Le gouvernement selon Ubu.


« Nous sommes en guerre » clamait Macronéron, sauf que « la première victime de la guerre, c’est la vérité » disait Kipling !

Le gouvernement selon Ubu

Par Nanouche

« Nous sommes en guerre » clamait Macronéron, sauf que « la première victime de la guerre, c’est la vérité » disait Kipling !
Nous sommes en guerre, mais toujours sans… Armes !
Pour preuve, l’État a dernièrement réquisitionné des masques commandés par la région Bourgogne-Franche-Comté et celle des Bouches-du-Rhône pour les donner à la région Grand-Est alors que ces commandes étaient destinées aux Ehpad et services de soins à domicile…. Et la gouvernance de la com’ annonce par la voix de Le Drian que deux milliards de masques commandés à la Chine seront livrés d’ici fin…. Juin… 

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

« Les Masques, vous allez les tricoteeeeer, parce que c’est mon projeeeeeeeeeeeeeet ! ». Mensonges d’Etat ; « La France est prête, blablabla, nous avons un stock de masques, blablabla… ». Volte-face du gouvernement qui « en même temps » s’en défend. En à peine un mois, la gouvernance de la com’ est passée de : « les masques ne sont pas nécessaire et même dangereux pour le grand public » à « le port généralisé du masque est conseillé, il va sans doute devenir obligatoire ». Et quand des maires prennent des arrêtés pour le port obligatoire du masque dans leur ville afin de protéger la population, que fait Castakéké ? Il les fait interdire par les préfets « au nom de l’équité sociale » devinez pourquoi ! Difficile de rester crédible avec des messages aussi contradictoires. Rarement on a entendu une telle cacophonie. Rarement une telle incompétence a été atteinte à tous les niveaux. Mentir sur l’efficacité des masques pour justifier l’absence de cette protection efficace contre le virus au grand public est grave et a eu de nombreuses conséquences.

Alors, en attendant ‘Clemenceau des bacs à sable’ occupe le terrain : images de guerre, en déplacement le 7 avril en Seine-Saint-Denis, un pantin à Pantin. Narcisse ‘Je m’aime je m’aime’ parlant à des soignants, se faisant filmer devant un écran… Et oh, surprise, un bain de foule, quelle coïncidence ! Dommage que BFMacron ait oublié de montrer des vidéos dans lesquelles les gens hurlaient ‘démission’. Demandez le programme, qui veut le programme ? Au théâtre ce soir, nouvelle allocution après celles du 12 et du 16 mars, rebelote lundi soir, mais pour ne rien dire. Écran de fumée, bricolage, improvisation et démagogie, etc, le storytelling continu. Qu’il se taise !Il ne fera pas oublier à ceux qui ont de la mémoire que ce fiasco sanitaire, c’est le sien ! Les Français saturent de Narcisse qui n’arrivera pas inverser la courbe de la défiance. Après le pantin, le Kéké à Marseille, où il s’est entretenu avec le Professeur Raoult, espérant le réintégrer dans la chaîne de décision et montrer qu’il ne néglige aucune piste pour combattre le coronavirus… Après l’avoir traité de fou, forcément le Professeur à la cote ! Surmédiatisation et culte de la personnalité, toujours son image avant tout le reste ! Quand la com’ et les images n’arrivent plus à masquer l’inaction et le vide politique d’un télévangéliste aux abois… Mais « pensez printemps les amis… », ça tombe bien, il fait beau ! Ce fiasco est la conséquence des décisions prises durant la quinquennaze de Normal1er et son conseiller de l’époque Macreux1er qui ensuite n’a été que dans la continuité. Einstein écrivait : « il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre ». Et l’on sait tous que la solution est à l’opposé du « logiciel » de la « start-up nation » qui est ; mondialisation, abandon de la souveraineté, Europe, ouverture au Monde et délocalisation. Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et de son fumeux progressisme, alors, le Télévangéliste prépare une allocution pour dresser les grandes priorités de l’après-crise… Poudre de perlimpinpin en guise de pseudo-changement de logiciel, attention on s’accroche, cette allocution pourrait entériner les grandes priorités du ‘monde de demain’ nouveau slogan du sauveur de l’humanité : la sauvegarde de l’État-providence, le sauvetage de l’Économie, la lutte contre les inégalités sociales, le pouvoir d’achat, la mise en place d’un « Green deal » écologique, et la modernisation urgente du système de santé et même qu’une « cellule anticipation » a été constituée secrètement à Matignon, pour réfléchir à ces pistes sur « le monde d’après ».

