Ce n’est pas en changeant les élites par d’autres qu’on sortira de 40 ans de marasme.


Les changements alors sont trop lents ou se font en basculant d’un excès dans un autre pour retomber toujours dans les mêmes cycles…

« POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT… »

Ce n’est pas en changeant les élites par d’autres qu’on sortira de 40 ans de marasme.

Par Michel Baude

C’est en les faisant renoncer à leurs travers, à certains d’entre eux tout au moins, qu’on parviendra à en sortir. Les élites n’étaient pas meilleures en 1900 que sous Napoléon III; mais comme toujours quand leurs prédécesseurs se cassent la figure, tombent dans l’ornière, d’autres du camp d’en face prennent les rênes du pouvoir sur les décombres… 

Mais comme aussi les courants émergents peuvent très vite, plus qu’il ne faudrait, s’enraciner durablement dans les organes, rouages de la vie politique, leur champs d’action est verrouillé pour agir ou pour les renverser.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Les changements alors sont trop lents ou se font en basculant d’un excès dans un autre pour retomber toujours dans les mêmes cycles… À cet effet, le système d’alternances qu’on subit depuis 40 ans et dont l’évolution en alterné simultané que E Macron a inauguré en 2017 n’est qu’une aggravation, sont une parfaite illustration de ce à quoi ces dysfonctionnements anciens ont abouti. 

Ainsi, il n’y a plus s’il en était de vraie droite ni de vraie gauche. Et, ou le pays est gouverné à gauche quand il devrait l’être à droite ou l’est-il à droite quand il devrait être gouverné à gauche. Alors oui! Mettrons-nous encore 30 ans pour comprendre que ce n’est pas tant en changeant des élites par d’autres qu’on sortira du marasme actuel; c’est en les faisant renoncer à une tendance à l’exagération des principes politiques qui les caractérise depuis trop longtemps quel que soient leur bord et les valeurs qui s’y rattachent

Michel Baude

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Michel Baude pour Ne vous méprenez pas !

Abonnement Semaine du MENSONGE en remplissant le questionnaire ci-dessous :

Vous voulez nous soutenir ? Alors abonnez-vous maintenant !

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Paiement sécurisé par carte de crédit avec STRIPE :

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 

2 commentaires

  1. Michel Baude, vous écrivez:… « c’est en les faisant renoncer à une tendance à l’exagération des principes politiques qui les caractérise depuis trop longtemps quel que soient leur bord et les valeurs qui s’y rattachent ».
    Il s’agit d’une évidence. Cependant, la question fondamentale est: « Comment, quels moyens et par qui ou quoi », sera-t-il possible d’atteindre cet objectif dans un délai très court?
    Dans une résolution de problèmes, il y a deux constats fondamentaux à regarder: « l’identification claire des problèmes à résoudre » et, « les études menant à une solution potentielle solidement étayée », avant la mise en oeuvre.
    Avez-vous des suggestions à proposer?

    J'aime

  2. Changer le comportement donc la mentalité mais c’est impossible dans un pays comme la France où le social est devenu la norme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.