50 nuances de Macron II


Que d’artifices laborieux s’enchaînent avec ce Président.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre II

« Le côté sombre de la lumière. »

Que d’artifices laborieux s’enchaînent (ficelles convenues utilisées pour redresser l’image d’un pays mal en point sur le plan économique et moral) à commencer par l’investiture franc-maçonne du début du quinquennat devant la pyramide du Louvre, le bon peuple crédule a marché à fond dans la combine savamment organisée par des élites cosmopolites, joli spectacle de c(s)ons et lumières au sein de la République fleur bleue dont le coeur tendre battait au rythme des pas de la statue du commandeur, Jupiter- César- Néron, éphèbe juvénile et Don Juan pantocrator, il ne manque plus que le mausolée en papier-maché à construire pour parachever l’oeuvre d’une manipulation ordinaire!
Huit mois écoulés (hallucinant trompe- l’oeil) à attendre ce miracle d’un changement qui ne vient pas, après 5 ans de mollesse voluptueuse du satrape enrobé d’hypocrisie mielleuse très mitterrandienne, la tendance reste la même, le gaulois spectateur incorrigible des faits et des méfaits écarquille les yeux, cherche le nez de Cléopâtre dans la sarabande diabolique des médias qui ne fait que parler chiffons de luxe de Marie-Antoinette, la presse docile s’agite, frémit à la moindre contorsion, à la moindre grimace du P(r)ince sans rire! Faut-il se boucher le nez et les oreilles, fermer les yeux devant cette puanteur compassionnelle?
Versailles et ses fastes vermoulus à toutes les sauces des toqués de la république, la fibre populacière vibre d’aise, la France des naïfs manants (ci-devants) s’enivre, délire et se délite, quand la république prend ses aises comme une gourgandine mal élevée qui retrouve les allées dorées de l’ancien régime, nostalgie vivace ou regret d’un passé révolu?
Comedia dell’arte pour attardés mentaux d’une presse vénale, odieux festival d’esbroufe de politiques renégats, cette pantalonnade des faquins du désordre public encourage toutes les trahisons à gauche, comme à droite, ces hauts fonctionnaires blanchis sous le harnais ne fonctionnent plus (Ministres relapses roulent dans les contradictions les plus sommaires, les Porsche de fonction chauffent contre un portefeuille bien garni), l’administration des sagouins pléthoriques figée dans la stérilité laisse pantois, comment tolérer, l’injustice, les mensonges, les remugles d’une politique qui sème le dégout (d’égout), promesses non tenues et revirements insupportables!
Un symbole retourne à la poussière des portes des enfers: Paris ville lumière se transforme chaque jour en cloaque nauséabond, à la misère spirituelle s’ajoute l’imbécillité du conformisme douillet et égoïste, l’univers des rats et des immondices descend sur la ville avec la montée des eaux du Styx, la barque du passeur charrie la délinquance qui rime avec négligence, danger avec laisser-aller!
L’envie légitime d’effectuer des réformes attendues et de bon sens n’implique pas nécessairement de maltraiter les plus faibles et les plus fragiles (les images d’Epinal remontent à la surface de la mémoire d’un peuple tétanisé, mais qui n’oublie rien) cauchemar haïssable des espoirs déçus, dérive de toujours semer l’injustice, quelle imprudence irresponsable aux yeux du monde de toujours favoriser les puissants sous divers prétextes fallacieux.
Peut-on impunément tirer gloire de la faiblesse sans sombrer dans le ridicule d’écraser les petits, matraquer les modestes n’est pas acceptable!
La duplicité et le double langage n’ont pas d’avenir dans la justice des hommes! Bien mal acquis ne profite jamais, la patience du peuple a ses limites!
à suivre

Jean-Marie Pieri

Soutenez Observatoire du MENSONGE ! Comment ? En partageant nos articles, en les commentant, en devenant « suiveur » ou en contribuant par un don

Pour aider l’Observatoire :

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

6 commentaires

  1. Excellent et malheureusement cela ira de mal en pis avec ce non-président. Je crains que ceux qui ont voté pour cet imposteur n’accepteront jamais leur erreur et remettront le couvert pour un deuxième mandat. Autant aller au suicide et ils le font sans qu’on les force !!

    J'aime

  2. « C’est une erreur de penser que les politiques sont impuissants, ou incapables, ou ne comprennent pas… comme si, en faisant comme ça, ils servaient l’intérêt général, et effectivement, pour servir l’intérêt général, ils ne sont pas bons.
    Question : La démocratie peut-elle survivre dans une société placée sous le couvercle étanche d’un système d’espionnage qui coiffe tous les citoyens d’une Nation ???
    . « La France ne s’en sortira que si elle recrée l’Etat régalien qui a été bradé au profit de l’Etat providence. Les armées, la police, la justice, la diplomatie sont aujourd’hui dans un état lamentable. «
    Général Vincent Desportes

    J'aime

  3. Très bien mais, après on fait quoi ? on s’assied devant son TV « viseur » , on ri ,on pleure ..

    -Le français moyen est pleutre car il as oublié les révolutionnaires et ses idéaux et à chaque qu’on lui présente de la « violence » ,il est horrifié alors, que c’est la « société tout entière  » qui renvoi cette violence aux sensibilités diverses que nous sommes . (Le système qui se nourrit constamment à besoin de « victimes » et de héros mais, aussi de « délateurs zélés » …).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.