Le chant des fusils


Psaume de combat pour les patriotes de France

TRIBUNE

Le chant des fusils

Par François Celier

Psaume de combat pour les patriotes de France

Auteur de ce Chant des fusils, avec l’aide du compositeur-interprète Paul Bardin, merci « d’entendre » le message de ce psaume de guerre contemporain (1)
Psaume du XXI ième siècle, ce chant a pour but d’encourager le plus grand nombre de partisans volontaires pour notre douce France, en voie de colonisation par une immigration rampante, proliférante et menaçante, afin que notre beau et grand pays s’en défasse et redevienne souverain.
Ce psaume mûrissait depuis trente ans. Il attendait d’être en corrélation avec la situation et l’état d’esprit désenchanté, au plein sens du terme, des citoyens français qui aspirent à une véritable résistance patriotique. Assurément, ce temps est venu.
Anesthésié par trop de mensonges et de désinformations, le peuple profond dessille ses yeux et redresse ses épaules. Il se remémore l’héritage de ses valeurs historiques, depuis ses héros gaulois, ses royautés les plus estimables, la richesse de sa langue, l’esprit des lumières et son art de vivre libre, ce précieux héritage sous-tendu par une justice fondée sur une foi judéo-chrétienne indéfectible.
De nos jours, choqué par tant d’agressions et de menaces islamiques, y compris démographiques, de nombreux citoyens sentent bouillonner dans leur coeur la sainte furia française de leurs aïeux (2).
Par l’évidence d’innombrables faits humiliants et de crimes incessants, ils découvrent de surcroit l’horreur de leur enfermement cérébral les amenant au fatalisme, l’intoxication des mensonges élitistes, cathodiques, les blessures de leur âme souillée et piétinée. Aussi, ce peuple d’en-bas se lève-t-il comme un seul guerrier ! Sa langue devient un glaive, son corps une armure de Vérité, son bras s’affermit, une ceinture de justice ceint ses reins, un casque protège sa volonté de vaincre, ses chaussures retrouvent le zèle du vent pour se battre et sauver l’avenir de ses fils et de ses terres.
En écoutant ce psaume de combat chargé de réhabiliter l’honneur de la France, beaucoup étancheront leur soif de vérité et leur fierté recouvrée.
Par le pouvoir des mots et du souffle qui le portera en tous lieux, ce sera tous ensemble que nous vaincrons ce nouveau totalitarisme sous couvert religieux.
Ce chant des fusils désigne clairement ce jihad maléfique qui nous à été déclaré, preuves sanglantes à l’appui depuis le 11 septembre 2001.
Ce fut une déclaration de guerre « sainte » moyenâgeuse et mortifère contre notre civilisation judéo-chrétienne. Depuis son origine mahométane, le jihad demeure l’ennemi séculaire d’Israël, d’une France
toujours chrétienne et de la civilisation occidentale.
La force et l’amplitude de ce psaume contemporain peut fédérer d’innombrables groupes de patriotes résistants répartis dans tout l’hexagone, ses îles et sa francophonie.
La peur sous-jacente qui rôde dans les pensées et mine nos sociétés civilisées ensemence les compromis, les mensonges, l’écoeurante collaboration qui s’ordonnance pour le spectre de la dhimmitude, l’éclatement du socle des familles, l’esprit de délation des plus proches qui, toute honte bue jusqu’à la lie des autorités intellectuelles, s’indiffèrent d’écraser des âmes innocentes. Bref, tous ces faits bien réels étendent comme une burka noire sur la France et sur l’Union Européenne.
Ce chant des fusils de la résistance se dresse comme un psaume de guerre contre ces jihadistes paranoïaques qui se déclarent nos ennemis, pour les combattre. Que les patriotes se concentrent sur cette cible et ne se dispersent pas en vain à dénoncer le triste spectacle qu’offre le bateau ivre de la gouvernance de notre France, privée de cap et de boussole.
Qu’il en soit de même pour les pitoyables Partis politiques qui s’entredéchirent au bord de l’abîme, avec la connivence des grands médias aux ordres (d’entités mondialistes obscures…)
Il n’est pas trop tard !
Soyons confiants, focalisons nos pensées et nos actes pour la protection de nos familles, de nos maisons, de notre foi, nos temples, synagogues, églises, universités, nos technologies innovantes et nos armées, pour que la souveraineté politique de la France et de notre imparfaite société civile comprennent l’esprit et l’enjeu du combat de l’armée de l’Ombre.
François CELIER
Pasteur iconoclaste
Conseiller National de pilotage
Chargé des Relations Internationales des « Volontaires pour la France »
Citoyen français et ancien combattant.

