La France plus que jamais championne de l’impôt


On est champion! Oui d’être le pays le plus taxé d’Europe!

Point de vue

La France plus que jamais championne de l’impôt

Par Anne de Guigné

Le jour de «libération fiscale», à partir duquel les contribuables ont fini de payer tous leurs prélèvements et commencent à travailler pour eux, arrive le 29 juillet, après toute l’Europe.

Les années passent et, malheureusement, se ressemblent. En 2017, à l’issue du quinquennat Hollande, la France a sans surprise conservé le bonnet d’âne du pays le plus fiscalisé et taxé socialement de l’Union européenne, selon l’étude annuelle de l’Institut économique Molinari (IEM) dont Le Figaro publie les résultats en exclusivité.
D’après les calculs pour la huitième année consécutive de ce think-tank libéral franco-belge, établis à partir de données du cabinet EY, les salariés français seront en effet «libérés » de leurs obligations fiscales et sociales ce samedi 29 juillet et pourront donc, enfin, bénéficier à leur guise de leurs revenus, jusqu’ici captés pour financer la Sécu, l’État et leurs multiples ramifications!

Deux mois et demi après les Britanniques

Cette «libération», dont la date n’a pas bougé depuis deux ans, intervient deux jours plus tard que celle de nos voisins belges, également très mauvais élèves, mais 20 jours après celle des Allemands et avec 2,5 mois de retard sur les Britanniques. Les contribuables chypriotes, les premiers de la classe européenne, travaillent de leur côté pour eux-mêmes depuis le 27 mars! Au total, sur les 28 membres de l’Union européenne, sept pays – France, Belgique, Autriche, Allemagne, Grèce, Italie et Hongrie – affichent une date de «libération fiscale» après le 30 juin et demandent donc à leurs salariés de passer plus de temps à travailler pour la sphère publique que pour eux-mêmes.

Le concept du jour de «libération fiscale» (Tax Freedom Day) a été façonné dans l’après-guerre aux États-Unis. Il y nourrit depuis les débats sur la juste place de l’État dans l’économie. L’économiste libéral Milton Friedman l’a popularisé dans les années 1980. En France, la notion reste relativement neuve. Deux think-tanks s’en sont emparés depuis quelques années: l’IEM donc et l’association Contribuables associés, qui, malgré des méthodes différentes de calcul du poids des prélèvements obligatoires, ont des conclusions proches. Contribuables associés a ainsi fixé le jour de libération fiscale 2017 au 24 juillet, cinq jours avant l’IEM.

«La pression fiscale et sociale française ne s’explique pas par une offre plus attractive»

Institut économique Molinari (IEM)

Dans le cas français, le «salaire complet» (salaire brut additionné des charges patronales, selon la nomenclature de l’IEM) moyen apparaît plutôt élevé, à 56.499 euros. Mais il est grevé par un total de charges et impôts de 32.437 euros, d’où un taux de socialisation et d’imposition réelle de 57,4 % qui, rapporté à un calendrier de 365 jours, donne la date du 29 juillet. Pour disposer d’un pouvoir d’achat de 100 euros, un Français doit dans ces conditions s’acquitter de 135 euros de charges et d’impôts, nettement plus qu’un Britannique (54 euros), un Espagnol (76 euros), un Italien (106 euros) ou un Allemand (110 euros).
Les résultats de l’IEM ne surprennent pas. Par sa méthode originale de présentation, l’institut aboutit in fine aux mêmes résultats que la Commission européenne, qui estime que la France a atteint, en 2016, le taux de prélèvement obligatoire le plus élevé d’Europe, devant le Danemark. Une envolée hexagonale qui s’explique essentiellement par une hausse continue, ces dernières années, de la fiscalité du capital et des cotisations patronales.

Bien-être relatif

Le concept de jour de libération fiscale est régulièrement critiqué par des économistes au motif qu’il peut paraître limité de comparer les prélèvements de pays qui n’offrent pas en retour les mêmes services publics: éducation, santé, retraite, sécurité… «Le jour de libération fiscale est un indicateur de liberté de choix, tempère Cécile Philippe, la présidente de l’IEM. En France, les salariés n’ont pas le choix pour 57 % de leurs revenus. Notre but est de faire de la pédagogie sur ce point et de fournir des informations au grand public.»
Afin de renforcer la pertinence de son analyse sur le poids des prélèvements, l’IEM s’est penché en parallèle sur le sujet central du bien-être apporté par les dépenses publiques de chaque État. Résultat? Son diagnostic est particulièrement cruel pour la France! «La pression fiscale et sociale française ne s’explique pas par une offre plus attractive», estiment ainsi les auteurs de l’opus 2017. Et les mêmes d’enfoncer le clou, en arguant que «les prestations sociales et publiques françaises ne sont pas bon marché». Plusieurs indicateurs internationaux appuient d’ailleurs leur démonstration. La France est ainsi classée 15e sur les 28 pays de l’Union européenne, selon un classement de la Banque mondiale, sur la facilité de faire des affaires dans le pays.
Plus frappant encore, l’indicateur du «vivre mieux», lancé en 2011 par l’OCDE afin de comparer les pays en termes de bien-être, accorde des performances très médiocres à la France, dans sa dernière version de 2015. Au sein de l’Union européenne, 10 pays, dont la Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, affichent de meilleurs résultats et ce, malgré une pression fiscale… inférieure.