On ne peut oublier celui qui se vantait en 2016 à Londres d’être immature et en mars 2020 qui osé dire « il n’y avait pas lieu de stocker des masques… », raison pour laquelle il s’abrite derrière son fumeux « Conseil scientifique » dont neuf membres ont touché 450.000€ des firmes pharmaceutiques ces cinq dernières années et à présent derrière « les sociétés savantes ». Après l’arrogance la pseudo-humilité. Macronéron peut toujours remercier le personnel soignant avec ses cirages de pompes, ses petits mots doux ou en retweetant des anonymes, mais ces soignants n’oublient pas qu’il a fait fermer 4 200 lits d’hospitalisation en 2018… Et 17 500 lits en tant que sinistre des Finances sous Hollande ! Capable de dire, « c’est pas moi mais l’autre », il n’a jamais existé autrement que par une propagande mensongère éhontée. Et aujourd’hui en ‘agissant’ comme il le fait, il cherche à masquer sa honte… Récupération sans limites, tout est bon, pense-t-il. 

Dès le début de cette crise, il a menti pour masquer son incurie. Et Véran le véreux passe lui aussi son temps à mentir. Ah, il faut dire qu’il est complice de ce fiasco, celui qui était au Cabinet de Marisol Touraine, tout comme Salomon. Dernier exemple « Tester tout le monde en Ehpad, une fausse protection » selon Véran, cette déclaration date du 7 avril… Et ensuite, il dira l’inverse… Ah, non, pas son genre, voyons… ah, zut, nous avons raté un épisode, le 6 avril « une vaste opération de dépistage lancée dans les Ehpad »… Et suite à cette déclaration, 23h seulement après « nos aînés sont fragiles, empêcher le Covid-19 de rentrer dans les Ehpad a toujours été une priorité. Dès qu’il y aura un cas positif confirmé, nous testerons l’ensemble des résidents et du personnel soignant ».

Une politique de santé publique qui calque ses ‘actions’ mais surtout ses discours sur « l’offre et la demande » est non seulement un danger, mais une menace pour la Nation.
Nos hôpitaux sont saturés, nous manquons d’absolument tout et Le Drian a trouvé de l’argent magique, 1.2 milliard pour aider l’Afrique, oh, les soignants vont apprécier, eux, qui ont manifesté pendant un an pour réclamer des moyens dont le manque explose à la tête de Macronéron !!
Raison pour laquelle il enchaîne les séances câlinothérapies et par la voix de BLM fait bien savoir qu’il ne « laissera » tomber personne, « surtout ceux qui ne sont » qui sont devenus des héros… MAGNIFIQUE, ce revirement, non ? Mais nous sommes en récession, paraît-il, alors la Macronie a décidé que l’argent magique, une centaine de milliards, finalement existe. Je communique je communique, et ça part dans tous sens. Le même jour, BLM annonce « des annulations de charges aux entreprises qui risquent la faillite » et « en même temps », la Pannier-Runacher affirme « que le gouvernement ne veut pas d’un soutien abusif aux entreprises qui ne fonctionnaient plus », où se situe le curseur ? Voilà voilà ! « Les intelligents et trop subtils » macronistes aux manettes… « Récession et com’ pour naïfs puisqu’il réaffirme la suppression de la Taxe d’habitation pour tous.. L’argent pousse dans les jardins de Bercy ? Mais pas de panique, le « Mozart de la finance » a sa baguette magique, lui qui avait toutes les solutions, souvenez-vous ! Ah, non, préparez-vous ‘Gaulois réfractaires’ à serrer, encore, d’un cran votre ceinture… Avant de perdre définitivement votre pantalon ! Et pour la campagne de 2022 Macreux1er dira que c’est la faute du Covid-19, nouveau bouc émissaire et comme rien n’est de sa faute depuis plus de trois ans, de la chienlit à ce fiasco sanitaire, les médias feront à nouveau sa campagne en l’encensant et lui vous dira qu’il vous a protégés !

Communication à outrance de Manu1er, comme l’aveu d’une terrible mystification. Raison pour laquelle il ne fait que deux choses pour masquer son inanité ; noyer les Français sous un flot de paroles creuses et des déplacements en guise de propagande qui se veulent « actions » sur le terrain. Cette communication quotidienne ne sert qu’à habiller les décisions inconséquentes prises ces huit dernières années qui ont conduit à cette désastreuse situation. Alors, la rhétorique guerrière de P’tit Manu qui se prend pour un grand chef de guerre ne trompe personne, bien au contraire il n’a tout simplement ni l’intelligence ni les épaules de la Fonction. Cette crise sonne comme une immense désillusion (pour ceux qui y ont cru) des Français face à la politique menée par Macronéron qui n’a aucun sens des réalités ni des responsabilités. Ce « Nouveau Monde » du pseudo-banquier pistonné chez Rothschild qui n’avait à son crédit qu’une fusion/acquisition, de petits comptables, de DRH n’excellant que dans les licenciements, d’une blogueuse vulgaire de gauche ‘écrivant’ des livres douteux, de lobbyiste au prix Pinocchio, etc, qui décide et a la prétention d’être capable de définir, de tracer, de bâtir la route à suivre, et de savoir où elle mène. Et c’est armé de ce bataillon de médiocres et de cette prétention que Mégalo1er décide pour toute une nation. Il ne doit pas s’étonner si aujourd’hui les reproches fusent dans tous les sens, que les actions judiciaires se multiplient et que la colère s’étale au grand jour. Ceux qui lors de la présidentielle répétaient qu’un gamin sans expérience ne pouvait pas être président, n’ont pas été écouté par les Français qui pensaient que n’importe qui, parce qu’il semblait neuf, pourrait faire l’affaire et gouverner une nation avec tout ce que cela comprend.
On voit le résultat à présent ! C’est payé un lourd tribut que d’avoir élu « cette chose » dont le seul projet pour le pays était son narcissisme !

