant que les églises se vident. Des abattoirs hallal, des femmes et des fillettes voilées ; des départs au jihad en série ; des guet-apens tendus à la police, aux pompiers ; des agressions et des violences quotidiennes dans les cités et les grandes villes envers tout ce qui symbolise l’Etat, l’autorité, la loi, le christianisme, la liberté, l’école…Ils s’attaquent aux touristes, aux communautés non musulmanes ( les asiatiques, les juifs). L’anarchisme islamique avance à grand pas, l’Etat de droit recule tout autant.
Une élection présidentielle aura lieu en France, en mai 2017, voyez-vous, parmi tous les candidats, un qui pourrait sortir du lot et éradiquer le terrorisme ?
Cette marche à double sens de la France est visible à tous dans le quotidien, mais est-ce le non-retour ? Personnellement je pense qu’il reste très peu de temps pour renverser la vapeur avant que la cocotte n’explose. Les élections n’y changeront rien. Pourquoi ce constat ? Parce que nous ne sommes plus en démocratie. Le système est verrouillé, la liberté d’opinion bâillonnée, la menace n’est pas seulement celle des atroces coupeurs de têtes, elle est aussi celle des sournois coupeurs de langues, celle qui vous empêche de parler, de nommer les choses. En France, la parole est verrouillée, muselée. Le Front national fait depuis des années office de soupape de sécurité du système pour canaliser les ressentiments divers, et le système électoral est fait de telle sorte que le pouvoir reviendra ( comme c’est le cas depuis des années) toujours au fameux « Front républicain « , « l’Unité nationale « . L’oligarchie du système fera barrage comme à chaque rendez-vous électoral, mais les français continuent de croire qu’ils sont en démocratie
Vous avez eu des difficultés à vous convertir au christianisme, vous dites même qu’il y a des prêtres en France qui ont une vision erronée de l’Islam. Et qu’ils prétendent qu’il existe bien deux coran ?
Non, je suis désolée, pour moi il n’y a qu’un seul coran, qu’il soit de la Mecque ou de Médine, c’est le même corpus. Mettre artificiellement en opposition les versets de la Mecque et ceux de Médine aboutit à avaliser le discours hypocrite et mortel sur l’islam religion de paix, de tolérance et d’amour, vecteur de l’islamisation de l’Europe, processus vers un Etat Islamique.
Ma conversion au Christianisme s’est faite par étapes. Je me suis toujours sentie chrétienne, je n’étais ni musulmane, ni athée, je croyais en un créateur, un père spirituel qui est amour, mais j’avais besoin de le connaître. J’ai cru en un premier temps que pour mieux le connaître il fallait que je franchisse la porte d’une église catholique et que je demande ma conversion. En 2008, je me suis sentie prête à faire le pas, ma rencontre avec un prêtre d’une église catholique parisienne assez connue est relatée dans mon livre. Une scène surréaliste où j’apprends par ce prêtre que le Dieu des chrétiens et le Allah des musulmans est le même, et par conséquent, selon lui, il ne sert à rien que je me convertisse au christianisme parce que, me dit-il, l’islam est une magnifique religion d’amour, de paix et de tolérance ! J’avais failli tomber de ma chaise quand il m’a dit cela. Je sortis de cette église catholique sonnée, mais moins bête que je n’y étais entrée. Je compris à ce moment-là que cette liberté, cette paix, cette tranquillité ne va pas durer. Une gigantesque tempête se pointe à l’horizon, je ne la vis qu’en sortant de cette église.
J’ai donc assisté au travers de cette scène surréaliste avec c e prêtre islamophile, à une grave dérive religieuse et éthique qui s’est infiltrée et diffusée au sein de l’Eglise catholique, tandis qu’à son sommet, le Pape lui-même, et certains hauts prélats, soutiennent ouvertement et publiquement la légitimité de l’islam en tant que religion, et accréditent Mahomet comme un prophète. A sa base, d’autres prêtres et curés transforment des églises et des paroisses en salles de prière et en lieux de rassemblement d’intégristes et d’extrémistes islamiques qui poursuivent avec lucidité et infatigablement la stratégie de conquête du territoire et des esprits d’un Occident chrétien qui se hait lui-même. Cela est-il étonnant, vu qu’il est idéologiquement malade de nihilisme, de matérialisme, de consumérisme, de relativisme, du complexe de l’islamiquement correct, d’angélisme, de laïcisme, de subjectivisme juridique, de masochisme, d’indifférentisme, et de multiculturalisme.
