Les Journaleux des meRdias


Interrompre, ridiculiser sont les armes de la désinformation permanente

pamphlet

Les Journaleux des meRdias

Par Le ZOUNG©

Interrompre l’invité pendant qu’il s’exprime
Le ridiculiser et affaiblir ses idées
On obéit aux ordres pour toucher des primes
Nous sommes les journaleux corrompus et achetés

On nous gave et on nous paie grassement
Pour manipuler et fabriquer l’opinion
L’inciter, la convaincre pour obtenir d’elle
Qu’elle prenne des vessies pour des lanternes

Nous martelons â très grande fréquence
Sur toutes les émissions aux grandes heures d’audience
Quelques sondages sournoisement falsifiés
Que nous présentons en guise d’absolue vérité

Quelques reportages et montages truqués
Quelques interview parfaitement orientés
Des questions embarrassantes bien évitées
Pour une propagande bien préparée,

Des techniques et supercheries journalistiques
Des controverses pour noyer les faits
La censure et l’autocensure sont notre liberté
C’est là tout l’art de journaleux meRdiatiques

Un fou illumine qui tue et assassine
Devient un pauvre fou déséquilibré
Un exclu, un incompris, pour tout dire une victime
D’un système de société qui n’a pas fait assez !

Pour vous faire avaler la pilule,
Et vous laisser imposer des mesures scélérates
Une diversion, une digression, un thème ridicule
Servent à vous tromper et augmentent l’audimat

Si un retraité qui fait les poubelles
Ou qu’un sans abri meurt de froid
On exhume vite des archives de l’INA
La faim dans le monde, une catastrophe naturelle…,

Et l’on relativise, et l’on amplifie
Et l’on minimise et l’on divertit
Pour vous dire qu’en somme la vie est belle
Sous notre oligarchie, le meilleur des systèmes

Et tandis que vous vous débattez en comptant vos centimes
Survivez en gueux, sous le seuil de la misère,
Nous, nous percevons de somptueux salaires
Et vous expliquons qu’il faut vous mettre au régime,

Nous sommes les bouffons, les moutons noirs,
Nous nous employons à vous endormir
Internet est là, vite ! Instaurant la censure,
Et continuons à vous mener à l’abattoir

Ainsi parla Le ZOUNG©

IMG_1087

*** Attention ce texte est un PAMPHLET n’engageant que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Qui est Le ZOUNG© ? Pour le savoir Cliquez ICI

 

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le ZOUNG© pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

6 réflexions sur “Les Journaleux des meRdias

  1. Janine

    ça on le savait, mais tout de même les merdias, ça va très loin leurs mensonges, je colle un des articles qui se trouve sur Islam, Le nouvel Ordre Mondial…
    Ces merdias, sont à faire disparaître comme ceux à qui ils obéissent…!
    lisez, c’est écoeurant…!
    «  » » »
    On cache les noms des violeurs musulmans : un journaliste avoue « Il ne faut pas faire monter le populisme. »
    « Pour éviter au populisme de se réveiller » les médias français donnent des prénoms chrétiens à la place de prénoms musulmans, pour dissimuler la part beaucoup trop importante des personnes issues de l’immigration dans les viols. C’est ce que révélait Jean Quatremer, au cours de l’émission28 minutes sur Arte, suite aux viols collectifs qui ont eu lieu lors du passage au nouvel an à Cologne et dans de nombreuses autres villes d’Europe occidentale en 2016.

    Intégralité de la révélation que Jean Quatermer a faite au cours de cette émission animée par Elisabeth Quin, dont j’ai pu visionner et transcrire un extrait:

    Jean Quatremer: « Juste pour terminer, c’est que le problème de la caractérisation de ces agressions sexuelles, c’est exactement le même problème qu’on a eu en France pendant des années. Moi je me rappelle, un article, un truc absolument extraordinaire sur une affaire de tournante [Viol collectif. ndlr] en banlieue parisienne, et tous les noms avaient été changés, ce qu’on fait régulièrement parce qu’on n’a pas encore le nom des personnes qui ont pratiqué la tournante [admirons le style encanaillé, ndlr], ils n’ont pas encore été identifiés; et c’était tous des Alain, des Frédéric, des Marcel, des Maurice, sauf qu’en réalité c’était tous des Mohamed, des Hamed etc.

