La vérité des intentions est dans les mots


« La devise progressiste c’est : on rase gratis et sans lotion apaisante. »  Alexandre Goldfarb

La vérité des intentions est dans les mots

Par Alexandre Goldfarb

À croire les propos véhiculés par les responsables politiques et repris à la lettre par les médias, les pays qui sont démocratiques et qui se portent bien, ce sont les pays dotés d’un gouvernement « progressiste ». Exemple concret : la France d’aujourd’hui gouvernée par Macron, chantre du progressisme et de la France scindée en deux !
Les pays qui se portent mal, ils ont des gouvernements « populistes ». Exemple concret : l’Angleterre avec Boris Johnson, qui souhaite quitter l’Europe, ce qui est un crime d’État.
Curieusement chez ces derniers le chômage baisse significativement, l’économie est ascendante et l’insécurité recule : l’enfer quoi ! Chez nous, c’est le contraire. Heureusement, en France la propagande est en plein essor. À peine avons-nous enterré un « grand débat national » qui n’aura abouti à rien de concret sauf à occuper les médias par Macron, que celui-ci nous en propose un autre du même acabit. Un nouveau soi disant grand débat (Sans rire, à ce propos le dictionnaire devrait revoir la définition de ce mot) pour réformer ou réduire à la portion congrue les retraites. La question qui se pose : jusqu’où ce gouvernement pourra-t-il enfumer (je reste poli) les Français ? La politique du hochet. Pour masquer ses nombreuses affaires, la gauche pratique la politique du hochet qu’elle agite sous les yeux ébahis des Français. Alors, elle punit sévèrement Balkany, elle pourchasse Sarkozy, tous deux livrés à la vindicte populaire. Personne ne s’en étonne… Pendant ce temps-là, Benalla, Urvoas, Ferrand et tous les autres ne sont nullement inquiétés. Drôle de temps, drôle de justice politique et surtout politisée. L’expression « c’est l’hôpital qui se moque de la charité » est ouvertement le reflet de la politique bananière actuelle, constante et arrogante. La France est en plein de déni et connaît une propagande quotidienne, une propagande d’État, remarquablement relayée par des médias serviles qui font tout sauf leur travail de base c’est-à-dire informer. Désormais, les médias déforment… La gauche aime crier au loup et agiter le hochet pour masquer la réalité.

A propos du soi disant réveil de Macron face à l’islamisme : qui peut y croire ? Il ne propose rien de concret, pire il fuit la réalité du problème. Pourtant il s’agit d’un choix simple, Monsieur Le Président. Soit continuer dans la démagogie, inspirée par le dogme socialiste et marxiste, garder la dialectique actuelle et là la France sombrera à coup sûr. Soit se réveiller et appliquer les lois existantes et la France survivra. Dans ce cas il faut évidemment arrêter de se voiler la face notamment face au voile…

« On ne peut que le constater : en politique, la doctrine fait des ravages dans tous les cerveaux,  dans un monde occidental en plein déclin. »

En France, on peut que faire un constat d’incapacité politique à agir. Car le principe de la gauche et de ses alliés, c’est de pratiquer l’amalgame à outrance. C’est l’utilisation dite de la « loi de Godwin ». La loi de Godwin est une règle empirique énoncée en 1990 par Mike Godwin, d’abord relative au réseau Usenet, puis étendue à l’Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. » Cela s’est amplement vérifié depuis que cette loi a été énoncée, il y a une trentaine d’années. C’est lamentable de constater que cela fonctionne toujours aussi bien.

« La devise progressiste c’est : on rase gratis et sans lotion apaisante. »  Alexandre Goldfarb

La différence

Face au catastrophisme ambiant et imposé par la caste médiatico-politique, il est urgent que les Français réagissent enfin. Eux qui croyaient que Macron allait révolutionner la politique auraient dû comprendre qu’il revenait à la pire des politiques, celle d’autrefois qui était faite de combinaisons, de copinage, de magouilles, de laxisme et surtout d’illusions. Dans ce domaine de l’illusion, le Président Macron est sans contestation possible un orfèvre en la matière, un grand maître, capable de capter un auditoire des heures pour ne rien dire, capable de faire croire qu’il agit alors que rien ne se passe. Ce Président est théâtral, méprisant, narcissique, qui finira bien par faire « pschitt » (le fameux mot de Jacques Chirac à une journaliste sur les affaires le concernant). Certes, Macron fait croire qu’il réforme, mais quand on dresse le bilan de ses deux premières années à l’Élysée, on ne trouve rien de constructif. Les Français sont victimes d’une illusion d’optique, parce que Macron gesticule, accapare les médias et accumule les phrases creuses. Cela ne doit pas continuer. Il en va de l’avenir de la France. Sarkozy a donné de l’espoir, mais il n’a pas su transformer sa parole en acte. En définitive il a été « mou », contrairement à ce qu’ont prétendu les médias et la gauche. Hollande a commencé à détruire la société. Il a été un mauvais président ! Macron, lui, est dangereux car il feint de ne pas voir la réalité et ainsi il sera le fossoyeur de la France. La vérité des intentions est dans les mots. Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

