Le retraité ? Un cochon de payant !


Très bon résumé de la situation des retraites ! Ou de ce qu’il en restera…

Pour aider le site à poursuivre, n’hésitez pas à un faire un don (de 2 € à 10 €). Merci d’avance ! C’est simple et sécurisé : cliquez sur la case PAYPAL du montant choisi.

Nous soutenir

€2,00

Nous soutenir

€5,00

Nous soutenir

€10,00

 

Le retraité ? Un cochon de payant !

Par Jeanne Dumoulin d’Arc

De 1956 à nos jours c’est 62 ans d’imagination fiscale…. et de mensonges
Voici l’histoire de Madame Y, une retraitée. Cette histoire en dit long sur la politique et le laxisme qui l’entoure.
Oui ! Une simple retraitée qui a travaillé toute sa vie pour finir par devenir une sorte de mendiante face à un système qui broit les petits vieux.
Je suis née en 1927 et je vous le dis tout net : à force de tirer sur l’élastique, la corde va péter !
En 1956, quand Guy Mollet a instauré la vignette pour « fournir un revenu minimum à toutes les personnes âgées de 65 ans et plus », bon… moi j’avais à peine 30 ans et j’étais très fière de pouvoir venir en aide aux anciens.
En plus, Paul Ramadier, le ministre des Affaires économiques, avait affirmé que ça serait une taxe temporaire….
Bah, il a duré quarante-quatre ans le temporaire !
Pendant quarante-quatre ans j’ai payé cette vignette ! Alors merci !
Surtout que les anciens n’en ont presque jamais vu la couleur, vu qu’au bout de trois ans, le Premier ministre, Michel Debré, a annoncé que le produit de la vignette serait finalement « acquis au budget de l’État… », qui le reverserait au Fonds national de solidarité. Enfin, en partie… Enfin, en petite partie…
Que les vieux se fassent dépouiller comme ça, ça a fait du foin, pendant toutes ces années. Mais ça n’a jamais rien changé. Ensuite en 1991 , quand ils ont créé la CSG, la contribution sociale généralisée pour financer la branche famille, en remplacement des cotisations patronales d’allocations familiales, bon… sans râler, j’ai payé ! Surtout que ça ne devait durer que cinq ans.
« Une contribution transitoire » qu’ils disaient… et puis 1,1 %, c’était supportable…
Seulement vingt-sept ans plus tard, elle transite toujours la CSG ! Et elle a grimpé à 9,2 % pour les salariés et 8,3 % pour les retraités.
Par étapes, bien sûr, c’est moins voyant. En 1993, elle est passée de 1,1 à 2,4 %. Pour alimenter en plus le Fonds de solidarité vieillesse. Y’avait pas déjà la vignette pour ça ? Chuuuuut, arrêtez d’être insolents ! En 1997, elle augmente encore pour financer, en plus, la branche maladie : on en est à 3,4 %. En 1998, toujours pour la branche maladie, elle passe à 7,5 %, etc., etc…
Bref, la protection sociale ne s’est pas redressée, et ce qui devait être temporaire est devenu… un impôt de plus. Ah bah oui ! La CSG, ça rapporte plus que l’impôt sur le revenu aujourd’hui.
Si on vous demande combien vous payez d’impôts par an, vous savez le dire.
Mais si on vous demande combien vous payez de CSG, vous savez ?
Chez moi on disait : « C’est tout un art de plumer l’oie sans la faire crier.»
Alors qu’il y aurait de quoi hurler.
Et puis en 1996, rebelote avec la CRDS, la « contribution à la réduction de la dette sociale ». J’ai payé. (Mais j’avoue, j’ai râlé.) À cette époque, les déficits sociaux s’élevaient à un montant estimé entre 30 et 38 milliards d’euros.
Oui, parce que nous, si on se trompe de dix euros dans notre déclaration de revenus, on risque une amende, mais eux, un flou de 8 milliards, ils ont le droit…
Toujours est-il qu’ils avaient tout bien calculé : en treize ans, tout serait remboursé.
La CRDS devait disparaître le 31 janvier 2009.