    Et la presse bienpensante, les bobos parisiens de dire: « Ah quand même, si on les caractérise, heu… » Sauf que les lecteurs, les gens qui connaissent l’histoire et la réalité savaient très bien ce qui se passait. Donc on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! Aux États-unis…

    Les autres en chœur: Pourquoi on ne le donne pas ?

    Jean Quatremer: Parce qu’on a peur de déclencher le racisme…
    Un autre intervenant: On parlait du peuple tout-à-l’heure: on ne donne pas [les renseignements] pour éviter au populisme de se réveiller, parce qu’on sait très bien qu’on est… » [Il est coupé par le brouhaha]

    Ainsi les journalistes chargés théoriquement – mais qui y croit encore ? – de faire de l’information, font en réalité de la manipulation et de la désinformation au profit de l’hallaïcité et de l’immigration de masse.

    Notez que dans l’exemple des quatre faux prénoms cités, Jean Quatremer ne cite exclusivement que des prénoms typiquement euro-chrétiens. Pas un seul Nathanaël ou Nathan… Il ne faudrait quand même pas nuire à tort et à travers, non plus… Seuls les chrétiens sont dans le collimateur de ceux qui tiennent les leviers du pouvoir et qui entendent bien les garder.

    En Préambule le journaliste laisse supposer que cette pratique aurait sévi longtemps dans le passé, mais à la fin de sa tirade il se laisse aller au présent: « Donc, dit-il, on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! »

    Deux poids, deux mesures

    Et en cas de délinquance ou seulement de soupçon de délinquance, lorsqu’il s’agit d’un chrétien, et mieux lorsqu’il s’agit d’un prêtre, la presse se déchaine et le nom assorti de la photo sont placardés en boucle dans tous les médias, dissimulant ainsi les cas, 20 ou 40 fois plus nombreux de délinquance de la part de personnes issues de l’immigration et de religion musulmane, tel que le nombre de musulmans détenus dans les prisons l’atteste. Bien que là encore, les magistrats et les enquêteurs, au prétexte de ses mêmes risques de trouble à l’ordre public, fassent de toute évidence primer le laxisme en leur faveur…

    Source via Les Observateurs
    «  » » » » » » » »
    Bien à vous

    J'aime

  2. Janine

    Autre article du 30 novembre 2015, je n’en met qu’un partie…C’était dans Valeurs Actuelles…!

    Ce magazine se dit : «  » » »magazine FRANCAIS de l’État islamique » » » » »
    C’est tout de même très grave. Ce gouvernement de mer2 a laissé s’implanter en France, un journal Islamique qui se revendique FRANCAIS…!

    «  » » » » » » » » »
    La 7e édition du magazine FRANCAIS de l’État islamique menace l’école…
    Islamisme. Dans son numéro paru cette semaine, Dar al-islam, magazine de l’État islamique, exprime son rejet des mœurs occidentales, jugés dévoyées, et menace professeurs et assistantes sociales.
    « Pauvre France. Elle finit l’année comme elle l’a commencée : dans les larmes et le sang. […] un groupe de croyants des soldats du Califat […] a pris pour cible la capitale des abominations et de la perversion, celle qui porte la bannière de la croix en Europe : Paris. » Ainsi commence le nouveau numéro de la version française du magazine de l’Etat islamique, paru ce lundi 30 novembre sous le titre « La France à genoux ».

    Après Dabiq, Dar al-islam consacre la Une de son nouveau numéro aux attentats de Paris

    Alors une question :
    Si ce torchon islamique soi-disant Français a été autorisé a publié en France, cela signifie que les politiques de mer2 nous ont vendu aux islamistes pour nous faire supprimer un maximum, ce qui normalement aurait dû être l’inverse, nos politiques sont des traîtres envers les Français, et que ceux qui n’ont encore rien compris, ne vous inquiétez pas, l’Etat Français et l’Etat Islamique se chargent d’épurer la France des Français…!
    «  » » » » » » » » » »

    Encore une TOUTE MIGNONNE…du 14 avril 2017 :

