Macron : un désastre de dingue #25


La nef des fous.

Macron : un désastre de dingue.

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 25

La nef des fous.

Au sein d’une pandémie propice où la folie foireuse et furieuse se conjugue pour participer à cet aveuglement suicidaire qui nous conduit au chaos irréversible, à la destruction massive de nos institutions périmées.

Hommes politiques de peu de foi vous sacrifiez par esprit de lucre nos générations à venir sur l’autel de la corruption des esprits ( le pire) complices de la tyrannie qui montre son mufle puant à l’horizon, complices d’un génocide, celui de l’intelligence vous préparez la destruction de nos libertés et l’asservissement à un monde de ténèbres et de barbarie, ce n’est plus de la naïveté mais un crime élaboré sciemment contre notre humanité avec non assistance de peuple en danger.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Le masque imposé (improvisé) par votre jactance irresponsable ne peut cacher le visage de la vérité que vous tentez de dissimuler sous le voile d’une idéologie mensongère qui sape les fondements de la république et nie l’existence d’une société laïque et libre de toute ingérence extérieure et communautariste, cette félonie vous condamne au tribunal de l’histoire.

De nombreux ferments de guerres ideologico-religieuse ont traversé l’Europe ( réforme, francs-maçons, socialisme, communisme, national-socialisme, fascisme, mondialo-progressisme, néo-écologisme) capitalisme et libéralisme… 

Aujourd’hui la boucle se referme sur un réel danger d’implosion improprement qualifié de séparatisme. La tyrannie moyenâgeuse est en marche.

Le bastringue des baltringues au pouvoir se poursuit jusqu’à plus soif.

Et vogue la galère dans un monde qui exhale des bouffées délirantes les plus dommageables, la paranoïa du politique gagne le citoyen terrorisé qui court au dépistage comme les moutons de Panurge à l’abattoir.

Réveillez-vous citoyens du monde le terme est proche. 

La covid n’est qu’un leurre utile qui cache la forêt.

À suivre

Jean-Marie Pieri


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE


Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Si vous ne voulez pas vivre dans une France libanisée en ruines, alors c’est le moment de s’engager et de rejoindre, le seul mouvement d’opposition !


Vous voulez nous soutenir ? Alors abonnez-vous maintenant !

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 


Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

2 commentaires

  1. Si nous étions des gens normaux et intellectuellement développés, ce gouvernement devrait être jugé immédiatement et déchu pour au moins deux raisons : création d’un système organisant la peur et contradictions flagrantes pour gérer l’épidémie du coronavirus. Si les juges étaient libres, le gouvernement serait forcément condamné au maximum.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.