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par CHEREAU pour URTIKAN

Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

4 commentaires

  1. Tous les médias nationaux, radios et TV confondues, nous infligent chaque jour à 19h le décompte morbide et insupportable du « roi » Salomon… Ensuite, vient le temps des invités des plateaux TV en visioconférence, confinement oblige… Des médecins, des chirurgiens, des pneumologues et cardiologues nous expliquent alors que la « potion magique » du Pr. Raoult serait bonne si ce n’est qu’elle ne suit pas le « protocole » – ce qu’on commence à savoir – et qu’il existe des effets secondaires possibles – ça aussi on sait ! -. Ils ajoutent que cette méthode doit être prescrite sous « surveillance médicale », mais ça également on le sait !… En clair, ils reconnaissent du bout des lèvres l’utilité de la méthode, mais ne veulent pas se positionner « pour » ou « contre » car la suite de ce dramatique feuilleton est incertaine.
    Le futur malade potentiel qu’est le citoyen lambda a quant à lui parfaitement compris tout ça et comprend surtout que son médecin traitant est parfaitement habilité à appliquer le cas échéant le traitement adapté à sa situation ; il suffit donc au gouvernement de ne pas lui mettre des bâtons dans les roues !
    Il faut cesser de tergiverser sur les plateaux TV, et laisser aux médecins généralistes le soin de gérer leurs malades comme ils le font habituellement.
    Ceci étant, il reste quelques questions pendantes : Mme Agnès Buzin peut-elle enfin nous expliquer quelle est la certainement très bonne raison qui l’a poussée à décider que la Chloroquine était soudainement devenue « substance vénéneuse »… Et une question à M. Olivier Veran : pour quelle raison l’arrêté autorisant l’utilisation de la formule du Pr. Raoult a-t-il été limité aux seuls cas graves et en milieu hospitalier, soit aux cas désespérés ?

    Aimé par 1 personne

    1. Kikounache, en écrivant « …son médecin traitant est parfaitement habilité à appliquer le cas échéant le traitement adapté à sa situation », vous concluez avec :  » il suffit donc au gouvernement de ne pas lui mettre des bâtons dans les roues ! ». J’abonde totalement dans votre sens. Sauf peut-être de très très rares exceptions, les médecins sont des humains très humains et absolument dévoués, corps et âmes à leurs patients. Quand ils se sentent impuissants face à une situation donnée avec un patient… Ils n’agissent pas à la légère… Ils consultent des collègues, font des recherches bibliographiques, etc., ce que tout professionnel de ce nom, quelque soit le domaine va faire.
      Le malheur, c’est que les ordres professionnels (toutes professions confondues), ont établi des normes sous le prétexte louable de protéger la population. C’est louable. Cependant, quand ces normes deviennent une limitation, dans le temps de pouvoir agir avec une efficacité probable… C’est le doute qui prime et mène à des décisions qui peuvent aller à l’encontre du bien commun.
      Dans certaines recherches, la nécessité d’avoir des « cobayes » peut s’imposer. Dans le cas qui nous intéresse, aucun animal n’apparaît comme cobaye potentiel. Se camper à respecter strictement le protocole établi chez les médecins pourrait démontrer, ultérieurement, qu’on aurait pu sauver beaucoup plus de patients, en dérogeant raisonnablement du protocole.
      Si je prends l’exemple du Professeur Raoult, à moins de résultats truqués (ce dont je doute très fortement), j’imagine qu’il a procédé avec sa solution, en demandant l’autorisation des patients quant à l’application de son procédé établi. Mais voilà…
      Il ne faut pas négliger l’égo de certains collègues de la profession. Certains font appel aux règles établies (rien qu’à voir les débats télévisés), dans l’espoir d’être les premiers à obtenir la « légalisation officielle » d’un traitement efficace. Légalisation pouvant prendre un an ou plus… Pendant ce temps, il y a des morts qui auraient pu être sauvés par un traitement « hors contexte » du STRICTEMENT LÉGAL.

      Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.