Emmanuel Macron ou la dérive atlantiste


 Cette visite d’Etat du Président aux USA interpelle de multiples manières

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Emmanuel Macron ou la dérive atlantiste

Par Jacques Myard

Le Président de la République vient d’effectuer une visite d’Etat aux Etats-Unis.
Ce genre de visite s’inscrit de manière tout à fait légitime dans les relations multiséculaires franco-américaines.Les Etats-Unis sont sans doute l’un des rares pays au monde avec lequel la France n’a jamais été en guerre. C’est à souligner…
Néanmoins cette visite d’Etat interpelle de multiples manières.
Au-delà des aspects surjoués – embrassades, étreintes, poignées de mains ostensibles – qui frisent le ridicule, il est impératif d’examiner ce qui résulte de cette visite de façon concrète.
Emmanuel Macron laissait clairement entendre que, s’il y a des désaccords entre Paris et Washington, il se faisait fort de faire changer d’avis le Président Trump.
Il avait déjà indiqué, il y a quelques semaines, au moment de l’affaire des frappes en Syrie qu’il avait convaincu le Président des Etats-Unis de maintenir des troupes dans ce pays. Il a été sèchement démenti 24 heures après par le Maison Blanche.
La réalité est simple, Emmanuel Macron le reconnaît dans sa conférence de presse du 25 avril : il n’a obtenu aucun changement de la politique de Washington sur l’accord de Paris relatif au climat, ou l’accord nucléaire avec l’Iran sur lequel le Président Trump doit se prononcer le 12 mai.
Pis encore, il a donné l’impression de s’être rallié à la position américaine pour lancer des négociations plus contraignantes pour l’Iran, y incluant le domaine balistique, ce qui a provoqué la colère immédiate de Téhéran qui dénonce l’unilatéralisme de Paris et de Washington.
La France ne va pas gagner en influence pour un règlement de paix au Proche et au Moyen-Orient.
Il convient aussi de relever le discours d’Emmanuel Macron en anglais devant le Congrès. C’est à se demander si dans son esprit, notre langue, dont il est le garant au regard de la Constitution, est indigne d’être utilisée à Washington alors qu’il n’a cessé de vanter et de louer la francophonie lors de son voyage en Afrique.
Renoncer à utiliser notre langue à l’étranger, dans ces moments solennels, est une belle contradiction et une faute au regard de la défense de nos intérêts diplomatiques, économiques et culturels.
Dans le passé, les Présidents de la République, sauf Valery Giscard d’Estaing, se sont tous exprimés dans notre langue devant le Congrès tout en prononçant, bien sûr, quelques mots en anglais, langue du pays hôte.
On se souvient du discours prononcé par le Général de Gaulle à Mexico en 1964 avec son célèbre «mano en la mano» sans qu’il oublie pour autant notre langue.
Devant le Congrès américain, en 1976, Valery Giscard d’Estaing s’est exprimé en anglais mais pour les archives et pour les Francophones, il a doublé son allocution en langue française de sa propre voix, ce que révèlent les archives de l’INA !
Il est piquant de relever que dans son discours, Emmanuel Macron prône la nécessité, dans l’ordre international, d’un « multilatéralisme fort » alors qu’il a rejoint l’action unilatérale de Washington tout récemment avec les frappes en Syrie.
Dans ces conditions, ce voyage est grandement illusoire ; c’est un échec pour Emmanuel Macron qui croyait pouvoir influencer la politique américaine au nom de la « relation spéciale » dont ii se targue avec le Président Trump. Il a joué les amateurs,
On doit également se poser une autre question : ce voyage avec ses illusions atlantistes n’est-il pas-une diversion de son échec en Europe où, après deux discours empreints de romantisme l’an passé – discours d’Athènes du 7 septembre et discours à la Sorbonne du 26 septembre -, après le discours au Parlement de Strasbourg du 17 avril dernier, Emmanuel Macron a réalisé que tout ce qu’il proposait pour l’Union Européenne ne suscite ni enthousiasme ni approbation chez nos partenaires européens. Ses propositions sont jugées comme une fuite en avant irréaliste, vouées à l’échec.
N’a-t-il pas voulu, en conséquence, reprendre la main en jouant la carte de l’atlantisme au nom de la France, voire de l’Union Européenne ? Peut-être, mais c’est un échec.

