Le sacrifice des agneaux


De naufrage en naufrage, la droite dite républicaine, l’ex-UMP devenue LR Les Républicains, n’a toujours rien appris.

Le sacrifice des agneaux

Par Alexandre Goldfarb

“Il faut faire le sacrifice de ses préférences mais pas celui de ses convictions.”
Cette citation de René Bazin illustre à merveille mon propos.
De naufrage en naufrage, la droite dite républicaine, l’ex-UMP devenue LR Les Républicains, n’a toujours rien appris.
Mais surtout elle n’écoute toujours pas.
La politique c’est l’affaire de tous, la vie de tous les jours et les préoccupations qui vont avec.
La politique c’est aussi une partition, une musique que l’électeur accepte d’entendre pour ensuite la choisir lors de son vote.
C’est simple quoi !
Il faut donc pour être bon en politique au moins faire croire que l’on sait écouter.
Aux Républicains, la certitude est qu’ils n’écoutent pas.
Choisir un Bellamy, inconnu en politique, pour dans une bataille difficile mener les candidats c’est choisir de perdre.
est-ce donc si difficile à comprendre pour les caciques des Républicains ?
Dès l’annonce des résultats, ils faisaient peine à voir et encore plus à entendre car visiblement ils n’ont toujours pas compris la réalité.
Je pense que face à une si lourde défaite, Les Républicains devraient en profiter pour faire leur grand ménage qu’ils se sont toujours refusés à faire depuis 2014 !
Pourtant ce n’est pas faute d’avoir été avertis et par leurs électeurs et par leurs piètres résultats.
La déroute des Républicains : je l’avais annoncée dès le candidat connu en disant que LR serait à coup sûr en dessous de 10 et juste avant les élections je le voyais vers les 8%.
Ce n’est pas une déception puisque c’était prévisible, je l’avais écrit clairement :
« très mauvais choix du candidat, pas de positions claires et nettes, refus d’écouter leurs électeurs une fois de plus, LR est devenu un petit parti de notables du passé et dépassés. »
Rien n’y a fait, ils sont restés sourds à tous les lanceurs d’alerte qui leur prédisaient ce naufrage.
Ils pourront se consoler en notant que Mélenchon est mal à son tour mais franchement ce ne sera pas une grosse consolation.
Le fait est que ne pas avoir de convictions claires et nettement affichées pour offrir aux électeurs une option à droite ne peut que faire descendre Les Républicains lors des élections.
Les dirigeants de Wauquiez à Pécresse en passant par Bertrand, Didier ou autres portent tous la seule responsabilité de ce naufrage électoral.
Ils se montrés incapables de faire face à la réalité.
ils n’ont jamais su choisir leur vrai camp et s’opposer sans détour à Macron.
Ils ont commis des erreurs répétées et lassantes de jugement ce qui ne pardonne pas en politique.
Ils se sont trompés d’ennemi ce qui est lamentable.
Pire ils n’ont plus d’avenir politique.
Les Républicains (LR, ex-UMP) arrivent seulement en 4ème position de cette élection européenne, c’est donc bien un désastre dont il faut parler.
La liste menée par François-Xavier Bellamy n’obtient que 8,48% soit 8 élus. C’est le plus mauvais résultat jamais réalisé par cette mouvance politique.
Les déclarations de son chef, Laurent Wauquiez, sont pitoyables et grotesques pour tenter d’expliquer ce désastre «Dans cette campagne (…), nous n’avons pas pu faire entendre notre voix», a déploré le président de LR, Laurent Wauquiez, en pointant du doigt «une lourde responsabilité d’Emmanuel Macron». «Il n’a pas été un rempart contre le Rassemblement national, il a été ce soir l’artisan de leur progression», selon lui, «en réduisant le débat européen à une croisade contre Marine Le Pen pleine d’arrière-pensées».
Gérard Larcher, Président du Sénat a été plus réaliste en déclarant que «Disons la vérité, c’est un échec».
La politique actuelle voulue par Wauquiez est perdante puisqu’une partie importante de l’électorat des Républicains a émigré chez Macron et que beaucoup vont rejoindre le Rassemblement National. A force de ne jamais prendre de positions suffisamment claires, de vouloir plaire aux médias, et de vouloir complaire à Macron, Wauquiez est en train de vider son parti.
C’est l’éternelle histoire du « Macron Dry » (en référence à la célèbre publicité des années 80, Canada Dry).
C’est l’échec prévisible et attendu des partis comme LaREM, LR ou LFI parce qu’ils ne correspondent pas aux attentes des Français. Ils sont déconnectés des réalités tout simplement et leurs discours après l’annonce des résultats le confirment bien.
Certes Wauquiez n’est pas tout seul à couler le bateau LR, il faut se rappeler de François Fillon, chef naufrageur en 2017, des Juppé, Raffarin, Bertrand, Pécresse, Estrosi et autres sans oublier les précurseurs Le Maire, Darmanin, Riester etc… tous ces spécialistes du retournement de veste ont largement contribué à ce naufrage…
La droite à force de lorgner vers la gauche est juste en train de se faire avaler par Macron qui comme le chasseur qu’il est a identifié sa proie. Une prof facile à ce qu’il semble.
En attendant Wauquiez emmène son parti à l’abattoir.
LR c’est le sacrifice des agneaux.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait ».

