DE LA SOUVERAINETÉ DE LA FRANCE AVANT TOUTE CHOSE !

Je désire simplement vous dire ce je veux pour la France, aujourd’hui malmenée certes par la pandémie, mais davantage encore par le gouvernement, l’actuel Chef de l’État et ses incohérences.
Par Jacques Myard

Lire la suite

Un an après le début de la pandémie

Tout d’abord, dans la gestion d’une telle crise sanitaire il faut rappeler un point capital : c’est la confiance suscitée par les dirigeants politiques qui permet d’obtenir l’adhésion de la population aux décisions prises. Cette confiance ne se décrète cependant pas, elle se mérite.
Par le Général (2S) Antoine Martinez

1 2 3 5