Jacques Myard

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jacques Myard pour Observatoire du MENSONGE

Suivre Observatoire du MENSONGE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 999 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour soutenir l’opposition indépendante***

***A partir de 2 €uro cela nous permettra de continuer à nous opposer, alors n’hésitez pas…

Publicités

14 commentaires

  1. Il y a tellement d’acteurs dans la région que ça en donne le tournis et tellement de propagande autour ! Alors, sur FR2 , on nous dit « après coup » que seul un bateau Le LANQUEDOC as pu tirer ses missiles de croisières naval MdCN .Avant on nous as dit à la (TV nationale bien sure …) que tout les tirs avaient leurs buts ?! On entend parler d’interceptions et puis de démentis ??? C’est tout et n’importe quoi et ça participe au « brouillage » dans les esprits des français qui ont autre chose à faire que de penser à la grève ou aux guerres !!! ( Et puis , après on est reprogrammés par les « médias complaisants » , c’est ça !) . []
    Alors, dites « ceci ,cela » …on as le droit d’être contre cette guerre qu’on nous impose visuellement ou par les mots . []

    J'aime

  2. Les gens qui parlent d’Assad et de la Syrie visiblement ne savent pas ce qui s’y passe. En 2011 Assad a commencé ce qu’il faut bien appeler une épuration avec pour point départ l’arrestation d’enfants, leurs tortures et certains ont été ensuite assassinés. Depuis on a surnommé Assad « le boucher »… Les Russes ont besoin de la Syrie pour des raisons évidentes et stratégiques mais ne sont pas dupes de cette mascarade… Il est quand même inquiétant de trouver des élus et des gens qui soutiennent ce dictateur et se cachent les yeux pour refuser la réalité. Evidemment comme après il y a eu l’Etat Islamique cela a pas mal brouillé l’histoire. Mais est-ce une raison pour soutenir « le boucher » ?

    J'aime

    1. Comme on est pas « là bas » mais, qu’on se doute bien que la guerre avant tout , c’est de la désinformation alors, comment vous voulez qu’ont croit vos accusations ??? sans noms par exemple …et puis s’attaquer à des gosses est abjecte si , ce que vous nous dites est vraisemblable ! [?]

      J'aime

      1. Mettre en doute ce qui a été prouvé et qui est de notoriété publique c’est quand même malsain et scandaleux. Je suis Syrien pas vous et je parle de ce que je connais bien : mon pays. Le surnom d’Assad ne vous suffit pas ? Les enfants morts sous la torture ne vous dérange pas. Vous êtes qui pour mettre en doute l’Histoire ? D’autant que les rapports de l’ONU, des ONG, des journalistes et évidemment de mes compatriotes sont sans aucune équivoque. Restons en là ! Retournez à votre triste propagande d’un autre siècle. Il ne s’agit pas d’accusations mais de faits.

        J'aime

        1. Bravo pour votre commentaire Damas Alive face à ce clone de Negelman, staliniste, qui remet en cause la vérité systématiquement…. Encore bravo d’avoir rétabli la stricte réalité hélas connue aussi des politiques au pouvoir depuis 2011 et bien sûr des médias.

          J'aime

  3. En violation du droit international , c’est grave ! S’ils avaient véritablement les « preuves » , ils les aurait montrés à la TV ou ailleurs !L’autre fille SKRIPAL est sortie de l’ hôpital pour attaque « soi-disant » très « toxique » d’un agent inhérent , indemne avec un petit sourire et ça je l’ait vu « une fois » à la TV nationale après , plus rien ? On se moque de nous ouvertement !Sachez que le « mensonge d’état » est couramment employé par les EU, les alliés ou les russes . ( Ils ont trouvés le moyen de faire pression ). [?]
    Comme Saint-Thomas , je crois ce que je vois et si je vois une personne sortir sur ses « deux jambes » , indemne ,le sourire en coin alors , je penserais PAS qu’elle ait été en contacte avec le NOVICHOC ! (Renseignez -vous !). []
    -Entièrement d’accord avec Monsieur Myard. On court à la catastrophe , on sait encore deviner ce que sera l’avenir ! []

    J'aime

  4. Pour les américains , la France , c’est un « village » ! Eux ? ils ont une histoire récente faite de spoliations de territoires ancestrales amérindiennes . La France as une histoire ancienne ,riche et elle courbe l’échine devant l’anglicisme et ses dérivés . [-]

    J'aime

  5. Ne critiquez pas Macron qui s’est exprimé dans un anglais d’excellent niveau , ce qui nous change de ses prédécesseurs ! L’anglais est la langue internationale et vous n’y changerez rien en vous obstinant stupidement à parler français !

    J'aime

    1. Vraiment ? Vous plaisantez car le fait que ce président parle bien anglais suffirait à le laisser dire n’importe quoi, ce qu’il a encore fait aux USA. Votre commentaire est simplement hallucinant.

      J'aime

    1. Tout à fait mais c’est le président ce qui en dit long sur l’abrutissement national car il n’aurait jamais du être au second tour.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.