Macronéron l’imposture : le printemps en automne !


Pour ce gouvernement, c’est un constat affligeant au bout de six mois


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Macronéron l’imposture : le printemps en automne !

Par Nanouche

Constat affligeant au bout de six mois : charlatanisme, approximations et médiocrité à tous les niveaux et dans tous les domaines. Dans tous les domaines, la médiocrité règne, quand la responsabilité n’est nulle part. Seul le paraître, l’affichage, la com’ et les symboles plus que jamais mis en avant à l’occasion du lancement de la campagne des restos du cœur, pour Jupiteux : voyage en terre inconnue auprès de « ceux qui ne sont rien, fainéants et illettrés », et bizarrement pas de selfies avec ces riens ? Cynisme absolu, le « président des très riches », a fait de cet évènement de la propagande pour sa com’ personnelle, quelle indécence ! Coupe dans les subventions aux assos, coupe dans les emplois aidés, coupe de 5 euros d’APL, etc.
Pour ce qui est des restos, il va s’occuper d’eux, en leur envoyant encore plus de bénéficiaires. Le Président des riches appauvrit les plus défavorisés et de l’autre il tente de redorer son image auprès de ces mêmes personnes, la honte. Car pour ce qui est de sa politique de généralisation de la précarité, c’est le champion toutes catégories, il va leur garantir un succès croissant… !
Macronéron veut améliorer l’accueil des demandeurs d’asile en France, c’est beau la générosité avec l’argent des autres quand les Français crèvent de faim, et puis oh… De futurs électeurs pour la suite, forcément… « On doit » dit-il, à condition de raccompagner tous ceux qui n’ont pas vocation à être dans notre pays, on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Alors que les expulsions sont devenues de la littérature, ces personnes seront refilées aux associations pour qu’elles se débrouillent avec, aux restos du coeur par exemple, qui ne devaient être que provisoires et sont carrément devenus permanents ! Sa politique d’immigration du « pipi de chat » : dans le projet de loi de finances pour 2018, environ 14.500 éloignements forcés sont budgétés, soit moins que sous le mandat de Normal1er (15.161 éloignements forcés en 2014, 15.485 en 2015). Les chiffres sont bien plus « parlants » que les fanfaronnades de Macreux1er devant les caméras !
Et pendant ce temps la pauvreté prend racine en France, 8.875 millions de personnes sont considérées comme pauvres.
Les inégalités se creusent, le chômage progresse, le nombre de personnes démunies augmente, et leurs conditions de vie s’aggravent. Si ces réalités sont dures à entendre pour certains, elles sont très concrètes pour des millions de Français. « ON DOIT », non « IL DOIT » aux Français d’abord ❗
Buzyn, ah pardon Agnès Business l’amie des laboratoires et son « panier de soins ». Illustration subliminale de ce piètre gouvernement… Allez, « tous » sur le marché et qui « n’est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde », quel dommage ! « S’agissant des lunettes, des prothèses dentaires et de l’audition, je fixe l’objectif de 100 % de prise en charge d’ici à 2022 ». Supprimer le reste à charge dans ces trois spécialités coûterait, selon les experts autour de 4,4 milliards par an. Question : qui paiera ?
Comment renflouer les caisses d’État ? Eurêka… Taxer les ménages et les entreprises ! Une hausse d’impôt conséquente : celle de la taxe carbone. 60 % de la hausse de la fiscalité écologique sera supportée par les ménages. Les 40 % restants impacteront de leur côté les comptes des entreprises. Au total, cette hausse rapportera à l’État quelque 3,7 milliards sur l’année 2018, et jusqu’à 14,2 milliards en 2022.
Hulot, Père fouettard et « en même temps » petit papa Noël : 10 et 12 milliards au cours du quinquennat seront débloqués en matière de rénovation énergétique des bâtiments, via le crédit d’impôt transition énergétique.
Philippe promet : un fonds d’aide à l’industrie de 10 milliards.
Retraite, promesse : remplacer la trentaine de régimes de retraite existants par un système universel par répartition, où un euro cotisé garantirait à tous les mêmes droits à pension…. Mais oui, mais bien sûr ! L’élaboration d’une loi-cadre, attendue au premier semestre 2018, se fera dans un contexte financier moins favorable qu’espéré. Pendant la campagne présidentielle, Macreux1er l’ignorant, affirmait dans son programme que « le problème des retraites n’est plus un problème financier ». Il vient de se faire taper sur les doigts par Bruxelles : budget 2018 jugé laxiste et non conforme. Le né « sachant » qui devait tout « révolutionner » a un gros problème : rien dans son budget pour la « réduction du déficit structurel ». Quand il nous vante que la France respectera ENFIN les 3% de déficit, il faut savoir une chose importante, CELA EST UNIQUEMENT DÛ AUX RENTRÉES FISCALES et aucunement à une quelconque réforme. Pas de quoi fanfaronner. Macreux1er est à l’Économie ce que les végétariens sont à la viande : étrangers. Plus difficile dans ce cas de faire la leçon aux autres pays européens !
Opération déminage pour PtitMacron et ses branquignols au 100e congrès des Maires, qui sentait d’avance la poudre…. Et a échoué ! Maires en colère contre les gels de crédits en 2017, présidents de conseils régionaux qui boudent la conférence nationale des territoires, offices HLM furieux contre la réforme du logement, baisses des emplois aidés dans les municipalités… les griefs sont légion. Concernant la Taxe d’Habitation : une ARNAQUE pour marcher sur sa jambe gauche. Il va soi-disant tout compenser à l’euro près, c’est cela oui… Il promet l’autonomie fiscale des collectivités et supprime « en même temps » la Taxe d’habitation, bel exemple d’enfumage.
Séance de câlinothérapie d’urgence à L’Élysée, mercredi soir : ont été conviés 1200 Maires pour « un dîner de cons », ou l’hôte n’a pas daigné accueillir ses invités, en revanche Jupiteux est descendu de son Olympe pour se jeter dans l’arène, atelier selfies avec la plèbe. Pas de quoi détendre l’ambiance donc… Accueilli au Congrès des Maires par des sifflets et des huées, dur de se prendre la réalité en pleine tronche, il pensait quoi, que tout le monde l’aime, l’adule et le vénère ?
Un discours girondin de deux heures d’un mauvais orateur pour noyer le poisson à la manière jacobine : « j’ai besoin de vous, mais je n’ai pas à vous contenter, confiance, responsabilité, blablabla… ». Le jacobinisme : c’est la centralisation à l’extrême, c’est l’impuissance. Tout ne peut pas être décidé de Paris, mais c’est bien ce qu’il cherche à faire. Ce qu’il faut à la France c’est plus de girondisme !
Depuis six mois nous assistons à : « L’État, c’est moi ». Un petit si petit président démonétisé qu’il a besoin de prouver que la maison France est tenue et bien tenue. En Marche dans l’esbroufe, politique rigoriste que l’État lui-même ne s’applique pas.
Macronéron ne convainc personne. Dans les territoires, il y a un risque de révolutions des gueux !
Sous Normal1er ce fut 28 milliards de moins, sous Macreux1er 13 milliards annoncé, mais cela sera plus aux alentours de 21 milliards, or, avec sa politique de serrage de vis, il est en train d’achever le travail de démolition engagé lors du précédent « quinquennaze« .
Avant pour la présidentielle, pour le charlatan c’était : « pensez printemps, les amis… » à la poudre de perlimpinpin, exemples : La préservation de vos moyens financiers ; une plus grande autonomie ; nous ne pouvons plus vivre dans un schéma de centralisation parisien.
Aujourd’hui : « C’est moi le chef », circulez y’a rien à voir et avalez des couleuvres… L’irresponsable qui parle de responsabilité, croquignolesque !
Sa « Saigneurie » incarne à merveille la fracture Paris-Province, avec une méconnaissance totale, en plus d’être immature, arrogant, suffisant, vaniteux et si… Médiocre !
Il est incompréhensible que des Français puissent être à ce point-là ignorants en Économie, et pire, se réjouissent par exemple de la suppression de la Taxe d’habitation, parce qu’au final ce sont ceux qui s’en réjouissent qui vont en pâtir, puisqu’ils vont subir des augmentations de taxes tous azimuts ! Un désastre. Au cas où les Français ne le sauraient pas, le père Noël n’existe pas et SURTOUT RIEN N’EST JAMAIS GRATUIT !
Les sirènes du jeunisme nous entraîneront dans les abysses : destruction de ce qui fait « société » sur l’autel du « progressisme » qui n’est « qu’illusionnisme », en revanche à pouvoir ravageur !