« Ce n’est pas en fuyant que les Français se sauveront. »

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Dessin de couverture par Mutio pour Urtikan

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

http://www.youtube.com/watch?v=lDWJIwJf-7s   Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI ↓   ↓   ↓   Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

*** Vous pouvez acquérir le nouveau livre de Daniel Desurvire (en EBOOK ou broché) uniquement sur AMAZON en cliquant sur l’image

Livre

Ebook

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

«Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité». Alexandre Goldfarb

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

19 commentaires

  1. Quel plaisir de lire ce genre d’article : cela prouve qu’il existe encore des gens qui pensent et réalisent ce que la France subit avec ces incapables du gouvernement et ces médias à la noix.

    J'aime

  2. Personnellement, je ne supporte plus Macron, Philippe et leur clique d’incapables. La France vaut mieux que ce ramassis de pédants et de méprisants. Donc je ne regarde plus la télévision pour m’informer mais je vais sur des sites comme le votre. C’est quand même mieux et plus réaliste. Et surtout comme vous, je m’oppose à cette clique.

    J'aime

  3. Je partage votre article sans aucune réserve et surtout cette phrase : « A propos du soi disant réveil de Macron face à l’islamisme : qui peut y croire ? Il ne propose rien de concret, pire il fuit la réalité du problème. »

    J'aime

    1. Vous avez malheureusement raison. Les jeunes qui ont un objectif de faire carrière, commencent par obtenir un diplôme de niveau licence en France. Par la suite, attirés par l’anglais (à noter que pour entrer dans une école d’ingénieur en France, il est nécessaire d’avoir une connaissance « suffisante » de l’anglais)… Ils vont parfaire leurs connaissances à l’extérieur du pays, en s’inscrivant à des cours de maîtrise (l’horrible mot « master » utilisé en anglais) souvent subventionnés par l’État et, dans certains cas, de doctorat. Leurs intentions sont, la plupart du temps, de se trouver un horrible « job », pour ne pas dire un travail, ou un poste dans des pays comme les USA, le Canada (principalement l’Ontario et la Colombie Britannique), l’Australie, l’allemagne… Ou ailleurs s’ils trouvent à leur goût. Ceci signifie donc, que ces jeunes instruits, sont des cerveaux qui aident des pays étrangers à devenir plus compétitifs que la France… Financé par la France!

      J'aime

      1. Cela signifie surtout qu’ils préfèrent quitter la France actuelle et je les comprends, si j’avais leur âge je serais aussi partie.

        J'aime

  4. Heureusement qu’il existe des sites comme le vôtre pour rétablir les faits. Macron et Philippe sont deux prétentieux insupportables. Malheureusement, ils risquent fort de rester longtemps pour pouvoir détruire notre société.

    J'aime

  5. La dialectique est toujours la même : on vilipende l’autre, on l’accuse de ceci ou cela et c’est assez pour le discréditer devant des veaux toujours plus soumlis. C’est le retour de l’URSS stalinienne.

    J'aime

  6. Très belle votre citation « on rase gratis… » et en plus on nous tond complétement mais tant que des gens soutiennent ce gouvernement dramatique, la France ne se relèvera plus.

    J'aime

  7. Vous avez trouvé la devise qui correspond le mieux à ce gouvernement d’incapables : « La devise progressiste c’est : on rase gratis et sans lotion apaisante. » Merci pour cet article et superbe dessin de couverture qui résume la politique française depuis presque 50 ans.

    J'aime

  8. très bon article. Vous posez la question du jour : « A propos du soi disant réveil de Macron face à l’islamisme : qui peut y croire ? » La réponse est PERSONNE !!!

    J'aime

  9. Éclatante démonstration que le danger n’est pas celui que l’on nous ert à tous bouts de champ mais bien ce progressisme sournois qui a laissé proliférer voyous, insécurité et attentats.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.