Un colonialisme qui ne dit pas son nom


Nous assistons en Europe et, particulièrement en France, à une colonisation d’un nouveau genre, une colonisation à l’envers…

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

 Nous assistons en Europe et, particulièrement en France, à une colonisation d’un nouveau genre, une colonisation à l’envers…

Un colonialisme qui ne dit pas son nom

Par Claude Picard

Aujourd’hui, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un principe admis par toutes les nations et pas une, anciennement colonisatrice, n’oserait plus avoir la prétention à une quelconque mission civilisatrice envers d’autres populations.
Aucune n’aurait l’intention de conquérir un territoire pour soumettre un peuple et accaparer ses richesses.
Le colonialisme est une doctrine qui n’a plus de sens.
Pourtant, nous assistons en Europe et, particulièrement en France, à une colonisation d’un nouveau genre, une colonisation à l’envers, arrangée par d’anciens peuples colonisés ; avec l’assentiment de tous les idiots utiles du système en passant par les associations caritatives de l’ultra-gauche, les partis de gauche ou de la droite molle, et les médias, complices, qui ne sont pas en reste pour brouiller les pistes.
Si, étymologiquement, une colonie est une population qui s’installe sur un territoire au détriment des populations locales pour y cultiver la terre (!) et pour pratiquer son culte, on peut affirmer, sans exagération, que dans quelques quartiers et de nombreuses cités du pays, un colonialisme qui ne dit pas son nom, est bel et bien à l’œuvre.
Sauf que ce « colonialisme » ne gère pas politiquement, militairement ou économiquement son territoire, comme le font, normalement, les véritables colons.
Quoique, au vu de la situation connue, on peut se poser la question.
Et la bonne question serait : la République a-t-elle encore la main sur l’ensemble de son territoire ?
Administrativement, sur le papier, oui !
Mais sur le terrain ?
N’appelle-t-on pas certaines enclaves « des territoires perdus de la République » ou plus explicitement, « des zones de non-droit » ?
Là, on peut voir des minorités agissantes, souvent apparentées à la voyoucratie locale fortement islamisée, se comporter comme de véritables armées au service d’une communauté en pleine expansion.
Ces troupes, pour nouveaux colons, méprisent et détestent tout ce qui n’est pas musulman ; elles se croient en terre de mission partout où elles s’implantent et veulent imposer leurs codes, leurs mœurs, leurs lois et leurs coutumes.
Chaque fois qu’elles le peuvent, allègrement, elles dégradent et salissent nos paysages en ne respectant même pas nos traditions. Elles prescrivent la bonne tenue et la meilleure façon de marcher. Elles soumettent tous les habitants de leurs zones d’influence aux préceptes du Coran, un texte vieux de quatorze siècles, forcément déconnecté de la modernité et des principes démocratiques occidentaux. Allant à l’encontre de toute humanité globale, le corollaire de ce texte est bien connu : faire vivre notre société sous le joug d’Allah et anéantir tous les réfractaires. Programme réjouissant… pour les masos !
Bien que nos gouvernants connaissent parfaitement le logiciel qui motive ce nouveau colonialisme, ils nous ont concocté une nouvelle loi aberrante qui invite, entre autre ineptie, les mineurs clandestins à faire venir leurs familles…
Pour faire encore grossir le nombre de colons ? Qui nous coûtent déjà très cher. Et pas seulement financièrement ! Mais en restant sur l’aspect strictement comptable, il est intéressant de savoir, étude à l’appui, que 1,5 million de salariés hautement qualifiés pourraient nous manquer d’ici à 2030 (ce qui représentera une perte de 175 milliards d’euros pour l’économie française), alors que la main-d’œuvre d’un niveau de formation peu élevée représente déjà un surplus de 1,7 million de salariés…
Malgré cela, nos « irresponsables » politiques laissent rentrer dans le pays toujours plus d’immigrés sous-qualifiés. Le bénéfice (s’il y en a encore) à court terme, pour les entreprises françaises, d’une main-d’œuvre immigrée à bas coût ne solutionnera jamais l’intégration, ni le chômage, ni le sous-développement des pays concernés. C’est du perdant-perdant, pour les deux parties.
L’aide aux pays sous-développés pourrait se faire dans leur pays même et, au lieu d’accueillir généreusement et sans discernement toute la misère du monde, il serait peut-être plus intelligent de n’accepter et de ne choisir que ceux qui peuvent être utiles à notre développement économique et culturel.
Car, colonisé, de plus en plus, par des sous-développés et des sous-qualifiés, l’inculture qui en découle s’installant, nous risquons de sombrer dans un chaos indescriptible ou tout au moins de régresser dangereusement.
Et, bientôt, la France ne sera plus la France.

Claude Picard

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Merci à Claude Picard pour son article tellement réaliste et sans langue de bois. nous ne pouvons qu’y souscrire. Il est dommage que nos politiques et nos médias n’acceptent toujours pas la réalité d’une France en décomposition et qui s’écroule pan par pan. Cette colonisation s’apparente à une croisade aux relents barbares.

Suivre Observatoire du MENSONGE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 930 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour soutenir l’opposition indépendante***

*** cela nous permettra de continuer à nous opposer, nous comptons sur vous !

Publicités

15 commentaires

  1. La natalité se porte bien alors, pourquoi faire venir ? Les migrants qui ont fui leur pays en guerre n’ont pas vocation à rester mais, il est de toute évidence qu’ils sont coincés en transit (tournant en rond pour ainsi dire pour répondre aux accords franco-britanniques passés ). De plus, le pays n’est pas à reconstruire comme cela avait été le cas en 40 . [?]-

    J'aime

  2. Pour le moins, il s’agit d’une acculturation inverse, acceptée en refusant d’appliquer nos lois. Un simple exemple: laisser faire l’abattage halal, qui n’est pas un secret de polichinelle.

