Le Barnum de MacronFaussaire.


Le Monarc Macron, en chute totale de popularité, est en campagne aux frais de la Princesse, c’est-à-dire nous !


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Le Barnum de MacronFaussaire.

Par Nanouche

En situation d’échec sur toute la ligne, Le « Monarc » pensait qu’il suffirait de sa déambulation pour ‘renouer’ avec les Français, selfies et serrages de main, opportunisme et démagogie. Traduction : propagande électorale pour sa « popularité » moribonde et campagne pour les Européennes qui coûtent un pognon de dingue aux Français. Est-ce légal ? L’imposteur vit à crédit, au crédit de l’Autre. Le « Macron Tour », ripoliné « itinérance mémorielle et territoriale », c’est plus chic. Dans « itinérance » c’est errance que les Français entendent. Cela lui va bien ! Il ne s’inscrira jamais dans l’Histoire mais terminera dans les poubelles de l’histoire. Chemin des drames, il se prend la colère des Français en pleine figure à chacun de ses déplacements « vous n’êtes pas le bienvenu, monsieur Macron ici ». Cette fausse proximité avec l’électeur (à qui vendredi il a payé une « tournée »), et cette apologie de l’amateurisme sont effrayantes. « À la rencontre de nos ancêtres les poilus », mais il y a des histoires d’adultes qui ne sont pas pour un gamin issu du « Nouveau Monde » déculturé, qui fait semblant d’innover, et se plante ! Ne pas mettre l’accent sur la « victoire militaire » de 1918 selon Macreux1er. Voilà qui illustre assez bien « la vision contractuelle de la mémoire » qu’il possède ! Pourquoi vouloir récrire le passé au nom du présent ? Pourquoi vouloir faire disparaître les fractures anciennes ? La mémoire ne saurait être un miroir devant lequel il nous plaît de poser sous notre meilleur profil ; le passé ne peut servir à montrer ses pseudo-bonnes intentions de façon rétrospective. Mémoire, mon beau miroir… Quelle ignorance de la part de ces belles âmes macronistes! Et quel petit mépris ! Et l’hommage aux valeureux des autres bords honore ceux qui ont la culture, l’humilité et la civilité de le rendre. C’est ainsi que s’écrit l’Histoire et non en tant que Narcisse organisant un pseudo-‘Sommet pour la paix’ afin de monter sur scène et se faire le chantre du multilatéralisme. Chaque jour une polémique pour MacronFaussaire.