Mais voilà-t’y pas qu’en septembre 1997 , le gouvernement Jospin annonce 13 milliards d’euros supplémentaires de dettes, qui correspondaient aux déficits sociaux non financés des années 1996 à 1998.
Alors, ils ont tout bien recalculé, finalement pour tout éponger il fallait prolonger…jusqu’au 31 janvier 2014.
Mais voilà-t’y pas qu’en 2004, le plan de redressement de la Sécurité sociale concocté par Philippe Douste-Blazy annonce 50 milliards d’euros supplémentaires de dette à rembourser. Alors, ils ont tout bien re-recalculé… et ils ont vu que finalement, la Trinité était la meilleure date pour arrêter la CRDS.
Donc, on la paye toujours…
Et puis, en 2004 , Raffarin a inventé la « journée de solidarité », vouée à « l’autonomie des personnes âgées ». Moi, ça va, j’étais déjà à la retraite, mais vous, vous avez travaillé… sans être payés !
Et en 2013 , une nouvelle taxe pour les retraités.
CASA, ça s’appelle.
C’est la « contribution additionnelle de solidarité à l’autonomie », 0,3 % sur les retraites, pensions d’invalidité, allocations de préretraite.
C’est-à-dire qu’ils font payer les vieux pour que les vieux soient autonomes !
C’est pas du bon foutage de gueule, ça ?
Et on continue.
En 2013 , toujours, M. Jean-Marc Ayrault nous gèle les retraites complémentaires… Et comme ça ne s’arrête jamais, maintenant, parce que j’ai 1 247 euros de revenu fiscal par mois, j’ai une augmentation monstrueuse de la CSG : 25 % d’augmentation !
Ah ben oui, on nous a dit 1,7 % , mais c’est pas 1,7 % de ce qu’on payait, c’est le taux qui augmente de 1,7 % !
Bref, nous les vieux, on est passés de 6,6 % à 8,3 % de CSG , ça nous fait 25 % dans les dents qui nous restent.
Et maintenant, la cerise sur le pompon : on nous annonce que nos retraites vont être revalorisées de 0,3 %.
Cinq fois moins que l’augmentation dont on aurait dû bénéficier si le code de la Sécurité sociale avait été simplement respecté, puisqu’il prévoit que les pensions soient revalorisées du montant de l’inflation moyenne sur l’année pour éviter toute dégradation du niveau de vie.
Et l’inflation prévue d’après l’Insee est de 1,6 %.
Et Bruno Le Maire ose dire sur RTL : « Mais ils ne seront pas perdants, leur pension de retraite continuera à être revalorisée. » Il croit qu’on est tous gâteux ou quoi ?
Je n’ai que mon certificat d’études, mais y’a pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre qu’une hausse de 0,3 % des pensions, quand les prix augmentent de 1,6 %, revient à une baisse du pouvoir d’achat.
D’après le baromètre de l’institut Elabe, publié le 6 septembre, 72 % des retraités déclarent ne pas avoir confiance dans le chef de l’État, alors qu’ils étaient 44 % en janvier et 35 % lors de son élection. On se demande vraiment pourquoi…
Un type qui pour se faire élire déclarait chez Jean-Jacques Bourdin en décembre 2016 :
« L’engagement que je prends ici devant vous, c’est que, avec moi, toutes les petites retraites auront leur pouvoir d’achat protégé. » Et sur RMC encore, en février 2017 : « Je ne veux pas, moi, faire d’économies sur le dos ni des retraités, ni de celles et ceux qui sont à quelques années d’aller à la retraite. » Et au 20 heures de France 2 en mars 2017 : « Je ne touche pas à la retraite de celles et ceux qui sont aujourd’hui retraités. Leur retraite sera préservée. Il n’y aura pas de perte de pouvoir d’achat, c’est essentiel ! »
Alors je pose la question : 72 % qui n’ont pas confiance, comment est-ce possible ? Comment peut-il se trouver encore 28 % de retraités qui lui fassent confiance ? …
Toute ma vie, j’ai payé pour aider les vieux et maintenant que je suis vieille, il faut que je paye pour aider les jeunes ?

