La Messe d’un sous-curé chez les Évêques


Macron, Le télévangéliste de pacotille ne sait plus à quel « saint » se vouer !


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

La Messe d’un sous-curé chez les Évêques

Par Nanouche

Insupportable ! Séance câlinothérapie et « en même temps » coup de com’, puisqu’il savait qu’inévitablement les caméras et commentaires focaliseraient sur lui. Il ne sait plus à quel « saint » se vouer ! Délire métaphysique. Lundi soir, le télévangéliste de pacotille a fait un discours à la conférence des évêques de France (CEF). Malgré la séparation de l’Église et de l’État en 1905. Des ministres, des élus, des chefs d’entreprise, des intellectuels, mais aussi des personnes âgées, handicapées, précaires… Ce sont 400 invités qui ont supporté le MacronShow. Essayer d’amadouer des Français qui ne font pas partie de sa « clientèle » : «réparer», dit-il, un «lien entre l’Église et l’État» qui s’est «abîmé», ne pas voir «la part des catholiques» reviendrait à «me condamner à n’avoir de la France qu’une vue partielle; ce serait méconnaître le pays, son histoire, ses citoyens». Car la France «a été fortifiée par l’engagement des catholiques » il fallait oser ! Après Jupiteux, il se prend pour Dieu voulant ramener ses ouailles sur le droit chemin : « qu’un président de la République prétendant se désintéresser de l’Église et des catholiques manquerait à son devoir ». L’Église catholique n’a jamais été bannie du débat public. Quel lien restaurer avec l’État?
Avec les catholiques, il est pour le dialogue avec les catholiques ; avec les agriculteurs rien ne compte plus pour lui que l’agriculture, et dans un élevage de caniches il se mettrait à aboyer. Où est la sincérité ? Nulle part ! Du bon gros racolage lourdingue, il va jusqu’à lancer «un appel à un engagement des catholiques en politique» car «la sève catholique doit contribuer encore et toujours à faire vivre notre nation».
Louant l’Église pour ses «dons» de «sagesse», «d’engagement» et de «liberté» a justifié sa «prudence» face aux «flux massifs» de l’immigration. Et la nécessité de «fixer des limites» compatibles avec les «principes de l’humanité», limites et humanités ne sont pas compatibles, encore du blablabla creux. Quant aux discussions sur la bioéthique, un bon coup de cirage de pompes, il attend des «recommandations» qui ne soient pas «injonctives». Pour lui, il faut tenir compte de toutes les situations – y compris dans les familles catholiques – et «oser fonder notre relation sur le partage des incertitudes». Le but étant de «trouver la limite» à la «manipulation et à la fabrication du vivant». Toujours faire plaisir à son auditoire, comme d’habitude. Aucune profondeur. Macreux1er a juste déblatéré sa pseudo-philosophie faisant du Vincent Auriol, oh là là, mais c’est le vieux Monde, ça !
« Les chrétiens paient de leurs vies leur engagement au pluralisme », raison pour laquelle on ne l’entend jamais sur le massacre des chrétiens d’Orient ?
Quel racolage de la Macronie, qui en plus, a « oublié » de souhaiter de joyeuses fêtes de Pâques à son « peuple » qu’il aime tant !
Tweet : « Chaque jour l’Église accompagne des familles monoparentales, homosexuelles ou ayant recours à l’avortement en essayant de concilier ses principes et le réel ». Généraliser quelque chose qui est pour l’instant marginal… On croit rêver, ce discours est complètement irréel.
Un « progressiste » chez les « conservateurs », oh MY GOD ! « Le péché majeur de la pensée progressiste est d’avoir prêté des vertus émancipatrices à la désaffiliation, à la désidentification religieuse, nationale, et désormais sexuée et sexuelle. Or loin d’avoir débouché sur une orgie créatrice, une fraternité universelle, cette philosophie a produit des individus mutilés, des hollow men, des hommes creux… » Il y a une part tragique dans le progressisme: le refus de soi. Dixit Macreux1er en 2016 : « La France « n’est pas une identité, fixe, fermée, repliée sur un passé qui n’a jamais été, mais elle n’est pas non plus « une idée (en réponse à Normal1er) à laquelle on songe de manière abstraite », « la France est une volonté ». Nier l’identité de la France, c’est la ramener à une société sans personnalité, incapable de déployer sa singularité. Du même acabit, lorsque ce Tartuffe avait osé : « La langue française n’a pas à être protégée ».
À quelles fiertés françaises pense-t-il les faire adhérer ? À la beauté de ses cathédrales ? À la galanterie de la cour d’Aliénor ou des Précieuses sur la Carte du Tendre ? À sa littérature libertaire et romantique ? À son art pictural ? Consternant… Il ne connaît rien aux religions. Est-ce que le Chanoine Macron a l’intention de faire la tournée des synagogues, des mosquées et des temples pour se faire aduler ?

Nanouche pic  Nanouche

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Suivre Observatoire du MENSONGE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 989 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour soutenir l’opposition indépendante***

***A partir de 2 €uro cela nous permettra de continuer à nous opposer, alors n’hésitez pas…

Publicités

4 commentaires

  1. La politique , c’est souvent le prolongement de son prédécesseur qui n’en rate pas une de « fanfaronner » (Il as même pas écrit son livre de son propre chef !) . On as assisté à « trois attentats » en « un quinquennat » et lui n’iras jamais en prison pour avoir couvert les services de renseignement alors, que d’autres y ont droit . (Lula = prison , l’ancienne présidente de Corée du Sud = prison !).

    J'aime

  2. Tout ce que je ressens concernant ce non-president….c’est un immense dégoût. Comment en est-on arrivé si-bas.Quand le peuple se revoltera ou plutôt que faudra t’ill pour qu’il se révolte !!

    J'aime

  3. Et vlan ! Et c’est mérité ! Un sinistre cabotin de série Z… dans un nanar « too much » qui pourrait éventuellement être risible, s’il ne flanquait pas de violentes envies de gerber !

    J'aime

  4. Bonjour, « il » as du faire une formation télé-évangéliste » qui marche très fort aux états -unis et il parle très bien l’anglais pas comme nos prédécesseurs qui massacraient la langue de Shakespeare ! A la TV , on voit pleins de pub pour hamburger » et la TV ANGLO SAXONNE envahie avec leurs idées « libérales » ce qui n’est pas le cas chez nous mais, qui va pas tarder à l’être ! ( DES noms « anglicisés » , des mots qui font le « buz » ,DES systèmes de managements qui déménage , l’anglicisme gagne du terrain  » BULLE SHIT  » ? et j’en passe !).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.