Mais il y a beaucoup plus grave, le Pape, chef de l’Eglise catholique a déclaré dans un de ses discours, ce qui n’a pas été relevé, mais qui est explosif, que « La renaissance de l’Europe, l’âme de l’Europe (…), ses racines chrétiennes, (…) irriguées par l’eau pure de l’Evangile ». reposaient sur l’accueil sans limites de tous les migrants. Autrement dit, le salut (moral) de l’Europe repose sur son invasion religieuse et ethnique acceptée. Folie douce et absurdiité ; cela s’appelle du nihilisme.
Donc pour moi, la menace ne vient pas que de l’islam, mais aussi des dirigeants de l’Eglise catholique actuelle et des politiques et associations gauchistes de tous bords qui, comme ce prêtre, ont érigé le mensonge et le politiquement correct en précepte de foi islamique, facilitant et donnant naissance à un Etat islamique au sein de l’état de droit, une terre jadis chrétienne.
En France, on a parlé il y a quelques mois de changer la nature même de l’Islam pour une meilleure entente. Que les musulmans de France s’intègrent au nom de la laïcité. Qu’en pensez-vous ?
L’Islam, c’est l’Islam, inspiré du Coran, un livre considéré par un milliard et demi de musulmans, comme incréé et sacré depuis 1400 ans. Les musulmans pratiquent l’islam comme Allah et Mahomet le leur ont demandé de le faire. Français ou pas français, il y a un seul islam, il n’y a pas d’islam français, algérien, marocain, tunisien, saoudien : c’est le même partout.
L’Islam est la deuxième religion de France, après le laïcisme, dans la typologie actuelle. Le christianisme n’existe pratiquement pas dans le débat public, il est supplanté par la laïcité. Avec quelle légitimité un gouvernement élu par des hommes et des femmes pour cinq ans, viendraient-ils confectionner et imposer un islam laïcisé et sur mesure aux musulmans de France ? La réponse est aucune.
Déjà, il faut savoir que le Coran est considéré par les musulmans comme la parole d’Allah, donc intouchable, in-critiquable, irréformable, même pas la moindre virgule, c’est à prendre tel quel ou à laisser. Jouer les apprentis sorcier et vouloir prendre des ciseaux et tailler un islam compatible avec les valeurs démocratiques et laïques française, c’est jouer avec le feu. Les musulmans se considèrent avant tout musulmans avant d’être des français, leur nationalité importe peu par rapport à leur foi. Et puis, comment peut-on imposer une foi, un dogme à quelqu’un si ce n’est en utilisant les mêmes méthodes barbares des musulmans vis-à-vis des non-musulmans ?
L’inégalité homme/ femme, le voile islamique, la ségrégation des sexes, la polygamie, le mariage forcé, les crimes d’honneur, l’égorgement de moutons sur la voie publique, les appels publics à la prière obligatoire cinq fois par jour, et l’imposition du hallal partout, sont entre autres les pierres angulaires de la foi musulmane. Comment un gouvernement français pourra-t-il leur dire que l’Islam de France doit laisser tomber toutes ces horreurs qui sont partie intégrante de l’identité musulmane, et de leur mode de vie ?. Il ne faut pas avoir peur de le dire : pour que les musulmans s’intègrent en France ils sont obligés de se libérer et de se désintégrer de l’Islam, il ne faut pas être schizophrène, on ne peut pas être à la fois un citoyen français qui croit à la liberté, à l’égalité et à la fraternité, et pratiquer une religion inégalitaire, liberticide et intolérante. C’est soit l’un soit l’autre. Il faut choisir son camp pendant qu’il est encore temps, parce qu’il arrivera un temps où vous n’aurez plus le choix, la situation dans laquelle se trouvera la France choisira pour vous.
La seule manière de se réveiller à la vie et de revenir à l’amour de son prochain c’est de quitter la religion de haine qu’est l’Islam pour rejoindre le christianisme. Il n’y a jamais eu d’enracinement de l’Islam en France, Manuel Valls vous ment, la France est bien une terre aux racines chrétiennes.
Ne pas oublier que l’Europe est née sur les ruines de l’empire romain dont le christianisme était devenu la religion officielle à la suite de la conversion de Constantin en 312. Elle est issue d’une longue épreuve d’affrontement entre des peuples germains convertis au christianisme pour la domination politique sur le continent. Le baptême de Clovis en 498, puis l’alliance des Carolingiens avec le pape ont constitué des étapes décisives de l’apparition de l’Europe. L’empire de Charlemagne, proclamé en 800, qui couvre un territoire correspondant à l’Europe occidentale, se confond avec la chrétienté. Il en est le protecteur et le bras armé. Il se donne pour objectif la conversion des peuples voisins ( saxons, frisons, Avars) et le début de la reconquista de l’Espagne musulmane.