Anne de Guigné

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  


Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Anne de Guigné pour Le Figaro
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

NOUVELLE VERSION

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs,
Pour nous soutenir:  cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

4 comments

    1. Comme dirait l’autre: c’est une vérité de La Palisse! En effet l’article s’intitule « La France plus que jamais championne de l’impôt » donc ceci sous-entend cela car les taxes augmentent pour payer quoi: l’endettement colossal du pays…

      J'aime

  1. Si seulement on pouvait immortaliser ce moment de Macron passé dans ce centre à MARSEILLE hier auprès d’Enfants. On y découvre Macron tel qu’il est. J’espère qu’une vidéo circulera sur ce quart d’heure exceptionnel et ô combien enrichissant….

    Alors qu’un enfant lui demandait si sa maison était grande, le président a amorcé un propos sur les revenus présidentiels :«Tu sais, quand tu es président de la République, c’est pas le moment où tu gagnes le plus d’argent…»

    Une déclaration n’ayant semble-t-il que peu captivé l’intérêt des enfants, qui se sont empressés de couper la parole au chef d’Etat pour revenir au sujet de la maison, puis dévier la conversation sur… l’absence de première dame au côté d’Emmanuel macron. «Elle prépare le repas ?», a déclaré avec aplomb l’un d’entre eux, ce qui a provoqué l’hilarité générale.

    Le salaire présidentiel, que Nicolas Sarkozy avait fortement augmenté avant que son successeur François Hollande ne le diminue, s’élève aujourd’hui à 12 696 euros net par mois. Une somme qui peut paraître très confortable à beaucoup de Français, mais qui est tout de même nettement inférieure à celle que gagnait Emmanuel Macron en tant qu’associé gérant à la banque Rothschild. Son salaire y avoisinait en effet les 400 000 euros annuels, soit un salaire d’environ 33 000 euros par mois. »

    Comment ? Oui ce mec a bien accepté un salaire de « misère » pour foutre à poil financièrement les salariés et retraités Français. Il n’a de largesses et de générosité que pour ceux qui nous islamiseront à la vitesse grand V, en nous poignardant au passage.

    Je lisais que Dupont-Aignan avait le souhait de créer un parti en rassemblant les FN et les LR, le temps qu’il y parvienne le pauvre bougre, il sera trop tard.

    En l’An MIL HUIT CENT SOIXANTE (1860) oui déjà comme le temps passe…la FRANCE envoie 6.000 SOLDATS en Syrie pour protéger les CHRETIENS D’ORIENT. Aujourd’hui en l’An 2017, la FRANCE accueille et s’apprête à aller chercher des milliers de soldats de l’islam pour nous dézinguer !

    Généraux ? Au cas où vous seriez prêts, Nous le sommes !

    J'aime

  2. Il est bon de rappeler cette « anomalie ». Merci Anne de Guigné. Si la France est championne de l’Impôt. Nos chefs d’Etat corrompus ont su oeuvré pour que nous le devenions. Et puis il y a aussi la question suivante : Pas assez de Fric dans les caisses de l’Etat ? Merde ! Poussez-vous et laissez-moi accéder à un bouton. Celui où il est écrit en rouge « LA CRISE », Moi Sarko j’appuie et hop-là le tour est joué ! L’affaire est dans l’sac. Moi j’m’en fous d’la crise, j’ai augmenté mon salaire dès mon arrivée à l’Elysée.

    Mais aujourd’hui avec Macron qui s’est plaint de son salaire hier à Marseille, auprès d’enfants défavorisés, quant on sait ce qu’il palpait chez Rothschild par mois et ce qu’il palpe aujourd’hui en tant que président, on comprend mieux l’acceptation de cette différence :

    Macron se SACRIFIE pour la FRANCE ? Non point. que nenni, il ne se sacrifie non pas pour la sauver, il se sacrifie pour la COULER ! Qui mieux que lui pouvait y arriver ? Personne !

    Avec MACRON nous serons sous peu le PAYS CHAMPION de l’Impôt, non plus de la FRANCE, mais du MONDE !

    Il suffit de lire les sommes à coups de milliards d’euros versées à des pays africains et utilisées pour l’installation des migrants en France pour comprendre pourquoi nous sommes autant ponctionnés !

    La FRANCE va devoir faire la MANCHE , Macron en fait un Pays sous-développé colonisé ! S’il vô plait le qatar, l’Arabie Saoudite…

    AMEN

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s