Le Macron à la sauce hollandaise


Une leçon de cuisine politique avec Macron

TRIBUNE

Tribune Libre est l’espace de libre expression du site: les articles publiés n’engagent en aucun cas Observatoire du MENSONGE.

Le Macron à la sauce hollandaise

Par Claude Picard

Vous prenez un jeune Macron, pas trop dodu, pas trop frêle non plus, mais bien nourri et élevé dans le sérail des banques d’affaires.
Vous lui laissez le temps de prendre quelques couleurs, et ensuite vous le mettez en réserve pendant deux ans, dans un gouvernement socialiste, pour qu’il puisse faire ses graisses.
Ensuite, vous le sortez de l’intendance et vous le laissez gambader à sa guise pour qu’il prenne un peu de muscles.
Attention à ne pas trop le laissez libre ; il ne faut pas qu’il ait beaucoup de muscles. Pour éviter cela, vous le surveillez et le téléguidez depuis l’Élysée. Vous attendez à peu près une année pendant laquelle vous organisez un matraquage médiatique infernal avec des interventions bien ciblées et vous aurez un Macron, fin prêt à la consommation.
Vieille recette, mais qui a fait ses preuves.
Pour l’accommoder, rien de plus simple : il vous faut un pays où mijotent depuis plusieurs décennies quelques politiques rances. Surtout bien rances ! Plus elles seront vieilles, plus le plat sera réussi. Vous saupoudrez de médias aux ordres et vous rajoutez, un François Bayrou, un Jacques Attali, un Pierre Bergé, un BHL, quelques artistes dégoulinants de poncifs, les habituels idiots utiles d’extrême gauche et tous les journaleux de la télévision. À la rigueur, vous pouvez encore ajouter une Ségolène Royal, un Christian Estrosi, un Jean-Pierre Raffarin ou un Manuel Valls, mais ce n’est pas indispensable : il y a déjà suffisamment de faux-culs ! Le plat risque d’être indigeste, le goût ne sera pas amélioré et l’efficacité, pas garantie.
Pour la présentation, vous faites une mise en scène à l’américaine : main sur le cœur, glissade cadencée et rictus grave, mais tout cela doit rester plaisant. À exhiber dans la cour du palais du Louvre, sur fond musical de l’hymne européen et ensuite, seulement, vous balancez la Marseillaise. Solennité assurée ! Les convives seront ravis et pourront reprendre de la sauce hollandaise pendant cinq ans. Plus le plat sera réchauffé, plus il sera succulent pour les connaisseurs en européisme et mondialisme, les ultralibéraux et les banquiers.
Les souverainistes, les petits, les moyens et tous les autres auront, très vite, la gueule de bois.
Mais peut-être pas pendant cinq ans !

Claude PICARD

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Dessin de couverture par JIHO pour URTIKAN

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

6 réflexions sur “Le Macron à la sauce hollandaise

  1. JOSEPHINE

    Je pousse le même cri de révolte que cet anonyme lu chez BLD Voltaire à l’instant.

    “A woman scorned”. En plein Festival de Cannes, on peut dire que ce thème de la femme bafouée est un vrai genre cinématographique. Seulement voilà. On n’est pas au cinéma. On est dans la vraie vie. Ce constat de réalité, beaucoup ici, sur Boulevard Voltaire, qui se font parfois trop de cinéma, devraient le méditer un peu plus. Alors, dès le soir du deuxième tour de l’élection présidentielle, on a vu les canonnières se déchaîner. Partout dans les médias, et même chez ceux qui, ici ou ailleurs, l’encensaient il y a quelques jours. Que n’a-t-on pas dit sur la défaite de Marine Le Pen !

    Oui, ici, sur Boulevard Voltaire, J’ACCUSE !

    J’accuse tous les rêveurs de la droite éternelle de vider leur hargne sur, peut-être (l’Histoire le dira), LA FEMME la plus courageuse de l’histoire de la République (vous me direz, il n’y a pas eu beaucoup de candidates à la fonction présidentielle depuis la Révolution)… et de vouloir virer Philippot pour reconstruire la droite. Mais arrêtez de nous bassiner, bande de ringards, la droite dont vous rêvez n’existe pas et n’existera jamais.