Vous avez pris d’énormes risques en publiant « Pour un monde sans Islam « . Pensez-vous être en sécurité aujourd’hui ?
Publier un livre anti-Islam ou tout autre critique de l’Islam ( caricature, article, enquête, reportage, film…) est un grand risque en soi. Mais le plus gros et réel risque de nos jours est plutôt de ne rien faire, de se terrer la tête dans le sable, et de taire cette ignominie qu’est l’Islam sur terre. J’ai vécu 30 ans dans la terreur islamique sous toutes ses formes, y compris la guerre civile de dix ans avec plus de 200 000 morts tués à la méthode Daesh, donc ce n’est pas aujourd’hui que je vais avoir peur de cette idéologie totalitaire. Si je ne la combats pas aujourd’hui je ne vois pas d’autres raisons nobles pour moi de vivre en cette époque précise et charnière de l’histoire humaine. Je vis au quotidien sous protection spirituelle rapprochée, je suis protégée par ma Foi chrétienne.

209Interview réalisée par Eric Muth

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

La vidéo d’Aquila

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Eric Muth
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

4 comments

  1. Je crois avoir déjà lu un reportage sur cette femme avec laquelle je suis en parfaite adéquation! Bravo Aquilla parce qu’il faut beaucoup de courage pour une femme qui a toujours refusé l’ISLAM en étant née là-bas en terre d’Islam et de ne pas se reconnaître dans cette religion…
    Oui il faut beaucoup de courage, et bien peu en ont et en auront, d’ailleurs la preuve est bien, déjà, le peu de commentaires que cela suscite ce qui est déjà un élément qui montre bien que les gens ont peur de dire ce qu’ils pensent véritablement, croyant en fait, que de ne rien dire et par conséquent de ne rien faire, tout s’arrangera tout seul…!

    Rien ne s’est jamais arrangé tout seul, et rien ne s’arrangera jamais tout seul!
    Actuellement la France et les Français sont vendus à l’Islam, mais personne ne veut l’entendre et si on parle du Nouvel Ordre MONDIAL, il y a une levée de boucliers pour vous dire que vous le voyez partout, alors qu’eux ne veulent pas voir et reconnaître la vérité… Tout a été calculé depuis très longtemps pour arriver à ce désastre qui s’abat sur nous, sans que personne ne bouge…!

    Nous sommes vendus à l’Islam et il faudra un MIRACLE pour faire changer cela…, ceci étant une première réalité et NON je ne raconte pas n’importe quoi, car je suis au courant de cela depuis des lustres, j’en ai entendu parler par des personnes qui étaient extrêmement haut placées à l’époque, (aujourd’hui mortes, sans aucun doute) et à l’époque, on parlait facilement devant un enfant, car les adultes pour 99,99% d’entre eux, la réflexion était la suivante : « mais ne vous inquiétez pas, un enfant de cet âge-là ne peut pas comprendre et par conséquent ne dira rien et si elle dit quelque chose, les gens penseront qu’elle a fait un cauchemar »…

    Merci Aquilla de dire ces vérités, mais je crains fort, comme vous, que le changement de mentalité sur l’Islam pour une bonne partie des Français n’est pas prête de changer, il faudra auparavant un énorme bain de sang, des morts par milliards, malheureusement, avant que les mentalités changent et que les Français, l’Europe et principalement les Chrétiens croyants ou pas croyants se rendent compte de leur crimes contre eux-mêmes, crimes parce qu’ils n’auront pas voulu bouger, pas voulu croire à la vérité et parce qu’ils sont des pleutres et qu’ils méritent ce qui leur arrivera…!

    Aquilla, vous êtes une des personnes les plus respectables dans ce monde qui osent dire la vérité et qui se mettent en danger, alors que le troupeau restera inflexible sur place, tant pis pour le troupeau, et que Dieu vous garde sous sa protection!!!
    Bien à vous

    J'aime

  2. Deux personnes ont été retrouvées égorgées à Paris, un proche a été interpellé, selon des sources policières.
    Les faits se sont déroulés en fin de matinée ce vendredi dans une impasse qui débouche sur la rue de Montreuil, dans le 11e arrondissement de Paris, indiquent des sources policières.

    D’après un canard, ce serait « UNE BANALE histoire FAMILIALE » ben oui c’est peut-être çà après tout…Un mec qui égorge son père et son frère, c’est banal.

    D’après des témoins, l’homme a tenu des « propos liés à l’islam radical ».

    Un dispositif de sécurité a été mis en place. La brigade de recherche et d’intervention de la police judiciaire et les secours ont coupé la circulation sur près de 200 mètres dans la rue de Montreuil.

    ISLAM religion d’AMOUR et de PAIX ! si si et ?