    «  » » » » » »
    Pensant être hors antenne,

    Macron soutient le sulfureux Mohamed Saou

    Emmanuel Macron a clairement soutenu, aujourd’hui sur Beur FM, le référent En Marche ! qui a tenu des propos radicaux sur les réseaux sociaux.
    Le candidat pensait être hors antenne.
    Déjà embarrassé par l’affaire Mohamed Saou, le référent En Marche qui ne cache pas son accointance avec les Indigènes de la République et le CCIF et qu’il n’a pas écarté de son mouvement malgré les propos radicaux qu’il tient sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron vient de remettre une pièce dans la machine polémique. Aujourd’hui sur Beur FM, pensant que ses propos n’étaient pas enregistrés, le candidat à l’élection présidentielle s’est lâché en apportant un soutien franc et total à l’islamiste sulfureux…
    Bien à vous

    J'aime

  3. Janine

    Bravo et bien dit Le ZOUNG…
    Si un jour nous arrivons à nous en sortir, ce sera grâce à ceux qui disent la vérité et qui auront prévenu, ceux qui ne croient en rien, sont d’ors et déjà considérés comme « morts »…!

    Les journaleux et leurs merdias, sont la honte totale de ce pays vendu à toutes les sauces…
    Ils ne respectent rien, ni personne… ils ne colportent que des mensonges et sont apparemment fiers d’eux…!

    Le figaro a mis un article en ligne, le 23 décembre 2014 que je viens de découvrir… qui m’a mis en colère, car lorsque l’on s’aperçoit que l’Etat laisse s’implanter dans notre pays, des journaux islamiques faisant l’apologie de l’Islam, et que personne ne bouge, ni ne bronche, bref, ne fait rien, pire, nous courbons la tête de honte et comme si c’était notre faute …
    Je suis obligée d’enlever les liens, mais vous pouvez les retrouver rien qu’avec le titre…!

    «  » » » » »L’Etat islamique lance un magazine en français » » » » »
    « Dar-al-Islam » relaye la propagande de Daech en français, exhortant les musulmans à quitter la France pour gagner les territoires de l’Etat islamique.
    15 pages de propagande en couleur, en français, trouvable en deux clics sur internet. Le nouveau magazine intitulé «Dar Al-islam», qui fait l’apologie de l’Etat islamique est disponible depuis lundi soir sur le web français. Depuis juillet dernier, existait déjà «Dabiq» le magazine de l’Etat islamique en anglais, diffusé en pdf sur la toile globalisée. Ces deux «revues» sont produites par la mystérieuse agence multimédia Al-Hayat, fondée en mai dernier. Cet organe de la communication de Daech ne lésine pas sur les moyens, diffusant sans complexes sur Twitter sa propagande.
    #Al_Hayat Présente le premier numéro du Magazine « Dâr Al-Islâm »
    (là il y avait le lien… enlevé…)