(1) Sa mélodie de taille et d’estoc peut vous être adressée sur demande explicite.
(2) Notamment Charles Martel à Poitiers, en 632 ; de Jehanne d’Arc ; et de nos jours, l’appel Gaullien du 18 Juin 1940 à Londres ; l’héroïsme des Jean Moulin, des Hélie de St. Marc et autres héros de notre temps.

LE TEMPS DES FUSILS
Psaume contemporain
© François Celier. Auteur-parolier
Paul Bardin. Compositeur-interprète

Citoyen entend les clameurs jihadistes
Sort ton épée, défait leur stratégie
Combat ces barbares qui pourrissent nos vies
Armes-toi mon ami, c’est le temps des fusils

Devenez Volontaires de l’armée de l’ombre
Sortez des maisons, des hameaux et des villes
Chrétiens ou laïcs affrontons les Sicaires
Hardis partisans, battons ces mercenaires

« Nous luttons pour l’honneur d’une terre insoumise
Résistants par la foi nous serons invincibles »

Coran et charria sont tissés de mensonges
L’appel au Jihad c’est le cri de l’enfer
Des enfants massacrés et des filles violées
Des hommes crucifiés sont leurs maudits trophées

Partisans aux aguets, traquons-les en tous lieux
Mourir s’il le faut pour nos fils nos aïeux
Ecrasons sans merci ces légions maléfiques
La gloire du héros est un chant magnifique
« Nous luttons pour l’honneur d’une terre insoumise
Résistants par la foi nous serons invincibles »

Pour la vie de nos fils, l’avenir de la France
Dans nos coeurs sa légende est souveraine
Nos pères ont lutté sur nos monts et nos plaines
Leur sang de vainqueurs coule dans nos veines

« Nous luttons pour l’honneur d’une terre insoumise
Résistants par la foi nous serons invincibles
Nous luttons pour l’honneur d’une terre insoumise
Résistants par la foi nous serons invincibles
Nous luttons pour l’honneur d’une terre insoumise
Résistants par la foi nous serons invincibles »

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

new-week-2

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
François Celier pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

bleu-copie

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Publicités

20 réflexions sur “Le chant des fusils

  1. Janine

    ALERTE !

    NOUVELLE CATASTROPHE NUCLEAIRE
    EN NORVEGE – UN FUKUSHIMA BIS ?

    *****
    Je viens de recevoir une nouvelle qui est une véritable catastrophe en Europe…
    ça s’est passé en Norvège, certainement au mois d’octobre, ce qui justifie, l’iode 131 radioactif qui a été retrouvé dans l’analyses de nombreuses personnes en janvier 2017 en Europe…!
    Les gouvernements sont au courant, mais encore une fois… Vous pourrez constater combien ils se «  » »foutent » » » » du peuple… ne vous inquiétez pas, ils se sont protégés avec des comprimés d’iode, EUX…. sachant qu’on ne peut acheter de l’iode soi-même…
    Bien à vous
    ******
    ALERTE !

    NOUVELLE CATASTROPHE NUCLEAIRE
    EN NORVEGE – UN FUKUSHIMA BIS ?

    Le 12 mars, nous avons appris (par la bande) que la Norvège contamine toute l’Europe avec de l’iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre).
    Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en est à l’origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu’à la France n’est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents.

    Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d’informations (comme d’habitude). Le cœur de réacteur atomique expérimental serait, comme à Fukushima, hors de contrôle… De l’hydrogène radioactif s’accumulerait dans son enceinte. L’exploitant et l’équivalent de notre ASN procèdent à des rejets radioactifs dans l’atmosphère pour éviter l’explosion et la catastrophe atomique européenne. Il s’agirait du réacteur de Halden.

    La Norvège exploite 4 réacteurs de recherche à Kjeller : NORA (activé en 1961, arrêté en 1967), JEEP I (activé en 1951, arrêté en 1967), JEEP II (activé en 1966) et à Halden : HBWR – Halden Boiling Water Reactor (activé en 1959) à la frontière suédoise, une ville d’environ 30 000 habitants et de 640 km2.

    C’est depuis janvier 2017 qu’à été détectée une présence anormale d’iode 131 dans l’air ambiant en Europe. Ce radionucléide artificiel, émetteur de rayonnements bêta et gamma, de période dite courte de 8,02 jours (c’est à dire d’une durée de contamination effective d’au moins… une année) se fixe sur la thyroïde. Les nourrissons et très jeunes enfants, ainsi que les adolescents, y sont particulièrement sensibles concernant leur croissance.

    C’est un des produits de fission les plus redoutés lorsqu’il est relâché dans l’environnement. Très mobiles car volatiles, les isotopes radioactifs de l’iode se dispersent puis se déposent un peu partout, puis sont captés par les feuilles des végétaux, puis absorbés par les racines, puis ingérer par les animaux ou les humains qui consomment alors des aliments contaminés.

    La teneur en iode 131 doit être surveillée dans la chaîne alimentaire durant plusieurs semaines, le temps que ce radioélément cesse d’irradier. Des contrôles de radioactivité du lait et des végétaux sont primordiaux en particulier les légumes à grandes feuilles comme les épinards et les laitues. L’eau doit être également surveillée, d’autant que très radioactif, l’iode 131 va voir sa radioactivité divisée par 1.000 tous les 80 jours seulement. Autrement dit la quantité d’iode 131 est divisée par 2 tous les 8 jours, par 2500 tous les trimestres et il faut attendre une année pleine pour qu’il n’en reste plus trace dans les aliments.

    LAXISME ET LANGUE DE BOIS

    Si l’alerte avait été lancée suffisamment tôt par les autorités, des irradiations inutiles auraient pu être évitées dans la population par la prise de mesures de protection. Mais dès le début les autorités européennes sont restées dans une incapacité à identifier l’origine de cette contamination radioactive et, comme lors des catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima, ont privilégié le mensonge par omission et la poursuite de l’activité économique et financière.

    Ce n’est que le 13 février 2017 que l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) français a confirmé que « De l’iode 131, radionucléide d’origine artificielle, a été détecté, courant janvier 2017… en Europe”, dont la France. Déjà cette contamination radioactive avait été mesurée sous forme d’aérosol (gaz) en Norvège, Finlande et Pologne (5,92 µBq/m microBecquerel par mètre cube) du 9 au 16 janvier, puis du 17 au 23 janvier en Tchéquie, en Allemagne du 16 au 30 janvier, puis du 18 au 26 janvier en France (0,31 µBq/m par exemple dans le Puy-de-Dôme) et du 17 au 24 janvier en Espagne.

    Comme bon nombre d’installations nucléaires européennes sont autorisées à rejeter dans l’atmosphère de l’iode radioactive au quotidien, les conditions météorologiques des semaines de début d’année, à l’origine d’une forte pollution par les particules fines et propices à la stagnation des poussières dans les couches inférieures de l’atmosphère, furent alors mises en accusation. Tout serait dans la normalité mortifère, seule la météo serait coupable. Il n’y aurait pas d’augmentation des rejets radioactifs mais une diminution des possibilités de dilution !