    Et Macron, lui, l’a bien compris pour la gauche, et il est président de la République française. Virez Philippot, et Asselineau aura eu raison de dire qu’en 2035, Marine Le Pen sera encore et encore candidate pour la énième fois.
    J’accuse tous les soutiens de la dernière heure de venir piétiner un jour celle qu’ils ont adorée la veille et qu’ils avaient déjà piétinée quelques jours avant.

    J’accuse Marion Maréchal-Le Pen – et je sais que je ne vais pas me faire des amis -, la midinette des plateaux de télé, la NKM du FN, de s’être empressée de quitter le navire, sachant pertinemment que la presse entière allait s’emparer de la nouvelle pour enfoncer un peu plus Marine Le Pen. Quelle était l’urgence ? Une question familiale ? Ça n’aurait pas pu attendre une semaine ou deux ?

    J’accuse, enfin, ce parisianisme mondain qui se goberge sur TV Libertés de ne pas sortir de son petit monde parisien.

    Et j’accuse tous les autres, ici même sur Boulevard Voltaire, qui déversent leur haine douteuse. Oui, douteuse, car il y a dans ce que je perçois autour de moi beaucoup d’ignominie misogyne. Lui aurait-on fait subir le même sort si elle avait été un homme ?

    Entre les deux tours, seules deux femmes – Marie-France Garaud et Anne-Marie Le Pourhiet – ont eu des mots raisonnables et à sa hauteur. Tous les autres ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

    Oui, je l’admets, son débat avec Macron n’a pas été glorieux. Et alors ? Vous croyez qu’elle ne le savait pas ? Vous croyez qu’elle ne sentait pas, au fond d’elle-même, que de toute façon elle serait battue ?

    Soyons honnêtes une seconde. Si Marine Le Pen avait eu la hauteur gaullienne que vous attendiez, croyez-vous vraiment qu’elle l’aurait emporté ?

    Mais ouvrez donc les yeux ! Nous avions affaire, là, à une machination sans précédent.

    Marine Le Pen en a eu conscience, mais c’est une femme seule. Raison de plus pour la respecter. Aucun homme n’a eu le courage de tenir tête à cette monstrueuse machine politico-médiatico-financière, et Nicolas Dupont-Aignan s’en est bien rendu compte.

    Les attaques provenant de son propre camp sont ignobles. Et elles traduisent surtout, de la part de ces stratèges en chambre, une cécité et une inconséquence inquiétantes et sur le présent et sur l’avenir. »

    J'aime

  2. Faudrait un « référendum » pour chaque chose que l’état voudrait nous imposer et le peuple aurait toujours le « dernier mot » …enfin, on peut toujours rêver , non? et puis, le rêve ça ne se vend pas et ça ne mange pas de « pain » non plus !

    J'aime

  3. JOSEPHINE

    Deux frères :Macron & Philippe.

    « La question de la laïcité a été marginalisée lors de la campagne à la présidentielle. Elle s’imposera sans doute dans les jours et semaines à venir. Répondre à la crise économique et sociale ne peut se faire par la mise en danger de ce qui fait la stabilité de la République française depuis 1905. Une chose est certaine, la personnalité du potentiel Premier ministre semble être relativement en accord avec une certaine vision de la laïcité.

    Accessoirement, certaines fréquentations d’Édouard Philippe peuvent susciter bien des interrogations — inutile de rappeler que Le Havre est un fief important de l’UOIF et de bien d’autres islamistes qui ont pignon sur rue. Par ailleurs, il y a quelques mois, le député-maire a reçu au Havre un élu frère musulman marocain, Mohamed El-Bachir Abdellaoui, du parti islamiste PJD (Parti Justice et Développement), pour signer un protocole de jumelage entre Le Havre et la ville de Tanger, où cet islamiste occupe le poste de maire. Ce même El-Bachir Abdellaoui a défrayé la chronique de l’autre côté de La Méditerranée très récemment, lorsqu’il a demandé une étrange fatwa au Conseil des Oulémas — au nom de sa fonction de maire de Tanger ! pour savoir s’il est islamiquement licite ou illicite d’ériger deux statues d’Ibn Batouta et d’Hercule dans les rues de Tanger. Une demande plutôt salafiste radicale, pour ne pas dire «daechienne», qui a étonné ledit Conseil des Oulémas marocains » !