    — fr-alhayat (@fralhayat) 22 Décembre 2014
    Agrémenté de photos montrant des combattants arborant le drapeau du groupe Etat islamique aux quatre coins du monde arabe (Sinaï, Lybie, Algérie), le premier numéro du magazine est titré «L’Etat islamique étend son territoire». Dans l’introduction, les auteurs se réjouissent d’être «les témoins d’une nouvelle ère», celle de la restauration du califat, qui permet enfin aux musulmans de vivre en adéquation avec la loi islamique.
    «L’obligation d’émigrer de la terre de mécréance et de guerre vers celle de l’Islâm»
    Le titre vient de la division du monde selon la tradition musulmane entre «Dar al-Islam» ou «domaine de la soumission à Dieu» et «dar al-Harb» le domaine de la guerre, le pays où l’islam doit être apporté. «C’est pour cela que ce magazine se nomme Dâr al-Islâm, pour se rappeler cet immense bienfait qu’est celui de vivre sous la loi d’Allâh, au milieu des croyants.» écrivent les auteurs (les articles ne sont pas signés). «Et pour rappeler à ceux qui n’ont pas accompli l’obligation d’émigrer de la terre de mécréance et de guerre vers celle de l’Islâm qu’ils sont en immense danger dans ce monde et dans l’autre», ajoutent-ils.
    Bourrées de fautes d’orthographes, truffées de passages du Coran et de mots en arabe, ces quinze pages de propagande cherchent à convaincre les musulmans français de prêter allégeance au califat. Il insiste sur la nécessité du «tawhid» (la croyance en un Dieu unique) comme dogme absolu ne souffrant aucune compromission, illustrant son propos d’une photo d’un mausolée «impie» détruit par l’Etat islamique.
    Les auteurs dénoncent également les «idolâtres»: «ceux qui changent la loi d’Allah», les «démocrates», mais aussi «les croisés qui adorent la croix et attribuent un enfant au Seigneur des cieux».
    Quel est l’objectif véritable de ce magazine? Convaincre les musulmans de France de rejoindre les rangs des djihadistes? Ou bien tout simplement faire peur à l’Occident en montrant la détermination de Daesh?
    Pour Mathieu Slama, spécialiste de la communication de crise chez Publicis, un tel outil de propagande a deux cibles:
    • Un outil de recrutement
    La dernière image de couverture est éloquente: on y voit un passeport français dévoré par les flammes. «L’objectif du magazine est clair, dès les premières lignes d’introduction: exhorter les musulmans français à quitter la France pour rejoindre les rangs de l’Etat islamique», commente le communiquant, qui se dit «frappé par la maitrise de la propagande» qui se dégage du magazine. «La revue de l’état islamique avait déjà été traduite en Allemagne fin août, on voit clairement que les djihadistes visent les pays au potentiel de recrutement le plus prometteur. Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne étant les premiers viviers de djihadistes occidentaux», explique-t-il.
    • Une volonté d’institutionnalisation
    «Utilisant les codes journalistiques occidentaux (titres accrocheurs, maquette, sommaire, photos…), le magazine a également pour objectif de montrer aux Occidentaux que Daesh s’institutionnalise, en montrant qu’il a un chef ( le calife,) un territoire (qui s’étend), et même une monnaie, qui est détaillée en images», décrypte Mathieu Slama.

    Interrogé au micro d’Europe 1 sur le magazine ce matin après les événements de Joué-lès-Tours, Dijon et Nantes, Manuel Valls n’a pas su répondre clairement sur la possibilité ou non d’interdire ce genre de propagande sur internet. La lutte contre le cyberdjihad, principal outil de recrutement pour l’Etat islamique, est devenu une des priorités du combat anti-terroriste. La loi Cazeneuve du 13 novembre 2014 durcit les dispositions punissant l’apologie du terrorisme notamment sur internet. Son article 12 prévoit notamment de faire retirer en 24 heures sur décision d’une autorité administrative des contenus appelant à la «la provocation à des actes terroristes ou l’apologie de tels actes». Les décrets d’application ne seront promulgués qu’au premier trimestre prochain, car la Commission européenne doit d’abord en être informée, puis l’avis de la CNIL doit être sollicité. L’interdiction des contenus sur internet ne prendra donc pas effet avant fin février début mars.
    «  » » » » » » » » »

    Eh bien, les lois ne font rien contre l’Islamisation en cours dans notre pays, pire, elles laissent le droit à tous ces assassins au nom de Lucifer, car leur soi-disant dieu, n’est autre que Lucifer…
    Voilà les journalistes d’aujourd’hui qui ont perdu toute éthique et qui ne sont plus que des journaleux…, des mer2 et des collabos comme l’étaient le gouvernement de Vichy en 1942….

    Bien à vous

    J'aime

  4. JOSEPHINE

    BRAVO ! J’en ai les larmes au yeux tant nous sommes pris pour des auditeurs, des lecteurs passifs, ignares, et gobeurs de couleuvres, par la caste de tous ces médias qui ne sont que des « putes » de la République.

    Merci pour votre interprétation accablante de tout ce qui finit par NOUS TUER en France et qui ne date pas d’hier.
    Pas étonnant après çà que nous soyons le seul pays d’Europe à compter autant de victimes par SUICIDES Réussis chaque année !

    Je me permets de vous embrasser LE ZOUNG. SI !

    Alors que j’ai l’ envie irrésistible de dézinguer une grande partie de nos médias
    colporteurs de MENSONGES gravissimes et dans la parole et dans l’image !

    En attendant, face à ces salauds qui porte le Déshonneur, je leur réponds par un geste qui n’est autre QU’UN SUPERBE BRAS D’HONNEUR !

    Malheureusement, « Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés ». Mark Twain.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s