Ombres du Coran 2


Quelques versets du Coran relatifs à la condition féminine.

Un document exclusif Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Ombres du Coran

Par Daniel Desurvire

Quand une religion nous livre une guerre sans merci ni pitié au nom du coran, il serait souhaitable que les gens en connaissent la teneur essentielle. C’est exactement ce que vous propose ici Daniel Desurvire en exclusivité pour Observatoire du MENSONGE. 

Lecture prélevée sur la face cachée par la bien-pensance du spectre islamique

L’étude présentée ci-dessous se décline en sept chapitres :
I – Préambule : état des lieux – un aggiornamento pour guérir le mal islamique (1)
II – Quelques versets du Coran relatifs à la condition féminine (4)
III – Voilà un passage dont les Musulmans se parent pour arguer la prétendue tolérance mahométane. Mais ne serait-ce pas lire tout le contraire si l’on veut bien poursuivre jusqu’au bout cette lecture ? (5)
IV – La haine, l’esclavagisme, la torture, les discriminations de genre et de culte, le droit de tuer et les appels sans cesse réitérés pour engager des conflagrations khalifiennes contre les kuffār (5)
V – Le vocabulaire coranique ressemble étrangement à celui des terroristes ; est-ce un hasard ? (12)
VI – L’imposture d’un culte abusivement associé aux confessions gréco-romaine, judaïque et chrétienne, mais assurément une usurpation à la famille des religions d’Abraham (13)
VII – Le paradoxe du menteur dans un monde multipolaire et interdépendant, c’est aussi interdire la vérité sur l’Islam lorsque le mensonge d’État prend toute la place dans l’esprit du peuple abusé qui le suit (18)
VIII – Que dit la tradition orale ? Aperçu rapide de quelques hadîths (26)
°°°

