Où commence l’inacceptable?


il est des comportements qui sont par définition impardonnables, inacceptables dans toute tragédie collective…

Où commence l’inacceptable ?

Par Maxime Tandonnet

« Et que feriez vous à leur place? » Bonne question. Gouverner dans l’apocalypse est de toute évidence une épreuve terrible. Qui voudrait être à leur place aujourd’hui?

Les dirigeants politiques à la tête du pays, depuis des années, sont avant tout des artistes de la  communication. Ils ne sont, pour l’essentiel, ni des visionnaires, sensible à la tragédie de l’histoire et son caractère imprévisible, capables d’anticiper sur l’événement, ni des hommes d’action, susceptibles de faire des choix cruciaux et de décider. Ce sont de brillants acteurs médiatisés, des séducteurs, des virtuoses dans l’art des illusions et des chimères. Tel est le fruit du déclin de l’instruction et de la médiatisation à outrance de la vie publique.

L’absence d’anticipation, les erreurs d’appréciation et les volte-face, font partie des aléas de la vie gouvernementale. Ils relèvent de la responsabilité politique, et non de la responsabilité pénale. En cette période d’anéantissement de la démocratie parlementaire, il incombera au peuple (s’il en est capable) d’en tirer les conclusions le moment venu.

En revanche, par delà les vicissitudes et les errements d’une gouvernance de crise, il est des comportements qui sont par définition impardonnables, inacceptables dans toute tragédie collective et qui eux, ne relèvent pas de l’erreur ni de la responsabilité politique, mais de la faute morale. Voici des bornes qui ne devraient jamais être franchies:

  • Rejeter les torts de l’imprévision et de carences sur les autres, sur les prédécesseurs ou les conseilleurs, réels ou supposés, c’est-à-dire se défausser de ses propres responsabilités;
  • Se moquer du monde, des millions de personnes plongés dans le malheur, en se livrant, dans pareilles circonstances, à toute forme de communication narcissique ;
  • La mauvaise foi, l’entêtement, l’incapacité à accepter la critique et à reconnaître ses torts même les plus évidents;
  • Profiter du chaos et du désarroi pour imposer des mesures non strictement nécessaires et touchant aux libertés, à la démocratie ou aux droits sociaux de la nation;
  • Etre affleuré par l’idée même de mettre à profit la tragédie d’une nation dans un objectif personnel de conquête ou de conservation du pouvoir.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

  Nous avons besoin de votre soutien !
Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don
– voir ci dessous –

Même modeste, à partir d’un Euro, votre don ne peut que nous aider.
Merci ! Alexandre Goldfarb

5 commentaires

  1. Persistance de la mémoire 1

    « C’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. » Montesquieu – Du pouvoir.

    Persistance de la mémoire 2 : Rappel

    « Des tireurs de ficelles aux sociétés plus au moins secrètes, des organisations de parti aux comités, tous ont une action sournoise d’accaparement des institutions et d’emprise sur les fonctionnaires ; ils choisissent les candidats, font les élections, domestiquent et corrompent les élus pour aboutir à ce que le monde de l’argent et le monde de la politique tendent, de plus en plus, à ne faire qu’un. » André Tardieu, Ancien président du Conseil,1936.

    Persistance de la mémoire 3

    « La politique ne consiste pas à faire taire les problèmes, mais à faire taire ceux qui les posent. »
    « Quand vous êtes embêtés, embrouillez tout. »
    « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout. » Henri Queuille, membre du parti radical-socialiste, plusieurs fois ministre sous la Troisième République française. Un bel exemple de politicard qui a fait des émules…

    En premier et essentiellement, ce genre de chenilles républicaines ne fondent leur cause que sur leurs intérêts personnels. Ils cherchent le pouvoir, non pas pour aider honnêtement leurs semblables, mais pour les dominer et en tirer, seul, ou en colonies, des avantages et/ou des profits.

    J'aime

  2. M. TANDONNET, vous écrivez: « Rejeter les torts de l’imprévision et de carences sur les autres, sur les prédécesseurs ou les conseilleurs, réels ou supposés, c’est-à-dire se défausser de ses propres responsabilités »;.C’est l’attitude de l’enfant, pris la main dans le sac qui dit: « c’est pas moi… ce sont eux… là-bas ».

    J'aime

  3. Merci M. Tandonnet pour cet article très réaliste.
    Quand l’épidémie sera terminée, nous aurons enfin des masques et du matériel commandés à la Chine, dont beaucoup seront défectueux. Dans sa logique actuelle, que fera ce gouvernement ? Il cherchera à s’en débarrasser…
    Le cycle infernal sera maintenu et ils osent dire qu’ils gouvernent !!!

    J'aime

  4. Merci mille et une fois M. TANDONNET pour la qualité de votre article et la vision exprimée qui est la Connaissance même.
    Nous avons côtoyé les mêmes espaces ministériels républicains, pour ma part, depuis 1966, nous connaissons bien les « politiques », par notre vécu et des expériences toutes intransmissibles. Toutefois, nous avons un point commun que nous partageons, mais pour combien de temps encore?
    Nous aimons la France, je doute que nos dirigeants l’aime comme Nous l’aimons.
    Notre cher Pays souffre d’être géré par des incompétents notoires, de mauvaise foi, arrogants, suffisants, inféodés à un système mondial qui n’est pas clair. Nous avons qu’ils se réjouissent d’être au pouvoir laissant planer sur la France une atmosphère anxiogène qui a divisé dangereusement toutes les classes sociales sont en danger de mort..
    Nous vivons, depuis l’arrivée d’un amateur au pouvoir: une période pré-révolutionnaire qui aboutira inéluctablement à la « Grande explication »., que j’ai développée, dès 1991, auprès de Hautes Personnalités , néanmoins, comme d’habitude, la réponse a été la suivante, je cite:  » Nous ne pouvons pas transmettre, cela ne leur plaira pas , là haut ! »
    Quelle dictature « douce » nous interdit de dire la vérité au Peuple ? La France a connu sept révolutions, seize changements de régime, moult insurrections, et manifestations en tous genres. Cela

    J'aime

    1. Merci Monsieur Tandonnet, et vous même Monsieur, je partage votre désillusion , comme celle de nombreux citoyens; Néanmoins vous avez l’expérience de ces sphères, essayez alors de dire, car voyez vous nous avons à faire à une telle manipulation, à de tels manipulateurs que je crains, nous l’avons vu dans les deniers sondages, que ce gouvernement arrive encore à tromper, lui comme les précédents ! les citoyens ne savent pas , votent avec leur affect au lieu de la raison, n’apprennent pas , ne vois pas ..il y a de nombreuses vidéos qui nous préviennent, mais des citoyens , et pas des moindres, ne réalisent toujours pas, ce formidable égo qui nous est venu de cet homme inconnu, un peu trop jeune, hissé à une place « usurpée » avec l’aide des médias ! Après il ne fallait pas se laisser compter !! Oui nous avons eu aussi F.Hollande qui a détricoté ce qu’avait fait Sarkozy, ça ne c’était jamais fait, il l’ fait !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.