Nanouche pic  Nanouche

 Si chacun d’entre vous partageait un de nos articles avec ses proches, ce serait une grande progression pour la vraie opposition en France. Merci d’avance!

Lien à copier pour partager

https://wp.me/p2qpcs-dsC

Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article:
Nanouche pour La Gauche m’a tuer

Inscription gratuite

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.

Publicités

8 commentaires

  1. Il y a un peu plus de deux siècles, le Médecin Guillotin imaginait un instrument qui a aussitôt été dévoyé par les politiques pour l’asservir à leurs basses manipulations. Pendant 200 ans, le peuple s’est rassuré avec cette invention qui était censée représenter la justice ultime. Puis, les politiques se sont dit que, peut-être, l’engin pouvait représenter une menace pour eux et leurs petits arrangements. La propagande aidant, ils l’ont donc fait bannir au nom de la sacro-sainte barbarie : Ils pourraient, en composant avec leur conscience, continuer leurs petites magouilles et dormir sur leur deux oreilles. Ont ne pourrait plus leur décoller du corps… Mais il ne leur vient toujours pas à l’esprit que le peuple, quand il est en colère, a une imagination débordante et des réactions plutôt primaires…

    J'aime

  2. On regrette presque Hollande tant ce Macron est cynique et arrogant. Il va nous ponctionner encore plus en osant prétendre que notre pouvoir d’achat s’améliore et cela est insupportable.

    J'aime

  3. Vous avez raison d’écrire que Macron au bout de six mois c’est affligeant. Ce despote narcissique est un danger et un sectaire. Merci Nanouche pour vos écrits percutants.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s