Chapitre 2
Quelques versets du Coran relatifs à la condition féminine

Sourate II verset 23 : « Annonce à ceux qui croient et qui pratiquent les bonnes œuvres (shahâda, djihâd,…), qu’ils auront pour demeure des jardins arrosés de courants d’eau… Là, ils trouveront des femmes exemptes de toute souillure*, et ils y demeureront éternellement » (Les houris* : des prostituées qui retrouvent leur virginité après chaque coït. Voyons-là un syndrome sexuel à rapprocher des pulsions des violeurs dans les fantasmes obsessionnels des pédophiles.
Versets 186 et 187, 189 et 190 : « Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre… Tuez-les partout où vous les trouverez… La tentation à l’idolâtrie est pire que le carnage à la guerre… S’ils le font, tuez-les. Telle est la récompense des infidèles … Combattez-les jusqu’à ce que vous n’ayez point à craindre la tentation, et que tout culte soit celui d’Allah unique… ».
Verset 220 : « N’épousez point les femmes idolâtres tant qu’elles n’auront pas cru. Une esclave croyante vaut mieux qu’une femme libre idolâtre, quand même celle-ci vous plairait davantage. Ne donnez point vos filles aux idolâtres tant qu’ils n’auront pas cru. Un esclave croyant vaut mieux qu’un incrédule libre, quand même il vous plairait davantage ».
Verset 222 : « Ils t’interrogeront sur les règles des femmes (leucorrhées). Dis-leur : C’est un inconvénient. Séparez-vous de vos épouses pendant ce temps, et n’en approchez que lorsqu’elles seront purifiées. Lorsqu’elles se seront purifiées, venez à elles comme vous l’ordonne Dieu. Il aime ceux que se repentent, il aime ceux qui observe la pureté ». (Aujourd’hui sur ce registre, les femmes durant leurs règles ne sont pas admises à la mosquée car elles sont considérées impures).
Verset 223 : « Les femmes sont votre champ. Cultivez-le de la manière que vous l’entendez, ayant fait auparavant quelque acte de piété. Craignez Dieu… ».
Verset 226 : « Ceux qui font vœu de s’abstenir de leurs femmes (épouse bannie par vieillesse, lassitude ou infécondité) auront un délai de quatre mois. Si pendant ce temps-là ils reviennent à elles, Dieu est indulgent et miséricordieux ».
Verset 228 : « Les femmes répudiées laisseront écouler le temps de trois menstruations avant de se remarier […] Il est équitable que les maris les reprennent quand elles sont dans cet état, s’ils désirent la paix… Les maris sont supérieurs à leurs femmes. Dieu est puissant et sage ».
Verset 282 : « … (devant un tribunal islamique, il n’y a pas d’égalité et droit, les femmes ne valant que la moitié d’un homme) Appelez deux témoins choisis parmi vous ; si vous ne trouvez pas deux hommes, appelez-en un seul et deux femmes parmi les personnes habiles à témoigner … ».
Sourate III verset 13 : « Dis : Que puis-je annoncer de plus avantageux à ceux qui craignent Dieu ; que des jardins arrosés par des fleuves où ils demeureront éternellement, des femmes exemptes de toute souillure (autrement dit des esclaves sexuelles, voir supra II.23), et la satisfaction de Dieu ? […] ».
Sourate IV verset 12 : « Dieu vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles … ».
Verset 19 : « Si vos femmes commettent l’action infâme (l’adultère, la désobéissance ou le blasphème), appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans les maisons jusqu’à ce que la mort les visite … » (Voilà qui excuse l’Islam de ses pratiques barbares comme les crimes d’honneur par la lapidation, le feu ou l’acide).
Versets 28 et 29 : « Il vous est défendu d’épouser des femmes mariées, excepté celles qui seraient tombées entre vos mains comme esclaves … Il vous est permis du reste de vous procurer avec de l’argent des épouses que vous maintiendrez dans de bonnes mœurs et en évitant la débauche […] Celui qui ne sera pas assez riche pour se marier à des femmes honnêtes et croyantes prendra des esclaves croyantes … N’épousez les esclaves qu’avec la permission de leurs maîtres (autres Musulmans) … ».
Verset 38 : « Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci … Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises … Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre l’inobéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez … ».
Verset 175 : « … Si un homme meurt sans enfants et s’il a une sœur, celle-ci aura la moitié de ce qu’il laissera … ; s’il laisse des frères et des sœurs, le fils aura la portion de deux filles … ».
Sourate XXIV versets 6 à 7 : « Ceux qui accuseront leurs femmes et qui n’auront d’autres témoins qu’eux-mêmes jureront quatre fois devant Dieu qu’ils disent la vérité. Et la cinquième fois pour invoquer la malédiction de Dieu sur eux s’ils ont menti ».
Versets 31 et 59 : « Commande aux femmes qui croient de baisser leurs yeux et d’être chastes, de ne découvrir de leurs ornements que ce qui est en évidence, de couvrir leurs seins de voile, de ne faire voire leurs ornements qu’à leurs maris ou à leurs pères … Que les femmes n’agitent point les pieds de manière à faire voire les ornements cachés … Les femmes qui n’enfantent plus, et qui n’espèrent plus pouvoir se marier, peuvent, sans inconvénient, ôter leurs vêtements, sans cependant montrer leurs ornements ; mais si elles s’en abstiennent, cela vaudra mieux … ».
Sourate XXXIII verset 35 : « […] Mais lorsque Zeid prit un parti et résolut de répudier sa femme, nous te l’unîmes par mariage, afin que ce ne soit pas pour les croyants un crime d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs après leur répudiation […] ».
Versets 49 et 57 : « Tu peux accorder ou refuser tes embrassements à tes femmes […]. Ô Prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d’abaisser un voile sur leur visage (le hijab voire la burqa ou le tchador faisant des êtres sans visage, des zombies). Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos* des hommes ».
Sourate XXXVIII verset 43 : « Nous lui dîmes : Prends un faisceau de verges, frappes-en ta femme, et ne viole point ton serment. Nous t’avons trouvé patient ».
Sourate LXV verset 4 : « Attendez trois mois avant de répudier les femmes qui n’espèrent plus d’avoir leurs mois (leurs menstrues), et si vous en doutez. Accordez le même délai à celles qui ne les ont point encore eus. Gardez celles qui sont enceintes jusqu’à ce qu’elles aient accouché … » (quant aux femmes devenues infertiles, elles ne sont plus utiles aux hommes et sont répudiées sans ménagement).
Sourate LXVI verset 5 : « S’il vous répudie, Dieu peut lui donner des épouses meilleures que vous ; des femmes qui professent l’islamisme, des femmes croyantes, pieuses, pénétrées du repentir, obéissantes, observant le jeûne, des femmes déjà mariées précédemment ou des vierges ».
à suivre…

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
[1] Voir du même auteur aux éditions Édilivre, « La malédiction de naître femme en Islam », novembre 2016.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

♥️ Relire les chapitres précédents en cliquant sur le chiffre du chapitre:                   1 –

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 982 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

Publicités

4 commentaires

  1. Votre écrit est formidablement documenté, permettez-moi de le compléter :
    La femme dans l’islam.
    Dans l’islam un homme peut se marier à une non musulmane (mais pas l’inverse!), prendre plusieurs épouses, battre sa femme. La femme dans l’islam n’a qu’une demi part d’héritage, et son témoignage vaut la moitié de celui d’un homme. Rien de tel dans l’évangile.

