Macron, la bouffe de trop !

Pendant que le Roi et sa cour ripaillent, le peuple se meurt… Il devient dépressif, il a peur, il craint pour sa sécurité et son travail (Beaucoup n’ont déjà plus d’emploi à cause des confinements)…

Macron, la bouffe de trop !

Par Alex Blingbling

Une fable d’aujourd’hui…

Alors nous, braves couillons, on doit respecter le confinement à la lettre, les mesures barrières et le port du masque évidemment, mais pour nos dirigeants que nenni : pas de respect, en plus ils déjeunent et dînent ensembles donc sans masque et ce tous les jours, pendant que les restaurants et bars sont fermés et ruinés.
C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité…
Eux, du pouvoir ont tous les droits : résultat, ils sont contaminés !

Pendant que le Roi et sa cour ripaillent, le peuple se meurt… Il devient dépressif, il a peur, il craint pour sa sécurité et son travail (Beaucoup n’ont déjà plus d’emploi à cause des confinements)…
Pendant que nous sommes interdits de restaurant et de convivialité, nous apprenons que le Roi déjeune et dîne systématiquement à des tables de plus de six personnes.
Le peuple est ainsi traité ou plutôt maltraité.
Le Roi, avec sa cour, peut tout se permettre et surtout donner des leçons de morale tandis que les recommandations et les ordres officiels sont purement et simplement bafoués.
Faîtes ce que je vous dis, parce que moi, le Roi, je ne le fais pas.

Oyez ! Le roi est contaminé…
Sire, vous ne connaissez donc pas le télétravail ?
La visioconférence, Sire, c’est sans risque si vous restez seul dans votre bureau…
Pourtant, vous l’avez recommandé à tous les Français, que dis-je, vous l’avez imposé !
Ne seriez-vous pas un peu à la ramasse question technique et Web ?
En plus, sa seigneurie est censée gouverner la France donc tous les Français, mais il ne régale que son clan dans des agapes vraiment somptueuses donc onéreuses.
La révélation de vos repas claniques donne le tournis aux gueux que nous sommes, privés de restaurants.
Pire, votre façon de faire donne une image catastrophique d’une France accrochée à ses privilèges et à ses passe-droits.
Sire, étant donné la contamination qui vous a touché, nous sommes obligés d’évoquer « Un dîner de cons ».
Même le comte de Castex, on peut aussi l’écrire « le con de Casse-toi » a été obligé, séance tenante, de se cloîtrer.
C’est dire l’étendue des dégâts causés par vos raoûts à répétition.
Ce qui est fâcheux, Sire, outre le coût de ses repas, c’est le côté électoral de la chose : en lisant le nom des convives, on y voit un comité de soutien à votre candidature pour 2022. C’est quand même le con-trit-buable qui raque pour cela.
Sire, vous croyez-vous toujours en 2016 ? Quand vous avez commencé votre campagne pour l’élection présidentielle de 2017. Vous aviez su habilement profiter de la situation et d’un baron Hollande en pleine perdition, et de dons financiers des plus suspects.
Autre remarque, Sire, c’est le côté clairement anti-féminin de vos repas, qui ne peut que choquer, alors que vous tenez un discours résolument féministe pour la parité…
C’est encore une promesse envolée au vu de la réalité.
Le royaume nous a, pendant presqu’un an, imposé des mesures pompeusement appelées barrières ou de distanciation sociale, au lieu d’appeler un chat un chat et de parler de distanciation physique. Certes, tout cela a été fait avec beaucoup de contradictions (L’affaire des masques en a été le symbole) et, désormais, à la lueur de vos repas et du non respect de toutes les mesures, il semble que la manipulation vous revienne en plein dans la poire, après le fromage.
La seule consolation, dans cette pénible affaire des repas sans respecter les gestes barrières, est que le virus ne fait pas de distinguo entre les puissants et le petit peuple.
Ne vous faudrait-il pas vous faire soigner par le bon docteur Raoult ?
À ce propos, nous simples gueux du royaume aimerions, sire, que vous communiquiez vos bulletins de santé. Allez-vous vous faire vacciner pour montrer l’exemple ? Vous avez déclaré que non, mais alors vous n’étiez pas touché par ce virus. Comment allez-vous vous faire soigner ? Le peuple de France a le droit de le savoir.
Que va encore nous dire le chef de la police, Lallement ? Que « ceux qui sont positifs n’ont pas respecté le confinement » ?
Sire, tout ce mépris des gens que vous et votre cour affichez n’est pas très positif, contrairement à votre santé, pour votre image de marque et encore moins louable pour celle de la France.
Quand vous dîtes sur un ton larmoyant « «Je voulais vous passer un message, pour vous, pour nous : continuez vraiment à faire attention», (Vendredi 18 décembre 2020), nous avons cru un instant au retour de l’émission « Au théâtre ce soir ».
Oyez ! Le roi est contaminé !
Sire, vous savez manipuler les médias à votre guise, et pendant ces tristes fêtes de 2020, vous allez occuper comme jamais l’espace médiatique, histoire de faire pleurer les bobos et autres gogos en leur contant des nouvelles de votre santé.
Certes, c’est du marketing bien élaboré, mais :
Vous ne pouvez pas imposer aux autres ce que vous ne respectez pas.
Un détail est fâcheux, puisque vous-même, Sire, avez attrapé ce virus : est-on vraiment sûr que les mesures prises dont le port du masque soient efficaces contre ce virus ?
Quelques manants ont en effet constaté que le virus avait repris force et vigueur depuis juillet 2020 et l’obligation du port du masque.
Par contre, un de mes bons amis, majordome m’a dit « tiens, enfin quelque chose de positif au pouvoir » !
Et, un autre de mes amis, cocher de son état, m’a déclaré que « le pouvoir s’enfonce de plus en plus mais qu’heureusement le ridicule ne tue plus »…
Pour conclure, une bonne nouvelle : la Reine n’aurait pas été contaminée… OUF !