A tous nos lecteurs

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00


Et donc pour « renouer » avec les Français, il a donné des interviews dans « Le Courrier picard, La Voix du Nord et L’Union », Europe 1 et France3, ah, qu’est-ce qu’il cause le foireux, mais personne ne l’entendra, et pour cause, le président des riches qui a insulté cette France des campagnes qui lui est à présent hostile, pétrifiée dans ses souffrances, qu’il dédaigne avec tant d’arrogance et de suffisance en rajoute à l’exaspération générale en affirmant : « Je préfère la taxation du carburant à la taxation du travail », « j’assume parfaitement ». Il n’a pas compris que taxer le carburant c’était taxer le travail « en même temps » ! Nous ne savions pas que payer des taxes diminuait le taux de pollution ! Quelqu’un peut-il nous expliquer par quel miracle Jupiteux réussit ce tour de passe-passe ? Seulement 19% de ce qui est récolté au nom de l’escrologie va à la « transition énergétique », le reste sert à remplir les caisses de l’État ! Un jour après, « C’est moi le chef », a les pétoches, achète ponctuellement paix sociale, il pense faire un geste à la marge, qui calmera la colère des Français ? Alors qu’ils savent qu’il n’y aura pas d’arrêt à la hausse de la fiscalité du diesel. Ce qui est en cause n’est pas seulement la hausse des taxes sur le carburant, mais bien toutes les ponctions depuis son élection ET ses mensonges éhontés sur tous les sujets.
Macronéron : « Je comprends l’impatience, j’écoute la colère », mais il ne veut rien céder.
J’écoute la colère ? Écouter n’est pas entendre, ce n’est pas du tout la même chose ! S’il avait entendu la colère, il aurait agi différemment et non pas en se comportant comme un gamin capricieux en affirmant comme il le fait ; c’est moi qui détiens la vérité et il n’y a pas de raison que je change quoi que ce soit. D’ailleurs, pour quelle raison cherche-t-il, alors, à ‘déminer’ les situations qu’il provoque ? Les impatiences ? Lesquelles ? Les Français ne veulent pas de ses réformes qui n’apportent rien de positif, au contraire, elles appauvrissent et ne sont que régressions.
« Les mêmes qui râlent sur la hausse du carburant, réclament aussi qu’on lutte contre la pollution de l’air parce que leurs enfants souffrent de maladies ». Ceux qui râlent pour leurs enfants malades ? Mais, que c’est bas et moche… En perdition Macreux1er, prendre les enfants en otage pour une soi-disant prise de conscience, manipulation sentimentaliste, c’est laid comme lui. Quel cynisme, quelle malhonnêteté. Mais où va-t-on ? On touche le fond en matière de communication : j’assume, je dis après l’inverse de ce que j’ai assumé, je mens, je rétropédale… Je me vautre lourdement ! Le plein de colère. Après le matraquage fiscal, le matraquage médiatique avec cette attitude qui consiste à se poser toujours en donneurs de leçons, à considérer en toutes circonstances qu’il n’y a qu’une vérité – la sienne – et qu’il suffit de pointer un doigt accusateur – et souvent condescendant– sur tout ce qui ne lui plaît pas. Cette posture témoigne d’un souci de l’image et des apparences, pas d’une volonté de faire dans l’intérêt du pays et des Français ! Blocage le 17 novembre concernant les gilets jaune : « des gens qui n’ont pas beaucoup de projets pour le pays, si ce n’est de le mettre à l’arrêt ». Est-ce au Français lambda d’avoir un projet pour le pays ? Non ! En revanche s’il se met au même niveau que lui, dans ce cas-là nous lui disons, allez Manu casse’toi pour le bien de la France parce que cela va mal se finir ! C’est vrai que MacronFaussaire censé diriger le pays en déborde tellement, qu’il ne sait que taxer ! Quel était son « projééééé » ? Ah oui : « pensez printemps les amis… ». Que de mépris craché à la figure des citoyens qui osent clamer haut et fort, qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils se refusent à descendre encore d’un étage l’échelle sociale, alors même qu’ils sont soit au rez-de-chaussée, et pire encore dans un sous-sol de l’oubli. Sa politique fiscale, petit rappel c’était en 2014 : « La France ; c’est Cuba sans le soleil » : Sa ‘Saigneurie’ commentant les mesures de fiscalité prises par le premier gouvernement de ZAyrault ! Et aujourd’hui ? Et comme rien n’est suffisant en matière de destruction de la société, attention accrochez-vous : le lèche-babouches VEUT adapter la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État, dans le cadre du projet de régulation de l’islam. Belloubêêê : « « L’urgence, c’est de travailler sur un islam de France qui apporte de l’apaisement ». Pour commencer l’expression « islam de France » n’a aucun sens, aucunement le sens d’islam des lumières que lui prêtent cette ignorante qui s’improvise théologienne à ses heures perdues. C’est même tout le contraire. Islam EN France et pas DE, qu’ils se réforment eux-mêmes ces sinistres du