    ORIGINE TECHNIQUES DE L’ACCIDENT

    Finalement c’est un physicien nucléaire proche du NRPA (Autorité norvégienne de protection contre les rayonnements) qui le 3 mars a indiqué qu’ont eu lieu des rejets d’iode radioactif au coeur du réacteur de HALDEN, lorsque l’IFE [Institut de technologie de l’énergie] intervenait sur du combustible endommagé dans la salle du réacteur.
    L’opération a généré la libération de substances radioactives au travers du système de ventilation et s’est poursuivi le jour suivant. Alors que le NRPA (équivalent de l’ASN française) effectuait une inspection inopinée, les rejets radioactifs se poursuivant, la décision a été prise de fermer le système de ventilation pour limiter les rejets dans l’environnement. Mais cette disposition a, à son tour, engendré des problèmes encore plus graves. L’air pressurisé a bloqué les vannes du système de refroidissement du réacteur en position d’ouverture, ce qui a empêché la circulation de l’eau de refroidissement. Les jours suivants la sécurité du réacteur était dans un état plus que préoccupant.

    UNE SITUATION IDENTIQUE A CELLE DE FUKUSHIMA,
    LA FRANCE IMPLIQUEE

    Le CEA fait partie des organismes associés à la gestion du réacteur Norvégien de Halden. Fonctionnant à l’uranium moyennement enrichi, le « combustible » (produit de fission atomique) de Halden est du MOX enrichi à 6% (comme celui du réacteur nucléaire n° 3 en perdition de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi). Il est modéré à l’eau lourde, il suffit donc de 9 assemblages fissiles pour obtenir sa divergence. Toutes les autres positions dans le cœur sont libres pour accueillir des assemblages « expérimentaux ».

    Contrepartie de cette structure « légère » : le pilotage du cœur est très délicat (tout comme les 28 réacteurs nucléaires français chargé en Mox). Il arrive que le coefficient de vide devienne positif. C’est probablement ce qui est arrivé : fusion d’au moins un assemblage du fait d’une caléfaction intempestive. Des fluctuations de température dans le réacteur ont mis en évidence une augmentation du flux de neutrons dans le noyau et le danger de formation d’hydrogène. La même situation de formation d’hydrogène dans le noyau du réacteur qu’à Fukushima-Daïchi qui a engendré l’explosion et la catastrophe atomique. Comme au Japon, il ne restait plus pour les techniciens qu’une solution désespérée : ouvrir à nouveau les vannes même si cela signifiait libérer la radioactivité sur le reste du pays et plus loin. Tout comme à Fukushima les spécialistes de l’IFE n’ont pas compris la gravité de la situation.

    Selon les responsables de cette unité atomique de recherche ce serait une banale panne technique pendant la manutention du combustible qui a engendré l’accident nucléaire et la libération d’iode131 mais aussi d’iode132 radioactifs. Une alarme a alors retenti et le personnel de la salle des machines a été évacué immédiatement après le début de l’incident. Puis ils y sont revenus pour tenter d’identifier la cause et l’ampleur du volume de radioactivité. Mais le mal était fait.

    La NRPA fulmine. Et impuissante, tout comme l’ASN l’est en France, de déclarer par la voix de son chef de la sécurité, Per Strand : « Nous allons étudier comment cela a pu se produire et pourquoi nous n’avons été avertis que le lendemain ». Les autorités sanitaires des pays concernés dont la France vont-elles encore garder un mutisme complice quitte à porter atteinte à la santé et à la vie de la population ?

    NOTA : Un rejet d’iode radioactif de 300 + 324 GBq soit 624 GBq tel que celui déclaré par Izotop Intezet pour l’année 2011 est 28 300 fois supérieur aux rejets d’iode radioactif effectués en 2009 par la centrale atomique EDF du Tricastin (France) déjà attentatoire à la santé (et 130 fois supérieur à ceux effectués par l’usine Areva de retraitement de la Hague).