Macron, la bouffe de trop !

Moralité :
« le virus le plus dangereux n’est pas toujours celui que l’on croit…
« 

Alex Blingbling de La Rolex,

Comte de Fouquet par ma cousine

“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.” Michel Audiard
Auteur, entre autres de:  Vous avez voté socialistes ? Payez maintenant ! Et de Vous avez voté Macron? Payez maintenant ! De Bienvenue chez nous… ou Le marquis du Touquet devenu roi
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alex Blingbling de La Rolex pour Observatoire du MENSONGE

Du même auteur :
Ne manquer pas la fable « Les hommes malades de l’absurde » c’est ICI

Pour information : le dîner du Président avec ses invités à l’Élysée s’est prolongé après minuit mercredi 16 décembre 2020, donc sans aucune mesures barrières ni masques…
Le Président n’était pas alors contaminé avant ce dîner…
La règle de 6 personnes à table ne s’applique pas pour le pouvoir mais pour les Français seulement.


Dessin de DELIGNE pour URTIKAN

En regardant les médias, en achetant les produits des artistes qui colportent la désinformation, vous contribuez au déclin de la France, pensez-y !

Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN



14 commentaires

  1. Si vous y prêtez attention, on constate que Macron se croit au théâtre et joue le gars simple, proche des gens alors que tous ses discours disent le contraire. C’est un aussi mauvais comédien que politicien.

  2. Macron prend les Français pour des imbéciles avec la complicité de quasiment tous les médias : c’est pitoyable. Réveillez-vous !

  3. On a jamais connu un gouvernement aussi mauvais et aussi nul. Ils font n’importe quoi, sans aucun bon sens : exemple concret : couvre-feu mais droit de voyager… Résultat garanti, on va se taper un re-confinement dur dès janvier.

  4. Macron nous un cinéma d’enfer qui, et c’est le pire, risque de bien fonctionner car les Français sont des veaux soumis.

  5. N’entrez pas dans leur jeu…Même si c’est avec humour, je vous en prie ! Ne mettez plus ce masque ! Je trouve cela déplacé.

    1. Cela pourtant plait beaucoup et c’est pour les tourner en ridicule : l’autre jour, je suis entré à la banque ainsi sans problème, alors qu’en temps normal, je ne pouvais pas enter avec mes lunettes de soleil… C’est dire comment, on accepte tout maintenant. Bonne fin de semaine, Alexandre Goldfarb

    2. Connaissant Alexandre, je ne pense pas qu’il rentre dans le jeu de Macron ou qu’il publie des articles tendancieux. C’est un vrai opposant, sans faille ni reproche.

  6. C’est exactement cela et je vous remercie de l’avoir écrit, en espérant que nos compatriotes vont y réfléchir et arrêter d’être pris pour de vrais couillons.

    1. Je l’espère aussi, mais ce sera difficile car le mal est bien ancré. Je me demande quel fait fera bouger les Français ? Là, ils sont vraiment trop passifs. En tous cas, merci pour cet article drôle et réaliste.

Laisser un commentaire