    J'aime

    1. Mr. Picard,
      Vous avez des mots très patriotes et j’apprécie. Néanmoins, hé constate que comme tous ceux qui dénoncent les effets de la « colonisation » en France, vous n’évoque que très aléatoirement les causes… La France est toujours la France, malgré votre analyse très égocentrique. C’est encore une « puissance » qui détient nombreuses colonies en Afrique et dans le Pacifique…
      La France impose encore sa loi au tiers monde en partenariat avec ses « patenaires » impérialistes .

      J'aime

      1. Je serais bien curieuse de connaître les colonies que tiendrait encore la France !!!! Quant au Pacifique, vu ce que cela nous coûte, on s’en passerait volontiers !

        J'aime

  3. L’article est juste, mais le « concept » du colonialisme à l’envers n’est pas nouveau. Dans la décennie 1970 – 1980 c’était le sujet de conversation récurant. D’aucun n’imaginait que cela pourrait arriver sauf les fonctionnaires de l’Unesco qu’il m’arrivait de rencontrer et qui eux semblaient persuader de l’événement. Ce qui est monstrueux c’est l’apathie des Français – une partie du moins- et de la classe dirigeante. Tout a été dit et bien dit sur le sujet je n’ai rien à ajouter qui serait nouveau.

    J'aime

  4. Bravo Claude Picard, rien a dire, tout est dit…
    Par contre pensées aux victimes de cet odieux attentat, ainsi qu’au force de l’ordre…
    Quand cela cessera ???

    J'aime

    1. Cela cessera lorsque le Peuple décidera de prendre les armes. Et j’en reviens encore… lorsque l’armée commencera, ouvertement, à lancer des alertes ou autres alarmes publiquement. Mais je crois que tant que le nouveau CEMA placé par Macreux1er, sera là, nous en sommes très éloignés. À moins de cela, Macroneron passera à l’histoire pour avoir mené au suicide son peuple et sa culture.

      J'aime

      1. Vous prenez vous rêves de révolte pour des réalités ! Les français sont peu enclin à la révolte sauf quand ils sont « pilotés » par des étiquettes politiciennes ou parce qu’ils ont faim , froid .Les gens sont fatigués avant de se battre , le système fait en sorte que toujours la l’idée de révolte meurt dans l’ œuf . []

        J'aime

      2. Vous avez 100 pour 100 raison et nous sommes dans une spirale catastrophique. Colonisés par des analphabètes, faut le faire. Après « analyse » des 40 dernières années ,d’un vécu en prise directe, avoir rejoint un certain mouvement , écouté Pierre ,Paul , Jacques, et j’en passe , avoir écouté les arguments du faible , du fort , du pleutre, des uns , des autres , du soumis , de l’insoumis, du pessimiste, de l’optimiste, du y a  » ka faut kon » , du faux con, du vrai con, de l’intelligent , du sensé, du débile profond, du sage du coléreux etc …etc, avoir lu les 100 ,les 300, m’être documenté , m’être énervé , être resté désolé, sidéré et coi face à l’énormité des évènements , constaté les élections truquées , suivi les sites de réinformation.. etc etc constaté la couardise de nos gouvernants quels qu’ils soient etc , m’être rendu compte que les véritables héros tels que le Colonel BELTRANE sont rares , que les attentats perdureront ……. la conclusion est sans appel.Il n’y a effectivement pas d’autre solution que la prise des armes par le peuple. L’Armée ( la vraie ) devra elle aussi prendre ses responsabilités. 5700 Généraux ( une 1/2 division , largement suffisant pour investir le parlement ) et aucun concensus, tous muets, ( terrible de devoir se taire en permanence ) . Des livres , toujours des livres ………d’accord mais après…….!!!…….. l’Islam mortifère doit être rejetée dans son entier .Je n’en veux pas dans MON Pays. Personnellement, je souhaiterai que cela se fasse de mon vivant. Nous sommes TOUS responsables de se qui arrive et je souhaiterai épargner à mes enfants le désastre annoncé. CATILINA Macron nous envoie dans le mûr. Demain j’irai à l’église ( j’y vais rarement ) afin de lui demander un coup de main….J’espère qu’il m’écoutera, LUI. 50 ans que çà dure cette histoire. ça ne peut plus durer.

        J'aime

        1. Vous êtes un des rares à m’avoir répondu .Je ne prétend pas avoir raison à « 100 % » , l’être humain est tout de même très faillible. Je ne doute pas de l’esprit d’ héroïsme du colonel Beltrame mais, Est-ce qu’il n’as pas par son geste répondu aux attentes du terroriste ? Je me pose la question . D’autant plus que « commémorations sur commémorations » , c’est toujours l’état qui redore son blason . Le pays as perdu toute sa substance , il n’a plus de « vision globale » claire et même si le monde médiatique tente de nous faire croire le contraire . []

          J'aime

          1. Comment écrire ceci « e ne doute pas de l’esprit d’ héroïsme du colonel Beltrame mais, Est-ce qu’il n’as pas par son geste répondu aux attentes du terroriste ? » Je reste abasourdie par cette phrase incroyable et malsaine.Je pense que pouvoir écrire cela est monstruex ! L’esprit de Vichy de 39 n’est donc toujours pas mort…

            J'aime

            1. Merci Daniel j’allais dire exactement cela car très choquée qu’un type puisse sortir pareil commentaire aussi pourri. Mais c’est un marxiste habitué de la chose comme son jumeau Negelman.

              J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.