Le mal français


2022 : Macron « Il ne pense qu’à cela. C’est son moteur. »

« Le mal français »

Par Maxime Tandonnet

« La présidentielle de 2022 ? Officiellement, Emmanuel Macron n’en parle « jamais », a assuré son ancien conseiller Ismaël Emelien, le 27 mars, sur BFM-TV. En coulisses, le chef de l’Etat a pourtant chargé ses troupes de bâtir une stratégie de financement sur le long terme, afin d’avoir les moyens nécessaires pour mener campagne le moment venu. « Le président ne le dira jamais en public. Mais il ne pense qu’à 2022. C’est son moteur, affirme l’un de ses conseillers. Toute la stratégie est focalisée sur cet objectif ultime. » Aussi bien sur le plan politique que financier [le Monde 09/04/19]
Cet extrait d’un article récent du Monde confirme ou démontre ce que chacun pressent.
La question n’est en aucun cas de critiquer ou de fustiger l’actuel occupant de l’Elysée à titre personnel.
Trop facile: son lynchage quotidien est aussi lamentable et stupide que l’idolâtrie autour de sa personne.
Le seul sujet qui compte est la désastreuse dérive de la politique française, sur plusieurs décennies, en autocratie délétère, vague et lointain reflet de souvenirs maudits qu’on espérait abolis à jamais.
Cette perversion est l’une (et seulement l’une) des causes, sur plusieurs décennies, du déclin de la France face à ses grands partenaires européens, en particulier Allemagne et Royaume-Uni: chômage massif, exclusion, ghettoïsation, violence quotidienne, pauvreté, affaiblissement de l’Etat dans la maîtrise de l’immigration et sa mission de protection des biens et des personnes, désindustrialisation, déficits publics et explosion de la dette publique, prélèvements obligatoires records.
« Il ne pense qu’à cela. C’est son moteur. »
Oui, la classe dirigeante ou influente française sacrifie le sens de l’intérêt général et de l’avenir collectif au destin personnel d’un individu.
Elle se fabrique une sorte de demi-dieu par l’élection présidentielle, sur la base d’un éblouissement collectif, anéantissant tout ce qui fait l’essence d’une démocratie, en particulier le débat d’idées et le choix d’un projet.
Puis elle s’extasie de la splendeur de ce dernier, se prosterne devant lui et prépare avidement sa réélection plutôt que de travailler au bien commun de la Nation sur le long terme. Il est inconcevable de bien présider, bien diriger un Etat, d’accomplir des choix d’intérêt général, tout en ayant l’esprit gangrené par l’obsession de la réélection. Le pays fait naufrage dans l’esbroufe, les impostures, les gesticulations, le grand-guignol médiatique permanent, tendu vers la seule réélection de l’idole nationale, plutôt que de se retrousser les manches et de se mettre à l’ouvrage.
Et tout cela dans un contexte d’abêtissement massif et volontaire, marqué par l’effondrement du niveau scolaire et intellectuel du pays, dont l’objectif est de tenter, à terme, de priver les Français de tout esprit critique face à cette lamentable comédie. Le but n’est en aucun cas d’accabler un homme personnellement, encore moins de remplacer un chefaillon par un (e) autre. Il devrait être avant tout de restaurer une démocratie française et une res publica (la chose publique) dignes de ce nom.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Du même auteur : Violente poussée de l’idiotie d’en haut

**************

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !
Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Par Observatoire du MENSONGE

Nous avons à plusieurs reprises critiqué Macron parce qu’il était en campagne et Alexandre Goldfarb a écrit un article très juste sur la campagne actuelle du Président depuis août 2018, qui délaisse sa fonction ce qui est scandaleux et du jamais vu en Vième République. L’article est à La stratégie Macron à lire en cliquant ICI.
Maxime Tandonnet est un fin connaisseur de la vie politique et son analyse est nette et précise sur ce sujet.

Pour nous suivre cliquer sur le lien ci-dessous :

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Nouveau : offrez vous le livre exclusif de Daniel Desurvire en téléchargement sur Amazon pour seulement 1,50 en cliquant sur l’image et soutenez ainsi Observatoire du MENSONGE

Le livre version papier c’est ICI au prix exceptionnel de 15,86 €  – 446 pages –

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Minute du MENSONGE #66
Jusqu’où ira la propagande ?

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

  L’opposition c’est ICI et nulle part ailleurs !!!

Publicités

3 commentaires

  1. Je trouve évident votre article mais ce qui m’effraie c’est de constater que les Français sont de plus en plus des veaux. Ils se comportent comme si tout allait bien et sont devenus de grands spécialistes de la repentance. C’est de plus en plus le nivellement par le bas qui prévaut dans ce pays.

    Aimé par 1 personne

  2. Comme disait ma grand-mère, il vaut mieux plaire que faire. Mais le paraître ne peut pas remplacer l’être. Le résultat restera le même in fine : il faut toujours tout payer, tôt ou tard.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.