gouvernement d’abord, ah zut, aucun neurone ! Un concordat islamique donc ! La cata : il prévoit de créer une « qualité cultuelle » obligeant les associations religieuses à se déclarer comme telles. Culturelle ? Les associations cultuelles pourraient recevoir des subventions publiques pour la « réparation » ou la « rénovation énergétique » des édifices religieux. Et les Églises alors ? Ce n’est pas à NOUS, à La France, à nous adapter à quoi que ce soit ! Ce n’est pas à la France à s’adapter aux communautés ni aux religions. Pour singer Macronéron, c’est un peu comme si, pour préparer le traité de Munich qui sera signé en 1938, la France, avait dit face à la montée du nazisme : « L’urgence, c’est de travailler sur un national-socialisme qui apporte de l’apaisement » … Macreux1er, c’est le genre de type qui dit ne pas voir la forêt à cause des arbres. Déconnecté du peuple, aveuglé par son égocentrisme, incapable de s’occuper sérieusement d’autre chose que de son propre reflet, perdu dans une mythomanie qui engendre arrogance et mépris envers tout ce qui ne correspond pas à ses délires. Le « Nouveau Monde », sans mémoire, sans culture, sans honneur, sans dignité en pleine « errance » qui continue de s’admirer, Narcisse ou le devoir de miroir !
A présent Mégalo1er veut sa petite Armée européenne… Aucune chance que cela voit le jour ! Pour tenir ce genre de propos, il faut vraiment qu’il lui manque une case, inquiétant : « On ne protègera pas les Européens si on ne décide pas d’avoir une vraie armée européenne. Face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu’elle pouvait être menaçante ( ?) on doit avoir une Europe qui se défend davantage seule, sans dépendre seulement des États-Unis et de manière plus souveraine ». Macronéron cite sans les nommer « des puissances autoritaires qui réémergent et se réarment aux confins de l’Europe ». Il appelle à « nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis d’Amérique ». S’armer face au péril russe ? Macreux1er aurait oublié le rôle de la Russie lors des conflits de 1918-1918 et de 1939-1945 ? Il ferait bien de relire quelques livres d’histoire le « nain intellectuel » qui s’improvise Historien ! Inouï, ce type est complètement dingue, quand on dit qu’il serait capable de nous déclarer une guerre ! L’Armée de Gaulois réfractaires à ses délires narcissiques de mégalomaniaque se mettra bien en marche afin de l’écraser… Dans les urnes !
Macreux1er pseudo-chef des Armées, n’a pas voulu faire de son « errance » une vraie commémoration jugée « trop militaire » et un 11 novembre sans «expression trop militaire», ni hommage aux Maréchaux (c’était le 22/10/2018) car pour l’Élysée, commémorer la victoire militaire comporte deux écueils : cela reviendrait à rendre hommage aux huit Maréchaux victorieux dont Pétain, héros de Verdun… et chef du gouvernement de Vichy… Et là le 07/11, il rend hommage à Pétain ! Gauchiste, il se Mitterrandise « en même temps », c’était prévu, puis polémique, puis rétropédalage puis se débattre dans ses mensonges encore une fois. Même si Pétain a été le grand vainqueur de Verdun, « en même temps » il restera comme celui qui en 40 a trahi la France. La rafle du Vel’D’Hiv.
Malgré le fait d’être sur tous les fronts, « le puceau de la pensée » ne comprendra jamais que tant que sa politique sera antisociale, que les efforts demandés n’apporteront aucun résultat tangible sur le chômage et la croissance et que ce ne sont que ces amis premiers de cordée qui en profitent, tous ses déplacements qui nous coûtent un pognon de dingue, ne serviront à rien, avec ses mensonges érigés en religion. Qui peut encore croire qu’il est un progressiste ? Ses insultes répétées, ses provocations grossières, ses initiatives ostensiblement débiles portent un message clair derrière cette fausse candeur faussement spontanée : « je suis votre chef, je fais ce que je veux, comme je veux, quand je veux et, pour commencer, je vous emmerde ». Après le je vous « emmerde » les fausses séances câlinothérapie « c’est un honneur madame de vous serrer la main ». Après avoir abusé de tous les symboles républicains pour se donner de la « grandeur », la réalité a vite pris le dessus ; l’irresponsabilité et le crétinisme n’arrivent plus à être masqués. En plus de sonner faux dès qu’il ouvre sa bouche, il sonne creux, d’où qu’on toque. Alors les médias macronlâtres, ce passage a été caché aux Français, dans les Ardennes le 7/11 : « mais vous êtes un escroc Monsieur Le Président ! ».
« L’Enlysée » qui pensait ne pas se confronter à la colère des Français en faisant campagne, pensant les embobiner à nouveau avec ses mensonges de charlatan à la poudre de perlimpinpin, c’est raté ! Voilà que cela ne se passe pas du tout comme il l’espérait. L’imposteur à postures ne fait plus illusion.
Pendant que Macronéron est en itinérance … La France est en désespérance !