    MESURES PREVENTIVES ET SECURITAIRES

    On nous a rabâché qu’en cas d’alerte nucléaire, il fallait saturer notre thyroïde en iode afin qu’elle ne puisse plus absorber de l’iode radioactif. Alors pourquoi a-t-on soudain réglementé la vente de la teinture d’iode en pharmacie à une peau de chagrin après un siècle et demi de vente libre – Quels dangers ? Quels accidents ? Nos grands-mères en mettaient même une goutte dans le biberon des bébés pour développer leur intelligence. N’y aurait–il pas là une mesure de malveillance alors que nous avons 52 centrales nucléaires qui nous menacent à tout moment ?

    Attendez-vous à une nouvelle vague de nodules thyroïdiens, de cancers de la thyroïde et de leucémies comme cela a été le cas après l’accident de Tchernobyl !

    J'aime

  2. Lemon

    pour une opposition constructive ? laquelle , je ne vois rien venir , ni une préparation , ni personne à qui s’adresser , car aller à Béziers, comme un Géneral pour dire les choses que tout le monde connait ne fait pas avancer le chmilblick ! croyez en ma déception !
    le texte est néanmoins très beau , mais …

    J'aime

  3. Geneviève

    Superbe chant. Je ne mettrai qu’un bémol: nous sommes plusieurs femmes militaires et nous nous sentons oubliées, comme pour nos filles. Vous parlez de pères et de fils et, comme beaucoup, vous occultez nos présences et sacrifices. Ce combat est celui de toutes et tous. Ne nous oubliez pas. Reconnues, nous n’en serons que de meilleures guerrières.Nous sommes vos soeurs d’armes.

    J'aime

    1. Janine

      J’aimerai bien avoir la partition du chant des fusils…!
      Merci d’avance.

      Sinon, je suis d’accord avec Geneviève, car depuis maintenant pas mal d’années, les femmes peuvent pratiquer la profession de militaire, et on les oublie totalement, ce qui est une grave erreur…
      De plus, pendant les guerres, les femmes ont très souvent fait des actes de bravoure pour sauver leurs familles et parfois également des personnes qu’elles ne connaissaient pas…
      Dans ma famille, j’en ai eu à ma connaissance 3 femmes proches qui ont fait ce que peu d’hommes ont fait et ont sauvé des centaines de personnes. Elle sont toujours restées dans l’ombre, comme énormément de femmes…

      Alors maintenant, cessons d’oublier celles qui ne sont pas l’égales de l’homme en force physique, bien que souvent, elles se surpassent elle-même… mais parfois bien plus fortes en force morale.
      Bien à vous

      J'aime

      1. JOSEPHINE

        En même temps JANINE le CHANT des PARTISANS, partisans, paysans et ouvriers, c’est pas au féminin. LA MARSEILLAISE, AUX ARMES CITOYENS, citoyens c’est pas au féminin non plus. On va pas chipoter sur un E manquant ou sur « Où sont les femmes » ?
        Tout en sachant qu’elles nous ont prouvé en TOUTES circonstances qu’elles sont l’égal de l’Homme.
        A bientôt Janine. Mes 2 chats font une java bleue dès la nuit tombée, je ne vous raconte pas…Sans doute leur état survolté s’explique par celui de leur meilleure Amie qui attend d’aller VOTER.

        J'aime

        1. Janine

          Vous n’êtes pas sans savoir JOSEPHINE que les femmes ont toujours eu un grand rôle dans toutes les révolutions, mais…, sans jamais être reconnues par les hommes. J’avais un prof d’histoire en 1ère qui était un homme (le seul, car à l’époque, séparation des filles et des garçons) et qui nous a parlé de la révolution Française de 1789, de 1848, en nous apportant des preuves qui avaient été gardées dans sa famille depuis l’époque… Eh oui, étonnant, mais ces preuves écrites donnaient des noms de femmes qui avaient joué un rôle dans ces révolutions, mais comme les femmes ont toujours été mises de côté, parce qu’elles ne servaient qu’à reproduire l’espèce humaine et s’occuper de « ses » bébés, à faire le ménage et tout ce qui va avec, à faire à manger, il fallait que ce soit bon et souvent avec très peu de moyens…, par conséquent, à l’époque beaucoup d’hommes au courant du rôle de ces femmes ont écrit et voté des lois pour qu’aucune femme n’ait le droit de siéger dans aucune Assemblée…, circulez y’a rien à voir…!