    Ben que voulez-vous que j’vous dise moi sinon AU SUIVANT !

    Qu’il fait bon vivre au sein d’une famille folle d’allah. Tout juste si ces fous ne nous chantent pas du Clo Clo dans Si j’avais un Marteau. Le couteau doit remplacer le marteau, c’est plus de circonstance.

    SI J’AVAIS UN COUTEAU …
    J’égorgerais le jour
    J’égorgerais la nuit
    J’y mettrais tout mon cœur !
    Je bâtirais une KASBAH
    Des barbelés et une barrière
    Et j’y mettrais mon père
    Ma mère, mes frères et mes sœurs
    Oh oh, ce serait mon bonheur…

    J’égorgerais mon Père, ma mère, mes frères et mes soeurs
    OH oh, c’est çà le vrai bonheur…

    J'aime

  3. Formidable témoignage , que dire de plus !!!

    Si nous mettons à l’écart le thème religieux au sens propre du mot , cette femme montre un courage sans pareil en refusant l’islam , le fait qu’elle ait choisie le christianisme n’est pas le plus impressionnant , sa position est inouïe compte tenu de son vécu .

    Aquila prend soin de toi , protège tes arrières , je te souhaite le meilleur .

    J'aime

  4. Magnifique interview ! Interview d’un Grand Journaliste que je ne connaissais pas, avec UNE FEMME exceptionnelle que je ne connaissais pas.

    Comment ne pas vous REMERCIER tous les DEUX … BRAVO !

    Nos chaînes télé et radio ne risquaient pas d’être intéressées par la candidature de Monsieur Eric MUTH. Et si elles l’avaient été, « par erreur », Monsieur MUTH aurait été muté.

    Nos gouvernements ne risquaient pas davantage être intéressés par AQUILA au Poste de Ministre de l’EDUCATION NATIONALE, pour ne citer qu’un exemple de fonctions où cette jeune femme aurait pourtant excellé ! Seul le NAJA venimeux et mortel était apte à diriger ce ministère.

    Je déplore que nos chaînes télé n’aient pas convié AQUILA lors de la journée de LA FEMME en FRANCE, elle aurait mieux qu’une autre, su parler en toutes connaissances de cause, du triste sort des jeunes femmes musulmanes dès lors qu’on les marie à un fou d’allah !

    Pour convaincre plus encore quelques sceptiques quant à l’intérêt de lire « Pour un monde sans ISLAM », pour être également convaincus de la démarche Courageuse de cette Femme qui mériterait être décorée pour son engagement dans sa lutte contre l’ISLAM, Ci-dessous quelques extraits de son Livre :

    « Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des militaires, des policiers, des journalistes, des intellectuels, des écrivains, des artistes, des hommes politiques, des étrangers furent assassinés par balles ou déchiquetés par des bombes de voitures piégées.
    Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des moines et des étrangers furent décapités.
    Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des voitures bourrées d’explosifs explosèrent en plein centre-ville, tuant des centaines de civils.
    Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des femmes enceintes furent éventrées, des foetus et des bébés furent fracassés aux murs ou mis aux fours.
    Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des milliers de jeunes filles furent violées et voilées, et des centaines furent prises comme butins de guerre et comme les Yazidis aujourd’hui, réduites en esclavage sexuel dans les maquis.
    Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, de simples citoyens furent massacrés à la hache et démembrés … »

    AQUILLA mérite d’être décorée de la LEGION D’HONNEUR ! Mais chez NOUS en France, Chère Aquilla, on préfère remettre cette médaille honorifique à un grand IMAM BORDELAIS, un certain TAREQ OUBROU, derrière lequel se cachent les FRERES MUSULMANS et les SALAFISTES. Oui les deux mon général car ces « salauds » ont un compte bancaire commun ! si si …

    Quel est le corrompu, l’indigne, l’ignoble responsable Français qui a osé remettre cette décoration en 2013 à OUBROU ? Alain Juppé ! La preuve écrite de cette trahison était dans Infos Bordeaux :

    « Le premier janvier 2013, Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, était promu au grade de chevalier de la légion d’honneur. Ce soir, ce dernier était décoré personnellement par le maire de Bordeaux, Alain Juppé, en présence de son conçurent socialiste, Vincent Feltesse, « très ému ».

    Le COURAGE est la NOBLESSE de la DOULEUR !
    (H.F. Amiel)

    Mais chez NOUS AQUILA Juppé préfère remettre la Légion d’Honneur à OUBROU grand imam bordelais derrière lequel se cachent les FRERES MUSULMANS, et derrière ces derniers les SALAFISTES ! C’est çà la FRANCE aujourd’hui.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s