Nanouche pic  Nanouche

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer
Dessin de couverture : CHEREAU pour URTIKAN

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 662 autres abonnés

Recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

11 commentaires

  1. Soyons justes, Nanouche, si macron n’avait pas une équipe d’hommes et de femmes occupant des postes régaliens non indépendants, de complices au sein de des parlementaires LaREM, FI et tutti quanti, des media mainstream et autres affidés il n’aurait pu rien faire. Quant à ses dérapages constants dans le geste et le verbe, c’est évidemment de son propre fait.

    À l’exemple de son maître, castagner n’est pas en reste en terme d’empathie. Aujourd’hui – et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres perles en sa défaveur – après le décès d’une Gilet Jaune en Haute-Savoie, il a déclaré que s’il déplorait, certes, la mort de cette personne tuée par une conductrice en colère, il n’en restait pas moins que cette manifestation en ces lieux n’avait pas été déclarée en préfecture…

    Si vous y voyez là cause à effet, dites-le moi ?…

    J'aime

  2. Et le déplacement du gouvernement à Charleville / Mézières pour y faire un conseil des Ministre complétement inutile et qui ne changera rien aux problèmes des Ardennes , ça coute combien la bonne bouffe à ces inutiles incompétents ? ? ?. C’est pas grave , c’est l’automobiliste qui paie ! ! ! ! ! ! ! ! CA SUFFIT MACRON ! ! ! !

    J'aime

  3. Divide et impera, divise et tu régneras ; divise, et tu deviendras riche ; divise, et tu tromperas les hommes, et tu éblouiras leur raison, et tu te moqueras de la justice.
    Cette stratégie politique date de l’empire romain, mais ce vieil adage se porte à merveille !
    Le privé contre la fonction publique, les retraités contre les actifs, hommes contre femmes, jeunes contre aînés… On stigmatise les chômeurs, les immigrés, les assistés, les « riens » qui coutent un pognon de dingue, les « gaulois réfractaires » hostiles aux réformes… et ce bourrage de crâne finit par rentrer dans le crâne de la plupart des citoyens !
    Et tant que le peuple sera conditionné, manipulé (stratégies de manipulation de masse) il n’y aura pas de révolution, malgré toutes les injustices qu’il subit et qui pourraient raisonnablement la justifier.
    Plus il y aura de gens dans la précarité, plus ils seront occupés à mener un combat quotidien pour survivre, moins ils auront le temps de penser et de fomenter une révolte…
    Tiens, il suffit de constater comment la journée du 17 novembre, annoncée initialement comme « pays mort » ou « journée zéro conso » pour protester contre la perte du pouvoir d’achat et le rejet des symboles du « grand capital » (banques, grandes surfaces, multinationales…) s’est transformé en « lutte contre la hausse des carburants »…
    Opposant ainsi les urbains (qui disposent de transports en commun) aux ruraux (mal desservis), les écolos aux climatosceptiques ou aux vilains pollueurs pauvres qui n’ont pas les moyens de changer de véhicule… à qui l’état conseille de se déplacer à vélo ou en trottinette électrique ! (Moyenne trajet travail = 24 km… et ce n’est qu’une moyenne !) Moi j’ai 2 chiens, j’en prend 2 de plus et je me déplace en traineau ?
    A côté de ça, les plus gros pollueurs, ceux qui roulent en ville à bord de leur 4X4 rutilant, eux ne sont pas à quelques centimes près…
    Donc voilà, la contestation se cristallise sur la hausse des carburants… C’est pas la faute à « bibi »… MDR !
    Bien sur ce n’est pas « le faussaire » qui fixe le prix du baril, mais les taxes sont bien proportionnelles ? Elles ne devaient pas servir à « réguler » les hausses ? On m’aurait menti ?
    Bref, au final, il y aura quelques miettes lancées au mougeons… qui seront contents de se voir à la TV (Hé, j’étais là !) et reprendront dès le lundi « le cours normal de leurs occupations »…
    Alors OUI, je serai solidaire, mais pas au point d’oublier que le carburant n’est pas l’UNIQUE revendication !!!
    Et si on parlait des rémunérations INDÉCENTES des « big boss », des privilégiés de la République, des cadeaux de milliards d’euros offerts aux grandes surfaces, de la suppression (pardon « réaménagement) de l’exit taxe et de l’ISF… Le SMIC pourrait aisément être augmenté et on pourrait presque rouler gratos !!!

