Macron : un désastre de dingue #20

L’inflation des mots, un crime d’état républicain ?

Macron : un désastre de dingue.

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 20

L’inflation des mots, un crime d’état républicain ?

Progressisme contre patriotisme!(2) 

(Dénonciation d’une idéologie mortifère de la république jacobine)

Les esprits confus ou aveuglés par une Idéologie surannée s’imaginent que l’on peut être à la fois (version « en même temps ») patriote et progressiste ce qui est totalement inexact. 

Le progressisme des idiots utiles est une version remâchée de l’internationalisme prolétarien(marxiste) la pire escroquerie du siècle qui combat le nationalisme « rétrograde « et ne peut être patriote de nombreux exemples dans l’histoire le démontrent.

D’autre part une confusion à dénoncer chez les esprits brouillons consiste à croire que le progrès appartient à la gauche ce qui est un non sens qui frise le ridicule ou l’abus de confiance!

Si l’idée de progrès est universelle certes, l’universalisme (notion abstraite) est absurde tout comme le progressisme qui ne repose sur rien: ce sont des coquilles vides qui trahissent une idéologie hors sol, haineuse, anti nationale et l’émergence têtue du terme méprisant de « populisme » en est bien le symptôme récurrent d’un marquage infamant national-socialiste (CQFD) qui nous renvoie aux ténèbres du passé !

La liste criminelle serait trop longue!

Jean-Marie Pieri


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE


Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 





Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

2 commentaires

  1. Vous commencez une explication mais c’est dommage car vous ne creusez pas assez… Pourtant c’est un sujet très actuel et qui le sera encore plus demain.

    1. Effectivement, je confirme le commentaire précédent. Il eut été judicieux d’approfondir pour confondre les ignares qui nous gouvernent.

Laisser un commentaire