Jeanne Moulin d’Arc

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jeanne Moulin d’Arc pour Observatoire du MENSONGE

N’oubliez pas que la retraite est le résultat de toute une vie de travail et de cotisations pour l’obtenir : toucher aux retraites est une honte et un scandale.

Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI ↓   ↓   ↓   Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

*** Vous pouvez acquérir le nouveau livre de Daniel Desurvire (en EBOOK ou broché) uniquement sur AMAZON en cliquant sur l’image

Livre↘️

↖️Ebook

 

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

«Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité». Alexandre Goldfarb

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

29 commentaires

  1. Très bon article où vous écrivez à juste titre que la retraite est le fruit du travail. On travaille toute une vie pour y avoir droit et il est anormal que des gouvernements, qui gèrent mal le pays, puissent ponctionner quand ils le souhaitent les retraites. C’est du vol !

    J'aime

  2. Français réveillez-vous ! Macron est en train de dépecer la France : il vend les fleurons de l’industrie, spolie les retraites, laisse l’islamisme se développer et l’insécurité est partout.

    Aimé par 1 personne

  3. Osons la question qui tue… Macron refait son show, après celui du Grand débat national qui n’aura servi à rien sauf à faire son show, et combien cela coûte ? L’autre jour, j’ai vu passer son cortège, sa cour plutôt, et des cars de supporters suivent le cortège. Les médias sont étrangement silencieux sur ce point important. Des millions partent en tournée du roi Macron, ou plutôt en fumée.

    Aimé par 2 personnes

  4. Rappelez-vous qui a voté pour Macron et votera encore pour lui en 2002 : les retraités en majorités. j’en déduis qu’ils sont sado-masochistes.

    J'aime

    1. Je confirme, autour de moi « les vieux » votent presque tous pour Macron. Pourquoi ? parce qu’il est jeune, dynamique et qu’il faut lui donner une chance. Sauf que tout le monde va payer au final et les retraités sont en première ligne.

      J'aime

  5. Premier point : merci à l’Observatoire du mensonge pour ce magnifique article.
    Second point : Macron dit que la retraite minimale ne sera pas au-dessous de 1000 euros. Déjà c’est un gros mensonge car beaucoup de retraités vivent avec moins de mille euros et ensuite que vaudront mille euros dans 20 ans et plus ? C’est vraiment se moquer des gens, le pire c’est que cela fonctionne finalement face à une opposition nulle de cher nul.

    J'aime

  6. Les médias disent, concernant la réforme des retraites : « Macron tente de rassurer »… Il va dépecer les retraités en les rassurant ?

    J'aime

  7. François Hollande avait organisé un séminaire pour prévoir ce qu’il faudrait faire en 2025… Macron est plus rusé encore puisque sa réforme des retraites devrait être applicable dans plus de 20 ans… Avec les socialistes, on nage en pleine tourmente et dans l’irréel, mais vous verrez que Macron sera « royalement » réélu en 2022 parce que des veaux restent des veaux.

    J'aime

    1. La mascarade se poursuit avec la gauche au pouvoir et les Français soumis et anesthésiés acceptent tout sans rechigner. Et Mademoiselle NINI vous avez raison de qualifier les Français de veaux.

      J'aime

  8. La gauche dogmatique, prétentieuse et sectaire a tué le pays quand Mitterrand a abaissé la retraite à l’âge de 60 ans. Cette erreur magistrale fait que la France est derrière en économie et cette réforme stupide a ruiné le pays. Macron va achever en bon socialiste qu’il est cette œuvre néfaste initiée par Mitterrand.

    J'aime

    1. Ce sont toujours les mêmes qui trinquent mais comme la plupart ne votent même pas alors cela continue. !!! C’est de la jalousie pure et simple et un retour au communisme. Mais comme certains font croire que Macron serait à droite…Soit ils sont sourds soit ils ne lisent pas.

      J'aime

  9. La seule chose dans cette réforme des retraites qui est sûre, c’est que les ministres, sous ministres, quarts de ministres et les députés, les sénateurs ne seront pas touchés. Ils garderont leurs énormes avantages pendant que des retraités deviendront des mendiants!

    J'aime

  10. Ne vous trompez pas : la réforme de Macron des retraites n’est pas une réforme mais le saccage, un de plus, d’un pilier de notre société et comme écrit dans cet excellent article : « N’oubliez pas que la retraite est le résultat de toute une vie de travail et de cotisations pour l’obtenir : toucher aux retraites est une honte et un scandale. »

    J'aime

  11. Pourquoi devrions-nous toujours payer pour les erreurs et les fautes des politiciens ? Le peuple a tout intérêt à se reprendre et à faire cesser cela.

    J'aime

  12. Ce gouvernement va directement dans le mur !!! JIl va voler les retraités pour payer sa politique débile.
    Pendant ce temps la pauvreté ne cesse d’augmenter en France et le roi Macron voyage à grands frais… C’est indécent.

    J'aime

    1. Et ce qui est de plus en plus alarmant, c’est que cette situation entraîne les islamistes à exploiter cette situation. Pendant que le Peuple de France souffre, il se concentre sur lui-même. De ce fait, il néglige de voir et de traiter l’invasion grandissante de l’Islam, commandité par le gouvernement.

      J'aime

  13. Pour ceux qui ont de la mémoire, Macron est en train de pondre une réforme pour, je devrais dire contre, les retraites qui s’apparente à celle de Vichy, de sinistre mémoire. Macron est un danger pour TOUS les Français.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.