    J'aime

    1. Vous avez tout à fait raison ! Confronter les français les uns envers les autres est leur « crédo » . Diviser pour régner à été utilisé maints fois par Niccolo Machiavelli (homme d’état écrivain 1469-1527 ,secrétaire de la chancellerie de Florence 1498-1512).
      -Suspect au pouvoir des Médicis ,après avoir été emprisonné, Machiavel consacre sa retraite à la rédaction d’ouvrages qui lui permettent de prendre position en faveur d’un gouvernement républicain et démocratique._
      -1512,il exprime sa philosophie dans « le prince » considérant que la politique est action et qu’a ce titre , elle entraine parfois l’usage de moyens que la « morale » réprouve._

      J'aime

      1. Nous sommes d’accord ! Hé tant que ça « marche » pourquoi s’en priver ! Hélas, il y en a encore un paquet qui n’ont pas la lumière à tous les étages ! On voit bien sur les réseaux sociaux que le niveau dépasse rarement celui des discussions de comptoir… et que l’alcool n’est pas le seul handicap !
        Ce qui est consternant (en France, mais pas que… ailleurs aussi !) c’est le culte du « chef » ou du « leader » ! Ce besoin impérieux de se rallier à un étendard, ce qui, à mon avis, s’apparente au fanatisme !
        Comme si cet être « suprême » allait, par magie, résoudre tous les problèmes, et à l’inverse, s’il échoue, il sera accusé de tous nos maux…
        Il suffit de voir l’engouement pour les présidentielles (et les municipales) alors que les autres élections ne suscitent qu’un intérêt très relatif ! Ce désintérêt de la politique (j’y comprends rien, on les paye pour ça, chèque en blanc, faites pour le mieux…) notre laxisme face aux agissements des élites (quand soi-même on n’est pas trop malheureux, on se moque bien que notre voisin roule en Ferrari !) ont abouti à la situation d’aujourd’hui : concentration du pouvoir au SEUL profit de l’oligarchie qui a tout gangréné !
        Pour revenir à des considérations plus immédiates, je suis furieuse de la « récupération » du mouvement du 17 ! La hausse des carburants (la CSG et tout ce qui touche directement de portefeuille) n’est qu’une infime partie de la partie émergée de iceberg !!!
        En plus, j’avoue que mon coté « écolo » aurait tendance, non pas à approuver ces hausses (étant en milieu rural, je suis aussi très impactée !) mais à estimer qu’il est URGENT de changer notre façon de vivre… (Je pourrais développer mais ça va faire trop long ! Et pis, il y a mon mari qui a bloqué le Capitaine Marleau à la TV… Ben oui, j’aime bien la ch’ti ! Personne n’est parfait…)
        Au plaisir !

        J'aime

  4. Ce que je constate dans tout ça , c’est qu’on entre dans une ère de « guerre » avec des « conflits larvés » .Les budgets défense des pays augmentent ,on veut réinstaurer un « service national » , on veut une « armée européenne » et qui va payer toutes ces lubies voulues par nos énarques ?Le peuple . (Enfin, ce qu’il en reste )_

    J'aime

  5. Si ça se trouve , cette amateurisme est voulue pour perturber le français qui ne comprend pas que pour qu’un système perdure , il faut diviser .Alors, celui-ci s’en prend à « plus petit que lui » , aux syndicats , à son voisin et pendant ce temps là, ils appliquent les réformes à la lettre car qui peut s’opposer de nos jours ? Le Front DE GAUCHE ET LE RN ont des casseroles et les médias « assujettis » veille au grain . _

    Aimé par 1 personne

  6. Extrait de la Une de « l’Aurore » daté du 12 novembre 1968 : « ÉMOUVANT DÉFILÉ DU CINQUANTENAIRE. Paris a acclamé d’un même cœur les uniformes des poilus et ceux de nos alliés. L’immense émotion populaire, au passage des uniformes de 14-18, a exprimé hier combien vivant demeure chez nous le souvenir des hommes en pantalon garance puis en bleu horizon, à qui la France dut de n’être pas conquise et vassalisée, et qui, au contraire, lui rendirent, avec l’Alsace et la Lorraine, son unité nationale… »
    Aujourd’hui, nous avons droit à la réécriture de l’Histoire par un gamin capricieux, soucieux de poser sous son meilleur profil – le gauche, naturellement. Et qui se réclame de l’héritage du grand vichyste que fut François Mitterrand.
    Le blocage du 17 novembre va mettre le pays « à l’arrêt » ? Et les taxes qui dissuadent tout le monde de circuler, alors ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.