    « Aujourd’hui vous sont rendues licites les bonnes choses ..les femmes vertueuses parmi ceux qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur versez leur dot en épouses chastes et non point en débauchés, ni en preneur d’amantes » Sourate 5, Al-Mâ’idah, verset 5
    « …Épousez, comme il vous plaira, deux, trois ou quatre femmes… » Coran 4:3
    « Les hommes ont autorité sur les femmes en vertu de la préférence que Dieu leur a accordée sur elles… Admonestez celles dont vous craignez l’infidélité; reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les … »
    Coran 4:34
    Si un musulman touche une femme (même sa propre épouse) avant de prier, il est considéré impropre à la prière:
    « Ô vous qui croyez! N’approchez pas de la prière alors que vous êtes ivres – attendez de savoir ce que vous dites – ou impurs – à moins que vous ne soyez en voyage – attendez de vous être lavés. Si vous êtes malades, ou si vous voyagez, ou si l’un de vous revient du lieu caché, ou si vous avez touché des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, recourez à du bon sable que vous vous passerez sur le visage et sur les mains. Dieu est Celui qui efface les péchés et qui pardonne. » Coran 4:43 (voir aussi 5:6)
    « Ô prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs grands voiles… » Coran 33:59
    Muhammad a dit: « J’ai vu l’enfer peuplé surtout de femmes. » (Hadith Sahih Bukhari Vol. 1:28.301; 2:161; 7:124)
    S’adressant à d’autres femmes, il leur dit:« Je n’ai vu personne aussi dépourvu que vous d’intelligence et de religion.» (Hadith Sahih Bukhari Vol. 2:541)
    Muhammad a dit: « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes. » (Hadith Sahih Bukhari Vol. 7:33)
    Muhammad a dit: « Ne portez pas de fausses chevelures car Allah envoie Sa malédiction sur les femmes qui font allonger leurs cheveux par des moyens artificiels. » (Hadith Sahih Bukhari Vol 7:133)
    Ce n’est pas exhaustif et terminons par les Versets 186 et 187, 189 et 190 : « Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre… Tuez-les partout où vous les trouverez…
    Malheureusement nous ne pouvons qu’admettre que ces versets ont été mis en œuvre vendredi 23 mars 2017 des ATTENTATS DE TRÈBES / CARCASSONNE : 4 morts, 16 blessés
    L’absurdité d’un juge ?
    Il y a quelques heures, j’ai entendu le Juge Molins s’exprimer par ces mots : « Rien ne pouvait présager qu’il passerait à l’acte ».
    Le procureur de Paris s’exprimait ainsi en parlant du terroriste Radouane Lakdime.
    Lorsqu’on sait que, depuis 2014, ce terroriste était fiché S, comment un Procureur peut-il tenir de tels propos aussi absurdes que ceux qu’il a tenu ces dernières heures devant les médias ???
    Extraordinaire, incroyable !
    Le terroriste de Trébes est fichier S en 2014 et devient français en 2015.
    On déconne pas quelque part en France ?
    Je reste sans voix…

    J'aime

  2. Monsieur Desurvire… J’ai hâte de lire la suite. En attendant, je suis furibard de voir que ces musulmans d’aujourd’hui, puissent traiter les femmes ainsi. Nous traitons nos animaux de compagnie avec plus d’égard, de respect et d’amour! Nos mères, filles, femmes et aïeules sont nos égales et ont les mêmes droits que les hommes. La question que je pose maintenant: comment faire en sorte de s’assurer, que tous les citoyens de France (et du monde civilisé) puissent lire vos textes sur ce sujet? Je crois que rapidement, vos textes devraient être envoyés à « La Commission des Droits de l’Homme ».
    Merci beaucoup Monsieur Desurvire.

    J'aime

  3. Je viens de partager votre texte qui offre un éclairage et des révélations sur la réalité du Coran. Dommage que notre caste ne se cultive pas aussi pour voir ce qui est cette réalité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.