 « Macronland : l’autre pays du cauchemar. »

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

NB : Après coup Geoffroy Didier (LR) découvre que son candidat n’était pas bon… Pourquoi alors accepter d’être sur sa liste ? C’est vraiment trop facile ce genre de posture qui dessert complètement le politique et la politique…
Le sondage grandeur nature du Figaro qui en dit long sur le désintérêt des Français pour les partis traditionnels :

*  *  *  *  *

Articles à lire :
La stratégie Macron
« Macron : c’est retour au néant ».
Le Président-roi hostile à la France.
En attendant la Renaissance…
Progressisme contre populisme
Une défaite historique pour Macron
La stratégie de l’échec

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

*  *  *  *  *

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Nous soutenir

€5,00

♥ ♥ ♥Nouvelle♥ ♥ ♥

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Publicités

12 commentaires

  1. Gérard Larcher annonce qu’il va créer un rassemblement de droite et du centre pour devenir encore plus consensuel donc il n’a rien compris à ce qui se passe ! Il va découvrir mais trop tard que ce qui ne va plus c’est justement que cette droite n’est plus la droite. Décidément il faut changer les têtes à LR ou se retrouver sans élus à terme.

    J'aime

  2. LR est un parti de notables coupés des réalités et surtout qui n’assument rien, de peur des médias, et qui ne représentent pas la droite. Leur seule chance c’est de changer les chefs une fois pour toutes et de se positionner vraiment à droite sinon ils vont couler encore plus la prochaine fois quand les Français vont finir par trouver fréquentable le RN…

    J'aime

  3. Quand vous écoutez les déclarations des chefs républicains alors oui ils ne comprennent rien et ils n’apprennent rien donc ils vont continuer à couler et cela sera juste normal. Leurs électeurs ne se reconnaissent plus en LR et Wauquiez et soit ils sont chez Macron ou les Verts soit au RN.

    J'aime

  4. Alexandre votre article comme tous ceux que vous écrivez est bien réel, puissant et surtout sans langue de bois, vous le dites si bien, que je vous cite :
    « Je pense que face à une si lourde défaite, Les Républicains devraient en profiter pour faire leur grand ménage qu’ils se sont toujours refusés à faire depuis 2014 ! » (cinq ans de perdu)
    « Très mauvais choix du candidat, pas de positions claires et nettes, refus d’écouter leurs électeurs une fois de plus, LR est devenu un petit parti de notables du passé et dépassés. »
    Rien n’y a fait, ils sont restés sourds à tous les lanceurs d’alerte qui leur prédisaient ce naufrage. On peut leurs dire : LES OREILLES C’EST COMME LES PIEDS ҪA SE LAVENT…

    Aimé par 1 personne

  5. Ce n’est pas faute d’avoir essayé d’alerter la direction LR qu’il fallait changer de ligne directrice, encore qu’avec Wauquiez, il n’y avait plus de ligne du tout. Mais toute la direction des LR est coupable et n’a rien voulu entendre. Pourtant les adhésions ne se renouvellent plus, les adhérents sont critiques et rien n’y fait : ils sont dans leur tour d’ivoire tous !!! Là où on change ou on finit dans une cabine. Exemple concret : rien n’est préparé pour les municipales dans 10 mois et on n’aura plus une seule grande ville !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Wauquiez n’a même pas soutenu son candidat et aux LR le logiciel n’est pas le bon : ils n’ont toujours pas compris ce que veulent les gens. Il faut changer tout l’état-major au vu des derniers résultats.

    Aimé par 1 personne

  7. cela viens de loin, ,,Sarkozy nous a trahie ,ne pas respecter un référendum ,et ensuite tout s » est enchainer ,a l » intérieur on s »entretue ,les traites rejoigne Macron ,spectacle lamentable qui se paye dans les urnes ,et qui profite au RN ,,,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.