          Ce prof d’histoire, nous a dit que la prise de la Bastille avait été fait « surtout » par des femmes qui étaient arrivées en masse, avec des fourches et des pics et autres instruments de l’époque…, mais leur rôle a été ensuite minimisé, et beaucoup ont été guillotinées…!
          Je me souviens du nom de Olympe de Gouges qui était née, je crois avant 1750 et qui a fini sa vie guillotinée, qui était la fille d’un noble puissant, mais qui après avoir été mariée de force à 16 ans, et veuve aussi vite, s’était construite toute seule, elle a combattu pour l’égalité des sexes… Oui, déjà à l’époque, il y en avait quelques unes qui menaient des combats pour les droits des femmes, et elle avait même écrit « la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » dont un article que j’ai retenu : « La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits » qui m’avait marqué surtout pour son époque, alors que, dans les années 60 la femme n’avait toujours pas le droit d’avoir un compte en banque… le compte était sous le nom du mari, même si le salaire de la femme était mis sur le compte du mari… c’est arrivé qu’en 1965 je crois, si ma mémoire est bonne, les femmes ont eu le droit à avoir un compte bancaire à leur nom et à un carnet de chèque…

          Bref, tous les chants révolutionnaire sont toujours fait pour les hommes, c’est vrai, et comme vous le dites si bien, elles ont prouvé en toutes circonstances qu’elles étaient l’égale de l’homme…
          Mon chat, c’est un « rominet » qui est d’un calme olympien, il a toujours été ainsi, c’est peut être pour cela qu’il est toujours en vie…
          Les deux autres que j’avais été des femelles et elles étaient toujours survoltées au moindre mouvement ou petit bruit…
          Même chez les animaux… !!!
          Bien à vous

          J'aime

  4. Pommier Georges

    Pommier Georges
    Merci pour votre travail, je souhaiterais recevoir la mélodie du psaume « le chant des fusils » comment dois-je faire?

    J'aime

  5. Espoir 07

    Merci pour ce psaume qui me met les larmes aux yeux. Le tunnel sera sombre et long à parcourir pour atteindre enfin la liberté j’en suis convaincu. Cette guerre latente nous ronge tous nous citoyens français avec l’envie bien sûr de combattre celte invasion

    J'aime

  6. JOSEPHINE

    MAGISTRAL ! Merci à vous François Celier ainsi qu’ à votre Ami Paul Bardin.

    En ces temps qui courent, Que ce Psaume de Guerre nous accompagne en étant présent dans nos esprits chaque jour !

    BRAVO !

    J'aime

  7. Michel Delafenetre

    MERCI beaucoup !

    Je le communique à « VOLONTAIRES POUR LA FRANCE », la « Ligue du Midi », « CIVITAS », « Collectif Saint-Michel Archange », « Voix des Français », « UCODEL », l’AGRIF et à ceux qui ont des couilles.

    Je vous prie de m’envoyer la partition du « Chant des Fusils » : TRÈS IMPORTANT !

    J’attends cette partition pour mon envoi à tous mes amis.

    Ne manquez surtout pas de me répondre.

    MERCI et bien amicalement.

    Michel, de Volontaires pour la France, CIVITAS et l’AGRIF

    ________________________________

    J'aime

    1. JOSEPHINE

      Puisque vous parlez de ceux qui ont des « ……….. » on va les voir ce soir à la TELE sur TF1 à partir de 20H. A part UNE qui sera présente et qui en a, les autres ont du les perdre depuis longtemps.

      J'aime

          1. Brigitte Vanpeel

            C’est simple, il ne faut plus cautionner ces médias pourris qui nous imposent leur vision, leurs sondages et leur propagande… Si personne ne les regarde, ils seront mal à l’aise vis à vis des marques qui les financent par la publicité..

            J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s