    J'aime

  4. Macron est la seule réussite ne notre « illustre Orlando » président de « 3 attentats en 1 quinquennat » (jamais vu ça???) , du « mariage pour ts » (pour faire comme « ricains » !) , des commémorations au lendemains d’attentats terribles et déconcertants pour tout un peuple (services inexistants ???) avec des « répercussions » dans le temps pas encore « évaluées » et une « loi travail » qui donne les « pleins pouvoirs patronales » , que demandez de plus? , on plante les « graines » de la discorde …

    J'aime

  5. JOSEPHINE

    Le choix judicieux, porteur d’ ESPOIR de son premier ministre par Macron

    « Edouard Philippe a bien sûr profité de l’héritage de son prédécesseur à la mairie du Havre mais a été incapable de proposer, voire même de soutenir, certaines initiatives pour développer l’emploi dans cette partie de l’estuaire de la Seine, où l’industrie est largement en déclin. Alors qu’il PROMETTAIT des MILLIERS d’emplois dans le développement industriel des énergies marines, le projet d’usine Aréva qu’il a soutenu est mort-né… mauvaise pioche !

    Les deux passages dans le privé dont il se targue n’ont duré que quelques mois. Dans un cabinet d’avocats ou chez Aréva pour un emploi réservé, il n’a pas su acquérir l’expérience et la stature qui lui auraient permis de relever les défis auxquels est confrontée l’agglomération du Havre.

    Cependant, c’est en politique qu’Edouard Philippe s’est montré visionnaire en finançant à hauteur de plusieurs centaines de milliers d’euros, et pendant plusieurs années, les activités de conseil de Jacques Attali au Havre. Sa nomination au poste de Premier ministre serait-elle un retour d’ascenseur ? Bien joué, et m… pour les copains du parti Les Républicains !
    Géraldine Maraîcher, ex collaboratrice à la mairie du Havre »

    Et puis LE HAVRE avec son Maire Edouard Philippe de Bilderberg c’est aussi çà :

    Si Edouard Philippe gère la France comme il gère Le Havre…

    Edouard Philippe rejoint l’équipe municipale d’Antoine Rufenacht, alors maire du Havre, dont il devient l’adjoint en charge des affaires juridiques. Le 24 octobre 2010 , le conseil municipal l’élit maire du Havre après la démission d’Antoine Rufenacht.
    Or, d’après les chiffres de l’INSEE, Le Havre (175 000 habitants) est une ville qui décroche en terme de niveau de vie. Entre 2010 et 2013, la ville est passé de la 24 258ème place à la 25 791ème place. Autrement dit, depuis l’élection de Edouard Philippe comme maire, cette ville a perdu 1 533 places en 3 ans dans le classement par ville en niveau de vie. Soit un décrochage de 500 places par an !

    La ville du Have est également très mal notée dans l’Argus des communes. Sa NOTE ?
    4 sur 20 !!!

    Il faut croire que c’est une note largement suffisante pour devenir PREMIER MINISTRE, avoir celle de 4/20 !

    ET c’est donc çà que l’ AUTRE a choisi pour l’aider à relever LA FRANCE ?

    NOTE du Macron pour son choix du premier ministre = ZERO !

    Macron avec ces cons de Français qui ont voté pour lui et leur attente hystérique des résultats le 7 MAI au soir c’était du genre :

    – Et alors ? Et alors ?…..

    Eh, eh, Macron est arrivé !
    Sans s’presser
    Le grand Macron, le beau Macron
    Avec Hollande et toutes ses racailles
    Avec la droite et toutes ses racailles
    Avec ALLAH et les SARRASINS !

    Ah ! Ah ! Sacré Macron, va !
    Ah ah ah ah !
    Sacrée salsa du DEMON

    J'aime

  6. JOSEPHINE

    Excellent !

    Juste un petit détail qui me turlupine en ayant lu cette recette, Le MACRON …faut le choisir de préférence CHAPON ou pas ? Je vous mets dans l’embarras …Désolée Monsieur Claude PICARD.

    Macron devenu MACRON-CHAPON malgré lui.

    C’est QUI qu’a pratiqué la technique du CHAPONNAGE ? Birgitte dès que sa PROIE a eu fêté ses 15 ans.

    Une chaîne télé a cru bon de dire à la France entière que la dame cougar s’était vêtue en robe Louis VUITTON pour ses premiers pas à l’Elysée.

    Jamais nous n’avons eu connaissance du nom du couturier célèbre qui avait habillé, pour les mêmes circonstances, la Dame De Gaulle, la dame VGE, Pompidou, etc….

    C’est dire où se situe le niveau de l’information télévisée….

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s